Les noms d’ALLAH (SWT)

 

 

                         Les noms d’ALLAH

Partie TROIS

Nous entamons ici la troisième partie consacrée au noms d’ALLAH (SWT). Cette partie est un peu longue, elle comporte pas moins de soixante dix noms, avec leurs significations et les versets y afférents(…)

KAM

(…) Les explications sont dans un langage claire et très explicite, accessible à tout le monde. Il n’est pas besoin d’être d’un esprit supérieur pour comprendre, ce que l’auteur nous transmet comme informations sur les noms du créateur, du seul et de l’unique, qui n’est autre qu’ALLAH (SWT)

Nos remerciements au professeur Haroun Yahya  site : http://www.harunyahya.fr

___________________________________________________________

AL-GHANIY

Celui Qui Se suffit à Lui-même ; Le Riche, Qui n’a aucun besoin

O hommes, vous êtes les indigents ayant besoin d’Allah, et c’est Allah, Lui Qui Se dispense de tout et Il est Le Digne de louange. (Sourate Fatir, 15)

Tout au long de l’histoire, les individus insolents et arrogants ont toujours eu des caractéristiques communes : puissance et richesse. Ces gens sont devenus arrogants envers Allah et se sont détournés de Lui à cause des bienfaits qu’Il leur a accordés. Oubliant que c’est Allah Qui seul est détenteur de toutes choses, ils prétendent  posséder les biens qu’Il leur a accordés par un effet de Sa bonté. Ils sont devenus rebelles, ont persécuté les croyants et accueilli les messagers avec beaucoup d’hostilité. Allah a fini par les soumettre à un châtiment terrible. Ainsi Allah les saisit d’un coup par un châtiment très douloureux, Il engloutit sous terre eux et leurs biens, Il montra ainsi qu’Il est le Riche par excellence. Dans un verset, Allah décrit la situation de ces peuples en ces termes :

Il en est ainsi parce que leurs messagers leur venaient avec des preuves évidentes, et qu’ils ont dit : “Sont-ce des hommes qui nous guideront ?” Ils mécrurent alors et se détournèrent et Allah Se passa [d’eux] et Allah Se suffit à Lui-même et Il est digne de louange. (Sourate at-Taghabun, 6)

Ces gens arrogants et incroyants n’ont pas su se rappeler ou comprendre que seul Allah est détenteur de tout ce qui existe. Allah nous en informe dans ce passage :

A Allah seul appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. “Craignez Allah !” Voilà ce que Nous avons enjoint à ceux auxquels avant vous le Livre fut donné, tout comme à vous-mêmes. Et si vous ne croyez pas (cela ne nuit pas à Allah, car) très certainement à Allah seul appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Et Allah se suffit à Lui-même et Il est digne de louange. (Sourate an-Nisa, 131)

Allah nous dit dans le Coran que ces gens, parce qu’ils sont aisés, se sont enflés d’orgueil, se sont détournés de l’adoration d’Allah et ont désobéi à Ses messagers. Le Prophète Moussa leur a répondu de la façon suivante :

Et Moïse dit : “Si vous êtes ingrats, vous ainsi que tous ceux qui sont sur terre, [sachez] qu’Allah Se suffit à Lui-même et qu’Il est digne de louange.” (Sourate Ibrahim, 8)

Ainsi qu’ Allah nous le dit dans plusieurs versets, Il est le Seul Détenteur de la puissance et de la richesse. Il est le Riche Qui n’a besoin de rien, mais tout le monde a besoin de Lui, comme le révèle le Coran:

N’ont-ils donc jamais parcouru la terre pour voir ce qu’il est advenu de ceux qui vécurent avant eux et qui étaient plus puissants qu’eux ? Et rien, dans les cieux ni sur terre ne saurait réduire l’autorité d’Allah. Car il est certes omniscient, dmnipotent. (Sourate Fatir, 44)

AL-KHABĪR

Celui Qui est au courant de tout, le Bien-Informé

 

O vous qui avez cru ! Craignez Allah. Que chaque âme voit bien ce qu’elle a avancé pour demain. Et craignez Allah, car Allah est parfaitement connaisseur de ce que vous faites. (Sourate al-Hashr, 18)

Les hommes, confinés dans une dimension régie par l’espace et le temps, ne perçoivent que ce qui est visible. Notre incapacité de sortir de ce cadre est l’une de nos plus grandes faiblesses.

Allah, le Créateur de l’humanité, n’est pas astreint à ces paramètres. Il est l’exalté, au-dessus de tout et est naturellement au courant de tout ce qui se passe dans l’univers, sans considération d’espace et de temps. Il connaît le nombre d’étoiles qui se trouvent dans une galaxie située à des années-lumière, l’orbite de chaque corps céleste, ainsi que l’information cachée dans la moindre graine enfouie sous terre.

Allah sait également tout de notre vie : quand nous sommes nés et quand nous mourrons et quel but nous poursuivons. Il connaît des détails aussi infimes que les occasions où nous rions ou pleurons, ainsi que nos pensées les plus secrètes, car c’est Lui Qui nous a créés. Dans le Coran Il nous dit :

Que ceux qui gardent avec avarice ce qu’Allah leur donne par Sa grâce ne comptent point cela comme bon pour eux. Au contraire, c’est mauvais pour eux : au Jour de la Résurrection, on leur attachera autour du cou de qu’ils ont gardé avec avarice. C’est Allah Qui a l’héritage des cieux et de la terre. Et Allah est parfaitement connaisseur de ce que vous faites. (Sourate al-Imran, 180)

Les regards ne peuvent l’atteindre, cependant qu’Il saisit tous les regards. Et Il est le Doux, le Parfaitement Connaisseur. (Sourate al-An‘am, 103)

Et place ta confiance en le Vivant Qui ne meurt jamais. Et par Sa louange, glorifie-Le. Il suffit comme parfait connaisseur des péchés de Ses serviteurs. (Sourate al-Furqan, 58)

La connaissance de l’heure est auprès d’Allah ; et c’est Lui Qui fait tomber la pluie salvatrice ; et Il sait ce qu’il y a dans les matrices. Et personne ne sait ce qu’il acquerra demain, et personne ne sait dans quelle terre il mourra. Certes Allah est omniscient et parfaitement connaisseur. (Sourate Luqman, 34)

 AL-HĀDI

Le Guide

 Et afin que ceux à qui le savoir a été donné sachent que (le Coran) est en effet, la vérité venant de ton Seigneur, qu’ils y croient alors, et que leurs cœurs s’y soumettent en toute humilité. Allah guide certes vers le droit chemin ceux qui croient. (Sourate al-Hajj, 54)

Il y a deux sortes de gens : ceux qui savent et peuvent donc saisir avec justesse la puissance d’Allah, et les ignorants. Ces derniers se contentent de mener une vie ordinaire puis meurent. Tout au long de leur vie, ils rechignent à s’interroger sur le pourquoi et l’origine de leur existence, à se demander s’ils ont des responsabilités envers Lui, à méditer sur son pouvoir infini, Lui Qui a créé l’univers, eux y compris, à partir du néant. Ils se concentrent sur les préoccupations terrestres comme leurs études, leurs chances de promotion au travail ou encore l’avenir de leurs enfants. Bien sur, ce sont là des choses qui méritent qu’on leur prête attention, mais c’est commettre une grave erreur que d’en faire le sens même de sa vie. Ces préoccupations empêchent les gens de voir les innombrables miracles qui se produisent autour d’eux. Pire encore, même s’il leur arrive de voir ceux-ci, ils ne daignent pas les méditer.

Ceux qui savent à quel point il est important d’apprendre à absolue les signes de l’existence d’Allah et de Sa puissance absolue et les apprécient à leur juste valeur, vivent une vie totalement différente. Du fait de leur extrême lucidité, ils observent le monde qui les entoure avec respect et reconnaissent qu’Il a crée tout ce qu’ils voient. Conscients de leurs responsabilités envers notre Seigneur, le Tout-puissant, ils agissent de façon à Lui plaire, vivant selon Ses lois, et qui plus est, sachant que chacun devra rendre des comptes dans l’au-delà.

C’est Allah Qui guide ces hommes-là dans cette direction. Bien qu’ils ne constituent jamais qu’une minorité, leur voie a toujours été la voie droite. Allah explique la différence entre les deux catégories d’hommes en disant :

Ceux qui croient à ce qui t’a été descendu (révélé) et à ce qui a été descendu avant toi et qui croient fermement à la vie future. Ceux-là sont sur le bon chemin de leur Seigneur, et ce sont eux qui réussissent (dans cette vie et dans la vie future). [Mais] certes les infidèles ne croient pas, cela leur est égal, que tu les avertisses ou non : ils ne croiront jamais. Allah a scellé leurs cœurs et leurs oreilles ; et un voile épais leur couvre la vue ; et pour eux il y aura un grand châtiment. (Sourate al-Baqarah, 4-7)

Nul doute que c’est une grâce immense que d’appartenir à ce groupe, car s’Il en décide autrement, nul ne peut guider son prochain vers la vérité et le droit chemin :

Tu (Muhammad) ne guides pas celui que tu aimes : mais c’est Allah Qui guide qui Il veut. Il connaît mieux cependant les bien-guidés. (Sourate al-Qasas, 56)

AL-KHĀFIDH

Celui Qui abaisse

 Il abaissera (les uns), il élèvera (les autres). (Sourate al-Waqi‘a, 3)

Tout le monde est capable de voir, de penser et de tirer à partir de là des conclusions. Par exemple, la perfection du fonctionnement de notre organisme implique un dessein à l’origine de ce système. La sagesse à l’œuvre dans chacun de ses détails suggère que quelqu’un a nécessairement planifié, élaboré et créé toute cette organisation.

Mais ce schéma ne vaut que pour ceux qui font usage de leur raison. Les autres n’accordent aucune attention aux choses qui leur arrivent, et malheureusement, ce groupe-là est de loin le plus nombreux. Comme nous l’avons dit plus haut, de tels hommes naissent, vivent et meurent. Cependant, Allah fait l’éloge de ceux qui usent de leur raison pour accroître leur savoir et humilie ceux qui n’en font rien :

Ceux qui, debout, assis, couchés sur leurs côtés, invoquent Allah et méditent sur la création des cieux et de la terre (disant) : “Notre Seigneur ! Tu n’as pas créé cela en vain. Gloire à Toi ! Garde-nous du châtiment du feu. Seigneur ! Quiconque Tu fais entrer dans le feu, Tu le couvres vraiment d’ignominie. Et pour les injustes, il n’y a pas de secoureurs ! (Sourate Al ‘Imran, 191-192)

Allah  élève en degrés ceux qui réfléchissent et méditent. En tant que véritables serviteurs d’Allah, ils se distinguent de tous les autres. Ceux qui ne réfléchissent et n’utilisent pas à bon escient les facultés qu’Allah leur a accordées mènent en revanche la même vie que les animaux, vouée à la simple satisfaction de leurs besoins vitaux. Allah abaisse de tels êtres qui ont choisi la vie des bêtes en renonçant à leur capacité de réflexion. Le Coran les décrit ainsi :

Les incroyants ressemblent à [du bétail] auquel on crie et qui entend seulement appel et voix confus. Sourds, muets, aveugles, ils ne raisonnent point. (Sourate al-Baqarah, 171)

AL-HAFĪDH

Le Gardien, Celui Qui préserve

 

Si vous vous détournez… voilà que je vous ai transmis [le message] que j’étais chargé de vous faire parvenir. Et mon Seigneur vous remplacera par un autre peuple, sans que vous ne Lui nuisiez en rien, car mon Seigneur, est gardien par excellence sur toute chose. (Sourate Hud, 57)

Aujourd’hui, toutes les données scientifiques indiquent que l’univers n’a pas toujours existé, et qu’il a été d’abord néant. Les atomes qui existaient au début de l’univers et ceux qui constituent aujourd’hui tous les corps, vivants ou non, sont en réalité les mêmes. La science a montré que le nombre d’atomes existant dans l’univers n’a jamais changé. Ces atomes qui se sont répandus à une vitesse vertigineuse à travers tout l’univers lorsqu’il est apparu constituent la matière première des étoiles, de la Terre, de l’eau qui se trouve à la surface, et même de notre propre corps. Le fait qu’ils puissent  jouer ce rôle prouve l’existence d’une puissance qui contrôle chaque atome et lui assigne sa place dans cet ensemble harmonieux.

Allah, Qui a ainsi créé la matière à partir du néant et institué cet ordre parfait, en connaît naturellement la moindre étape, car un système aussi complexe n’aurait pu être obtenu au hasard, même pour la durée d’une seconde. Ceci révèle donc Sa puissance infinie. De plus, Il continue à observer et préserver cet ordre. Le verset : Car ton Seigneur demeure aux aguets. (Sourate al-Fajr, 14) montre bien qu’Allah protège à chaque instant l’univers de l’anéantissement

Certes, Nous savons ce que la terre rongera d’eux [de leurs corps]; et Nous avons un Livre où tout est conservé. (Sourate al-Qaf, 4)

Et pourtant il n’avait sur eux aucun pouvoir si ce n’est que Nous voulions distinguer celui qui croyait en l’au-delà et celui qui doutait. Ton Seigneur, cependant, assure la sauvegarde de toute chose. (Sourate Saba, 21)

Et quant à ceux qui prennent des protecteurs en dehors de Lui, Allah veille à ce qu’ils font. Et tu n’es pas pour eux un garant. (Sourate ash-Shura, 6)

Le Prophète (saws) a dit :

“Souviens-toi d’Allah et Il te protègera. Souviens-toi d’Allah et tu Le trouveras devant toi.” (Hadith rapporté par at-Tirmidhi)

 AL- HAKĪM

Le Juge

 Chercherai-je un autre juge qu’Allah, alors que c’est Lui Qui a fait descendre vers vous ce Livre bien exposé ? Ceux auxquels Nous avons donné le Livre savent qu’il est descendu avec la vérité venant de ton Seigneur. Ne sois donc point du nombre de ceux qui doutent. (Sourate al-An‘am, 114)

Allah a créé les hommes et les a établis sur terre pour les mettre à l’épreuve et distinguer les bons des mauvais. Il a envoyé des messagers porteurs de livres saints permettant de distinguer le bien du mal. A travers l’histoire de l’humanité, ces messagers sont donc venus avertir leurs peuples et les appeler à suivre le droit chemin. Mais, au fil du temps, les hommes ont falsifié ces livres, remplaçant certaines paroles divines par leurs propres productions afin de servir leurs intérêts. Néanmoins, Allah a envoyé aux hommes le Coran, révélation incorruptible, pour leur servir de guide: Nous ne faisons descendre les anges qu’avec la vérité ; et alors, il ne leur [les impies] sera pas accordé de répit.(Sourate al-Hijr, 9)

Le Coran est la seule référence à suivre si on veut parvenir à la vérité, car  il est unique et contient tous  les commandements divins. Ceux qui adoptent le Coran comme guide et s’efforcent d’appliquer ses préceptes ont trouvé le droit chemin. En jugeant selon les lois d’Allah et en appliquant Ses décrets, ils obtiendront Sa récompense dans la vie future.

AL- HAKĪM

Le Très Sage

 C’est Lui Allah, le Créateur, Celui Qui donne un commencement à toute chose, le Formateur. A Lui les plus beaux noms. Tout ce qui est dans les cieux et la terre Le glorifie. Et c’est Lui le Puissant, le Sage. (Sourate al-Hashr, 24)

Comme nous l’avons dit plus haut, le monde qui nous entoure recèle des signes évidents attestant qu’il n’y a qu’un Créateur suprême. Les galaxies sont orientées selon une certaine direction, la Terre suit une orbite particulière, l’organisme  des êtres vivants suit des lois internes découvertes très récemment, des phénomènes se produisent au niveau microscopique, etc… Toutes ces données montrent bien l’existence d’un dessein à l’œuvre dans chaque parcelle de l’univers.

La science moderne nous apprend que tous les événements survenus depuis la création de l’univers ont eu lieu dans un but bien précis, à savoir la création de la terre et de ses habitants. Il est donc de notre devoir à tous de reconnaître les conditions remarquables dans lesquelles nous vivons et de saisir la sagesse divine qui se profile derrière la création de l’univers.

Vivant au milieu de tels bienfaits, nous devons nous rappeler que toute chose a été créée dans un but précis. Après tout, nous vivons sur une planète où tout a été conçu pour satisfaire nos besoins de la manière la plus parfaite. Le simple fait de réfléchir sur ce point suffit à rendre compte de la sagesse du Créateur. Dans le Coran Allah dit :

Ils dirent : “Gloire à Toi ! Nous n’avons de savoir que ce que Tu nous a appris. Certes c’est Toi l’Omniscient, le Sage.” (Sourate al-Baqarah, 32)

Les croyants et les croyantes sont alliés les uns des autres. Ils commandent le convenable, interdisent le blâmable accomplissent la salât, acquittent la zakat et obéissent à Allah et à Son messager. Voilà ceux auxquels Allah fera miséricorde, car Allah est puissant et sage. (Sourate at-Tawba, 71)

Et Nous connaissons certes ceux qui parmi vous ont avancé et Nous connaissons ceux qui tardent encore. (Sourate al-Hijr, 25)

AL-HAQQ

La vérité, le Réel

 Il en est ainsi parce qu’Allah est la Vérité, et que tout ce qu’ils invoquent en dehors de Lui est le Faux, et qu’Allah, c’est Lui le Haut, le Grand. (Sourate Luqman, 30)

De même que les êtres animés et inanimés qui peuplent l’univers ont été créés, l’espace et le temps sont des concepts qui n’ont pas toujours existé. Alors qu’ils n’existaient pas encore, l’univers est brusquement passé du néant à l’existence et c’est alors qu’ont émergé les concepts d’espace et de temps. En effet lorsque nous remontons le temps, nous arrivons à une limite infranchissable : l’instant où l’univers a été créé. La science moderne évalue cette limite à 10-43 secondes après la création de l’univers. Avant cela, on ne pouvait parler d’espace ni de temps.

Nous découvrons là une dimension où n’existent ni espace ni temps. Comme ces concepts dans lesquels l’humanité  se trouve confinée ont été « créés » à un certain moment, c’est cette dimension qui  marque le début de la création. Celui Qui a créé l’espace et le temps, n’est autre qu’Allah Qui les transcende de toute Sa transcendance et est par conséquent éternel. Cela ne peut changer, car Lui seul existe réellement, de façon absolue. En dehors de Lui, tout est voué à disparaître. Ainsi que nous l’enseigne Allah dans le Coran, Il est la seule Réalité-Vérité:

Que soit exalté Allah, le Vrai Souverain ! Ne te hâte pas [de réciter] le Coran avant que ne te soit achevée sa révélation. Et dis : « O mon Seigneur, accroît mes connaissances !” (Sourate Ta Ha, 114)

Il en est ainsi parce qu’Allah est la vérité ; et c’est Lui Qui rend la vie aux morts ; et c’est Lui Qui est omnipotent. (Sourate al-Hajj, 6)

En l’occurrence, la souveraine protection appartient à Allah, le Vrai. Il accorde la meilleure récompense et le meilleur résultat. (Sourate al-Kahf, 44)

Le Prophète (saws) aimait à glorifier notre Seigneur en disant :

“Tu es la Vérité, Ta parole est vérité, Ta promesse est vérité, Ta rencontre est vérité, le  paradis est vérité et l’enfer est vérité. » (Sahih Bukhari)

AL-KHĀLIQ

Le Créateur

 Et Allah a créé d’eau tout animal. Il y en a qui rampe sur le ventre, d’autres marchent sur deux pattes, et d’autres encore marchent sur quatre. Allah créé ce qu’Il veut et Allah est omnipotent. (Sourate an-Nur, 45)

Les abeilles s’acquittent de leurs tâches à la perfection. Les ouvrières construisent la ruche, la ventilent et y maintiennent une température constante. Elles y apportent également les nutriments qu’elles butinent sur les fleurs. La reine quant à elle demeure dans la ruche et assure la perpétuation de la communauté.

La larve de moucheron mue quatre fois avant d’atteindre son complet développement. Le moment venu, le cocon, recouvert d’un liquide visqueux qui empêche tout contact entre la pupe et l’eau, se déchire à son sommet, et le moucheron adulte est prêt à en sortir et évoluer sur l’eau, ses pattes seules étant en contact avec ce milieu humide.

Les abeilles et les moucherons ne sont que deux exemples pris parmi les milliers d’espèces que compte notre planète. Mais comme pour tous les autres êtres vivants, c’est Allah Qui détermine l’heure à laquelle ils naissent, la durée qu’ils vivent et le moment de leur mort… Jamais ils ne peuvent outrepasser les limites de leurs devoirs. Du jour où ils apparaissent sur terre jusqu’à leur mort, ils vivent de la façon qu’Allah a jugée bonne pour eux, selon Ses commandements. Cela vaut aussi pour les lézards qui survivent dans le désert, où la température atteint plus de 50°C ainsi que pour les pingouins des régions polaires, habitués à des températures avoisinant les  -50°C, où les éponges qui vivent à des milliers de mètres de la surface de la mer.  Ces espèces ont toujours vécu ainsi et cela ne changera pas, car Allah a assigné à tout être un mode de vie particulier. De ce fait, nul être vivant ne peut déterminer son propre mode de vie, car ce pouvoir revient à Allah, à qui tout est soumis.

L’homme ne représente qu’une mince fraction du monde vivant, un être qu’Allah a crée à partir d’une goutte d’eau et à qui Il a insufflé la vie. Par conséquent, Lui seul peut déterminer quand un individu doit naître ou mourir, s’il atteint la vieillesse ou non, s’il résiste à telle ou telle maladie, ou au contraire il y est vulnérable. La nature incomparable du pouvoir d’Allah et de Sa domination sur l’univers est évoquée dans le Coran ainsi :

Créateur de cieux et de la terre. Comment aurait-Il un enfant, quand Il n’a pas de compagne ? C’est Lui qui a tout créé, et Il est Omniscient. (Sourate al-An‘am, 101)

Dis : “Qui est le Seigneur des cieux et de la terre ?” Dis : “Allah”. Dis : “Et prendrez-vous en dehors de Lui, des maîtres qui ne détiennent pour eux-mêmes égales, les ténèbres et la lumière ? Ou donnent-ils à Allah des associés qui créent comme Sa création au point que les deux créations se soient confondues à eux ? Dis : “Allah est le Créateur de toute chose, et c’est Lui l’Unique, le Dominateur suprême”. (Sourate ar-Ra‘d, 16)

Ils diront à leur peaux : “Pourquoi avez-vous témoigné contre nous ?” Elles diront : “C’est Allah Qui nous a fait parler, Lui Qui fait parler toute chose. C’est Lui qui vous a créés une première fois et c’est vers Lui que vous serez retournés”. (Sourate Fussilat, 21)

AL-HALĪM

Le Très Clément, le Doux

 

Ceux d’entre vous qui ont tourné le dos, le jour où les deux armées se rencontrèrent, c’est seulement le diable qui les a fait broncher, à cause d’une partie de leurs (mauvaises) actions. Mais, certes, Allah leur a pardonné. Car vraiment Allah est pardonneur et indulgent ! (Sourate al-Imran, 155)

Le Coran, qu’Allah a  révélé à  l’humanité, est le dernier des Livres divins.  Allah a promis qu’il sera préservé de toute corruption  et Allah ne manque jamais à sa promesse. Dans le Coran, Allah, explique comment on doit L’adorer, nous commande de faire le bien et de proscrire le mal, et annonce à ceux qui font le bien et s’efforcent de Lui plaire qu’ils entreront au  paradis et y demeureront à jamais, tandis qu’Il menace ceux qui se détournent de Lui du châtiment éternel de l’enfer.

