LES ENIGMES DU DENVER INTERNATIONAL AIRPORT

                DENVER INTERNATIONAL AIRPORT

Pour ceux que ça intéressent et qu’ils ne savent pas, le nouvel DENVER INTERNATIONAL AIRPORT, n’est pas un aéroport comme les autres.(…)

KAM

(…) Non seulement, la ville de Denver possède déjà un aéroport de classe internationale, opérationnel et non saturé. Donc les besoins pour la construction d’un second aéroport ne ce sont nullement fait sentir. En   plus de cela, le projet en lui même est assez mystérieux de part le volume des déblais évacués, du volume de matériaux engloutie dans le projet et aussi de part le volume impressionnant des équipements ainsi que des motifs de décoration plus que futuriste qui le pare.                                                                                       Le Denver aéroport n’a pas encore livré tous ses secrets, en ce sens que le président Obama lors du discours commémorant de la journée du 11/09, il a récité le psaume 46                                                                                       “Dieu est pour nous un rempart, il est un refuge, un secours toujours                                                               offert lorsque survient la détresse
                 Aussi, nous ne craignons rien quand la terre est secouée,
                 quand les montagnes s’effondrent, basculant au fond des mers,
                 quand, grondant et bouillonnants, les flots des mers se soulèvent et                                                        ébranlent les montagnes.”:                                                                                                        Un mystère entoure ce discours, pour qu’elle raison Obama récite le psaume « 46 » ?                                     Ce suspense ne dura pas très longtemps, puis-qu’arrive l’information qu’Obama sera à Denver le 27 / 09, Il n’y sera pas seul, mais accompagné de centaines d’hommes d’affaires, de chercheurs, de politiciens. Selon les informations, ce serait pour cause de conférences, séminaires et autres symposiums. Selon certaines rumeurs, Denver serait la nouvelle capitale US en cas de catastrophe majeure.                                              Apparemment la clé de l’énigme, réside ici. Selon certaines informations, le soleil, la terre, la lune et la comète Elenin, seront dans le même alignement. Toujours selon les même sources, beaucoup de phénomènes naturels dévastateurs feront  leur apparitions, tels que volcans, séismes,tsunamis etc…                                            Ce qui semble expliquer la présence d’Obama à Denver, car dans les sous sols de l’aéroport s’y trouve des abris atomiques.

Donc la journée du 27 / 09 reserve des surprises.

                  _______________________________________________________________________________

Que cache vraiment le Denver International Airport ?

aeroport.jpg

Rien de plus banale qu’un aéroport, me direz-vous, et bien lorsque l’on voit celui de Denver, dans l’Etat du Colorado, il y a de quoi être un peu surpris. Pour les voyageurs qui prennent le temps de regarder d’un peu près les tableaux qui ornent ses murs, et différentes autres choses, vraiment étranges. (Pour simplifier l’écriture l’aéroport est désigné par les initiales « DIA », pour « Denver International Airport »).

L’aéroport lui-même.

Les installations aéroportuaires ont soulevées de nombreuses questions sur le but véritable de la structure du bâtiment. De nombreuses théories tournent autour du DIA, concernant un lieu Franc-Maçon, une base militaire souterraine à plusieurs niveaux, ou encore une présence extra-terrestre. Bien que tout soit possible, nous nous en tiendrons aux faits et à ce que peuvent nous apprendre les lieux.

L’aéroport a été construit en 1995 et s’étend sur 34000 hectares. Sa construction a forcé le Stapleton International Airport à fermer, bien qu’il ait déjà plus de portes et de pistes que le DIA. On peut déjà s’étonner de la construction d’un nouvel aéroport, alors que celui, déjà existant, fonctionnait très bien et avait encore une plus grande capacité.
Le coût initial de la construction a été de 1,7 milliards de dollars, mais le projet une fois terminé fît monter la facture à 3,1 milliards de dollars (4,8 milliards d’euros!) par rapport au budget initial. De nombreuses « irrégularités » ont étaient signalées concernant la construction du site:

– Différents entrepreneurs ont été embauchés pour les différentes parties de l’aéroport. Leurs employés ont tous étaient licenciés après que leur travail ait été fait. Des enquêteurs disent qu’il s’agissait d’une stratégie pour s’assurer que personne n’aurait un vision « globale » de toute la portée du projet, et pour ce que pourrait raconter les ouvriers et moins d’impact, du fait qu’ils se retrouvent dispersé, et ne travaillent plus ensemble.