Malgré cela, la majorité des hommes négligent le Coran, et certains n’y prêtent pas la moindre attention. Ignorant les versets d’Allah, ils s’adonnent aux plaisirs terrestres et ne se soucient pas des comptes qu’ils auront à rendre dans la vie future. Ils ignorent délibérément les limites qu’Allah a établies, ne s’efforcent pas d’acquérir l’excellence morale qu’Il attend d’eux, ne partagent pas leurs bien avec autrui, et n’aident pas les gens en détresse. Pire encore, quand on les invite à avoir foi en Allah, ils prétendent que c’est déjà le cas. En vérité, rare sont ceux parmi eux qui ont une foi authentique en Allah et qui appliquent Ses commandements.

En réfléchissant à ces faits, on s’aperçoit de la miséricorde infinie d’Allah. Bien que les incroyants se détournent délibérément de la vraie religion et transgressent les milites qu’Il a instituées, Allah ne les châtie pas, mais leur accorde au contraire de nombreux bienfaits et leur permet de vivre dans  l’opulence. Plus encore, Il leur accorde un sursis afin qu’ils puissent enfin voir la vérité et rejoindre le droit chemin. L’Islam est une religion facile à pratiquer, et c’est là une autre marque de la miséricorde divine. De plus Allah ne tient pas rigueur aux hommes de leurs oublis et erreurs et n’impose aucune responsabilité au boiteux, à l’aveugle ou au malade. Il allège le fardeau des hommes en leur apprenant à se montrer patients et à placer leur confiance en Lui. Tous ces exemples permettent de saisir l’infinie compassion d’Allah et l’ingratitude des incroyants.

Gardons également ceci à l’esprit : Allah est infiniment juste, aussi bien dans ce monde que dans l’autre. Il récompensera les hommes selon les meilleures de leurs actions, comme le rappellent plusieurs versets :

Ce n’est pas pour les expressions gratuites dans vos serments qu’Allah vous saisit : Il vous saisit pour ce que vos cœurs ont acquis. Et Allah est pardonneur et patient (Sourate al-Baqarah, 225)

Les sept cieux et la terre et ceux qui s’y trouvent, célèbrent Sa gloire. Et il n’existe rien qui ne célèbre Sa gloire et Ses louanges. Mais vous ne comprenez pas leur façon de Le glorifier. Certes c’est Lui Qui est indulgent et pardonneur. (Sourate al-Isra, 44)

Allah retient les cieux et la terre pour qu’ils ne s’affaissent pas. Et s’ils s’affaissaient, nul autre après Lui ne pourra les retenir. Il est indulgent et pardonneur. (Sourate Fatir, 41)

AL-HAMĪD

Le Digne de louange

Et c’est Lui Qui fait descendre la pluie après qu’on en a désespéré, et répand Sa miséricorde. Et c’est Lui le Maître, le Digne de louange. (Sourate ash-Shura, 28)

Tous les animaux et toutes les plantes vivent pour glorifier Allah, où qu’ils soient. Le poisson dans l’océan et le cactus dans le désert vivent dans la plus parfaite soumission à Allah selon le destin qu’Allah leur a réservé, et leur obéissance à Ses lois est un signe de glorification. Tout ce qui se trouve dans les cieux et sur la terre, les océans dans leur immensité,  les montagnes hautes de milliers de mètres, les nuages planant dans le ciel, les éclairs, tous glorifient Allah et témoignent de Son infinie connaissance et puissance. Mais ceux qui ne croient pas ne voient pas cette glorification :

Les sept cieux et la terre et ceux qui s’y trouvent, célèbrent Sa gloire. Et il n’existe rien qui ne célèbre Sa gloire et Ses louanges. Mais vous ne comprenez pas leur façon de Le glorifier. Certes c’est Lui qui est indulgent et pardonneur. (Sourate al-Isra, 44)

Les croyants, en revanche, sont conscients de la grandeur de notre Seigneur, le glorifient et le remercient pour les bienfaits qu’Il leur accorde, car ils savent qu’Il attend d’eux qu’ils se montrent reconnaissants. Allah nous adresse l’injonction suivante :

A Allah seul appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. “Craignez Allah !” Voilà ce que Nous avons enjoint à ceux auxquels avant vous le Livre fut donné, tout comme à vous-mêmes. Et si vous ne croyez pas (cela ne nuit pas à Allah, car) très certainement à Allah seul appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Et Allah se suffit à Lui-même et Il est digne de louange. (Sourate an-Nisa, 131)

Et Moïse dit : “Si vous êtes ingrats, vous ainsi que tous ceux qui sont sur terre, [sachez] qu’Allah Se suffit à Lui-même et qu’Il est digne de louange”. (Sourate Ibrahim, 8)

Et ceux à qui le savoir a été donné voient qu’on t’a fait descendre de la part de ton Seigneur est la vérité qui guide au chemin du Tout Puissant, du Digne de Louange. (Sourate Saba, 6)

AL-HASSĪB

Celui Qui tient les comptes

 Ceux qui communiquent les messages d’Allah, Le craignant et ne redoutaient nul autre qu’Allah. Et Allah suffit pour tenir le compte de tout. (Sourate al-Ahzab, 39)

Allah nous crée et nous façonne dans le ventre de nos mères avec un tel soin que chacun de nous est unique. Les neufs mois que nous passons dans l’utérus relevant du mystère le plus total car nous ne savons pas quels événements miraculeux se produisent durant cette période. Seul Allah les connaît, car Il sait tout de nous, de l’instant où nous ne sommes encore qu’une cellule jusqu’au jour de notre mort.

Allah est témoin des actes et pensées de chacun d’entre nous et ne les oublie pas, car Il contrôle aussi bien les actes extérieurs que les pensées secrètes. En un mot, Il contrôle notre esprit.

Les hommes ont tendance à oublier certains de leurs actes ou pensées, leur vécu ne subsiste plus qu’à l’état de souvenirs confus. Par exemple, un fait survenu il y a 10 ans nous semble souvent insignifiant, comme si la plupart de nos expériences passées finissent par être effacées. Mais le Jour du Jugement, Allah nous confrontera à nos propres actions, bonnes ou mauvaises. Aussi, devons-nous nous rappeler qu’Il est avec nous à chaque instant et que Al Hassib, Celui Qui tient les comptes, fait partie de Ses noms :

Ils sont ensuite ramenés vers Allah, leur vrai Maître. C’est à Lui qu’appartient le jugement et Il est le plus prompt des juges.(Sourate al-An’am, 62)

Et éprouvez (la capacité) des orphelins jusqu’à ce qu’ils atteignent (l’aptitude) au mariage ; et si vous ressentez en eux une bonne conduite, remettez-leur leurs biens. Ne les utilisez pas (dans votre intérêt) avec gaspillage et dissipation, avant qu’ils ne grandissent. Quiconque est aisé devrait s’abstenir de se payer lui-même de cet héritage qui lui est confié. S’il est pauvre, alors qu’il y puise une quantité convenable, à titre de rémunération de tuteur.) est aisé, qu’il s’abstienne d’en prendre lui-même. S’il est pauvre, alors qu’il en utilise raisonnablement : et lorsque vous leur remettez leurs biens, prenez des témoins à leur encontre. Mais Allah suffit pour observer et compter. (Sourate an-Nisa, 6)

 AL-HAYY

Le Vivant

C’est Lui le Vivant. Point de divinité à part Lui. Appelez-Le donc, en Lui vouant un culte exclusif. Louange à Allah, Seigneur de l’univers ! (Sourate Ghafir, 65)

Nous sommes des êtres faibles et par conséquent le champ de nos capacités est vraiment limité. Une fois nés, nous devons passer 5 à 10 ans à développer notre intelligence à travers notre éducation et avons besoin de soins constants. Plus tard, il nous faudra consacrer une grande partie de notre temps à satisfaire nos besoins vitaux : dormir, travailler pour trouver de quoi se nourrir, s’habiller et se loger, prendre soin de son corps.

Nous passons un quart de notre vie à dormir. Peu importent les efforts que nous faisons pour résister au sommeil et investir notre temps dans d’autres activités, nous ne pouvons nous priver de sommeil  pendant longtemps–à peine quelques jours. En effet, un grave manque de sommeil affecte notre système nerveux, nous rend hébétés et incapables de nous concentrer, ce qui porte tort à notre mémoire et nos capacités physiques. Si le manque de sommeil se prolonge, il peut s’ensuivre des sautes d’humeurs.

Toutes les créatures ont une nature vulnérable, fragile. Allah, Créateur de tous les êtres est al-Hayy (Le vivant). Il control toute chose à chaque instant, serviteurs tout et a pouvoir sur tout. Il n’est pas sujet à la somnolence ou au sommeil car Il est au dessus de toute forme de faiblesses. Il a attribué des faiblesses d’ordre divers à Ses serviteurs et leur commande de reconnaître ces faiblesses, de l’adorer et de le remercier pour tous Ses bienfaits. Conscients des faiblesses qui nous sont inhérentes, nous nous tournons vers notre Seigneur, sachant que nous ne pouvons survivre une seconde sinon par Sa volonté. Plusieurs versets évoquent ceci :

Allah ! Pas de divinité à part Lui, le Vivant, Celui Qui subsiste par Lui-même “al-Qayyum”. (Sourate Al ‘Imran, 2)

Et place ta confiance en Le Vivant Qui ne meurt jamais. Et par Sa louange, glorifie-Le. Il suffit comme parfait connaisseur des péchés de Ses serviteurs. (Sourate al-Furqan, 58)

Et les visages s’humilieront devant Le Vivant, Celui Qui subsiste par Lui-même” al-Qayyum” , et malheureux sera celui qui [se présentera devant Lui] chargé d’une iniquité. (Sourate Ta Ha, 111)

 AL-QĀBIDH

Celui Qui saisit, Qui restreint

 Quiconque prête à Allah de bonne grâce, Il le lui rendra multiplié plusieurs fois. Allah restreint ou étend (Ses faveurs). Et c’est à Lui que vous retournerez. (Sourate al-Baqarah, 245)

Allah, à Qui appartient toute chose, a créé tous les êtres et pourvu la terre de tout ce qui est nécessaire à leurs besoins. Toutes les formes de richesse sont à Lui, car Il en est l’Unique Détenteur. Dans ce monde, Allah n’accorde pas la richesse à tous, cependant les riches comme les pauvres doivent se rappeler que c’est Allah Qui donne et que tout Lui appartient.

Allah éprouve ceux à qui Il accorde la richesse par l’usage qu’ils en font et attend d’eux la reconnaissance. Dans le même temps, Il limite la richesse de certains autres afin de tester leur gratitude qui doit invariable envers lui même dans les moments difficiles. De ce fait, quoi que l’on possède, ou qu’on ne possède pas, avant  d’y voir un avantage,  il faut d’abord  y voir un test qui sert à déterminer si l’on désire la vie terrestre ou si on préfère la vie future :

Craignez Allah, donc autant que vous pouvez, écoutez, obéissez et faites largesses. Ce sera un bien pour vous. Et quiconque a été protégé contre sa propre avidité… ceux-là sont ceux qui réussissent. Si vous faites à Allah un prêt sincère, Il multipliera pour vous et vous pardonnera. Allah cependant est très reconnaissant et Indulgent. (Sourate at-Taghabun, 16-17)

Allah accorde également de nombreux bienfaits spirituels dans cette vie terrestre. S’Il le veut, il peut éprouver les gens à travers les imperfections liées à ces bienfaits en créant diverses épreuves. D’autre part, du fait de leur obstination, Allah peut infliger aux incroyants un châtiment dès ce monde en semant le trouble et l’inquiétude dans leurs cœurs. Devant pareils cas, on doit prendre conscience du fait qu’Allah nous a épargné toutes formes de difficultés. Il est en effet à la fois Celui Qui restreint et Celui Qui détend et épanouit (al-Basit). A ses serviteurs fidèles qui n’implorent que Lui en cas de détresse, Il accorde la paix et la sérénité du coeur. Il les soutient par Son amour, Son aide et Sa miséricorde et allège leur fardeau. Dans le Coran, Allah nous rappelles que le cœur des hommes ne trouve la paix que dans la remémoration de leur Seigneur:

Et c’est Lui Qui fait descendre la pluie après qu’on en a désespéré, et répand Sa miséricorde. Et c’est Lui le Maître, le Digne de louange. (Sourate ar-Ra‘d, 28)

AL-QĀBIL

Celui Qui accepte le repentir

 Et c’est Lui Qui agrée de Ses serviteurs le repentir, pardonne les méfaits et sait ce que vous faites. (Sourate ash-Shura, 25)

Tous les êtres humains sont très vulnérables car ils ne peuvent survivre si certaines conditions essentielles ne leur sont pas assurées. Pourtant, certains se permettent d’être insolents et arrogants envers Allah :

Nous avions proposé aux cieux, à la terre et aux montagnes la responsabilité (de porter les charges de faire le bien et d’éviter le mal). Ils ont refusé de la porter et en ont eu peur, alors que l’homme s’en est chargé ; car il est très injuste [envers lui-même] et très ignorant. (Sourate al-Ahzab, 72)       

L’homme est, certes, ingrat envers son Seigneur. (Sourate al-‘Adiyat, 6)

Allah est pleinement conscient de cette inclination au mal chez l’homme. Il sait que l’humanité est faillible, ignorante et ingrate et pourtant, Il se montre toujours compatissant et miséricordieux envers elle. C’est pour cela qu’Il a indiqué aux hommes la voie du salut : le repentir.

Allah nous donne quantités d’occasions de nous purifier par le repentir. Peu importent nos péchés ou notre ingratitude passée, nous pouvons toujours prétendre au salut si nous restons loyaux envers Allah, Le craignons et Le respectons, et si nous nous repentons sincèrement.

Cet attribut indique clairement l’étendue de la miséricorde d’Allah à l’égard des hommes. Allah, qui n’a besoin de rien ni personne, peut n’accorder Son pardon à personne. Mais du fait de Sa compassion infinie, Il sait que les hommes ont besoin de Sa miséricorde. Aussi a-t-il annoncé qu’Il accepterait le repentir de toute personne sincère :

Ne savent-ils pas que c’est Allah Qui accueille le repentir de Ses serviteurs, et Qui reçoit les sadaqat, et qu’Allah est L’Accueillant au repentir et le Miséricordieux. (Sourate at-Tawba, 104)

AL-  QĀDI

Celui Qui dirige et accomplit parfaitement Sa tâche

 Il est le Créateur des cieux et de la terre à partir du néant ! Lorsqu’Il décide une chose, Il dit seulement : “Sois”, et elle est aussitôt. (Sourate al-Baqara, 117)

Allah est extrêmement puissant. Comme nous le dit le verset cité plus haut, Il amène les choses à l’existence par  le simple commandement: Sois. C’est, sans nul doute, une manifestation de l’incommensurable pouvoir d’Allah sur l’univers.

Du point de vue de l’homme, la vie sur terre obéit à la loi de la cause et de l’effet. Par exemple, c’est la gravité qui explique que les objets demeurent sur le sol tandis que les bateaux flottent sur l’eau d’après le principe découvert par Archimède. Mais Allah est bien au-dessus de ces lois, car c’est Lui qui a créé les causes et les effets qui s’ensuivent dans le cadre de certaines lois et relations et ce, pour voir si nous sommes de vrais serviteurs. Il est clair qu’Allah créé sans avoir besoin de cause. En effet, dans le Coran, Allah relate certains de Ses miracles, notamment la naissance du Prophète Isa (psl) sans père :

– Elle dit : “Seigneur ! Comment aurais-je un enfant, alors qu’aucun homme ne m’a touchée ? ” – “C’est ainsi ! ” dit-Il. Allah crée ce qu’Il veut. Quand Il décide d’une chose, Il lui dit seulement : “Sois” ; et elle est aussitôt. (Sourate Al ‘Imran, 47)

Allah  nous dit que tout est possible dès lors qu’Il dit : “Sois.” Le fait qu’Allah a un pouvoir infini, qu’Il possède l’univers tout entier et gouverne l’humanité est souligné dans plusieurs versets :

Pour Allah, Jésus est comme Adam qu’Il créa de poussière, puis Il lui dit “Sois” : et il fut. (Sourate Al ‘Imran, 59)

Et c’est Lui Qui a créé les cieux et la terre, en toute vérité. Et le jour où Il dit : “Sois !” Cela est, Sa parole est la vérité. A Lui, [seul,] la royauté, le jour où l’on soufflera dans la trompe. C’est Lui le Connaisseur de ce qui est voilé et de ce qui est manifeste. Et c’est Lui le Sage et le Parfaitement Connaisseur. (Sourate al-An‘am, 73)

Quand Il veut une chose, Son commandement consiste à dire : “Sois”, et c’est. (Sourate Ya Sin, 82)

C’est Lui Qui donne la vie et donne la mort. Puis quand Il décide une affaire, Il n’a qu’à dire : “Sois”, et elle est. (Sourate al-Ghafir, 68)

AL- QADĪM

Celui Qui délivre des avertissements

 Alors [Allah] dira : “Ne vous disputez pas devant moi ! Alors que Je vous ai déjà fait part de la menace. (Sourate Qaf, 28)

Allah, Qui est infiniment juste, a envoyé des messagers pour se faire connaître des hommes. A travers les livres qu’Il leur a confiés, Il a donné à l’homme un moyen de distinguer le bien du mal, Il lui a enseigné comment L’adorer correctement ainsi que les principes qui lui permettront d’obtenir Son agrément. Il lui a communiqué certaines connaissances relatives au monde de l’invisible : la mort peut survenir à tout instant, l’heure approche, nul ne sera lésé le jour du jugement, et ceux qui le rejettent en ce monde seront punis dans l’autre.

Au moyen de tels avertissements, par exemple Vraiment ceci est un rappel – quiconque veut, donc, s’en rappelle (Sourate ‘Abasa, 11-12), Allah nous dit que nous pouvons tirer du Coran des enseignements et être guidés par lui. De plus, Il nous décrit de façon détaillée le sort réservé aux ingrats ainsi que celui qu’ont connu les incroyants des générations antérieures, afin que Ses serviteurs prennent garde :

Et laisse-moi avec ceux qui crient au mensonge et qui vivent dans l’aisance ; et accorde-leur un court répit : Nous avons [pour eux] lourdes chaînes et enfer, et nourriture à faire suffoquer, et châtiment douloureux. Le jour où la terre et les montagnes trembleront, tandis que les montagnes deviendront comme une dune de sable dispersée. Nous vous avons envoyé un Messager pour être témoin contre vous, de même que Nous avions envoyé un Messager à Pharaon. Pharaon désobéit alors au Messager. Nous le saisîmes donc rudement. Comment vous préserverez-vous, si vous mécroyez, d’un jour qui rendra les enfants comme des vieillards aux cheveux blancs ? [Et] durant lequel le ciel se fendra. Sa promesse s’accomplira sans doute. Ceci est un rappel. Que celui qui veut prenne une voie [menant] à son Seigneur. (Sourate al-Muzzammil, 11-19)

Ainsi que le rappelle ce verset, “quiconque le veut peut prendre le chemin qui mène à notre Seigneur.” Néanmoins quiconque s’obstine à s’écarter du droit chemin connaîtra une fin malheureuse, car Allah rend le plus équitable des jugements.

AL-QADĪR

Le Puissant

Et parmi Ses merveilles est que tu vois la terre humiliée (toute nue). Puis aussitôt que Nous faisons descendre l’eau sur elle, elle se soulève et augmente [de volume]. Celui Qui lui redonne la vie est certes Celui Qui fera revivre les morts, car Il est Omnipotent. (Sourate Fussilat, 39)

Ainsi que nous informe Allah dans plusieurs versets, pas un événement ne lui est inconnu, car il fait exister les choses en leur disant simplement : “Sois.” Il est au courant de chaque feuille qui tombe, de chaque femme ou femelle qui tombe enceinte, en bref de chaque événement qui survient quelque part dans l’univers. Si tel est Son désir, Il peut substituer à une société incroyante une nouvelle société. Il accorde ou retire d’immenses possessions à qui Il veut, punit les communautés incroyantes à l’heure et de la façon qu’Il a choisi, et peut rendre la terre féconde ou stérile à Son gré. Rien ne peut faire obstacle à Sa volonté, car Sa puissance est infinie, comme on le voit dans ces versets :

N’ont-ils donc jamais parcouru la terre pour voir ce qu’il est advenu de ceux qui vécurent avant eux et qui étaient plus puissants qu’eux ? Et rien, dans les cieux ni sur terre ne saurait réduire l’autorité d’Allah. Car il est certes omniscient, omnipotent.(Sourate Fatir, 44)

Eh Non !… Je jure par le Seigneur des levants et des couchants que Nous sommes capable de les remplacer par de meilleurs qu’eux, et nul ne peut Nous en empêcher. (Sourate al- Ma‘arij, 40-41)

De même qu’Il punit les nations incroyantes, Il a le pouvoir d’accorder Sa miséricorde à Ses loyaux serviteurs. Dans le Coran nous trouvons maints exemples attestant Sa puissance. Sous l’égide du nom al-Qadeer, Allah est toujours venu en aide à Ses serviteurs sincères et leur a montré comment sortir de situations difficiles. Il a sauvé le Prophète Ibrahim (psl) d’un grand brasier, tiré le Prophète Yusuf (psl) des profondeurs d’un puits et libéré le Prophète Yunus (psl) qui était prisonnier dans le ventre d’un poisson. Allah a aussi donné un fils au Prophète Zakariyya (psl) alors que celui-ci était vieux et sa femme stérile, manifestant ainsi Sa toute-puissance. Tout au long de l’histoire humaine, Allah a soutenu les messagers et les croyants et leur a prêté l’appui de Sa miséricorde et de Sa puissance pour les récompenser de leur patience et de leur confiance en Lui.

 AL-KĀFI

Celui Qui suffit

 Allah ne suffit-Il pas à Son esclave [comme soutien] ? Et ils te font peur avec ce qui est en dehors de Lui. Et quiconque Allah égare n’a point de guide. (Sourate az-Zumar, 36)

Les gens dont la foi est faible ont tendance à redouter les autres hommes ou les catastrophes naturelles. D’autres ont une peur obsessionnelle de perdre leurs biens ou leurs proches. En revanche, Allah interpelle ceux qui ont une foi solide en Lui en ces termes :

Seigneur des cieux et de la terre et de ce qui est entre eux, si seulement vous pouviez en avoir la conviction. Point de divinité à part Lui. Il donne la vie et donne la mort, et Il est votre Seigneur et le Seigneur de vos premiers ancêtres. (Sourate ad-Dukhan, 7-8)

Ainsi qu’Il nous l’enseigne, Allah est le Dieu unique. Les croyants savent bien que rien ne peut leur être profitable ou dommageable sans la permission d’Allah. Quand ils sont confrontés aux épreuves, ils se tournent vers Allah. Car ils sont conscients que Lui seul les aidera et répondra à leurs prières. Ils agissent ainsi parce qu’ils savent qu’Il est le Tout-Puissant et que toutes les créatures sont dépourvues de pouvoir tant qu’il n’en a pas décidé autrement.

Ainsi, aux yeux des croyants, Allah seul peut exaucer leur demande et  les guider vers le droit chemin. Ils n’ont donc pas besoin de craindre quoi que ce soit. A ce sujet, le début du verset cité plus haut, Allah ne suffit-Il pas à Son esclave ? » dit :

Quiconque Allah guide, nul ne peut l’égarer. Allah n’est-Il pas puissant et détenteur du pouvoir de châtier ? Si tu leur demandais : “Qui a créé les cieux et la terre ?”, Ils diraient assurément : “Allah”. Dis : “Voyez-vous ceux que vous invoquez en dehors d’Allah ; si Allah me voulait du mal, est-ce que [ces divinités] pourraient dissiper Son mal ? Ou s’Il me voulait une miséricorde, pourraient-elles retenir Sa miséricorde ?” – Dis : “Allah me suffit : c’est en Lui que placent leur confiance ceux qui cherchent un appui” (Sourate az-Zumar, 37-38)

AL-QAHHĀR

Le Dominateur

Au jour où la terre sera remplacée par une autre, de même que les cieux et où (les hommes) comparaîtront devant Allah, l’Unique, Le Dominateur Suprême. (Sourate Ibrahim, 48)

Si Allah a le pouvoir de nous soulager de nos peines et d’apaiser nos cœurs, Il est tout aussi capable de nous punir. Le Coran cite l’exemple de nations qu’Il a fait périr à un moment où elles ne s’y attendaient pas -au petit matin- parce qu’elles s’étaient détournées de la vraie religion et rebellées contre Allah. Il leur  a envoyé des ouragans qui dévastateurs et a fait pleuvoir sur elles des pierres d’argiles. A celles qu’Il avait averties de l’imminence du châtiment, Il  a envoyé des tempêtes qui  ont rasé leurs cités et des séismes qui  les ont engloutis. Il est arrivé qu’Allah leur envoie un grand souffle. Le châtiment d’Allah ne souffre de comparaison avec aucun autre.

Allah donne aux hommes un aperçu de Son châtiment en ce monde mais les tourments sans précédent qu’Il inflige aux gens de l’enfer méritent encore plus d’attention. Ceux qui sont incapables d’apprécier à sa juste mesure la puissance d’Allah et s’obstinent dans leur ingratitude en dépit de Sa miséricorde infinie, se verront infliger un châtiment dans l’au-delà.

Quand Allah jettera les incroyants dans le feu, ceux-ci connaîtront des supplices jusque-là inconnus : chaque fois que leurs peaux seront consumées, elles seront remplacées et Allah élèvera autour d’eux des remparts de feu. La souffrance que l’on rencontre en ce monde n’est rien comparée à celle qui sévit en enfer. En effet, le Coran relate que les gens de l’enfer demanderont à Allah de les tuer pour que leur souffrance cesse enfin. Mais en enfer Allah punira les incroyants grâce à son immense puissance. C’est une promesse qui se concrétisera sans le moindre doute, comme l’indiquent ces versets :

C’est Lui dominateur suprême sur Ses serviteurs ; c’est Lui le Sage, le Parfaitement Connaisseur. (Sourate al-An‘am, 18)

Dis : “Qui est le Seigneur des cieux et de la terre ?” Dis : “Allah”. Dis : “Et prendrez-vous en dehors de Lui, des maîtres qui ne détiennent pour eux-mêmes égales, les ténèbres et la lumière ? Ou donnent-ils à Allah des associés qui créent comme Sa création au point que les deux créations se soient confondues à eux ? Dis : “Allah est le Créateur de toute chose, et c’est Lui l’Unique, le Dominateur suprême. (Sourate ar-Ra‘d, 16)

Le jour où ils comparaîtront sans que rien en eux ne soit caché à Allah. A qui appartient la royauté, aujourd’hui ? A Allah, l’Unique, le Dominateur. (Sourate Ghafir, 16)

Allah manifestera Son attribut al-Qahhar à ces gens qui refusent de croire en l’au-delà. Allah est extrêmement compatissant et miséricordieux envers Ses serviteurs. Une fois qu’ils se sont sincèrement repentis, Il leur pardonne leurs péchés. Il soutient Ses adorateurs sincères dans les deux mondes en leur inspirant la paix, la miséricorde et la confiance. Dans le Coran, Allah évoque Ses bienfaits à l’égard des croyants et promet de ne pas punir Ses loyaux Serviteurs :

Pourquoi Allah vous infligerait-il un châtiment si vous êtes reconnaissants et croyants ? Allah est reconnaissant et omniscient. (Sourate an-Nisa, 147)

AL-QĀ’IM

Celui Qui subsiste par Lui-même

 

Allah ! Pas de divinité à part Lui, le Vivant, Celui Qui subsiste par Lui-même, “al-Qayyum. (Sourate Al ‘Imran, 2)

Certaines personnes croient qu’Allah a créé un univers au système parfait et l’a ensuite laissé livré à lui-même. Même si elles ne l’expriment pas la plupart du temps, cette pensée n’en est pas moins présente dans leur subconscient. Ceux qui ne veulent pas reconnaître leur responsabilité devant Allah et ne font pas ce qu’Il attend d’eux, y voient une façon d’échapper à leur devoir.

Toutefois, il y a un ensemble de causes et de lois formant un système tel qu’il ne peut être l’œuvre que d’une puissance supérieure qui veille sur leur gestion. Les gens qui savent voir et entendre et tirer des conclusions à partir de leurs expériences, reconnaissent immédiatement cette vérité. En effet Allah nous dit que c’est Lui Qui soutient les cieux, la terre et tout ce qui s’y trouve :

Allah retient les cieux et la terre pour qu’ils ne s’affaissent pas. Et s’ils s’affaissaient, nul autre après Lui ne pourra les retenir. Il est indulgent et pardonneur. (Sourate Fatir, 41)

Comme ce verset l’affirme, Allah a créé l’univers et le maintient fermement. La vie n’est possible que parce qu’Il la tient sous son contrôle. Cela vaut aussi pour tous les systèmes inhérents à son fonctionnement et  qui assurent son équilibre.  Allah dit dans le Coran :

Allah ! Point de divinité à part Lui, le Vivant, Celui Qui subsiste par lui-même “al-Qayyum”. Ni somnolence ni sommeil ne Le saisissent. A lui appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Qui peut intercéder auprès de Lui sans Sa permission ? Il connaît leur passé et leur futur. Et, de Sa science, ils n’embrassent que ce qu’Il veut. Son Trône “Kursiy” déborde les cieux et la terre, dont la garde ne Lui coûte aucune peine. Et Il est le Très Haut, le Très Grand. (Sourate al-Baqarah, 255)

Et les visages s’humilieront devant Le Vivant, Celui Qui subsiste par Lui-même, « al-Qayyum », et malheureux sera celui qui [se présentera devant Lui] chargé d’une iniquité. (Sourate Ta Ha, 111)

AL-QARĪB

Celui Qui est proche

 

Et quand Mes serviteurs t’interrogent sur Moi… alors Je suis tout proche : Je réponds à l’appel de celui qui Me prie quand il Me prie. Qu’ils répondent à Mon appel, et qu’ils croient en Moi, afin qu’ils soient bien guidés. (Sourate al-Baqarah, 186)

Ceux qui n’apprécient pas Allah à sa juste mesure et ceux qui vivent sans se conformer aux préceptes du Coran n’ont que de vagues connaissances sur l’existence du Qarīb. Quand on leur pose la question, ils répondent qu’Allah a créé la terre et les cieux, certes, mais ils pensent qu’Il est dans les cieux, et par conséquent très loin de nous, bien qu’Il modèle et façonne chacun de nous. Le fait est qu’il s’est présenté à nous à travers des versets qui émanent de Lui, des versets où Il nous dit à quel point Il est proche de Ses serviteurs :

Nous avons effectivement créé l’homme et Nous savons ce que son âme lui suggère et Nous sommes plus près de lui que sa veine jugulaire. (Sourate al-Qaf, 16)

Quand deux personnes conversent, Il est le troisième, quand il s’agit de trois personnes, Il est le quatrième. Il entend le moindre murmure et voit le mouvement le plus furtif. Allah sait tout de nous et est avec chacun de nous, que nous soyons assis, en train de parler ou de marcher. Lors de ces activités nous ne pouvons pas voir Allah mais Lui nous voit.

… Implorez donc Son pardon, puis repentez-vous à Lui. Mon Seigneur est bien proche et Il répond toujours (aux appels). (Sourate Hud, 61)

Dis : “Si je m’égare, je ne m’égare qu’à mes dépens ; tandis que si je me guide, alors c’est grâce à ce que Mon Seigneur m’a révèle, car Il est audient et proche.” (Sourate Saba, 50)

 

AL-QASSIM

Celui Qui distribue, Qui répartit les bienfaits, la justice et la sagesse

 Est-ce eux qui distribuent la miséricorde de ton Seigneur ? C’est Nous qui avons réparti entre eux leur subsistance dans la vie présente et qui les avons élevés en grades les uns sur les autres, afin que les uns prennent les autres à leur service. La miséricorde de ton Seigneur vaut mieux, cependant, que ce qu’ils amassent. (Sourate az-Zukhruf, 32)

Des arbres qui vivent en Amazonie depuis des centaines d’années aux pingouins qui habitent sur une île de glace lointaine, des cactus vieux de plus de 30 ans dans le désert, aux fourmis qui se nourrissent des champignons qui poussent sur les feuilles des arbres des forets tropicales… Tous les êtres vivants ont besoin de se nourrir. Certains ont absolument besoin d’eau alors que d’autres peuvent facilement s’en passer pendants des années. Les uns affectionnent les climats torrides les autres ne pourraient y survivre une minute. Et pourtant tous ces êtres vivent ensemble sur une même planète qui réunit les conditions nécessaires à leur survie commune. A partir d’un même sol, Allah, Créateur de tous les êtres, fournit à chacun ce dont il a spécifiquement besoin.

Allah manifeste ainsi Sa miséricorde en veillant à satisfaire les besoins de chacune de Ses créatures et attire notre attention sur ce point en disant:

Il vous a accordé de tout ce que vous Lui avez demandé. Et si vous comptiez les bienfaits d’Allah, vous ne sauriez les dénombrer. L’homme est vraiment très injuste, très ingrat. (Sourate Ibrahim, 14:34)

 AL-QAWî

Le Fort

Il en fut de même des gens de Pharaon et ceux qui avant eux n’avaient pas cru aux signes (enseignements) d’Allah. Allah les saisit pour leurs péchés. Allah est certes Fort et sévère en punition. (Sourate al-Anfal, 52)

Depuis l’aube des temps, Allah a envoyé des messagers à de nombreuses nations pour leur indiquer le droit chemin. Les messagers enseignaient à leur peuple qu’Allah est leur seul Dieu et qu’ils devaient lui obéir, c’est-à-dire avoir de la déférence envers Lui et se plier à Ses commandements. Cependant, Allah nous informe que “Ce fut ainsi, parce que leurs Messagers leur avaient apporté les preuves, mais ils se montrèrent incroyants. Allah donc les saisit, car Il est fort et redoutable dans Son châtiment.” (Sourate Ghafir, 22),

La plupart des nations ont attiré sur elles le courroux d’Allah en rejetant Ses messagers.

A toute époque les incroyants se sont rebellés contre les messagers et les ont persécutés jusqu’à ce qu’Allah les eu châtiés. Leur pouvoir, leur richesse et leur rang en ce monde leur avaient fait croire qu’ils étaient dans le vrai et les encourageaient à persister dans leur arrogance. Mais ils avaient oublié l’essentiel, à savoir qu’Allah est le Tout Puissant.

Les incroyants qui sont incapables de comprendre cette vérité sont obnubilés par leur désir de grandeur. Ils négligent de prendre en compte le fait qu’Allah peut anéantir leurs biens en envoyant une tempête ravager leurs champs,  en décimant leurs proches au moyen d’un simple microbe, bref, en les réduisant à néant de mille et une façons. De plus Allah châtie ce genre de personnes ingrates dans ce monde et dans l’autre. Dans le Coran, voici ce qui est dit d’eux :

Parmi les hommes, il en est qui prennent, en dehors d’Allah, des égaux à Lui, en les aimant comme on aime Allah. Or les croyants sont les plus ardents en l’amour d’Allah. Quand les injustes verront le châtiment, ils sauront que la force tout entière est à Allah et qu’Allah est dur en châtiment !… (Sourate al-Baqara, 165)

Ils n’ont pas estimé Allah à sa juste valeur ; Allah est certes fort et puissant. (Sourate al-Hajj, 74)

Et Allah a renvoyé, avec leur rage, les infidèles sans qu’ils n’aient obtenu aucun bien, et Allah a épargné aux croyants le combat. Allah est fort et puissant. (Sourate al-Ahzab, 25)

Allah est extrêmement compatissant envers ceux de Ses serviteurs qui savent apprécier Sa grandeur de la meilleure des façons. Le Coran annonce aux croyants la bonne nouvelle du salut :

Là, leur invocation sera “Gloire à Toi, ô Allah”, et leur salutation : “Salam”, [Paix !] et la fin de leur invocation : “Louange à Allah, Seigneur de l’Univers.”(Sourate Yunus, 10)

AL-KABĪR

Le Grand

Le Connaisseur de ce qui est caché et de ce qui est apparent, Le Grand, Le Sublime. (Sourate ar-Ra‘d, 9)

Allah tient toutes les créatures sous Son contrôle. Il sait à quel moment la graine enfouie sous terre va germer, quelle est l’orbite de cette comète qui se rapproche de la Terre, à quel instant précis tel être va naître ou mourir, quelle est l’orbite des électrons gravitant autour du noyau d’un atome, etc. Du fait de sa puissance infinie, Allah sait tout des pensées intimes de chaque homme, conscientes comme inconscientes.

Allah a déjà prévu le moindre détail de notre vie. Étant donné que Lui seul connaît l’Invisible, Sa sagesse infinie, Sa connaissance, Sa capacité à pardonner et à punir sont bien au-delà de nos facultés de compréhension. Nul ne peut apporter le  plus petit   changement à Ses décisions. Si Allah veut nous envoyer un bien ou un mal, nul ne peut l’en empêcher.

L’humanité est donc obligée de se prosterner avec respect devant une si grande puissance et de prendre refuge auprès de notre Seigneur, le Très-Sage. Elle doit également solliciter Sa miséricorde, car nous ne pouvons prétendre au salut tant qu’Allah ne nous accorde pas Sa miséricorde. Plusieurs versets rappellent qu’Il est le Très Haut et le Très grand :

C’est ainsi qu’Allah est Lui le Vrai, alors que ce qu’ils invoquent en dehors de Lui est le faux ; c’est Allah Qui est le Sublime, le Grand.(Sourate al-Hajj, 62)

Il en est ainsi parce qu’Allah est la Vérité, et que tout ce qu’ils invoquent en dehors de Lui est le Faux, et qu’Allah, c’est Lui le Haut, le Grand. (Sourate Luqman, 30)


AL-KARĪM

Le Généreux

…Quiconque est reconnaissant. C’est dans son propre intérêt qu’il le fait, et quiconque est ingrat… alors mon Seigneur Se suffit à Lui-même et Il est généreux. (Sourate an-Naml, 40)

Allah a crée l’univers et l’a façonné conformément à Ses attributs. Tout ce qui existe Lui appartient. Toutes les beautés et subtilités visibles dans l’univers sont des manifestations de Sa sagesse. Comme les autres créatures, nous venons à l’existence par un effet de Sa volonté. Tout homme est à l’origine une boule de chair dans le ventre de sa mère, puis il naît, grandit et se manifeste comme le talent d’Allah. Allah a en effet évoqué la supériorité de l’homme en disant :

O homme ! Qu’est-ce qui t’a trompé au sujet de ton Seigneur, le Noble, Qui t’a créé, puis modelé et constitué harmonieusement ? Il t’a façonné dans la forme qu’Il a voulue. (Sourate al-Infitar, 6-8)

Bien que les hommes soient doués de raison, bien peu s’interrogent sur la façon dont ils sont venus à l’existence et qui est à l’origine des innombrables bienfaits dont ils jouissent. Le Coran pose la question suivante :

S’est-il écoulé pour l’homme un laps de temps durant lequel il n’était même pas une chose mentionnable ? En effet, Nous avons créé l’homme d’une goutte de sperme mélangé [aux composantes diverses] pour le mettre à l’épreuve. [C’est pourquoi] Nous l’avons fait entendant et voyant. Nous l’avons guidé dans le chemin, qu’il soit reconnaissant ou ingrat. (Sourate al-Insan, 1-3)

En revanche, ceux qui usent de leur raison se demandent qui les a créés, qui est l’auteur des nombreux bienfaits qu’ils n’auraient pu se procurer par leurs propres moyens, qui leur a donné la faculté de penser et de percevoir le monde qui les entoure. Ils arrivent ainsi à la conclusion que notre Seigneur, qui nous a octroyé tant de dons, est vraiment très généreux. Allah, le Maître des cieux et de la terre nous invite à nous en rappeler :

Lis, au nom de ton Seigneur Qui a créé, Qui a créé l’homme d’une adhérence. Lis ! Ton Seigneur est le Très Noble, Qui a enseigné par la plume [le calame], a enseigné à l’homme ce qu’il ne savait pas. Prenez garde ! Vraiment l’homme devient rebelle, dès qu’il estime qu’il peut se suffire à lui-même (à cause de sa richesse). Mais, c’est vers ton Seigneur qu’est le retour. (Sourate al-Alaq, 1-8)

En d’autres termes, chacun de nous est tenu d’exprimer sa reconnaissance envers Allah pour son infinie générosité à notre égard, vu qu’Il ne nous demande que de l’adorer et de renoncer à toute arrogance. Les serviteurs sincères d’Allah, ceux qui sont fidèles à cet idéal moral, sont en droit d’espérer une généreuse récompense pour leur conduite vertueuse.

AL-QUDDûS

Le Saint, le Très Pur

 Ce qui est dans les cieux et ce qui sur la terre glorifient Allah, le Souverain, le Pur, le Puissant, le Sage. (Sourate al-Jumu‘a, 1)

Allah est le seul Créateur de tout ce qui existe, qu’il s’agisse des micro-organismes ou des galaxies lointaines. Malheureusement, beaucoup sont incapables de percevoir cette harmonie qui régit le monde qui nous entoure.

Ainsi qu’Il le dit Lui-même : “Allah retient les cieux et la terre pour qu’ils ne s’affaissent pas. Et s’ils s’affaissaient, nul autre après Lui ne pourra les retenir. Il est indulgent et pardonneur. (Sourate Fatir, 41), Il veille à la stabilité et la préservation de l’ordre dans toute la création.

Etant donné que nous sommes faibles de nature, il nous arrive de nous tromper, d’oublier ou d’être distraits. Nous sommes aussi soumis à d’autres contraintes. Par exemple, il nous faut prendre soin en permanence de notre corps pour le maintenir dans un état de propreté et d’hygiène. Si nous sommes trop fatigués, privés de sommeil ou de nourriture pendant quelques jours nous devenons faibles. Allah, quant à Lui, possède tout ce qui est et c’est à Lui qu’appartiennent les noms sublimes, Il est bien au-dessus de toutes les faiblesses. Le Coran décrit Sa puissance, Sa sagesse et Sa gloire infinies :

Allah ! Point de divinité à part Lui, le Vivant, Celui Qui subsiste par lui-même “al-Qayyum”. Ni somnolence, ni sommeil ne Le saisissent. A lui appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Qui peut intercéder auprès de Lui sans Sa permission ? Il connaît leur passé et leur futur. Et, de Sa science, ils n’embrassent que ce qu’Il veut. Son trône “Kursiy” déborde les cieux et la terre, dont la garde ne Lui coûte aucune peine. Et Il est le Très Haut, le Très Grand. (Sourate al-Baqarah, 255)

Le Prophète (saws) avait l’habitude de louer Allah pendant la prière en disant, selon un hadith :

“Louange et pureté à Toi, Seigneur des anges et des âmes.” (Sahih Muslim)

AL-LATĪF

Le Doux, Le Subtil

 Allah est doux envers Ses serviteurs. Il attribue [Ses biens] à qui Il veut. Et c’est Lui le Fort, le Puissant. (Sourate ash-Shura, 19)

Comme nous l’avons dit précédemment, il y a deux catégories d’hommes : ceux qui se soumettent à Allah et ceux qui se rebellent contre Lui. Au sein de l’humanité, bien peu appartiennent à la première catégorie. Dans plusieurs versets, Allah nous dit que la plupart des gens n’ont pas la foi et ne suivront le droit chemin. Ces gens méritent donc l’enfer, car ils ont suivi les traces de satan, n’ont pas choisi  d’être conscient d’Allah ou bien ont nié Son existence alors qu’ils en avaient la certitude. Les gens qui se soumettent à Allah et vivent pour obtenir Son agrément, quant à eux, mènent une vie heureuse dans ce monde et dans l’autre. Le fait qu’Allah ait envoyé des messagers et des livres saints pour guider l’humanité est une grande faveur de Sa part. Dans le Coran la bienveillance d’Allah est évoquée en ces termes :

Allah a très certainement fait une faveur aux croyants lorsqu’Il a envoyé chez eux un messager de parmi eux-mêmes, qui leur récite. Ses versets, les purifie et leur enseigne le Livre et la Sagesse, bien qu’ils fussent auparavant dans un égarement évident. (Sourate Al ‘Imran, 164)

Allah est bonté et témoigne sa gentillesse envers Ses sincères adorateurs en les aidant. Dans le Coran, Il donne plusieurs exemples de Son soutien et de Son assistance à Ses loyaux serviteurs. L’un d’eux concerne le peuple du Prophète Moussa (psl) qu’Il sauva de la violence de Pharaon et dont il fit les héritiers de l’Egypte :

Pharaon était hautain sur terre; il répartit en clans ses habitants, afin d’abuser de la faiblesse de l’un d’eux : Il égorgeait leurs fils et laissait vivantes leurs femmes. Il était vraiment parmi les fauteurs de désordre. Mais Nous voulions favoriser ceux qui avaient été faibles sur terre et en faire des dirigeant et en faire les héritiers. (Sourate al-Qasas, 4-5)

En tant que seul Protecteur et allié des croyants, Allah les assistera dans l’au-delà, transformera leurs péchés en bonne action et leur témoignera une grande bienveillance :

Ils diront : “Nous vivions au milieu des nôtres dans la crainte [d’Allah]; Puis Allah nous a favorisés et protégés du châtiment du Samum. Antérieurement, nous L’invoquions. C’est Lui certes, le Charitable, le Très Miséricordieux”. (Sourate at-Tur, 26-28)

Ne connaît-Il pas ce qu’Il a créé alors que c’est Lui compatissant, le Parfaitement Connaisseur. (Sourate al-Mulk, 14)

Les regards ne peuvent l’atteindre, cependant qu’Il saisit tous les regards. Et Il est le Doux, le Parfaitement Connaisseur. (Sourate al-An‘am, 103)

N’as-tu pas vu qu’Allah fait descendre l’eau du ciel, et la terre devient alors verte ? Allah est plein de bonté et parfaitement connaisseur. (Sourate al-Hajj, 63)

O mon enfant, fût-ce le poids d’un grain de moutarde, au fond d’un rocher, ou dans les cieux ou dans la terre, Allah le fera venir. Allah est infiniment doux et parfaitement connaisseur. (Sourate al-Luqman, 16)

AL-MĀKIR

Le Stratège

 (Et rappelle-toi) le moment où les incroyants complotaient contre toi pour t’emprisonner ou t’assassiner ou te bannir. Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes. (Sourate al-Anfal, 30)

Ceux qui conspirent contre la vraie religion depuis l’aube des temps s’efforcent d’en éloigner les hommes pour satisfaire leurs propres désirs (goût du pouvoir, intérêts personnels, etc.) Dans l’au-delà, on leur dira : “C’était votre stratagème, plutôt, nuit et jours, de nous commander de ne pas croire en Allah et de Lui donner des égaux.” (Sourate Saba, 33)

Il nous faut rappeler ici un point  très important :

Certes ceux d’avant eux ont manigancé (contre leur Messager) ; le stratagème tout entier appartient à Allah. Il sait ce que chaque âme acquiert. Et les incroyants sauront bientôt à qui appartient la bonne demeure finale. (Sourate ar-Ra‘d, 42)

Comme le dit ce verset, “le stratagème tout entier appartient à Allah.” Ainsi, face aux machinations des incroyants, c’est Allah Qui conçoit les meilleurs plans. Il nous averti de l’impasse dans laquelle s’engagent les incroyants :

Ils ont certes comploté. Or leur complot est (inscrit) auprès d’Allah même si leur complot était assez puissant pour faire disparaître les montagnes… (Sourate Ibrahim, 46)

Allah protège donc les croyants de ces conspirations et il Lui est en effet très facile de retourner les complots des conspirateurs contre eux-mêmes car “Allah est plus prompt à réprimer (ceux qui dénigrent Ses versets)...” (Sourate Yunus, 21)

Nul ne peut douter qu’Allah créé chaque incident dans un but précis et qu’il s’ensuit toujours un bien. Il utilise les complots des incroyants pour tester les croyants, et ainsi accorder Son aide à ceux d’entre eux qui savent percevoir le bien dissimulé dans toutes les situations qu’Il suscite, si bien que celles-ci tournent à leur avantage.