– 110 millions de mètres cubes de terre ont été déplacés, beaucoup plus que ce qui aurait été normalement nécessaire. Cette anomalie explique le soupçon de constructions (des souterrains) qui auraient eu lieu sous terre.

– 5300 miles de fibres optiques ont été installées pour les communications (en comparaison,la côte Est des Etats-unis en a sur toute sa longueur, près de 3000 miles. Ça fait vraiment beaucoup pour une seule infrastructure, même un aéroport).

– Le système d’acheminement de fuel peut pomper 1000 gallons de kérosène par minute. Cette capacité est totalement sur-évaluée pour un aéroport commercial.

– Le granit qui servit à la construction fût importé de tous les endroits du monde, même si le projet avait déjà largement dépassé son budget.

– La construction recouvre un système de tunnels gigantesques (les camions des entreprises privées ne peuvent pas y circuler) et un métro. Aucun public n’a pût les voir ni les utiliser jusqu’à maintenant.

L’analyse des informations disponibles permet au moins une conclusion: ce bâtiment a pour but de devenir bien plus qu’un simple aéroport commercial. Il a la capacité de traiter un volume énorme de personnes et de véhicules, des observateurs sont amené à penser que la structure pourrait être utilisée comme base militaire et d’autres pensent même qu’elle pourrait être utilisée pour abriter des civils dans un proche avenir. Je n’irai pas plus loin sur ce sujet parce qu’il n’y a pas suffisamment de preuves de ces allégations. Toutefois, cela expliquerait le secret sur certaines partie du DIA. Mais intéressons-nous aux oeuvres artistiques présentent dans ce lieu.

Un cheval qui a l’air sortit tout droit de l’enfer.

grandmustangjour.jpg  mustgrandsoir.jpg

Voilà donc ce qui vous accueille quand vous entrez dans la zone de l’aéroport. Il fait 9,75 mètres de haut, il est réalisé en fibre de verre. C’est un fier mustang avec des muscles qui ressortent et dont les yeux deviennent rougeoyant le soir (comme vous pouvez le voir sur cette magnifique photo ci-dessous). Et il est… bleu? (sans-doute un croisement avec un schtroumpf).
C’est vrai que c’est une belle sculpture. Mais il est impressionnant et beaucoup d’enfants en ont peur. Une petite fille, en le voyant, demanda à sa mère: « Maman, est-ce que c’est le cheval du diable? »

denver-international-airports-spooky-32-foot-must-20031-123.jpg

(Fait à signaler: le cheval a tué son créateur, Luis Jimenez. Lors de la préparation pour son transport, une partie des câbles se sont desserrés, le cheval est tombé sur Jimenez, lui provoquant des blessures mortelles. Ses amis disent maintenant que le cheval serait maudit).

Et lorsque l’on voit le cheval la nuit, avec ses yeux luisants, on a une certaine impression de « malaise ». Sans être impressionnable, on peut dire qu’il s’en dégage un sentiment assez malsain.

les symboles maçonniques.

La pierre est située dans le « Grand Hall » de l’aéroport (terme qui est également utilisé par les Francs-maçons pour faire allusion à leur salle de réunion). Il y a des symboles franc-maçon sur la pierre et sur le pavé, qui semble être écrit aussi en braille.
DenverMasonicCapstone
Le texte sur la pierre porte la mention « Aéroport de la commission du nouveau monde ». Cette commission particulière n’existe pas, ou alors cela fait probablement référence au « Nouvel Ordre Mondial ». Il y a aussi une « capsule du temps » enterrée sous la pierre, et qui doit être ouverte en 2094. Un bras sculpté humain et coudé se trouve près de la stèle. Il est très énigmatique et semble avoir un but autre que celui d’être seulement décoratif.