MĀLIK YAWM AD-DîN

Le Roi du jour du Jugement

 Maître du jour de la rétribution.… (Sourate al-Fatiha, 3)

Le jour du Jugement, les hommes seront ressuscités et rassemblés pour rendre compte de leurs actes. Ce jour-là, ils n’auront ni l’envie ni l’occasion de se préoccuper des autres gens autour d’eux, qu’il s’agisse de leurs parents, de leurs conjoints ou de leurs enfants. C’est un jour si terrifiant que chacun ne pensera plus qu’à soi :

Et qui te dira ce qu’est le jour de la Rétribution ? Encore une fois, qui te dira ce qu’est le jour de la rétribution ? Le jour où aucune âme ne pourra rien en faveur d’une autre âme. Et ce jour-là, le commandement sera à Allah. (Sourate al-Infitar, 17-19)

Ce jour-là, tout ce à quoi on attache ordinairement trop d’importance apparaîtra insignifiant. Les relations mondaines, les liens de parenté perdront toute valeur, seule comptera la foi qu’on avait en Allah. Personne ne pourra aider son prochain, seul Allah pourra, s’Il le veut, nous sauver de notre détresse.

Chacun de nous comparaîtra seul devant Allah, le Souverain du Jour du Jugement,  tout comme nous étions seuls lorsque nous étions créés la première fois. Tous nos actes et toutes de nos pensées seront examinés, car  Allah n’oublie aucun détail, même le plus infime. Allah a instauré un système qui sied à Son honneur et appelle Ses serviteurs à rendre compte de leurs actes. Il sauve qui Il veut par Sa miséricorde.

Ce jour-là, les incroyants seront envahis par un profond remords tandis que les croyants seront emplis d’allégresse :

… Le jour où Allah épargnera l’ignominie au Prophète et à ceux qui croient avec lui. Leur lumière courra devant eux et à leur droite ; ils diront : “Seigneur, parfais-nous notre lumière et pardonne-nous. Car Tu es omnipotent”. (Sourate at-Tahrim, 8)

Ceci parce que “Nous secourrons, certes, Nos Messagers, et ceux qui croient, dans la vie présente tout comme au jour où les témoins [les Anges gardiens] se dresseront (le jour du Jugement).” (Sourate Ghafir, 51)

Le seul Roi de ce Jour sera Allah, car Il est le Seul à pouvoir commander. Voici des versets qui évoquent ce fait :

Il n’y aura qu’un seul cri, et voilà qu’ils regarderont, et ils diront : “Malheur à nous ! C’est le jour de la Rétribution.” “C’est le jour du Jugement que vous traitiez de mensonge”. (Sourate as-Saffat, 19-21)

Malheur, ce jour-là, aux négateurs, qui démentent le jour de la Rétribution. Or, ne le dément que tout transgresseur, pécheur. (Sourate al-Mutaffifin, 10-12)

 MĀLIK AL-MULK

Le Maître du Royaume

Dis : “O Allah, Maître de l’autorité absolue. Tu donnes l’autorité à qui Tu veux, et Tu arraches l’autorité à qui Tu veux ;  et Tu donnes la puissance à qui Tu veux, et Tu humilies qui Tu veux. Le bien est en Ta main et Tu es omnipotent. (Sourate Al ‘Imran, 26)

Quand vous regardez autour de vous, tout ce que vous voyez appartient à quelqu’un. La chaise sur laquelle vous êtes assis(e) est constituée d’atomes qui ont été créés par Allah. Une fleur, pour s’épanouir, à besoin de la conjonction de plusieurs facteurs : la lumière du soleil, de l’eau notamment, et tout ceci lui est fourni par Allah. La mer que vous pourriez contempler depuis la fenêtre n’existe que parce qu’Allah en a décidé ainsi et il en est de même pour les êtres qui la peuplent.

Même votre propre corps est soumis au joug d’Allah : tous vos organes, vos veines, votre système nerveux et vos cellules sont l’œuvre de la sagesse supérieure de notre Seigneur. Ce n’est pas votre volonté propre qui est à l’origine de leur existence. Lorsque vous êtes venu au monde, vous avez pu d’emblée voir la perfection de l’univers et de votre propre corps. Mais rien de tout cela ne vous appartenait et vous n’auriez jamais pu en acquérir une part ou une partie par votre seule volonté. Ceci vaut pour tous les êtres sans exception. Allah est le Seigneur et le Créateur de tout ce qui existe.

Bien qu’il s’agisse d’une vérité évidente, certains la négligent et méconnaissant l’existence d’Allah, prétendent posséder tous les biens terrestres. Malgré toutes nos faiblesses, ils développent un sentiment de supériorité qui les pousse à être arrogants et à renier notre Créateur. Cependant, ce désaveu ne cause de tort qu’à eux car, comme l’a dit le Prophète Moussa (psl) :

“Si vous êtes ingrats, vous ainsi que tous ceux qui sont sur terre, [sachez] qu’Allah Se suffit à Lui-même et qu’Il est digne de louange.” (Sourate Ibrahim, 8)

AL-MAJīD

Le Très Glorieux

 Le Maître du Trône, le Tout Glorieux. (Sourate al-Buruj, 15)

La gloire d’Allah se manifeste dans tout l’univers. Tout le monde reconnaît la grandeur d’Allah, même ceux qui Le renient et se disent incroyants : ils sont bien conscient de Sa puissance et de Sa gloire puisqu’ils sont témoins de Sa création. Cependant leur ignorance ou leur arrogance les empêche d’être croyants.

La beauté et l’ordre parfait qui règnent dans l’univers font honneur à Sa gloire. Les nuages qui portent des tonnes d’eau dans le ciel, les étoiles situées à des millions d’années-lumière de nous, les chutes d’eau immenses, les montagnes vertigineuses aux sommets enneigées, les forets habitées par une faune et une flore multicolores, autant d’exemples, pris parmi des milliers d’autres, qui sont l’œuvre d’Allah.

Mais il est d’autres signes qui témoignent de la gloire d’Allah : un séisme qui ravage une région entière en quelques secondes, une éruption volcanique qui ensevelit toute une ville sous une couche de lave, un ouragan ravageant tout un pays, un déluge, une foudre mortelle, une tornade capable d’emporter des maisons… liste est non exhaustive. Comme le dit le Coran:

En vérité notre Seigneur – que Sa grandeur soit exaltée – ne S’est donné ni compagne, ni enfant! (Sourate al-Jinn, 3)

Ils dirent : « T’étonnes-tu de l’ordre d’Allah ? Que la miséricorde d’Allah et Ses bénédictions soient sur vous, gens de cette maison ! Il est vraiment digne de louange et de glorification! » (Sourate Hud, 73)

 AL-MALJA

Le Refuge

 Et [Il accueillit le repentir] des trois qui étaient restés à l’arrière si bien que, toute vaste qu’elle fût, la terre leur paraissait exiguë ;  ils se sentaient à l’étroit, dans leur propre personne et ils pensaient qu’il n’y avait d’autre refuge d’Allah qu’auprès de Lui. Puis Il agréa leur repentir pour qu’ils reviennent [à Lui], car Allah est l’Accueillant au repentir, le Miséricordieux. (Sourate at-Tawba, 118)

Nous avons tous besoin de prier. En effet, prier signifie simplement présenter sa situation à Allah pour s’en référer à Lui et prendre refuge en Lui. En agissant ainsi, on est conscient que Lui seul, le Tout-Puissant, détient la solution et que Le prendre pour Ami est une source de sécurité pour Ses serviteurs.

Le fait de chercher refuge en Lui montre à quel point nous sommes vulnérables : nos capacités sont limitées et nous ne sommes pas immortels. Nous avons donc bien besoin de Son aide. Allah nous a créés à partir d’une simple goutte d’eau. Mieux encore, Il a créé l’univers ex nihilo, Il est donc en mesure de satisfaire nos besoins et résoudre nos problèmes. En dehors de Lui, nous n’avons pas d’autre refuge. Les habitants de la terre comme ceux du ciel sollicitent Son secours. Ceux qui cherchent secours auprès d’autres divinités que Lui ne sont même pas capables de s’aider eux-mêmes comme Allah nous le révèle :

O hommes ! Une parabole vous est proposée, écoutez-la : “Ceux que vous invoquez en dehors d’Allah ne sauraient même pas créer une mouche, quand même ils s’uniraient pour cela. Et si la mouche les dépouillait de quelque chose, ils ne sauraient le lui reprendre. Le solliciteur et le sollicité sont [également] faibles !” (Sourate al-Hajj, 73)

Face à une menace ou à un danger, tout le monde comprend qu’on ne peut chercher refuge qu’auprès d’Allah. Le Coran le rappelle en ces termes :

Dis : “Qui vous délivre des ténèbres de la terre et de la mer ?” Vous l’invoquez humblement et en secret : “S’Il nous délivre de ceci, nous serons du nombre des reconnaissants.” (Sourate al-An‘am, 63)

Le fait que nous nous tournions vers Allah seulement en cas de détresse montre que nous savons de façon innée qu’Il est notre Seul Refuge. Aussi devrions-nous rechercher Son aide avant qu’il soit trop tard :

Répondez à l’appel de votre Seigneur avant que ne vienne un jour dont Allah ne reportera jamais le terme. Ce jour-là, nul refuge pour vous et vous ne pourrez point nier. (Vos péchés). (Sourate ash-Shura, 47)

 AL-MĀLIK

Le Souverain, le Roi

 Dis : “Je cherche protection auprès du Seigneur des hommes. Le Souverain des hommes, Dieu des hommes. (Sourate an-Nas, 1-3)

L’attribut al-Malik signifie qu’Allah est le Souverain de tout ce qui existe, le Créateur et le seul Détenteur des mondes connus et inconnus, le Souverain éternel de notre univers. Toutes les étoiles, tous les hommes, tous les animaux et plantes, tous les djinns, anges et démons, de même que d’autres êtres que nous connaissons ou non sont soumis à l’ordre d’Allah, Seigneur des mondes, Qui règne sur toute la Création dans la plus parfaite harmonie.

Il est peu probable que les gens qui se soumettent librement à Allah se considèrent comme des êtres créés sans but. Allah sait tout, car Il voit et entend tout. Les hommes qui sont conscients de cela savent aussi qu’ils sont responsables devant Lui. En effet, le fait de voir que l’ordre qui règne dans l’univers est l’œuvre d’un Seul Etre Suprême pousse les croyants à se tourner naturellement vers Allah Qui régit tout. Voici quelques versets en rapport avec cet aspect :

Que soit exalté Allah, le vrai Souverain ! Ne te hâte pas [de réciter] le Coran avant que ne te soit achevée sa révélation. Et dis : « O mon Seigneur, accrois mes connaissances !… (Sourate Ta Ha, 114)

Que soit exalté Allah, le vrai Souverain ! Pas de divinité en dehors de Lui, le Seigneur du Trône sublime ! (Sourate al-Mu’minun, 116)

C’est Lui, Allah. Nulle divinité que Lui ;  le Souverain, le Saint, le Pacifique, le Rassurant, le Prédominant, le Tout-Puissant, le Contraignant, le Superbe. Gloire à Allah ! Il transcende ce qu’ils [les polythéistes] Lui associent. (Sourate al-Hashr, 23)

AL-MATĪN

Le Ferme, le Détenteur de la force

 En vérité, c’est Allah Qui est le Grand Pourvoyeur, le Détenteur de la force, l’Inébranlable. (Sourate adh-Dhariyat, 58)

Ce n’est pas tant la question de l’existence d’Allah Qui égare les incroyants que celle de Ses attributs. Certains croient qu’Allah a créé toute chose à l’origine puis qu’Il a laissé l’univers suivre son gré, d’autres prétendre que bien qu’Allah nous ait créé, nous ne sommes pas responsables devant Lui, En bref, outre la négation de Son existence, ils ne savent L’appréhender à Sa juste mesure et cette attitude est la base de leur incroyance : Ils n’ont pas estimé Allah à sa juste valeur ;  Allah est certes fort et puissant. (Sourate al-Hajj, 74)

Mais un jour ces gens qui refusent de reconnaître la vraie portée de la puissance divine, malgré tous les signes qui les entourent, seront dans l’incapacité de la nier plus longtemps. Ce jour-là, ils sentiront la puissance et la force d’Allah. Par Sa seule volonté, Il détruira en un seul souffle les montagnes les plus inébranlables, ne parlons pas de nos humbles immeubles même les plus solides. :

Puis, quand d’un seul souffle, on soufflera dans la trompe, et que la terre et les montagnes seront soulevées puis tassées d’un seul coup ;  ce jour-là alors, l’événement se produira, et le ciel se fendra et sera fragile, ce jour-là. (Sourate al-Haqqa, 13-16)

Cette destruction générale sied à la gloire et à la puissance d’Allah. Les océans, principale source de vie, se mettront à bouillir puis à s’enflammer. L’environnement auquel l’humanité était si habituée sera complètement ravagé. La terre et les cieux seront anéantis par la Puissance Qui les a créés. Le soleil, source d’énergie qui émet de la lumière depuis des millions d’années s’éteindra, montrant ainsi qu’Il a un Maître. A travers ces événements, Allah révélera qu’il est effectivement le seul Maître de tout ce qui existe, le Souverain par excellence.

Il n’ont pas estimé Allah comme Il devrait l’être alors qu’au jour de la résurrection, Il fera de la terre entière une poignée, et les cieux seront pliés dans sa [main] droite. Gloire à Lui ! Il est au-dessus de ce qu’ils Lui associent. (Sourate az-Zumar, 67)

A travers ces événements qui auront lieu le jour du jugement, notre Seigneur dévoilera Sa puissance à toute l’humanité. Ceux qui persistent dans l’incroyance percevront enfin Sa puissance infinie, tandis que les croyants obtiendront Sa miséricorde comme prix de leurs efforts. Allah décrit dans le Coran leur félicité en ce jour-là :

Ce jour-là, il y aura des visages rayonnants, riants et réjouis. (Sourate Abasa, 38-39)

AL-MAWLA

Le Protecteur, Le Maître

Mais c’est Allah votre Maître. Il est meilleur des secoureurs. (Sourate Al ‘Imran, 150)

Le croyant sait que toutes les choses et tous les êtres existants doivent leur existence à Allah, Maître du Royaume, car Il les fait subsister et peut mettre un terme à leur existence quand Il le veut. C’est pourquoi Allah est le seul Ami du croyant, le Seul Qui peut le préserver du chagrin et des difficultés. Solliciter notre Seigneur et le fait permanent de chaque croyant, et à quiconque adopte cette attitude, Allah accorde la sérénité. (Sourate at-Tawba, 26)

Plusieurs facteurs assurent cette sérénité, notamment le fait que les croyants sont conscients qu’Allah entend chaque prière, connaît chaque bonne action accomplie pour obtenir Son agrément, et qu’Il les récompensera généreusement pour cela. Ils sont aussi conscient qu’Allah les soutient avec Ses armées invisibles et Ses anges, comme le dit ce verset : Il [l’homme] a par devant lui et derrière lui des Anges qui se relaient et qui veillent sur lui par ordre d’Allah…” (Sourate ar-Ra‘d, 11) Ils savent aussi qu’ils triompheront dans leur lutte menée dans la voie d’Allah, que le paradis leur est promis et qu’Allah ne leur imposera jamais un fardeau supérieur à leur capacité. Ils croient au destin et à la maîtrise qu’Allah possède sur toute chose, aussi placent-ils leur confiance en Lui exclusivement. Dans le Coran, Il nous invite à adopter cette attitude :

Dis : “Rien ne nous atteindra, en dehors de ce qu’Allah a prescrit pour nous. Il est notre protecteur. C’est en Allah que les croyants doivent mettre leur confiance.” (Sourate at-Tawba, 51)

Il est évident que l’amitié ne souffre aucune comparaison avec celle que les croyants cultivent entre eux. Celui qu’Allah prend comme ami intime obtient par là la plus haute grâce imaginable dans les deux mondes. Quelle grande faveur en effet d’être élu par le Créateur de l’univers comme Son ami. Dans le Coran, Allah dit :

Et luttez pour Allah avec tout l’effort qu’Il mérite. C’est Lui Qui vous a élus ;  et Il ne vous a imposé aucune gêne dans la religion, celle de votre père Abraham, lequel vous a déjà nommés “Musulmans” avant (ce Livre) et dans ce (Livre), afin que le Messager soit témoin contre vous, et que vous soyez vous-mêmes témoins contre les gens. Accomplissez donc la salat, acquittez la zakat et attachez-vous fortement à Allah. C’est Lui votre Maître. Et quel Excellent Maître ! Et quel Excellent Soutien ! (Sourate al-Hajj, 78)

Seigneur ! Ne nous charge pas d’un fardeau lourd comme Tu as chargé ceux qui vécurent avant nous. Seigneur ! Ne nous impose pas ce que nous ne pouvons supporter, efface nos fautes, pardonne-nous et fais nous miséricorde. Tu es Notre Maître, accorde-nous donc la victoire sur les peuples infidèles. (Sourate al-Baqara, 286)

Et s’ils tournent le dos, sachez alors qu’Allah est votre Maître. Quel excellent Maître et quel excellent Protecteur! (Sourate al-Anfal, 40)

AL-MU’ AKHKHIR / AL-MUQADDîM

  Celui Qui diffère/ Celui Qui accélère

 Si Allah s’en prenait aux gens pour leurs méfaits, Il ne laisserait sur cette terre aucun être vivant. Mais Il les renvoie jusqu’à un terme fixe. Puis, quand leur terme vient, ils ne peuvent ni le retarder d’une heure ni l’avancer. (Sourate an-Nahl, 61)

Allah laisse en arrière ou propulse en avant qui Il veut. En tant que créateur, Il a le pouvoir d’agir à sa guise avec tout ce qu’Il a créé. Il détermine pour chaque événement son heure et prévoit tout ce qui aura lieu dans la vie de chacune de Ses créatures. Quand l’heure fixée arrive, Son décret s’accomplit. Allah évoque ce fait dans le Coran :

Nulle communauté ne devance son terme, ni ne le retarde (Sourate al-A‘raf, 34)

Nul ne connaît hormis Allah l’heure qu’Il a fixée pour chaque événement. Aucune feuille ne tombe de l’arbre avant son heure, tous les événements de la vie de l’individu, de sa naissance à sa mort, se déroulent selon un ordre préétabli. Mais si Allah le veut, Il peut avancer ou retarder tel ou tel événement car Il n’est pas sujet aux divisions temporelles que nous connaissons entre le passé, le présent et le futur. Comme on le voit dans le Coran :

Et ne pense point qu’Allah soit inattentif à ce que font les injustes. Il leur accordera un délai jusqu’au jour où leurs regards se figeront. (Sourate Ibrahim, 42)

Nulle communauté ne devance son terme, ni ne le retarde. (Sourate al-Hijr, 5)

Dans ces conditions, tous les adorateurs sincères doivent s’efforcer de se rapprocher de Lui, sans se soucier de ce qu’Il avance ou retarde, et de se satisfaire de ce qu’Il nous donne, car comme le verset le souligne, l’homme est très hâtif …” (Sourate al-Isra’, 17 : 11) Souvent, nous voudrions hâter la venue d’un événement ou la fin d’une situation. Mais Allah seul sait ce qui est mieux pour nous et Il établit le déroulement qui est le plus profitable. Ce que nous croyons être souhaitable peut en effet s’avérer malencontreux, aussi le croyant doit-il être satisfait de tout ce qu’Allah décide.

AL-MU`ADHDHIB

 Celui Qui châtie

 Ce jour-là donc, nul ne saura châtier comme Lui châtie, et nul ne saura garrotter comme Lui garrotte. (Sourate al-Fajr, 25-26)

Malgré tous les signes qui les entourent, certains hommes continuent à mécroire et à renier Sa grandeur et Sa puissance, ils méritent donc à juste titre d’être sévèrement châtiés, car Allah nous a créés, nous a établis sur terre et nous a fourni tout ce dont nous avons besoin. Pourtant, les incroyants non contents de nier, portent de la haine aux croyants et cherchent à saper leur foi. De telles gens seront punies ici-bas et dans l’au-delà.

Allah délègue parfois certaines taches à Ses messagers, ainsi il lui arrive de châtier les incroyants en ce monde par leur intermédiaire comme on le voit dans le Coran :

Certes, si les hypocrites, ceux qui ont la maladie au cœur, et les alarmistes [semeurs de troubles] à Médine ne cessent pas, Nous t’inciterons contre eux, et alors, ils n’y resteront que peu de temps en ton voisinage. Ce sont des maudits. Où qu’on les trouve, ils seront pris et tués impitoyablement : Telles était la loi établie par Allah envers ceux qui ont vécu auparavant et tu ne trouvera pas de changement dans la loi d’Allah. (Sourate al-Ahzab, 60-62)

Le châtiment terrifiant qui leur est réservé en enfer durera éternellement, à moins qu’Allah en décide autrement. Allah a créé différents types de châtiments aussi bien physiques que psychologiques, car Il connaît les faiblesses les plus secrètes de chaque individu. Aussi est-Il le mieux à même d’infliger le châtiment le plus efficace, ainsi que le suggère,ces versets :

Et à ceux qui ne croient pas en l’au-delà, que Nous leur avons préparé un châtiment douloureux. (Sourate al-Isra, 10)

Et quant à ceux qui auront été pervers, leur refuge sera le feu : toutes les fois qu’ils voudront en sortir, ils y seront ramenés, et on leur dira : “Goûtez au châtiment du feu auquel vous refusiez de croire”. Nous leur ferons certainement goûter au châtiment ici-bas, avant le grand châtiment afin qu’ils retournent (vers le chemin droit) ! (Sourate as-Sajda, 20-21)

Informe Mes serviteurs que c’est Moi le Pardonneur, le Très Miséricordieux et que Mon châtiment est certes le châtiment douloureux. (Sourate al-Hijr, 49-50)

Ceux qui ont vécu avant eux, certes, ont comploté, mais Allah attaqua les bases mêmes de leur bâtisse. Le toit s’écroula au-dessus d’eux et le châtiment les surprit d’où ils ne l’avaient pas senti. (Sourate an-Nahl, 26)

Ceux qui ne croyaient pas et obstruaient le sentier d’Allah, Nous leur ajouterons châtiment sur châtiment, pour la corruption qu’ils semaient (sur terre). (Sourate an-Nahl, 88)

Néanmoins, nous ne devons pas oublier qu’Allah nous offre mille et une occasions de nous repentir et de trouver refuge dans Sa miséricorde. Si nous nous tournons vers Lui pour nous repentir sincèrement, nous verrons que notre Seigneur est le plus clément et le plus compatissant des maîtres, quel que soit le type de péchés commis. Allah fait la bonne annonce de Sa miséricorde infinie à ceux qui se repentent de tout coeur :

Mais quiconque se repent après son tort et se réforme, Allah accepte son repentir. Car, Allah est, certes, pardonneur et miséricordieux. (Sourate al-Ma’idah, 39)

Et Je suis grand pardonneur à celui qui se repent, croit, fait bonne œuvre, puis se met sur le bon chemin”. (Sourate Ta Ha, 82)

 

AL-MUHîT

Celui qui embrasse tout

 Ils sont dans le doute, n’est-ce pas, au sujet de la rencontre de leur Seigneur ? C’est Lui certes Qui embrasse toute chose (par Sa science et Sa puissance). (Sourate Fussilat, 54)

Les gens qui sont loin de la religion pensent que les croyants ne remarquent pas leurs mensonges et fausses allégations et cela finit par les rendre arrogants. Mais, même s’ils ne s’en rendent pas compte, leurs mensonges leur retomberont dessus un jour ou l’autre. Ils commettent une autre grave erreur en oubliant qu’Allah Qui est témoin de tout ce qui les entoure à chaque instant. Le Coran nous dit :

Ils cherchent à se cacher des gens, mais ils ne cherchent pas à se cacher d’Allah. Or, Il est avec eux quand ils tiennent la nuit des paroles qu’Il (Allah) n’agrée pas. Et Allah ne cesse de cerner (par Sa science) ce qu’ils font. (Sourate an-Nisa’, 108)

Aucune pensée, aucun soupire ne peut être caché à Allah ;  Il connaît nos secrets les plus intimes, car Il est plus près de nous que notre veine jugulaire. Comme Il embrasse tout l’univers, il exerce un contrôle sur tous les êtres. Cela vaut aussi pour ces mondes dont nous ne savons que peu de chose, voire rien, comme le monde des anges, des djinns et d’autres créatures. Allah attire notre attention sur ce point dans le verset suivant :

Qu’un bien vous touche, ils s’en affligent. Qu’un mal vous atteigne, ils s’en réjouissent. Mais si vous êtes endurants et pieux, leur manigance ne vous causera aucun mal. Allah connaît parfaitement tout ce qu’ils font. (Sourate Al ‘Imran, 120)

 

AL-MUDHHîK / AL-MUBKI

Celui Qui apporte le rire et les larmes

 Et que c’est Lui Qui a fait rire et Qui a fait pleurer. (Sourate an-Najm, 43)

Les croyants savent que c’est Allah Qui est à l’origine de toutes les situations qu’ils peuvent endurer et sont donc satisfaits de Lui en toutes circonstances, peu importe si celles-ci sont difficiles. Conscient que ce monde est éphémère, ils ne s’attristent d’aucune perte, car ils savent que leur excellence morale sera récompensée dans l’au-delà. Par ailleurs, Allah promet aux croyants dès ce monde la meilleure vie possible.

Ce n’est pas le cas des incroyants qui ne se préoccupent que de cette vie et se croient indépendants vis-à-vis d’Allah. Cette croyance erronée est source de pression pour leurs âmes. En effet, à force de chercher en permanence à obtenir l’approbation des autres et à atteindre des buts terrestres ils sont en proie à la peur et à la perplexité, car il leur faut penser à tout et prendre en compte toutes les situations possibles? Mais les êtres humains sont faibles de nature et ne peuvent supporter un tel fardeau : l’âme de l’homme a été créée pour placer sa foi et sa confiance en Allah. Cette illusion d’autonomie est donc la cause des maux des humains qui, en se détournant d’Allah, ne font de tort qu’à eux-mêmes. Allah nous décrit la punition qui les attend dans ce monde et dans l’autre :

Qu’ils rient un peu et qu’ils pleurent beaucoup en récompense de ce qu’ils se sont acquis. (Sourate at-Tawba, 82)

Allah punit les incroyants à travers toute situation ou incident qui leur cause du chagrin tandis qu’Il accorde la joie, la tranquillité et la paix aux croyants. Il dissipe les peines des croyants, car Il est leur ami et leur allié. Même s’ils sont confrontés à des difficultés, Il leur donne la patience et la force nécessaires et ne les réduit jamais au désespoir. Les croyants ne pleurent jamais que par déférence, devant la grandeur d’Allah. Promis à la félicité dans ce monde et dans l’autre, ils goûtent la satisfaction décrite dans ces versets :

Ceux qui auront cru et accompli de bonnes œuvres se réjouiront dans un jardin. (Sourate ar-Rum, 15)

Les gens du paradis seront, ce jour-là, dans une occupation qui les remplit de bonheur. (Sourate Ya Sin, 55)

O Mes serviteurs ! Vous ne devez avoir aucune crainte aujourd’hui ;  vous ne serez point affligés, ceux qui croient en Nos signes et sont musulmans, “Entrez au paradis, vous et vos épouses, vous y serez fêtés”. (Sourate az-Zukhruf, 68-70)

Les pieux seront dans des jardins et dans des délices, se réjouissant de ce que leur Seigneur leur aura donné, et leur Seigneur les aura protégés du châtiment de la fournaise. (Sourate at-Tur, 17-18)

Dans l’au-delà, croyants et incroyants se distingueront les uns des autres par l’expression de leurs visages :

Ce jour-là, il y aura des visages rayonnants, riants et réjouis. De même qu’il y aura, ce jour-là, des visages couverts de poussière, recouverts de ténèbres. Voilà les infidèles, les libertins. (Sourate Abasa, 38-42)

AL-MUWAFFî

Celui Qui tient parole, s’acquitte de Sa promesse complètement

 Ne sois donc pas en doute au sujet de ce que ceux-là adorent. Ils n’adorent que comme leurs ancêtres adoraient auparavant. Et Nous leur donnerons la totalité de leur part, sans en rien retrancher. (Sourate Hud, 109)

Tous nos actes et toutes nos pensées sont consignés par Allah, Qui n’oublie rien, pas même le moindre détail. Il nous dit : “…fût-ce le poids d’un grain de moutarde, au fond d’un rocher, ou dans les cieux ou dans la terre, Allah le fera venir. Allah est infiniment doux et parfaitement connaisseur.” (Sourate Luqman, 16). Ainsi, le jour du Jugement, chacun de nous se verra présenter le registre de ses actes et sera rétribué en conséquence. Allah dit :

Ce jour-là, les gens sortiront séparément pour que leur soient montrées leurs œuvres. Quiconque fait un bien fût-ce du poids d’un atome, le verra, et quiconque fait un mal fût-ce du poids d’un atome, le verra. (Sourate az-Zilzal, 6-8)

Ce jour-là tous nos actes seront pesés sur une balance créée pour cette occasion. Devant la justice d’Allah, nul ne sera lésé en aucune façon :

Au jour de la résurrection, Nous placerons les balances exactes. Nulle âme ne sera lésée en rien, fût-ce du poids d’un grain de moutarde que Nous ferons venir. Nous suffisons largement pour dresser les comptes. (Sourate al-Anbiya’, 47)

Chaque acte sera pesé pour déterminer la récompense de l’individu, car :

Quant à celui dont la balance sera lourde, il sera dans une vie agréable ;  et quant à celui dont la balance sera légère, sa mère [destination] est un abîme très profond. Et qui te dira ce que c’est ? C’est un feu ardent. (Sourate al-Qari‘a, 6-11)

La justice d’Allah implique la juste rétribution correspondant à ce que l’individu aura accompli. La rétribution commence d’ailleurs dans ce monde-ci. C’est une immense grâce pour les croyants mais un piège terrible pour les incroyants qui n’ont pas conscience de leur cécité spirituelle : Ceux qui veulent la vie présente avec sa parure, Nous les rétribuerons exactement selon leurs actions sur terre, sans que rien leur en soit diminué. Ceux-là qui n’ont rien, dans l’au-delà, que le feu. Ceux qu’ils auront fait ici-bas sera un échec, et sera vain ce qu’ils auront œuvré. (Sourate Hud, 15-16)

AL-MUHSî

 Celui Qui compte et dénombre

 Il les a certes dénombrés et bien comptés. (Sourate al-Maryam, 94)

Comme Allah nous en informe dans le verset “Ne connaît-Il pas ce qu’Il a créé alors que c’est Lui compatissant, le Parfaitement Connaisseur.(Sourate al-Mulk, 14), il connaît les détails les plus infimes de Sa création. En effet, Il tient toutes Ses créatures par le toupet, car Il a créé leurs couleurs, leur forme, leurs traits et a également déterminé leur nombre. Nul autre ne peut en avoir une telle connaissance.

Allah connaît donc le nombre de planètes, d’étoiles et de corps célestes voguant dans l’espace, mais aussi le nombre d’électrons gravitant autour d’un noyau d’un atome, le nombre de feuilles que comptent les arbres, mais aussi celui des grains de sables présents sur la surface de la Terre et en dessous, des gouttes de pluies ou encore des poissons qui vivent dans les océans. Vu que c’est Lui Qui a tout créé, il sait aussi le nombre exact d’espèces animales et végétales existant sur terre, le nombre d’hommes qui ont vécu depuis l’époque du Prophète Adam (psl), et ceux qui vivront jusqu’au jour du jugement.

Du fait de Sa connaissance exhaustive de l’univers, voilà ce qui se passera au jour du jugement :

Le jour où Allah les ressuscitera tous, puis les informera de ce qu’ils ont fait. Allah l’a dénombré et ils l’auront oublié. Allah est témoin de toute chose. (Sourate al-Mujadala, 6)

AL-MUHSIN

 Celui Qui donne

 … En vérité la grâce est en la main d’Allah. Il la donne à qui Il veut. La grâce d’Allah est immense et Il est omniscient. Il réserve à qui Il veut Sa miséricorde. Et Allah est détenteur d’une grâce immense. (Sourate Al ‘Imran, 73-74)

Une des lois immuables d’Allah veut qu’Il récompense Ses loyaux serviteurs par un effet de Sa grâce en les comblant de bienfaits. Etant donné que la richesse, la gloire et la beauté sont des attributs caractéristiques du paradis, Allah crée sur terre des bienfaits semblables pour rappeler à ses adorateurs bien-aimés les splendeurs du paradis et augmenter leur désir de l’obtenir. C’est pourquoi, de même que le châtiment des incroyants commence dès ici-bas, Allah donne également un aperçu du paradis promis aux croyants sincères dans ce monde.

Dans un verset, Allah dit qu’Il accordera Ses bienfaits dans ce monde aussi à ceux qui se repentent et recherchent Son pardon :

Demandez pardon à votre Seigneur ;  ensuite, revenez à Lui. Il vous accordera une belle jouissance jusqu’à un terme fixé, et Il accordera à chaque méritant l’honneur qu’il mérite. Mais si vous tournez le dos, je crains alors pour vous le châtiment d’un grand jour. (Sourate Hud, 3)

Les croyants reçoivent toujours la faveur et le soutien d’Allah. Conscient de la grandeur du Tout-Puissant, ils respectent Ses commandements et Ses interdits, suivent la raison qu’Il agrée, et surtout ils nourrissent de grands espoirs pour la vie future. Allah les récompensera pour les meilleures de leurs actions, car Il rétribue toute bonne action accomplie pour Sa cause comme le proclament les versets suivants :

Y a-t-il d’autre récompense pour le bien, que le bien ? (Sourate ar-Rahman, 60)

Et que penseront, au jour de la résurrection, ceux qui forgent le mensonge contre Allah ? – Certes, Allah est détenteur de grâce pour les gens, mais la plupart d’entre eux ne sont pas reconnaissants. (Sourate Yunus, 60)

Ils ne supporteront aucune dépense, minime ou importante, ne traverseront aucune vallée, sans que (cela) ne soit inscrit à leur actif, en sorte qu’Allah les récompense pour le meilleur de ce qu’ils faisaient. (Sourate at-Tawba, 121)

Ceux qui dépensent leurs biens dans le sentier d’Allah ressemblent à un grain d’où naissent sept épis, à cent grains l’épi. Car Allah multiplie la récompense à qui Il veut et la grâce d’Allah est immense, et Il est omniscient. (Sourate al-Baqarah, 261)

Le diable vous fait craindre l’indigence et vous recommande des actions honteuses ;  tandis qu’Allah vous promet pardon et faveur venant de Lui. La grâce d’Allah est immense et Il est omniscient. (Sourate al-Baqarah, 268)

AL-MUHYî

 Celui Qui donne et redonne la vie

 C’est Lui qui donne la vie et qui donne la mort ;  et c’est vers Lui que vous serez ramenés. (Sourate Yunus, 56)

Donner la vie à tous les êtres, les créer à partir de rien et leur fournir tous éléments nécessaires à leur survie, voilà qui n’appartient qu’à Allah, le Détenteur de la puissance infinie.

Allah favorise l’union d’un spermatozoïde et d’un ovule, qui sont tous deux invisibles à l’œil nu. Aussitôt que le spermatozoïde destiné à féconder l’œuf pénètre l’ovule, une membrane recouvre l’œuf et c’est le début d’une nouvelle vie. Allah divise cette minuscule cellule en deux d’abord puis en quatre. Ce processus très rapide aboutit à l’apparition miraculeuse d’une nouvelle vie dans l’utérus de la mère. Au bout de quelque temps, ces cellules évoluent pour constituer le cerveau, le système nerveux, le cartilage et les os de l’embryon. Ainsi, en l’espace de neuf mois seulement, Allah crée à partir de rien un être humain qui voit, entend, parle et pense. Il le fait ensuite venir au monde. Il est évident qu’un ovule et un spermatozoïde ne peuvent accomplir tout seul cette série de miracle, car seul Allah peut décider leur union, puis protéger l’embryon dans le ventre de la mère pendant neuf mois. C’est la première création et le premier don de la vie.

Allah accorde la vie à chaque homme et le destine à mourir au jour fixé au préalable. Avant que celui-ci n’arrive, Il le met à l’épreuve durant son existence terrestre. A l’heure décrétée pour sa mort, Il reprend son âme et ne le ressuscitera qu’au jour du jugement, de la même façon qu’Il l’a créé la première fois à partir de rien pour le rétribuer en fonction de ses actes. C’est chose facile pour le Très-Puissant. Mais ceux qui ignorent la réalité de la résurrection disent :

Il cite pour Nous un exemple, tandis qu’il oublie sa propre création ;  il dit : “Qui va redonner la vie à des ossements une fois réduits en poussière ?”(Sourate Ya Sin, 78)

Allah a promis que la résurrection aura bel et bien lieu :

Dis : “Celui Qui les a créés une première fois, leur redonnera la vie. Il Se connaît parfaitement à toute création. (Sourate Ya Sin, 79)

Regarde donc les effets de la miséricorde d’Allah, comment Il redonne la vie à la terre après sa mort. C’est Lui Qui fait revivre les morts et Il est omnipotent. (Sourate ar-Rum, 50)

Et parmi Ses merveilles est que tu vois la terre humiliée (toute nue). Puis aussitôt que Nous faisons descendre l’eau sur elle, elle se soulève et augmente [de volume].  Celui Qui lui redonne la vie est certes  Celui Qui fera revivre les morts, car Il est omnipotent. (Sourate Fussilat, 39)

AL-MUQALLIB

 Celui Qui tourne et retourne le cœur des hommes

 Parce qu’ils n’ont pas cru la première fois, nous détournerons leurs cœurs et leurs yeux ;  nous les laisserons marcher aveuglement dans leur rébellion. (Sourate al-An‘am, 110)

Nous ne pouvons connaître Allah et comprendre le but de notre existence si nous manquons d’informations sur la religion qu’Il agrée. Nous ne pouvons pas non plus comprendre dans ces conditions les desseins divins qui sous-tendent la création de l’univers et de Ses innombrables habitants, de la vie, de la mort, de l’au-delà, du paradis, de l’enfer, des anges, de satan par nos seuls moyens. Beaucoup d’hommes vivent et meurent dans l’insouciance. Mais si Allah insuffle la foi à nos cœurs, nous trouverons la réponse à toutes ces questions. Allah purifiera alors nos cœurs et les rendra sincères à l’égard de la religion. Une personne qui avait coutume d’être hostile à la religion aura des sentiments meilleurs ;  celui qui négligeait Ses commandements naguère se mettra à les suivre scrupuleusement et à se Le remémorer en permanence. Ces gens commenceront à remercier Allah de les avoir guidés. Tandis qu’ils négligeaient les signes de l’existence d’Allah ainsi que Ses faveurs, Sa clémence et Sa compassion, voici maintenant qu’ils les reconnaissent pleinement. Bref, les croyants sincères sont comparables à des gens qui se réveillent d’un long sommeil, car Allah les mène de l’incroyance à la croyance en leur insufflant la foi dans le cœur.

Puisqu’Allah donne la foi, Il peut la retirer à tout instant. La foi dépend de la façon dont nous nous remémorons Allah : seul un cœur qui se soumet de lui-même à Allah peut obtenir la guidée. Les incroyants, perdus dans leurs illusions, ne peuvent voir ou reconnaître comme tels les signes évidents de l’existence d’Allah qui les entourent. Dans plusieurs versets, Allah déclare que le cœur de ces gens est voilé de sorte qu’ils ne puissent voir la vérité :

Quel pire injuste que celui à qui on a rappelé les versets de son Seigneur et qui en détourna le dos en oubliant ce que ses deux mains ont commis ? Nous avons placé des voiles sur leurs cœurs, de sorte qu’ils ne comprennent pas (le Coran), et mis une lourdeur dans leurs oreilles. Même si tu les appelles vers la bonne voie, jamais ils ne pourront donc se guider. (Sourate al-Kahf, 57)

Les incroyants reconnaissent parfois leur incapacité à comprendre le message de la religion. Le peuple du Prophète Shu‘ayb (psl) en est un bon exemple :

Ils dirent : « O Shu’ayb, nous ne comprenons pas grand chose à ce que tu dis ;  et vraiment nous te considérons comme faible parmi nous…” (Sourate Hud, 91)

Si leur cœur est voilé et qu’Allah leur refuse la compréhension de la vérité, ils ne pourront jamais être guidés, à moins qu’Allah en décide autrement. Allah attire notre attention sur ce point en disant :

Et il en est parmi eux qui te prêtent l’oreille. Est-ce toi qui fait entendre les sourds, même s’ils sont incapables de comprendre. Et il en est parmi eux qui te regardent. Est-ce toi qui peux guider les aveugles, même s’ils ne voient pas ? (Sourate Yunus, 42-43)

Allah met dans le cœur de ceux qui veulent croire et se rapprocher de Lui le désir de s’adonner à Son rappel et les rapproche des autres Musulmans. A l’opposé, il mène les cœurs insincères à l’incroyance. Il a le pouvoir de retourner tous les cœurs à tout instant et nul ne peut changer un cœur qu’Allah a voilé.

AL-MUKMIL

 Celui Qui parachève

… Aujourd’hui, les incroyants désespèrent (de vous détourner) de votre religion : ne les craignez donc pas et craignez-Moi. Aujourd’hui, J’ai parachevé pour vous votre religion, et accompli sur vous Mon bienfait. Et J’agrée l’Islam comme religion pour vous… (Sourate al-Ma’idah, 3)

Allah a créé l’humanité et comme le souligne ce verset « Ne connaît-Il pas ce qu’Il a créé, alors que c’est Lui compatissant, le Parfaitement Connaisseur. »(Sourate al-Mulk, 67 : 14) Il sait mieux que quiconque ce dont nous avons besoin. Allah a présenté la religion sous la forme qui convient le mieux à notre nature, de sorte que nous puissions tous Le connaître et L’adorer et ainsi obtenir la félicité éternelle et le salut. Notre Seigneur, le Très Sage a agréé l’Islam et il est évident que seul Allah peut parachever la religion pour rendre Ses serviteurs parfaits à leur tour.