Les peintures murales.

Divisé sur quatre murs, les fresques peintes par Leo Tanguma sont censées représenter « la paix », « l’harmonie » et « la nature ». Mais tout le monde n’y voit pas la même chose. Lorsque l’on analyse le symbolisme des représentations, on se rend compte que cela raconte une histoire effrayante d’événements, qui seraient sur le point de se produire, comme s’il s’agissait d’une sorte de prophétie peinte. Il y a des références sociales, politiques et occultes. Ainsi que d’autres détails qui transforment complètement le sens de ces peintures, en un véritable « manifeste du Nouvel Ordre Mondial ». Tanguma a confirmé qu’il avait reçu des directives précises pour la peinture et a était payé 100000 dollars pour les premières réalisations. Plus tard, il a nié qu’il avait reçu des instructions et a refusé de répondre à toutes questions au sujet des significations cachées dans ses tableaux. Les précédentes oeuvres de Leo Tanguma étaient typiques du « Chicano art », politiquement chargées et orientées vers la communauté. Toutefois, son travail au DIA envoie un message totalement différent, donnant l’impression qu’il aurait illustré la vision de quelqu’un d’autre. Mais regardons les tableaux:

Le tableau « La paix et l’harmonie avec la Nature »

Le site officiel de l’aéroport dit que le tableau est appelé « La paix et l’harmonie avec la nature ».Vraiment? Au centre du tableau, des enfants effrayés avec des animaux morts (ou empaillés, comme la tête du bison à droite). Et d’autres, enfermés dans des « boites » de verre, étiquettées. En arrière-plan, une forêt en feu et encore plus loin en arrière, une ville en flamme. Un fait intéressant à propos de cette ville, c’est qu’elle a était retouchée et repeinte de nombreuses fois au cours des années, comme si elle représentait quelque chose d’important pour les créateurs. Elle semble entouré par une brume de couleur bizarre, comme environnée de gaz, ou d’un « brouillard chimique ».

Une jeune fille d’Amérique Latine, au milieu sou l’oiseau, tient une tablette maya illustrant la fin de la civilisation.

Au premier plan, nous voyons trois cercueils ouverts contenant les corps morts de filles de différentes cultures. A gauche c’est une femme noire, au centre c’est une femme d’Amérique du sud, et à droite une Européenne. Pourquoi sont-elles représentées de cette façon? Sommes-nous en présence d’une prédiction de l’extinction de ces races?

La fille sur la droite, de type occidentale, tient une bible et une « étoile jaune ». La même utilisée     par les nazis pour identifier les Juifs. Elle semble symboliser la mort des croyances judéo-chrétiennes. Le groupe à l’origine de l’imagerie du DIA ne doit pas être chrétien ou juif. Les sociétés secrètes ont leur propre système de croyance qui est beaucoup trop complexe à expliquer ici. On peut cependant voir que les cercueils sont une partie importante du symbolisme maçonnique.

Le tableau « Les enfants de l’espoir mondial pour la Paix ».

La seconde peinture est une pièce en deux parties. La partie ci-dessous est en fait, si les peintures étaient côte-à-côte, à gauche de la peinture suivante (remarquez le bout de l’arc-en-ciel, qui fait la liaison entre les deux tableaux). Je vais l’analyser, de gauche à droite.