 AL-MUQTADIR

Le Puissant

 Et propose-leur l’exemple de la vie ici-bas. Elle est semblable à une eau que Nous faisons descendre du ciel ;  la végétation de la terre se mélange à elle. Puis elle devient de l’herbe desséchée que les vents dispersent. Allah est certes puissant en toutes choses ! (Sourate al-Kahf, 45)

Allah a octroyé à certains individus du passé une puissance et des richesses inégalées. Il leur donna l’autorité nécessaire pour gouverner leurs pays et devenir les chefs de leur peuple. Pharaon était l’un d’eux, mais il est devenu arrogant :

Et Pharaon dit : « O notables, je ne connais pas de divinité pour vous, autre que moi… (Sourate al-Qasas, 38)

Et Pharaon fit une proclamation à son peuple et dit : “O mon peuple ! Le royaume de Misr [l’Egypte] ne m’appartient-il pas ainsi que ces canaux qui coulent à mes pieds ? N’observez-vous donc pas ? (Sourate az-Zukhruf, 51)

Pour le châtier de son arrogance, Allah le fit périr ainsi que son armée :

Et il s’enfla d’orgueil sur terre ainsi que ses soldats, sans aucun droit. Et ils pensèrent qu’ils ne seraient pas ramenés vers Nous. Nous le saisîmes donc, ainsi que ses soldats, et les jetâmes dans le flot. Regarde donc ce qu’il est devenu des injustes. (Sourate al-Qasas, 39-40)

Haman et Qârûn connurent la même fin, car ils s’étaient aussi enflés d’orgueil à cause de leurs armées et de leurs nombreuses possessions. Mais Allah leur montra qui était le véritable maître de la puissance :

De même (Nous détruisîmes) Qârûn, Pharaon et Haman. Alors que Moïse leur apporta des preuves, ils s’enorgueillirent sur terre. Et ils n’ont pas pu [Nous] échapper. Nous saisîmes donc chacun pour son péché : Il y en eut sur qui Nous envoyâmes un ouragan ; il y en eut que le cri saisit ; il y en eut que Nous fîmes engloutir par la terre ; et il y en eut que Nous noyâmes. Cependant, Allah n’est pas tel à leur faire du tort ; mais ils ont fait du tort à eux-mêmes. (Sourate al-‘Ankabut, 39-40)

Il y avait plusieurs choses que Pharaon n’avait pas comprises : seul Allah détient la vraie puissance, c’est Lui Qui octroie aux hommes leurs richesses, leurs armées, leur autorité, c’est aussi Lui Qui fait lever le soleil et enveloppe le jour avec la nuit, maintient les planètes sur leur orbite et contrôle toute l’organisation de l’univers. Une fois que les hommes perdent leur autorité et leurs biens, ils n’ont plus aucune puissance. Lorsqu’ils sont privés de la santé, ils deviennent faibles et impuissants. A travers cela, Allah montre à Ses serviteurs qu’Il détient la vraie puissance. Plusieurs versets le rappellent dans le Coran :

Ils traitèrent de mensonges tous Nos prodiges. Nous les saisîmes donc, de la saisie d’un Puissant Omnipotent. (Sourate al-Qamar, 42)

Ou bien que Nous te ferons voir ce que Nous leur avons promis [le châtiment] ; car Nous avons sur eux un pouvoir certain. (Sourate az-Zukhruf, 42)

AL-MUNTAQIM

Le Vengeur

 

Puis lorsqu’ils Nous eurent irrité, Nous Nous vengeâmes d’eux et les noyâmes tous. (Sourate az- Zukhruf, 55)

Allah avertit chaque nation à travers Ses messagers élus afin de les sauver de l’idolâtrie et de la décadence. Ceux qui ignorent ces avertissements et deviennent plus insolents se voient punis par Allah, et il est clair que Son châtiment n’est pas comparable à celui que peuvent infliger les hommes :

A ceux qui n’auront pas cru on proclamera : “l’aversion d’Allah [envers vous] est plus grande que votre aversion envers vous-mêmes, lorsque vous étiez appelés à la foi et que vous persistiez dans l’incroyance.” (Sourate al-Ghafir, 10)

Dans la plupart des cas, Allah diffère Son châtiment à l’encontre de ceux qui ont été avertis, et donc informés de la vérité, afin qu’ils puissent acquérir la foi et se purifier. Mais la plupart des gens profitent de ce délai pour fortifier leur insolence. Ils méritent par conséquent un terrible châtiment qui les humiliera pour de bon. Allah dit :

Malheur à toi, malheur ! Et encore malheur à toi, malheur ! L’homme pense-t-il qu’on le laissera sans obligation à observer ? (Sourate al-Qiyama, 34-36)

D’après le Coran, renier notre Seigneur, se montrer insolent et ingrat envers Lui, et persister dans ces attitudes rebelles font partie des plus graves péchés. C’est pourquoi Allah punit les incroyants d’une façon qu’ils ne peuvent imaginer. Dans un verset Allah nous informe que le Vengeur fait partie de Ses noms :

Le jour où Nous userons de la plus grande violence et Nous Nous vengerons. (Sourate ad-Dukhan, 16)

D’un autre coté, de nombreux versets évoquent l’immense clémence d’Allah et les manifestations de Ses attributs al-Rahman et al-Rahîm. Les punitions qui attendent les incroyants dans l’au-delà sont le résultat de leur incroyance obstinée. Allah le rappelle aux hommes et les informe qu’Il ne lèse jamais personne :

Cela (le châtiment), pour ce que vos mains ont accompli. Et Allah n’est point injuste envers les esclaves. (Sourate al-Anfal, 51)

Allah n’est point tel qu’Il les châtie, alors que tu es au milieu d’eux. Et Allah n’est point tel qu’Il les châtie alors qu’ils demandent pardon. (Sourate al-Anfal, 33)

Tels sont les versets d’Allah ;  Nous te (Muhammad) les récitons avec vérité. El Allah ne veut point léser les mondes. (Sourate Al ‘Imran, 108)

Notre Seigneur, le Très Clément, nous dit aussi qu’il tient à mener tous Ses serviteurs vers le droit chemin et parachever Ses bienfaits à leur égard :

Allah veut vous éclairer, vous montrer les voies des hommes d’avant vous, et aussi accueillir votre repentir. Et Allah est omniscient et sage. (Sourate an-Nisa, 26)

Allah ne veut pas vous imposer quelque gêne, mais Il veut vous purifier et parfaire sur vous Son bienfait. Peut-être serez-vous reconnaissants. (Sourate al-Ma’idah, 6)

AL-MUSAWWIR

 Celui Qui donne une forme aux choses

 C’est Lui Allah, le Créateur, Celui Qui donne un commencement à toute chose, le Formateur. A Lui les plus beaux noms. Tout ce qui est dans les cieux et la terre Le glorifie. Et c’est Lui le Puissant, le Sage. (Sourate al-Hashr, 24)

Notre planète contient des milliers d’espèces différents possédant chacune leurs particularités. Penchons-nous par exemple sur la parfaite symétrie qui caractérise les ailes d’un papillon. La surface de chacune est ornée de différents motifs et de couleurs vives, mais aussi compliqués que soient ces motifs et aussi subtile que soit la palette des couleurs, la symétrie est toujours parfaitement respectée entre les deux ailes. Chaque papillon est ainsi une sorte de chef-d’œuvre pictural en soi. La beauté qui se déploie là n’est pas le fruit du hasard, mais d’une Volonté consciente, car même la peinture la plus triviale a un auteur et ne peut se mettre à exister de son propre chef. C’est Allah Qui a créé et façonné chacun des êtres vivants qui peuplent l’univers.

Allah a donc aussi créé les êtres humains et conçu l’organisation interne et externe de leurs corps et manifeste sa créativité incomparable dans chaque détail de cette structure complexe. Ainsi, le squelette (qui soutient la structure du corps) est une merveille sur le plan technique. Il protège des organes vitaux tels que le cerveau, le cœur et les poumons, et maintient en place de façon générale les autres organes. Il donne également au corps une capacité motrice qui ne peut être imitée par aucun mécanisme artificiel. Les os ne sont pas constituée de matière inorganique, contrairement à ce que croient beaucoup. Ils sont la « banque » minérale de l’organisme et contiennent donc de nombreux minéraux, dont le calcium et le phosphate. Selon les besoins du corps, ils stockent ces minéraux ou les libèrent en cas de besoin. De plus les os produisent aussi les globules rouges. Ce système multifonctionnel n’est que l’un des nombreux systèmes existant dans le corps humain.

C’est ainsi qu’Allah a créé et continue à créer tous ces systèmes à la perfection inégalée afin que nous puissions voir, où que nous nous tournions, les manifestation de Sa création. Un verset rapporte ce que disent les croyants à ce sujet :

… “Notre Seigneur, dit Moïse, est  Celui Qui a donné à chaque chose sa propre nature puis l’a dirigée”. (Sourate Ta Ha, 50)

AL-MUBASHSHIR [ CH?]

 Celui Qui annonce de bonnes nouvelles

 Telle est la [bonne nouvelle] qu’Allah annonce à ceux des Ses serviteurs qui croient et accomplissent les bonnes œuvres ! Dis : “Je ne vous en demande aucun salaire si ce n’est l’affection eu égard à [nos liens] de parenté”. Et quiconque accomplit une bonne action, Nous répondons par [une récompense] plus belle encore. Allah est certes pardonneur et reconnaissant. (Sourate ash-Shura, 23)

Les croyants sincères qui possèdent les qualités décrites dans le Coran, demeurent fidèles à la religion d’Allah et qui ne lui associent aucune divinité se voient annoncer une récompense dans ce monde et dans l’autre, notamment dans ces versets :

Leur Seigneur leur annonce de Sa part, miséricorde et agrément, et des jardins où il y aura pour eux un délice permanent. (Sourate at-Tawba, 21)

Il y a pour eux une bonne annonce dans la vie d’ici-bas tout comme dans la vie ultime. – Il n’y aura pas de changement aux paroles d’Allah -. Voilà l’énorme succès ! (Sourate Yunus, 64)

Ceux qui disent : “Notre Seigneur est Allah”, et qui se tiennent dans le droit chemin, les anges descendent sur eux. “N’ayez pas peur et ne soyez pas affligés ; mais ayez la bonne nouvelle du paradis qui vous était promis. Nous sommes vos protecteurs dans la vie présente et dans l’au-delà ; et vous y aurez ce que vos âmes désireront et ce que vous réclamerez, un lieu d’accueil de la part d’un Très Grand Pardonneur, d’un Très Miséricordieux”. (Sourate Fussilat, 30-32)

Outre la bonne nouvelle du paradis, lieu de la joie et du bonheur éternels, Allah annonce de bonnes nouvelles aux croyants en ce monde, comme on le voit dans le Coran où Il décrit de quelle façon Il exauce leurs prières. Par exemple, Il annonce aux Prophètes que les nations qui ont fait preuve d’insolence à leur égard seront détruites. Il a aussi annoncé à certains Prophètes qu’Il leur accorderait les fils qu’ils désiraient tant. C’est le cas du Prophète Zakariyya (psl) à qui Il a fait don d’un fils, le Prophète Yahya (psl). De même, il a été annoncé à Maryam/Marie (psl) qu’elle serait la mère du Prophète ‘Isa (psl), et le Prophète Ibrahim (psl) se vit annoncer la naissance des Prophètes Ishaq (psl) et Ya‘qoub (psl). Voici les versets en question :

O Zacharie, Nous t’annonçons la bonne nouvelle d’un fils. Son nom sera Yahya [Jean]. Nous ne lui avons pas donné auparavant d’homonyme”. (Sourate Maryam, 7)

Nous lui fîmes donc la bonne annonce d’un garçon (Ismaïl) longanime. (Sourate as-Saffat, 101)

AL-MUBAYYIN

 Celui Qui expose clairement Ses Signes

 C’est ainsi qu’Allah vous explique Ses versets, afin que vous raisonniez. (Sourate al-Baqara, 242)

Etant donné qu’Allah a expliqué à travers Ses Messagers et Sa révélation pourquoi nous avons été créés, ce que nous avons à faire sur terre et ce qui nous attend après la mort, nous ne pouvons prétendre ignorer ces vérités. S’il n’avait pas agi ainsi, nous serions plongés dans un état de détresse, de fragilité et de crainte. Mais Allah est clément et miséricordieux envers Ses serviteurs aussi répond-Il à toutes nos questions à travers Ses révélations. II nous donne ainsi la vie car Ses appels, avertissements, recommandations et interdictions ainsi que les points sur lesquels Il attire notre attention sont la voie du salut et nous permettent de comparaître le cœur léger devant Allah le jour du jugement.

Allah le Tout-Puissant ne veut pas se montrer injuste envers Ses serviteurs et leur indique donc en détail tout ce qui peut leur éviter le châtiment éternel et tout ce qu’ils ont besoin de savoir à Son sujet. De plus, Il leur cite l’exemple des peuples du passé afin qu’ils ne répètent pas leurs erreurs et leur parle des prophètes pour qu’ils trouvent le droit chemin. En effet, les hommes ne pourraient se procurer ces informations par leurs propres moyens. Par exemple, nul n’a été témoins des entretiens du Prophète Moussa (psl) avec Allah dans la vallée de Tuwa, donc celle-ci n’a pu être consignée de main d’homme. Cependant Allah nous en livre des parcelles et nous fait connaître les paroles qu’il a adressées seul à seul au Prophète Musa (psl)il y a bien des siècles.

Tu n’étais pas sur le versant ouest (du Sinaï), quand Nous avons décrété les commandements à Moïse : tu n’était pas parmi les témoins. Mais Nous avons fait naître des générations dont l’âge s’est prolongé. Et tu n’étais pas [non plus] résident parmi les gens de Madyan leur récitant Nos versets ;  mais c’est Nous Qui envoyons les Messagers. Et tu n’étais pas au flanc du Mont Tor quand Nous avons appelé. Mais (tu es venu comme) une miséricorde de ton Seigneur, pour avertir un peuple à qui nul avertisseur avant toi n’est venu, afin qu’ils se souviennent. (Sourate al-Qasas, 44-46)

D’autre part, il n’est aucun autre livre qui nous informe sur l’au-delà. Le Coran, lui, nous apprend qu’il y a une vie après la mort et que la vie terrestre n’est que l’antichambre de l’au-delà. Sans ces données, les hommes se seraient contentées des connaissances relatives à ce monde et n’auraient eu aucune idée de l’au-delà. Ce n’est qu’un échantillon des questions qu’Allah a traitées pour Ses serviteurs. A travers le Coran, Allah nous enseigne tout ce dont nous avons besoin :

Dans leurs récits il y a certes une leçon pour les gens doués d’intelligence. Ce n’est point là un récit fabriqué. C’est au contraire la confirmation de ce qui existait déjà avant lui, un exposé détaillé de toute chose, un guide et une miséricorde pour des gens qui croient. (Sourate Yusuf, 111)

Nous n’avons de connaissance que celle qui nous a été révélée par notre Seigneur.

AL-MUDABBIR

 Celui Qui régit la création et y maintient l’ordre

 Votre Seigneur est Allah Qui créa les cieux et la terre en six jours, puis S’est établi “Istawa” sur le Trône, administrant toute chose… (Sourate Yunus, 3)

Allah tient l’univers entier sous Son joug, car aucun atome ne peut se mouvoir à Son insu. Allah gouverne tout, depuis la particule de poussière jusqu’aux planètes qui voguent dans l’espace selon leur orbite, en passant par les milliards d’êtres qui vivent à l’échelle microscopique. Le ciel qui nous sert de voûte par Sa grâce, les milliards d’étoiles qui existent, les planètes, le soleil, tous sont soumis à Allah. Cet ordre parfait prouve l’existence d’une puissance qui contrôle toute chose en tout instant et en tout lieu. Cette puissance qui surpasse toute autre est le signe de la perfection de la création divine.

Quand nous observons notre planète nous constatons qu’il y règne un ordre impressionnant. Allah assigne à chaque être une mission particulière et tous s’en acquittent rigoureusement. Les arbres, par exemple, consomment du dioxyde de carbone et rejettent de l’oxygène. La terre produit de la nourriture. La pluie tombe selon la mesure prescrite et le tonnerre succède à l’éclair. L’équilibre est toujours maintenu. Tandis que des hommes meurent, d’autres naissent.

Allah veille aussi au fonctionnement de l’organisme des êtres vivants en y maintenant ordre et équilibre. Il institue ainsi une complémentarité entre les organes. Les hommes ne peuvent décider des battements de leur cœur ou intervenir sur le travail digestif des intestins. Ils ne sont pas non plus conscients de la guerre que les leucocytes présents dans le sang mènent aux microbes, ou encore des innombrables réactions chimiques qui se produisent dans leur corps.

Par ailleurs, la vie humaine dépend de facteurs externes qu’Allah gère à la perfection. Si Allah avait créé l’univers et l’avait laissé livré à lui-même comme le prétendent certains, il serait dans un état de chaos permanent. En effet, tous ces systèmes complémentaires ne sont restés intacts et ne continuent à fonctionner que parce qu’Allah est le seul Maître de l’univers et veille sur sa gestion. Le Coran nous invite à méditer sur ce point en disant :

Allah retient les cieux et la terre pour qu’ils ne s’affaissent pas. Et s’ils s’affaissaient, nul autre après Lui ne pourra les retenir. Il est indulgent et pardonneur. (Sourate Fatir, 41)

AL-MU’MIN

Le Digne de confiance, le Sécurisant, le Confiant, le Pacifique

 C’est Lui, Allah. Nulle divinité que Lui ;  le Souverain, le Saint, le Pacifique, le Rassurant, le Prédominant, le Tout-Puissant, le Contraignant, le Superbe. Gloire à Allah ! Il transcende ce qu’ils [les polythéistes] Lui associent. (Sourate al-Hashr, 23)

Allah promet une vie heureuse aux croyants dans ce monde et dans l’au-delà. Cette vie parfaite à tout point de vue les renforce spirituellement. En effet Allah accorde la paix spirituelle et la sérénité aux croyants sincères. Quand ils sont confrontés à des difficultés Il les assiste, confirme Ses signes dans leurs cœurs et, à travers la patience qu’ils placent en Lui, leur permet de mener une existence paisible. Le Coran évoque le soutien spirituel qu’Il a offert aux compagnons du Prophète (pbsl) à la suite d’une défaite :

Allah vous a déjà secourus en maints endroits. Et [rappelez-vous] le jour de Hunayn, quand vous étiez fiers de votre grand nombre et que cela ne vous a servi à rien. La terre, malgré son étendue vous devint bien étroite ;  puis vous avez tourné le dos en fuyards. Puis, Allah fit descendre Sa quiétude [Sa “sakina”] sur Son messager et sur les croyants. Il fit descendre des troupes (Anges) que vous ne voyiez pas, et châtia ceux qui ont mécru. Telle est la rétribution des incroyants. Après cela Allah, accueillera le repentir de qui Il veut, car Allah est pardonneur et miséricordieux. (Sourate at-Tawba, 25-27)

Il y a toujours eu des incroyants obstinés dans leur déni de la foi pour tenter d’éloigner les croyants de la vraie religion et vouloir les convertir à leur religion fabriquée de main d’homme. Quand les croyants rejettent cet appel, les incroyants les menacent et les persécutent. Mais dans ces épreuves, Allah leur fournit tout le soutien possible et sapent les efforts des incroyants, comme le dit le Coran :

Quand ceux qui ont mécru eurent mis dans leurs cœurs la fureur, [la] fureur de l’ignorance… Puis Allah fit descendre Sa quiétude sur Son Messager ainsi que sur les croyants, et les obligea à une parole de piété, dont ils étaient les plus dignes et les plus proches. Allah est omniscient. (Sourate al-Fath, 26)

Beaucoup d’autres versets parlent de ce soutien spirituel offert notamment aux Messagers. Quand les incroyants ont forcé le Prophète (pbsl) à émigrer, Allah lui a promis de l’assister, fait obstacle aux attaques des incroyants et empli son cœur de sérénité :

Si vous ne lui portez pas secours… Allah l’a déjà secouru, lorsque ceux qui avaient mécru l’avaient banni, deuxième de deux. Quand ils étaient dans la grotte et qu’il disait à son compagnon : “Ne t’afflige pas, car Allah est avec nous.” Allah fit alors descendre sur lui Sa sérénité “Sa sakina” et le soutint de soldats (anges) que vous ne voyiez pas, et Il abaissa ainsi la parole des incroyants, tandis que la parole d’Allah eut le dessus. Et Allah est puissant et sage. (Sourate at-Tawba, 40)

Ainsi Allah donne à Ses sincères adorateurs la paix de l’âme et un sentiment de sécurité, mais ce dont qu’ils seront récompensés dans l’au-delà sont supérieurs à tout ce que nous pouvons concevoir. En effet ils dureront pour l’éternité si Allah le veut. Allah décrit cet état de satisfaction spirituelle et matérielle unique en disant :

Certes, les pieux seront dans des jardins avec des sources. “Entrez-y en paix et en sécurité.” Et Nous aurons arraché toute rancune de leurs poitrines : et ils se sentiront frères, faisant face les uns aux autres sur des lits. Nulle fatigue ne les y touchera. Et on ne les en fera pas sortir. (Sourate al-Hijr, 45-48)

 AL-MUJīB

 Celui Qui répond

Et quand Mes serviteurs t’interrogent sur Moi. Alors Je suis tout proche : Je réponds à l’appel de celui qui Me prie quand il Me prie. Qu’ils répondent à Mon appel, et qu’ils croient en Moi, afin qu’ils soient bien guidés. (Sourate al-Baqaran, 186)

La prière est un lien intime et personnel qui relie les hommes à Allah. A travers elle, ils expriment leurs problèmes et leurs désirs à leur Seigneur et implorent Son aide. Lui, de Son côté, entend la prière de Ses serviteurs et l’exauce. Il est plus proche de nous que notre veine jugulaire, sait et entend tout, et connaît mieux que quiconque nos pensées intimes. Ainsi, il suffit de penser à l’objet de notre désir pour lui transmettre notre demande. Ceci montre à quel point Allah est proche de nous.

Les croyants sont convaincus qu’Allah entend et répond à leurs prières d’une façon ou d’une autre, car ils savent qu’Allah décide de tout. C’est pourquoi ils ne craignent jamais que leurs prières restent inexaucées. Douter de la réponse d’Allah revient à mésestimer Son pouvoir. Or, il Lui est facile de répondre à chaque prière. Cependant cette réponse n’est pas forcément immédiate et il arrive qu’elle ne soi pas, directement, celle qu’on attendait. Dans un verset, Allah dit :

L’homme appelle le mal comme il appelle le bien, car l’homme est très hâtif. (Sourate al-Isra, 11)

Allah sait ce qui est bon ou mauvais pour nous, car c’est Lui Qui gère toutes les affaires de l’univers. Comme c’est le cas dans tout ce qu’Il fait, Il exauce les prières de la façon qui sied le mieux à Ses desseins divins comme l’indique le Coran :

Le combat vous a été prescrit alors qu’il vous est désagréable. Or, il se peut que vous ayez de l’aversion pour une chose alors qu’elle vous est un bien. Et il se peut que vous aimiez une chose alors qu’elle vous est mauvaise. C’est Allah Qui sait, alors que vous ne savez pas. (Sourate al-Baqara, 216)

Allah répond à toutes les prières, secrètes ou publiques, et manifeste par là Sa gloire. Pas un vœu ne reste inexaucé. Seul Allah entend et exauce les prières :

Ceux que vous invoquez en dehors d’Allah sont des serviteurs comme vous. Invoquez-les donc et qu’ils vous répondent, si vous êtes véridiques. (Sourate al-A‘raf, 194)

AL-MUHAYMIN

Le Prédominant, Le Protecteur

 C’est Lui, Allah. Nulle divinité que Lui ;  le Souverain, le Saint, le Pacifique, le Rassurant, le Prédominant, le Tout-Puissant, le Contraignant, le Superbe. Gloire à Allah ! Il transcende ce qu’ils [les polythéistes] Lui associent. (Sourate al-Hashr, 23)

Les lois de la physique qui garantissent l’ordre et la stabilité de l’univers sont la meilleure preuve de la protection qu’Allah offre à Ses serviteurs. En effet, qu’arriverait-il si la pesanteur était moindre sur terre? Les objets légers ne demeureraient pas sur le sol, la moindre brise suffirait pour que les grains de poussière et de sable emplissent l’air et y restent suspendus pendant des heures—avec toutes les conséquences sur notre vie. Les gouttes de pluie tomberaient plus lentement et s’évaporeraient avant d’atteindre le sol. La loi de la gravitation découverte par Newton et qui explique l’équilibre fragile qui existe entre l’orbite de la terre, celle de la lune et des autres planètes, en est un autre exemple. Une légère modification de cet équilibre amènerait la terre à se rapprocher du soleil, et alors elle que se passerait-il ? Ou bien elle s’en éloigne, et dans ce cas, que se passerait-il pour nous ?

A quoi ressemblerait un monde où il n’y aurait aucune adhérence entre les objets et les surfaces? Les stylos glisseraient de nos mains, les livres et les objets vogueraient de la table au sol ;  la table elle-même glisserait et irait heurter le mur… bref, la vie sur terre nous serait totalement impossible : les nœuds se délieraient, les clous et les écrous ne tiendraient pas en place, les freins ne fonctionneraient jamais, les sons se prolongeraient en échos sans fin, renvoyés de mur en mur….

Evoquons aussi la solide structure de la terre. Quand on s’approche du centre, la température augmente de 30° Celsius tous les kilomètres et atteint probablement 4 500°C au niveau du noyau. Quand on voit qu’à un kilomètre de la surface, la température atteint déjà 60 degrés dans certains endroits, on mesure l’ampleur de la menace. Pourtant, tous les êtres vivants mènent une vie paisible à la surface, ignorant le magma bouillant qui se trouve au-dessous d’eux.

Il est évident qu’Allah a instauré un ordre parfait à la surface de la terre même si à l’intérieur la planète il existe une vraie boule de feu. Il n’y a donc aucune place pour le hasard. Allah tient sous Son joug la terre et les cieux et protège toutes les créatures de l’univers de toutes les menaces, qu’elles en soient conscientes ou non. C’est ainsi qu’Il a assuré au foetus un véritable abri. Comme le montrent les exemples cités, bien des choses qui nous semblent normales sont en réalité des manifestations de Sa miséricorde et de Sa protection car rien ne justifie autrement la mise en place d’un tel ordre et d’une telle unité dans l’univers. Allah est le meilleur des protecteurs.

 AL-MUTA‘ALî

Le Très Haut, l’Exalté

 Que soit exalté Allah, le Vrai Souverain ! Ne te hâte pas [de réciter] le Coran avant que ne te soit achevée sa révélation. Et dis : « O mon Seigneur, accrois mes connaissances !” (Sourate Ta Ha, 114)

Certaines personnes sont incapables, malgré les multiples signes qui les entourent, de reconnaître la grandeur d’Allah. Malgré leur vulnérabilité, elles deviennent arrogantes et ne daignent accorder la moindre pensée à notre Créateur, car elles obéissent aux sollicitations de leur âme charnelle qui les incite à succomber au mal. Toutefois, les gens qui ont la foi, conscients de leur insignifiance devant la grandeur d’Allah, savent qu’ils ne possèdent aucun pouvoir réel en eux-mêmes. Allah nous invite à réfléchir sur la faiblesse essentielle des créatures et Sa propre grandeur en disant :

O hommes ! Une parabole vous est proposée, écoutez-la : “Ceux que vous invoquez en dehors d’Allah ne sauraient même pas créer une mouche, quand même ils s’uniraient pour cela. Et si la mouche les dépouillait de quelque chose, ils ne sauraient le lui reprendre. Le solliciteur et le sollicité sont [également] faibles !” Ils n’ont pas estimé Allah à sa juste valeur ;  Allah est certes fort et puissant. (Sourate al-Hajj, 73-74)

Bien que chaque parcelle de l’univers exprime la grandeur d’Allah, cela ne suffit pas à exprimer toute Sa puissance et Sa majesté. Allah est au-dessus de toute association, de toute déficience et de toute limite. A Lui seul appartiennent les homs sublimes et les nobles attributs. Sa science, Sa sagesse, Sa puissance, Sa clémence et Sa générosité sont infinies.

Le concept d’infini est d’ailleurs un concept que l’on doit beaucoup méditer pour pouvoir appréhender la grandeur d’Allah. Après leur mort, Allah ressuscitera les gens et leur fera vivre une nouvelle existence soit au paradis soit en enfer pour les récompenser ou les punir pour leurs actes ici-bas. Ici, il est bien question d’une durée infinie, non pas de cent ou de mille ans, d’un million ou de milliards d’années. C’est-à-dire que même si des milliards de milliards d’hommes vivaient pendant des milliards de milliards d’années, cela ne suffirait à leur donner une juste idée de l’infini.

Toutefois, la science d’Allah est si vaste qu’elle embrasse tout ce que nous pouvons considérer comme infini. Depuis l’instant où le temps a été créé et pour toute l’éternité, Allah détermine chaque événement, pensée et période de temps, comme le dit le Coran :

Nous avons créé toute chose avec mesure, et Notre ordre est une seule [parole] ;  [il est prompt] comme un clin d’œil. En effet, nous avons fait périr des peuples semblables à vous. Y a-t-il quelqu’un pour s’en souvenir ? Et tout ce qu’ils ont fait est mentionné dans les registres, et tout fait, petit et grand, est consigné. (Sourate al-Qamar, 49-53)

Puis, lorsqu’Il leur eût donné un (enfant) sain, tous deux assignèrent à Allah des associés en ce qu’Il leur avait donné. Mais Allah est bien au-dessus des associés qu’on Lui assigne. (Sourate al-A‘raf, 190)

N’est-ce pas Lui Qui vous guide dans les ténèbres de la terre et de la mer, et Qui envoie les vents, comme une bonne annonce précédant Sa grâce. Y a-t-il donc une divinité avec Allah ? Allah est très élevé au-dessus de c qu’ils [Lui] associent. (Sourate an-Naml, 63)

C’est Allah Qui vous a créés et vous a nourris. Ensuite Il vous fera mourir, puis Il vous redonnera vie. Y en a-t-il parmi vos associés, qui fasse quoi que ce soit de tout cela ? Gloire à Lui ! Il transcende ce qu’on Lui associe. (Sourate ar-Rum, 40)

 

AL-MUTAKABBIR

 Celui Qui révèle Sa grandeur en tout, le Superbe

C’est Lui, Allah. Nulle divinité que Lui ;  le Souverain, le Saint, le Pacifique, le Rassurant, le Prédominant, le Tout-Puissant, le Contraignant, le Superbe. Gloire à Allah ! Il transcende ce qu’ils [les polythéistes] Lui associent. (Sourate al-Hashr, 23)

Allah nous décrit Sa grandeur à travers les exemples qu’Il nous donne dans le Coran. Par exemple, lorsque le Prophète Moussa (psl) a demandé “O mon Seigneur, montre Toi à moi pour que je Te voie !” Allah lui a répondu : « Tu ne Me verras pas ;  mais regarde le mont : s’il tient en sa place, alors tu Me verras.” Voici la suite du récit :

Mais lorsque son Seigneur Se manifesta au mont, Il le pulvérisa, et Moïse s’effondra foudroyé. Lorsqu’il se fut remis, il dit : “Gloire à toi ! A Toi je me repens ; et je suis le premier des croyants. (Sourate al-A‘raf, 143)

De même, quand le Prophète Ibrahim (psl) a dit “Seigneur ! Montre-moi comment Tu ressuscites les morts” Allah a répondu : “Prends donc, dit Allah, quatre oiseaux, apprivoise-les (et coupe-les) puis, sur des monts séparés, mets-en un fragment ensuite appelle-les : ils viendront à toi en toute hâte. Et sache qu’Allah est Puissant et Sage.” (Sourate al-Baqara, 260) Allah lui a montré ainsi un signe de Sa grandeur.

Allah a également ordonné au Prophète Lut (psl) de quitter sa ville matin de bonne heure avec les autres croyants et de ne pas regarder en arrière. Ce matin-là, Il a détruit le peuple incroyant et a sauvé le Prophète Lut (psl). Allah a transformé un brasier en lieu de fraîcheur et de paix pour le Prophète Ibrahim (psl). Par l’intermédiaire du Prophète ‘Isa (psl), Il a guéri les aveugles et a ramené les morts à la vie. A l’époque du Prophète Moussa (psl), Il a ouvert la mer en deux et y a noyé les armées de Pharaon. C’est de cette façon qu’Allah manifeste Sa grandeur et donne à voir un aperçu de Sa puissance sans limite.

Allah dévoile Sa grandeur et Sa puissance à chaque instant et dans tout incident. A l’aube, Il envoie un ouragan à ceux qui étaient si avidement attachés à la vie de ce monde ou renverse leurs cités sur leurs fondements et les rend inhabitables, les dépouillant ainsi de tous leurs biens.

Il peut encore submerger une ville entière en lui envoyant une pluie diluvienne ou la ravager par un séisme. Les cieux et la terre, le vent et la pluie, tous les éléments agissent sous Son ordre et peuvent apporter la destruction de façon invisible, ce qui révèle la puissance incommensurable d’Allah. Celui-ci est sans conteste al-Mutakabbir. Face à Sa puissance et Sa force, nul ne peut se montrer arrogant. Il est la seule autorité devant laquelle tous doivent se prosterner.

AL-MUSAWWī

 Celui Qui modèle et proportionne

 O homme ! Qu’est-ce qui t’a trompé au sujet de ton Seigneur, le Noble, Qui t’a créé, puis modelé et constitué harmonieusement ?(Sourate al-Infitar, 6-7)

Les êtres humains naissent de l’union d’un spermatozoïde et d’un ovule, ce qui aboutit à la formation d’une cellule. Celle-ci, comme nous le dit le Coran, ressemble au départ à un morceau de chair. Puis Allah la transforme, la fait passer par plusieurs étapes de développement dans l’utérus pendant un certain temps puis l’en fait sortir sous la forme d’un être humain parfaitement constitué :

C’est Allah Qui vous a assigné la terre comme demeure stable et le ciel comme toit et vous a donné votre forme, – et quelle belle forme Il vous a donnée ! – et Il vous a nourris de bonnes choses. Tel est Allah, votre Seigneur ;  gloire à Allah, Seigneur de l’univers ! (Sourate Ghafir, 64)

Ainsi que nous le rappelle Allah dans le Coran, de tous les êtres vivants sur terre, l’homme a été doté de la forme la plus harmonieuse, et son corps, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur, témoigne de l’œuvre créatrice d’Allah et de Sa maîtrise artistique. Voyez la symétrie des jambes et des bras, les proportions de chaque membre par rapport à l’ensemble : tout y est parfait. Ainsi, la tête représente un huitième de la taille du corps, la longueur du visage correspond à trois fois la taille du nez et la distance entre les deux yeux équivaut à un œil. Les proportions et la taille de nos jambes et bras obéissent à la fois à des fins esthétiques et fonctionnelles.

Il suffit, pour se convaincre de cette perfection de l’œuvre divine jusque dans ses moindres détails, de regarder les gens qui vous entourent. Ces caractéristiques sont présentes chez toute personne qui a vécu et vivra jusqu’au jour du jugement dernier. C’est ainsi qu’Allah opère, et Sa création est parfaite. Voici quelques versets traitant de ce sujet :

Celui Qui a crée et agencé harmonieusement. (Sourate al-A‘la, 2)

Il a créé les cieux et la terre en toute vérité et vous a donné votre forme et quelle belle forme Il vous a donnée. Et vers Lui est le devenir. (Sourate at-Taghabun, 3)

C’est Lui Qui vous donne forme dans les matrices, comme Il veut. Point de divinité à part Lui, le Puissant, le Sage. (Sourate Al ‘Imran, 6)

C’est Lui Allah, le Créateur, Celui Qui donne un commencement à toute chose, le Formateur. A Lui les plus beaux noms. Tout ce qui est dans les cieux et la terre Le glorifie. Et c’est Lui le Puissant, le Sage. (Sourate al-Hashr, 24)

AL-MUSTA’ĀN

Celui qu’on appelle au secours

 Il dit : “Seigneur, juge en toute justice ! Et Notre Seigneur le Tout Miséricordieux, c’est Lui dont le secours est imploré contre vos assertions.” (Sourate al-Anbiya, 112)

Les hommes doivent reconnaître l’existence et la puissance d’Allah aussi bien en période de joie que dans les moments difficiles. En d’autres termes, à chaque instant de leur vie, ils ont besoin de prier Allah, car ils ne peuvent rien obtenir sans Son approbation. Etant donné que nous avons par nature de nombreuses faiblesses et déficiences, nous ne pouvons vivre que grâce aux bienfaits et à la miséricorde d’Allah.

D’autre part, Allah est la seule divinité auprès de laquelle nous puissions chercher refuge. Nous avons besoin de Lui et ne pouvons trouver secours et guidée qu’auprès de Lui. Sans Sa permission, nous ne pouvons aider quiconque, ni nous aider nous-mêmes. Allah a le pouvoir de faire tout ce qu’Il veut quand Il veut. Quand Il décide une chose, il Lui suffit de dire « Sois! » et elle est.

Il assure la subsistance à Ses serviteurs, fait tomber la pluie et prodigue Ses bienfaits généreusement. Il guérit les hommes quand ils sont malades, leur donne le cœur à rire ou à pleurer, élève qui Il veut et gère tout ce qui se passe sur terre et dans les cieux. Nous ne pouvons assurer notre protection si notre Seigneur nous retire Ses bienfaits ou nous envoie des désastres et nul ne peut s’opposer aux grâces qu’Il octroie. Aussi l’univers et ses habitants, qu’ils soient ou non dotés d’une âme, cherchent refuge auprès de Lui et n’implorent que Son aide. Allah nous dit à ce propos :

Est-ce qu’ils assignent comme associés ce qui ne crée rien et qui eux-mêmes sont créés, et qui ne peuvent ni les secourir ni se secourir eux-mêmes ? Si vous les appelez vers le chemin droit, ils ne vous suivront pas. Le résultat pour vous est le même, que vous les appeliez ou que vous gardiez le silence. Ceux que vous invoquez en dehors d’Allah sont des serviteurs comme vous. Invoquez-les donc et qu’ils vous répondent, si vous êtes véridiques. Ont-ils des jambes pour marcher ? Ont-ils de mains pour frapper ? Ont-ils des yeux pour observer ? Ont-ils des oreilles pour entendre ? Dis : “Invoquez vos associés, et puis, rusez contre moi ;  et ne me donnez pas de répit. Certes mon Maître, c’est Allah Qui a fait descendre le Livre (le Coran). C’est Lui Qui se charge (de la protection) des vertueux. Et ceux que vous invoquez en dehors de Lui ne sont capables ni de vous secourir, ni de se secourir eux-mêmes.” Et si tu les appelles vers le chemin droit, ils n’entendent pas. Tu les vois qui te regardent, (mais) ils ne voient pas. (Sourate al-A‘raf, 191-98)

AL-MUTAHHIR

Le purificateur,  Celui Qui purifie de l’idolâtrie et de tout mal spirituel

Et quand Il vous enveloppa de sommeil comme d’une sécurité de Sa part, et du ciel Il fit descendre de l’eau sur vous afin de vous en purifier, d’écarter de vous la souillure du diable, de renforcer les cœurs et d’en raffermir les pas ! [vos pas]. (Sourate al-Anfal, 11)

Les êtres humains commettent des erreurs tout au long de leur vie. Il est clair que les croyants ne ménagent pas leurs efforts pour les éviter et vivre conformément à la religion d’Allah. Ces faits sont rappelés dans le Coran comme suit :

Et si Allah s’en prenait aux gens pour ce qu’ils acquièrent. Il ne laisserait à la surface [de la terre] aucun être vivant. Mais Il leur donne un délais jusqu’à un terme fixé. Puis quand leur terme viendra… (Il se saisira d’eux) car Allah est très clairvoyant sur Ses serviteurs. (Sourate Fatir, 45)

Conformément à ce commandement divin, on n’attend pas des croyants sincères qu’ils soient infaillibles et ne commettent pas de péchés : ils doivent rechercher l’agrément d’Allah, dans le cadre des limites qu’Il a établis, se tourner vers Allah pour se repentir et prendre refuge dans Sa miséricorde. Comme Allah nous en informe dans le Coran, Il les purifiera car Il “désire purifier Ses serviteurs de toute souillure.” Voici le verset en question :

… Allah ne veut que vous débarrasser de toute souillure, ô gens de la maison [du prophète], et vous purifier pleinement. (Sourate al-Ahzab, 33)

Même si une personne a commis de grands péchés, s’est rebellée contre Allah et a vécu selon des principes contraires à Sa religion, Allah est si clément qu’Il peut purifier ceux de Ses serviteurs qui se repentent sincèrement. Mieux, Allah nous informe qu’Il peut même purifier et pardonner les incroyants et hypocrites qui L’ont combattu Lui et Sa religion s’ils se tournent vers Lui avec un cœur sincère. Le Coran dit :

Les hypocrites seront, certes, au plus bas fond du feu, et tu ne leur trouveras jamais de secoureur, sauf ceux qui se repentent, s’amendent, s’attachent fermement à Allah, et Lui vouent une foi exclusive. Ceux-là seront avec les croyants. Et Allah donnera aux croyants une énorme récompense. (Sourate an-Nisa’, 145-46)

Ces versets montrent l’infinie miséricorde d’Allah envers Ses serviteurs. Il peut donc purifier Ses serviteurs de l’idolâtrie, du mal et de la souillure spirituelle. Allah est le plus Miséricordieux des Miséricordieux.

AL-MUYASSIR

 Celui Qui facilite le chemin du bien à Ses serviteurs, 

Celui Qui n’impose à personne un fardeau excédant Ses capacités

 Allah veut pour vous la facilité, Il ne veut pas la difficulté pour vous, afin que vous en complétiez le nombre et que vous proclamiez la grandeur d’Allah pour vous avoir guidés, et afin que vous soyez reconnaissants ! (Sourate al-Baqara, 185)

Allah nous guide toujours vers la facilité. L’Islam, qui est la religion qu’Il a agrée, encourage cette voie. Le Coran révèle cette profonde vérité en ces termes :

Et luttez pour Allah avec tout l’effort qu’Il mérite. C’est Lui Qui vous a élus ;  et Il ne vous a imposé aucune gêne dans la religion, celle de votre père Abraham… (Sourate al-Hajj, 78)

Allah a rendu le Coran facile pour ceux enclins à y prêter attention et ses commandements rendent la vie de l’homme plus aisée. Il ne blâme pas l’aveugle, l’infirme ou le malade et indique les moyens d’alléger le fardeau de Ses serviteurs en temps de difficultés ou lors d’un voyage. Il dit aussi qu’Il pardonnera les hommes, quels que soient leurs péchés, pourvu qu’ils se repentent sincèrement. Un verset dit :

En effet, Nous avons rendu le Coran facile pour la médiation. Y a-t-il quelqu’un pour réfléchir ? (Sourate al-Qamar, 17)

D’autre part, Allah nous informe que les croyants peuvent obtenir toutes sortes de succès :

Nous te mettrons sur la voie la plus facile. (Sourate al-A‘la, 8)

Tout sentiment de facilité que nous ressentons vient d’Allah. Il est le plus compatissant des compatissants et ne veut pas la difficulté à Ses serviteurs :

Allah veut vous alléger (les obligations,) car l’homme a été créé faible. (Sourate an-Nisa, 28)

N’avons-Nous pas ouvert pour toi ta poitrine ? Et ne t’avons-Nous pas déchargé du fardeau qui accablait ton dos ? Et exalté pour toi ta renommée ? A côté de la difficulté est, certes, une facilité ! A côté de la difficulté, est certes, une facilité ! (Sourate al-Inshirah, 1-6)

Allah facilite aux croyants les voies qui mènent à Son agrément et à Sa miséricorde tandis qu’il pave de difficultés le chemin des incroyants :

Et quand à celui qui est avare, se dispense (de l’adoration d’Allah), et traite de mensonge la plus belle récompense, Nous lui faciliterons la voie à la plus grande difficulté. (Sourate al-Layl, 8-10)

AL-MUZAKKĪ

Celui Qui purifie Ses Serviteurs

(de toute faute, honte et impureté spirituelle)

 N’as-tu pas vu ceux-là qui se déclarent purs ? Mais c’est Allah Qui purifie qui Il veut ;  et ils ne seront point lésés, fût-ce d’un brin de noyau de datte. (Sourate an-Nisa, 49)

L’infaillibilité et la perfection sont des qualités qui n’appartiennent qu’à Allah. Il nous arrive, à nous autres humains, d’oublier, d’être distraits, de commettre des erreurs, mais pas à Allah. Ceci montre fragilité et notre dépendance vis-à-vis d’Allah en toute circonstances. Aussi les croyants éprouvent-ils du remords quand ils prennent conscience de leurs erreurs, se repentent et veillent à ne pas récidiver. Ce serait un grave péché que de se croire à l’abri des fautes et des péchés. Un verset dit :

Ceux qui évitent les plus grands péchés ainsi que les turpitudes et [qui ne commettent] que des fautes légères. Certes, le pardon de Ton Seigneur est immense. C’est Lui Qui vous connaît le mieux quand Il vous a produits de terre, et aussi quand vous étiez des embryons dans les ventres de vos mères. Ne vantez pas vous-mêmes votre pureté ;  c’est Lui Qui connaît mieux ceux qui [Le] craignent.. (Sourate an-Najm, 32)

Les croyants sincères sont conscients de leurs défaillances et faiblesses, c’est pourquoi ils se repentent constamment et prient pour obtenir l’agrément d’Allah et Sa miséricorde. Allah, en retour, passe sur leurs fautes, pardonne leurs péchés et leur permet d’atteindre un rang élevé.

AL-MUZAYYIN

 Celui Qui orne et embellit

 Et sachez que le Messager d’Allah est parmi vous. S’il vous obéissait dans maintes affaires, vous seriez en difficultés. Mais Allah vous a fait aimer la foi et l’a embellie dans vos cœurs et vous a fait détester la mécréance, la perversité et la désobéissance. Ceux-là sont les bien dirigés. (Sourate al-Hujurat, 7)

Aimer la foi, éprouver du plaisir à travers les jouissances matérielles ou spirituelles, ou encore haïr la mécréance et y voir un mal, toutes ces attitudes semblent résulter d’inclinations naturelles. En réalité ce sont là des grâces qu’Allah nous offre ainsi que l’indique le verset ci-cité.

Afin de souligner l’importance de ce présent qu’Il fait aux croyants, Allah a placé les incroyants dans une situation tout à fait opposée. Incapables de voir la beauté que génère la foi, les incroyants ne se réjouissent que dans l’atmosphère sombre et trouble qui caractérise ceux qui vivent loin de la religion. Tout le mal que recèle la mécréance leur apparaît comme un bien. Cette vérité est énoncée dans le Coran comme suit :

Est-ce que celui qui se base sur une preuve claire venant de son Seigneur est comparable à ceux dont on a embelli les mauvaises actions et qui ont suivi leurs propres passions. (Sourate Muhammad, 14)

Les croyants connaissent Allah et Sa compassion envers eux, ils sont conscients qu’ils existent seulement parce que telle est Sa volonté et reconnaissent que tout ce qu’ils aiment et leur plait vient de Lui. Ils obtiennent le plus haut degré en matière d’amour et de foi en Allah. Les croyants ne cherchent pas à plaire à un autre qu’Allah et ne demandent l’aide de personne. En effet, les hommes ne trouvent la sérénité que par l’évocation d’Allah. Ils considèrent que le meilleur moyen d’obtenir l’agrément d’Allah est d’accomplir de bonnes actions, et que suivre le code moral de Sa religion, respecter Ses ordres et Ses interdits, s’enquérir de leurs coreligionnaires et aspirer à l’au-delà sont des sources de joie et de bonheur.

AL-MUDHHILL

 Celui Qui humilie

 Parcourez la terre durant quatre mois ;  et sachez que vous ne réduirez pas Allah à l’impuissance et qu’Allah couvre d’ignominie les incroyants.” (Sourate at-Tawba, 2)

L’humiliation est l’un des châtiments qu’Allah envoie aux incroyants en ce monde avant l’au-delà. En effet, pour ces hommes enclins à l’ostentation et désireux d’obtenir l’approbation d’autrui, c’est là une terrible punition. Allah l’évoque dans le Coran en ces termes :

Ceux qui ont vécu avant eux ont démenti (les Messagers), le châtiment leur est venu par où ils ne le pressentaient pas. Allah leur a fait goûter l’ignominie dans la vie présente. Le châtiment de l’au-delà, cependant, est plus grand, si seulement ils savaient ! (Sourate az-Zumar, 25-26)

Allah manifeste cet attribut à travers les croyants et plus particulièrement Ses messagers. Les versets suivants attirent notre attention sur ce fait :

… Combattez-les. Allah, par vos mains, les châtiera, les couvrira d’ignominie, vous donnera la victoire sur eux et guérira les poitrines d’un peuple croyant. Et il fera partir la colère de leurs cœurs. Allah accueille le repentir de qui Il veut. Allah est omniscient et sage. (Sourate at-Tawba, 14-15)

Voici le message que le Prophète Sulayman (psl) a envoyé aux incroyants :

Retourne vers eux. Nous viendrons avec des armées contre lesquelles ils n’auront aucune résistance. Et nous les en expulserons tout humiliés et méprisés. (Sourate an-Naml, 37)

Par ailleurs, Allah annonce dans plusieurs versets le châtiment humiliant qui attend les incroyants dans l’au-delà, châtiment qu’ils ont mérité à cause de l’arrogance et de l’orgueil dont ils ont fait preuve en ce monde. Comme nous l’avons dit précédemment, un des principaux objectifs des incroyants ici-bas est de gagner l’approbation des autres et ils préfèrent s’adresser des louanges plutôt que de glorifier Allah. Aussi Allah a-t-il fait de l’humiliation l’essence même de leur châtiment en enfer, car le fait d’être ainsi abaissé devant les autres sera pour eux un terrible supplice. Un verset nous dit :

Et le jour où ceux qui mécru seront présentés au feu (il leur sera dit) : “vous avez dissipé vos [biens] excellents et vous en avez joui pleinement durant votre vie sur terre : on vous rétribue donc aujourd’hui du châtiment avilissant, pour l’orgueil dont vous vous enfliez injustement sur terre, et pour votre perversité. (Sourate al-Ahqaf, 20)

L’humiliation et l’abaissement que les damnés connaîtront en enfer sont sans précédent et se manifestent de différentes façons. Elles affecteront même leurs corps. Par exemple, la poussière et l’avilissement assombriront leur visage comme le révèlent les versets suivants :

Certains visages, ce jour-là, seront humiliés. (Sourate al-Ghashiya, 2)

Et ceux qui ont commis de mauvaises actions, la rétribution d’une mauvaise action sera l’équivalent. Un avilissement les couvrira, -pas de protection pour eux contre Allah-, comme si leurs visages se couvraient de lambeaux de ténèbres nocturnes. Ceux-là sont là les gens du feu où ils demeureront éternellement. (Sourate Yunus, 27)

Tandis qu’Il manifestera Son attribut al-Mudhhill aux incroyants, Allah se fera connaître aux croyants sous les attributs de ar-Rahman et ar-Rahman ar-Rahîm. E leur accordant le paradis et Sa miséricorde, notre Seigneur les purifie de tout mal et les comble de Ses faveurs.