Des enfants de toutes les couleurs, habillés de costumes folkloriques avec des armes enveloppées dans le drapeau national de leur pays, ont l’air de les amener à un petit garçon. Le garçon au centre de l’image, habillé en Bavarois, pliant sur une enclume, la lame du sabre à l’aide d’un marteau, est apparemment Allemand. Cela fait bien sûr penser à la Paix, mais pourrait aussi-bien représenter les pays du monde, renonçant à leur puissance militaire et à leur identité nationale. Une autre référence à un futur nouvel ordre mondial, avec un seul gouvernement et une seule armée. Mais pourquoi est-ce l’enfant Allemand qui détruit les armes (alors que l’Allemagne a était battue, lors de la 2ème guerre). Il y aussi beaucoup d’allusions au nazisme dans le DIA. Cela n’est bien sûr pas un hasard. On voit aussi un « groupement » des drapeaux des pays, d’habitude « antagonistes »: L’Indien avec le Pakistanais, le Russe avec l’Américain, l’Anglais et l’Irlandais, Israël avec la Palestine. Un symbole de la réconciliation. Mais à quoi, ou à qui devra-t-on ce « miracle »?
bavarois.jpg
Couché au premier plan, il y a un genre de soldat moderne, il a l’air de porter une armure brisée, en morceaux. (Mais ça pourrait également représenter une statue). Avec dans ses mains une mitraillette, il représente la guerre. Et deux colombes posées sur celui-ci qui représentent la Paix. Cela parait réconfortant, que les enfants de la terre amènent les armes pour les détruire.
Mais maintenant, suivez le mouvement de l’arc en ciel qui, passant autour des enfants et qui part vers la droite, il vous conduira à la partie 2 de la fresque (qui a était peinte plus récemment).

La Partie 2 du tableau précèdent: « Le soldat et la guerre ».

Ce tableau « militariste » et agressif représente un grand soldat vêtu d’un uniforme kaki, avec un « visage », comme s’il portait un masque à gaz. Dans ses mains il tient ce qui ressemble à une Kalishnikov et un sabre qui ressemble à un cimeterre, ce dernier tue la colombe de la paix, au premier plan. Sur la gauche est représenté une gamme infinie de mères en pleurs, tenant leur bébé, manifestement mort. Il s’agit d’une peinture vraiment violente, sans aucun message d’espoir ou moral. Le fait que cela a était affiché à la porte principale du plus grand aéroport des Etats-Unis, pendant l’âge du politiquement correct (les années quatre vingt dix) est totalement aberrant (surtout avec la « politique anti-terroriste » actuelle). Le militarisme au centre du tableau est glorifié et tout-puissant.

Observez attentivement les gens à gauche et les enfants morts, ou en train de dormir sur des briques. Il n’y a pas de traces de violence sur eux. Ils sont tout simplement dépourvu de vie, comme si ils avaient été empoisonnés par un gaz mortel. Le soldat, protégé par son masque à gaz, a l’air de pointer la lettre dans le coin inférieur gauche. C’est clairement la destruction, la guerre et la mort.

C’est une lettre écrite qui fût écrite réellement par un enfant de 14 ans, Hama HERCHENBERG, qui est mort le 18 décembre 1943 au camps de concentration d’Auschwitz, (comme écrit au bas de la lettre).

Avec la présence d’un arc en ciel de couleurs et d’un ours en peluche dans cette image, ces symboles dans notre esprit étant instantanément associé à la jeunesse et à l’innocence, cela est totalement contradictoire. Une dernière chose à propos du cimeterre, c’est un symbole souvent utilisé en imagerie maçonnique.

Le tableau « la paix et l’harmonie avec la nature ».

Ici nous avons une multitude de jeune enfants, de tous pays, de toutes cultures, habillés en costumes traditionnels, qui viennent des quatre coins de la terre (voyez les différents paysages à l’arrière-plan). Ils sont tous en « adoration » devant une fleur multicolore, qui n’existe pas dans la réalité.

Toutes les références de la première peinture murale sont de retour et on voit même une petite colombe figurant dans la fleur. C’est plein d’espoir. Les animaux sont venu eux-aussi. Les baleines sautent en l’air, il y a plusieurs animaux, qui ont l’air en communion avec les humains. Mais si vous regardez de près les bébés tigres, au fond, ils ont des visages d’enfants humains. C’est assez bizarre. Cette représentation ferait-elle référence à la manipulation génétique. Et quelle serait ce « bonheur », qui serait donné au monde par une fleur? Que symbolise-t-elle? Une nouvelle drogue hallucinogène? Les progrès de la science?