AL-MUGHNî

 Celui Qui enrichit

 Et c’est Lui Qui a enrichi et Qui a fait acquérir. (Sourate an-Najm, 48)

Allah, le vrai détenteur de toutes les richesses éprouve certaines personnes par la fortune et d’autres par la pauvreté. En tant que al-Warith (l’Héritier), tous les biens Lui reviennent. En effet lorsque les gens meurent, ils laissent derrière toutes leurs possessions. A ceux qui tirent orgueil de leur fortune et négligent l’évocation d’Allah, le Coran rappelle ceci :

Pensent-ils que ce que Nous leur accordons, en biens et en enfants [soit une avance] que Nous Nous empressons de leur faire sur les biens [de la vie future] ? Au contraire, ils n’en sont pas conscients. (Sourate al-Mu’minun, 55-56)

Allah peut aussi récompenser qui Il veut en lui octroyant une grande richesse. Le Coran attire notre attention sur la grande richesse qu’ont reçu des Messagers tels que les Prophètes Ibrahim (psl), Muhammad (pbsl), Dawud (psl) et Yusuf (psl). Le Prophète Sulayman (psl), quant à lui, a demandé une fortune sans précédent et Allah l’a exaucé.

Il faut cependant bien noter que les Messagers d’Allah ont utilisé cette fortune pour obtenir Son agrément en accomplissant de bonnes actions alors que les incroyants s’enorgueillissent de leurs richesses et oublient qui est leur réel propriétaire.

Le Coran nous donne une description détaillée de la richesse que recevront les élus, ceux qui ont su gagner l’approbation d’Allah et mériter le paradis :

Allah les protégera donc du mal de ce jour-là, et leur fera rencontrer la splendeur et la joie, et les rétribuera pour ce qu’ils auront enduré, en leur donnant le paradis et des [vêtements] de soie, ils y seront accoudés sur des divans, n’y voyant ni soleil ni froid glacial. Ses ombrages les couvriront de près, et ses fruits inclinés bien bas [à portée de leurs mains]. Et l’on fera circuler parmi eux des récipients d’argent et des coupes cristallines, en cristal d’argent, dont le contenu a été savamment dosé. Et là, ils seront abreuvés d’une coupe dont le mélange sera de gingembre, puisé là-dedans à une source qui s’appelle Salsabil. Et parmi eux, circuleront des garçons éternellement jeunes. Quand tu les verras, tu les prendras pour des perles éparpillées. Et quand tu regarderas là-bas, tu verras un délice et un vaste royaume. Ils porteront des vêtements verts de satin et de brocart. Et ils seront parés de bracelets d’argent. Et leur Seigneur les abreuvera d’une boisson très pure. Cela sera pour vous une récompense, et votre effort sera reconnu (Sourate al-Insan, 11-22)

AN-NASIR

 Celui Qui aide, Qui soutient

 Nous les secourûmes, et ils furent eux les vainqueurs. (Sourate as-Saffat, 116)

Allah est notre seul Allié et Protecteur. Face à toutes les difficultés, dans toutes les situations, les croyants implorent Son aide et Il exauce leur demande. C’est vers Lui seul que les Prophètes se tournaient pour instaurer la justice, acquérir des biens ou recouvrer la santé, tous ces bienfaits étant considérés comme des moyens d’obtenir Son agrément :

En effet, Notre parole a déjà été donnée à Nos serviteurs, les Messagers, que ce sont eux qui seront secourus. (Sourate as-Saffat, 171-72)

C’est ainsi que Nous fîmes à chaque prophète un ennemi parmi les criminels. Mais ton Seigneur suffit comme Guide et comme Soutien. (Sourate al-Furqan, 31)

Dans le verset 30, de la Sourate ar-Rum, Allah déclare : “… Il nous incombe d’aider les croyants.” Autrement dit Il vient en aide à Ses serviteurs sincères. Toutefois pour obtenir l’agrément d’Allah, il est essentiel de soutenir Sa religion, de respecter minutieusement les limites qu’Il a établies et de lutter pour Sa cause. Et c’est en retour qu’Il assiste les croyants. Comme Allah l’a promis, la victoire n’appartient qu’à ceux qui croient en notre Seigneur et s’efforcent de Lui complaire. Un verset dit :

Allah a promis à ceux d’entre vous qui ont cru et fait les bonnes œuvres qu’Il leur donnerait la succession sur terre comme Il l’a donnée à ceux qui les ont précédés. Il donnerait force et suprématie à leur religion qu’il a agréée pour eux. Il leur changerait leur ancienne peur en sécurité. Ils M’adorent et ne M’associent rien et celui qui mécroit par la suite, ce sont ceux-là les pervers. (Sourate an-Nur, 55)

Allah n’abandonne pas les croyants à leur détresse. Au contraire, Il leur promet secours et assistance dans les deux mondes et, ainsi qu’Il le rappelle Lui-même, Il tient toujours ses promesses :

Nous secourrons, certes, Nos Messagers, et ceux qui croient, dans la vie présente tout comme au jour où les témoins [les anges gardiens] se dresseront (le jour du jugement). (Sourate Ghafir, 51)

AN-NUR

La Lumière

 Allah est la Lumière des cieux et de la terre. Sa lumière est semblable à une niche où se trouve une lampe. La lampe est dans un (récipient de) cristal et celui-ci ressemble à un astre de grand éclat ;  son combustible vient d’un arbre béni : un olivier ni oriental ni occidental dont l’huile semble éclairer sans même que le feu la touche. Lumière sur lumière. Allah guide vers Sa lumière qui Il veut. Allah propose aux hommes des paraboles et Allah est omniscient. Dans des maisons [des mosquées] qu’Allah a permis que l’on élève, et où Son nom est invoqué ;  Le glorifient en elles matin et après-midi. (Sourate an-Nur, 36)

Allah, Lumière des cieux et de la terre, manifeste cet attribut aux hommes. Il éclaire en effet ceux de Ses serviteurs qui croient en Lui et reconnaissent Sa grandeur, suivent l’Islam (la seule religion authentique) et obéissent à Ses lois morales :

Est-ce que celui dont Allah ouvre la poitrine à l’Islam et qui détient ainsi une lumière venant de Son Seigneur… Malheur donc à ceux dont les cœurs sont endurcis contre le rappel d’Allah. Ceux-là sont dans un égarement évident… (Sourate az-Zumar, 22)

Mais pour les incroyants, il n’y a aucune source de lumière. Pire encore, ils ne peuvent sortir des ténèbres où ils sont plongés. Allah décrit cette obscurité en ces termes :

[Les actions des incroyants] sont encore semblables à des ténèbres sur une mer profonde : des vagues la recouvrent, [vagues] au dessus desquelles s’élèvent [d’autres] vagues, sur lesquelles il y a [d’épais] nuages. Ténèbres [entassées] les unes au-dessus des autres. Quand quelqu’un étend la main, il ne la distingue presque pas. Celui qu’Allah prive de lumière n’a aucune lumière. (Sourate an-Nur, 40)

Tandis qu’Allah abandonne les incroyants dans leurs ténèbres, Il guide Ses fidèles serviteurs vers la Lumière. Le verset suivant montre que ces deux groupes sont diamétralement opposés et que les croyants l’emportent sans l’ombre d’un doute car :

Est-ce que celui qui était mort et que Nous avons ramené à la vie et à qui Nous avons assigné une lumière grâce à laquelle il marche parmi les gens, est pareil à celui qui est dans les ténèbres sans pouvoir en sortir ? Ainsi on a enjolivé aux incroyants ce qu’ils œuvrent. (Sourate al-An‘am, 122)

Allah envoie des avertissements aux croyants afin de les guider vers la Lumière. Ses messagers et Ses livres saints sont tous source de lumière. Ceux qui obéissent au message divin trouvent le chemin de la vérité et reçoivent l’illumination. Le Coran proclame :

O Prophète ! Nous t’avons envoyé [pour être] témoin, annonciateur, avertisseur, appelant (les gens) à Allah, par Sa permission ;  et comme une lampe éclairante (Sourate al-Ahzab, 45-46)

C’est Lui Qui fait descendre sur Son serviteur des versets claires, afin qu’il vous fasse sortir des ténèbres à la lumière ;  et assurément Allah est compatissant envers vous, et très miséricordieux. (Sourate al-Hadid, 9)

O gens du Livre ! Notre Messager (Muhammad) vous est certes venu, vous exposant beaucoup de ce que vous cachiez du Livre, et passant sur bien d’autres choses ! Une lumière et un Livre explicite vous sont certes venus d’Allah ! Par ceci (le Coran), Allah guide aux chemins du salut ceux qui cherchent Son agrément. Et Il les fait sortir des ténèbres à la lumière par Sa grâce. Et Il les guide vers un chemin droit. (Sourate al-Ma’ida, 15-16)

Les vrais serviteurs d’Allah vivront heureux jusqu’à leur mort et seront reconnus grâce à la lumière qui émane d’eux. Les incroyants en revanche demeureront dans des ténèbres éternelles dans l’au-delà et demanderont en vain aux croyants de leur donner un peu de leur lumière :

Le jour où tu verras les croyants et les croyantes, leur lumière courant devant eux et à leur droite ;  (on leur dira) : “Voici une bonne nouvelle pour vous aujourd’hui : des jardins sous lesquels coulent les ruisseaux pour y demeurer éternellement”. Tel est l’énorme succès. Le jour où les hypocrites, hommes et femmes, diront à ceux qui croient : “Attendez que nous empruntions [un peu] : de votre lumières”. Il sera dit : “Revenez en arrière, et cherchez de la lumière”. C’est alors qu’on éleva entre eux une muraille ayant une porte dont l’intérieur contient la miséricorde, et dont la face apparente a devant elle le châtiment [l’Enfer]. (Sourate al-Hadid, 12-13)

Allah est le défenseur de ceux qui ont la foi : Il les fait sortir des ténèbres à la lumière. Quant à ceux qui ne croient pas, ils ont pour défenseurs les Tagut, qui les font sortir de la lumière aux ténèbres. Voilà les gens du feu, où ils demeurent éternellement. (Sourate al-Baqara, 257)

C’est Lui Qui prie sur vous, – ainsi que Ses anges, – afin qu’Il vous fasse sortir des ténèbres à la lumière ;  et Il est miséricordieux envers les croyants. (Sourate al-Ahzab, 43)

Et la terre resplendira de la lumière de son Seigneur ;  le Livre sera déposé, et on fera venir les prophètes et les témoins ;  on décidera parmi eux en toute équité et ils ne seront point lésés. (Sourate az-Zumar, 69)

Ceux qui ont cru en Allah et en Ses messagers ceux-là sont les grands véridiques et les témoins auprès d’Allah. Ils auront leur récompense et leur lumière, tandis que ceux qui ont mécru et traité de mensonges Nos signes, ceux-là seront les gens de la fournaise. (Sourate al-Hadid, 19)

O Vous qui avez cru ! Craignez d’Allah et croyez en Son messager pour qu’Il vous accorde deux parts de Sa miséricorde, et qu’Il vous assigne une lumière à l’aide de laquelle vous marcherez, et qu’Il vous pardonne, car Allah est pardonneur et très miséricordieux. (Sourate al-Hadid, 28)

Le Prophète Muhammad (pbsl) conseille aux croyants de répéter l’invocation suivante dans leurs prières :

O Allah! Mets la lumière dans mon cœurs, la lumière sur ma langue, la lumière dans ma vue, la lumière dans mon ouïe, la lumière à ma droite, la lumière à ma gauche, la lumière au-dessus de moi, la lumière en dessous de moi, la lumière devant moi et la lumière derrière. Mets la lumière dans mon âme et donne-moi une grande lumière. (Sahih Bukhari et Sahih Muslim)

RABB AL-`ALIMîN

Le Seigneur de l’univers

 Louange à Allah, Seigneur des cieux et Seigneur de la terre : Seigneur de l’univers. Et à Lui la grandeur dans les cieux et la terre. Et c’est Lui le Puissant, le Sage. (Sourate al-Jathiya, 36-37)

Notre univers contient bien d’autres mondes dont nous sommes complètement ignorants. De même que les espèces de plantes d’animaux et de végétaux englobent de nombreuses sous-espèces et que même chez les êtres inanimés, les nuages par exemple, il y a différentes catégories, il existe aussi différents mondes.

Ainsi, Allah a créé le monde invisible à l’œil nu des atomes, les cellules dont l’organisation complexe forme notre corps et des milliers d’autres êtres microscopiques. Il est le Seigneur des colonies de coraux situées dans les profondeurs de l’océan, des micro-univers peuplés d’organismes invisibles comme des galaxies où voguent des corps célestes gigantesques. Il nourrit tous ces êtres et assurent leur survie. Le Coran proclame qu’Allah est le Seigneur de tous les mondes :

C’est Allah Qui vous a assigné la terre comme demeure stable et le ciel comme toit et vous a donné votre forme, – et quelle belle forme Il vous a donnée ! – et Il vous a nourris de bonnes choses. Tel est Allah, votre Seigneur ;  gloire à Allah, Seigneur de l’univers ! C’est Lui le Vivant. Point de divinité à part Lui. Appelez-Le donc, en Lui vouant une culte exclusif. Louange à Allah, Seigneur de l’univers ! (Sourate Ghafir, 64-65)

Les gens qui méditent le cas des océans et de leurs habitants, la vie qu’ils mènent en symbiose dans le cadre d’un équilibre subtil, la façon dont est assurée leur alimentation et la perpétuation de leurs espèces, ne peuvent que reconnaître l’infinie puissance d’Allah.

Il est le maître des mondes, donc aussi des djinns et des anges qui vivent dans un cadre spatio-temporel différent du notre car c’est Lui qui a créé tous ces êtres et les a soumis à Sa majesté. Ces univers sont l’œuvre de Sa puissance créatrice et artistique et dépassent les limites de notre connaissance et de notre imagination. Face à tant de grandeur, nous ne pouvons que nous tourner vers Allah comme le fit le Prophète Ibrahim (psl). Lorsqu’Allah l’a invité à se soumettre, il dit : “…Quand son Seigneur lui avait dit: ‹Soumets-toi›, il dit: ‹Je me soumets au Seigneur de l’Univers.” (Sourate al-Baqara, 131)

Au vu de tout cela, nous devrions nous efforcer de consacrer notre vie à l’obtention de l’Agrément d’Allah qui nous y invite en ces termes :

Dis : “En vérité, ma salat, mes actes de dévotion, ma vie et ma mort appartiennent à Allah, Seigneur de l’Univers. (Sourate al-An‘am, 162)

Ainsi fut exterminé le dernier reste de ces injustes. Et louange à Allah, Seigneur de l’Univers ! (Sourate al-An‘am, 45)

Votre Seigneur, c’est Allah, Qui a créé les cieux et la terre en six jours, puis S’est établi “istawa” sur le trône. Il couvre le jour de la nuit qui poursuit celui-ci sans arrêt. (Il a créé) le soleil, la lune et les étoiles, soumis à Son commandement. La création et le commandement n’appartiennent qu’à lui. Toute gloire à Allah, Seigneur de l’Univers ! (Sourate al-A‘raf, 54)

AR-RAFI‘

 Celui Qui exalte, Qui élève

 Et mentionne Idris, dans le Livre. C’était un véridique et un prophète. Et nous l’élevâmes à un haut rang. (Sourate Maryam, 56-57)

Les gens qui sont ignorants en matière de religion mènent une vie éloignée d’Allah. Ils ne peuvent donc respecter Ses commandements ou Ses interdictions, ni apprécier les dons qu’Il nous offre. Incapables de réfléchir ou d’user de leur intelligence, ils ne peuvent reconnaître et apprécier à Sa juste valeur la gloire d’Allah.

Depuis la nuit des temps, Allah a envoyé des Messagers à tous les peuples pour leur transmettre Ses commandements, interdits et recommandations. Il appelle donc les gens qui se sont éloignés la religion à quitter cet état d’ignorance et leur donne ainsi l’occasion de suivre le droit chemin. Les messagers étaient élus parmi les membres du peuple auquel ils étaient envoyés et étaient connus pour leur excellence morale et leur sagesse. Comme le Coran le répète à maintes reprises, les Messagers sont des hommes choisis par Allah pour avertir leur peuple. Ils se distinguent des autres gens en étant les premiers à reconnaître l’existence et la grandeur d’Allah, ainsi que l’imminence de la fin du monde. Ces caractéristiques révèlent leur supériorité.

Une fois après avoir reçu le statut de prophètes, les messagers appelaient leur peuple à suivre le droit chemin et les avertissaient contre le châtiment de l’enfer. Les difficultés qu’ils rencontraient, les persécutions qu’ils subissaient de la part des incroyants ne les détournèrent jamais de leur mission. Au contraire, ces épreuves ne faisaient que renforcer leur fois. Parfois les Messagers rencontraient des gens qui leur disaient : “Nous sommes des Musulmans soumis à notre Seigneur » mais ceux-ci les abandonnaient dès qu’ils rencontraient certaines difficultés. Mais ils persévéraient quand même car ces serviteurs élus d’Allah savaient “qu’ils ont auprès de leur Seigneur une présence méritée” (Sourate Yunus, 2) et se soumettaient complètement à Lui.

Pour les récompenser pour leur sincérité et de leur confiance, Allah les distingue dans ce monde et dans l’autre :

Tel est l’argument que Nous inspirâmes à Abraham contre son peuple. Nous élevons en haut rang qui Nous voulons. Ton Seigneur est sage et omniscient. Et Nous lui avons donné Isaac et Jacob et Nous les avons guidés tous les deux. Et Noé, Nous l’avons guidé auparavant, et parmi la descendance (d’Abraham) (ou de Noé), David, Salomon, Job, Joseph, Moïse et Aaron. Et c’est ainsi que Nous récompensons les bienfaisants. De même, Zacharie, Jean-Baptiste, Jésus et Elie, tous étant du nombre des gens de bien. (Sourate al-An‘am, 83-85)

AR-RAHMAN AR-RAHĪM

Le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux

 C’est Lui Allah. Nulle divinité autre que Lui, le Connaisseur de l’Invisible tout comme du visible. C’est Lui, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux. (Sourate al-Hashr, 22)

Allah, le très généreux manifeste Sa miséricorde sans limites et Sa faveur à qui Il veut. Nous ne pouvons survivre que grâce à ce flux de bienfaits visibles et invisibles qui ne dépendent que d’Allah.

Allah comble de Ses grâces Sa création chaque jour. Il fait germer des milliers de graines, recouvre le noyau de la terre dont la température avoisine les 4,500°C (8,132° Fahrenheit) avec une terre fertile, arrose la surface de la terre avec des tonnes d’eau claire, nourrit simultanément des millions d’êtres vivants à travers le monde, crée l’oxygène qui circule dans nos poumons et nous envoie mille et autres bienfaits tout aussi nécessaires à notre survie.

Allah crée chacune des centaines de milliards de cellules qui constituent le corps et enseigne ensuite à chacune sa mission. Dans l’ADN que contient chaque cellule se trouvent des informations qui pourraient remplir des millions de pages. Tout ce système fonctionne grâce à des protéines, des lipides et des molécules d’eau placés dans un cube qui ne fait même pas un millimètre de hauteur. Allah donne une âme à chaque homme et le maintient en vie aussi longtemps qu’Il le veut.

De sa naissance à sa mort, chaque individu vit grâce aux bienfaits d’Allah. Certains voient ces faveurs, comprennent le sens de leur existence et se consacrent par conséquent à Allah. D’autres sont aveugles à tout ceci, demeurent dans leur ingratitude et refusent de L’adorer. Cependant Allah manifeste Sa miséricorde envers tous les hommes, même s’ils sont incroyants, hypocrites ou polythéistes. Par exemple, Il fournit à tout le monde de l’air pour respirer, de l’eau à boire, des demeures où habiter, des enfants, la santé, la beauté et bien d’autres choses. Tout ceci est la manifestation de Son nom « Le Très Miséricordieux. »

Le Prophète Muhammad (pbsl) dit dans un hadith :

Allah est plus miséricordieux envers Ses serviteurs qu’une mère envers son enfant. (Sahih Bukhari and Sahih Muslim)

Dans cette vie, Allah nous accorde des bienfaits afin que les gens puissent réfléchir, se tourner vers la religion et Le remercier. Ceux qui se détournent de cette foi ne disposent que d’un court laps de temps pour jouir de ses grâces. Dans l’au-delà en revanche toutes les grâces seront réservées aux croyants qui ont tout fait pour se rapprocher d’Allah et gagner Son agrément dans le cadre de la mise à l’épreuve.

Aux jardins du séjours (éternel) que le Tout Miséricordieux a promis à Ses serviteurs, [qui ont cru] au mystère. Car Sa promesse arrivera sans nul doute. (Sourate Maryam, 61)

Le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux. (Sourate al-Fatiha, 2)

Dis : “Invoquez Allah, ou invoquez le Tout Miséricordieux. Quel que soit le nom par lequel vous l’appelez, Il a les plus beaux noms. Et dans ta salat, ne récite pas à voix haute ;  et ne l’y abaisse pas trop, mais cherche le juste milieu entre les deux”. (Sourate al-Isra, 110)

Ce jour-là, ils suivront le Convocateur sans tortuosité ;  et les voix baisseront devant le Tout Miséricordieux. Tu n’entendras alors qu’un chuchotement. (Sourate Ta Ha, 108)

Il dit : “Seigneur, juge en toute justice ! Et Notre Seigneur le Tout Miséricordieux, c’est Lui dont le secours est imploré contre vos assertions” (Sourate al-Anbiya, 112)

Le jour où l’esprit et les anges se dresseront en rangs, nul ne saura parler, sauf celui à qui le Tout Miséricordieux aura accordé la permission, et qui dira la vérité. (Sourate an-Naba, 38)