Ces peintures murales sont bien imagées, mais on peut lire dans ces représentations le « message » d’un Nouvel Ordre Mondial:

– Un dépeuplement massif de la Terre et la conservation des espèces animales;

– Mort des croyances judéo-chrétiennes;

– L’établissement d’un gouvernement mondial, sous l’autorité d’un petit garçon;

– Restauration des êtres et de la nature par la « génétique »;

Sans compter les autres « messages » cachés que l’on a pas pût interpréter, faute d’être, « dans la confidence », du « pourquoi » de ces peintures. Parce que je suis sûr qu’il y en a d’autre.

Autres éléments bizarres.

Voici d’autres choses bizarres que l’on peut voir au DIA.

Une des deux gargouilles dans une valise moderne, qui tire la langue. Que l’on peut voir à la zone de restitution des bagages.

   GARGOUILLE.jpg

Le symbolisme des gargouilles a toujours était un mystère. Personne ne peut vraiment expliquer la raison de leur présence, en particulier sur les édifices religieux (et il doit y avoir une raison en fait plus néfaste que esthétique, à mon avis. On va me répondre que « ce sont des monuments historiques », mais on ne devrait pas, ou plus exactement, ne plus les faire apparaitre sur les églises). Représentent-elles quelque chose d’autre à faire comprendre aux gens, ou sont-elles une allusion à la domination des « Illuminatis ». Cela fait vraiment penser à un « diable sortant de sa boite », et qui attendrait son heure. (Comme vous le verrez dans la vidéo plus bas, la gargouille est différente, sa tête est vraiment « animale ». Je ne sais pas si s’en est une autre, ou bien si c’est la même qui a était changée).

Le sol en carrelage du niveau 5.

Ces photos représentent un ensemble de symboles étranges qui est dessiné par le carrelage, entre l’extrémité sud de la grande salle au niveau 5 et l’extrémité nord de la grande salle. Remarquez Le disque noir qui est occulte le Soleil. Il n’y a pas à s’y tromper dans la représentation du Soleil, et le disque noir est en train de l’éclipser. Et il y a une autre planète derrière le Soleil, ainsi que deux autres planète, dont une beaucoup plus grande (mais qu’est-ce qui pourrait être plus grand que notre Soleil?). Quand nous arrivons à l’extrémité nord de la grande salle, il y a aussi une statue du sculpteur Jeppesen qui couvre le soleil. Est-ce une référence à « l’Ordre du Soleil Noir », la société secrète de la Waffen-SS ?

Et puis il y a aussi ce tableau, vraiment énigmatique.

Est-il sensé être de l’art « primitif », représentant la Terre mère ? cela semble faire référence à l’apparition de la vie sur terre (tant humaine que animale et végétale). Que sont les petits visages cornus en haut de la peinture ? Sont-ils des extra-terrestres qui nous regardent depuis l’espace ? On ne trouve aucune information disponible sur cette oeuvre. Le motif central me fait penser à un système, comme une « cuve » d’insémination, avec au milieu, en bleu foncé, un spermatozoïde. Le motif supérieur fait penser à un élément de commande complexe (il fait aussi penser à un bateau). Ce tableau veut-il nous faire comprendre que la vie sur Terre serait venue de l’espace?

Il y a vraiment beaucoup de choses étranges, dans cet aéroport, et comme il y a peu de chance que ça soit « accidentel », on peut se demander la vraie raison, de vouloir nous transmettre des « messages » aussi obscurs. Après-tout, peut-être que ça les amuse de se moquer de nous, à nos dépends, et qu’ils rient sous-cape en disant: « les imbéciles, même en leur mettant tout ça sous le nez, ils ne voient rien! »

Deux petites vidéos pour finir, cliquez sur les liens: Partie 1 link   Partie 2 link