Jamais nous n’avons été autant en danger de 3e guerre mondiale !

Salam,

EVA, votre article ci-dessous risque d’être prémonitoire. Les événements se précipitent et se dessine. Espérons que pour une fois, vous n’ayez pas raison. Sinon, les carottes sont cuites pour tout le monde.

KAM

Jamais nous n’avons été autant en danger de 3e guerre mondiale !
Les acteurs, les buts, les scénarios
par Eva R-sistons

En quelques mots, je vais vous dire comment je vois la situation internationale. J’ai malheureusement souvent le tort d’avoir raison trop tôt. Et si je dis malheureusement, c’est qu’en l’occurrence, en effet, nous sommes très menacés. Pas seulement par une politique démentielle, mettant en cause tous nos modes de vie, notre travail, nos droits, nos libertés, mais aussi mettant en danger notre existence même (guerre planétaire, politique d’élimination des plus faibles…). Concernant nos modes de vie, je donnerais trois exemples : Chacun de nos moindres faits et gestes est épié, consigné, et même pénalisé….; nous risquons de vivre, ou nos enfants, l’euthanasie des retraités, la mort de l’agriculture traditionnelle, saine, de subsistance, je pense aussi aux lois en gestation aux USA, concernant, tenez-vous bien, l’interdiction des jardins potagers, nourriciers, donc, pour nous OBLIGER, au nom de la démocratie sans doute, à nous approvisionner auprès de la grande distribution de produits frelatés, chers (sans que cela profite aux producteurs, de surcroît !), insipides, pestilentiels, dangereux pour notre santé.

Donc,nous sommes menacés par la politique impériale de l’Occident anglo-saxon allié à Israël, désormais grossi de l’Europe, cette Europe qui n’a plus rien à voir avec celle des Pères fondateurs, et qui, loin d’être sociale, des peuples, de la fraternité, de la paix (comme les clips de Sarkozy voudraient nous le faire croire), de l’uniformisation par le HAUT, nous conduit directement vers une entité totalitaire, première marche vers un Odre Mondial Américain monstrueux, deshumanisé, matérialiste, prédateur, impérialiste,va-t-en guerre, mettant en pratique les techniques israéliennes d’asservissement des peuples expérimentées à Gaza, et aspirant au choc de civilisations anti-terroriste, prétexte à la main-mise sur les ressources convoitées. L’Europe, telle qu’elle est devenue, est l’ennemie des peuples, car seulement au service du grand Désordre mondial, de la Haute Finance, des industriels de mort. C’est une imposture ! Et j’en profite pour dire qu’il ne s’agit pas d’approuver, lors des prochaines élections, la Présidence sarkozienne de l’UE, d’en faire un plébiscite, comme l’UMP tend scandaleusement à nous le faire croire, mais de dire si oui ou non, nous acceptons que notre souveraineté soit assassinée, ainsi que nos libertés, et notre modèle social. Et si la Gôche du PS défendra mieux nos services publics, notre Droit du Travail, nos protections sociales, que l’UMP qui casse tout, elle reste néanmoins prisonnière de l’OTAN (même si elle a combattu la politique de Sarkozy en la matière – comme c’est révélateur, par la bouche du néo-sioniste Laurent Fabius), du carcan atlantiste, pro-israélien, et plus généralement, du Libéralisme financier qui fait le malheur des peuples. Personnellement, actuellement, je ne vois que le Front de Gauche pour proposer d’autres logiques. C’est un autre débat.

Alors, quelles guerres ? Je vais être très claire, et concise. La crise est inscrite dans la logique d’un capitalisme fou. Elle est totale, d’ailleurs (financière, économique, sociale, sanitaire, etc), et surtout d’une gravité sans précédent, même en 1929. Quand on bâtit une maison sur des fondations pourries, elle s’effondre. Le capitalisme a une logique dangereuse. Et la mondialisation, le monde bâti sur cette logique-là, imposée d’ailleurs aux peuples CONTRE leur gré, est vouée à l’échec.

Bref, le capitalisme d’antan – d’entreprise – devenu financier, est en proie à de telles contradictions, à de tels défis, à de telles impasses, qu’il ne peut que rechercher la FUITE EN AVANT :  Dans la guerre, et tant pis pour les peuples sacrifiés aux intérêts égoïstes, démentiels,  sordides, d’une minorité de gens sans scrupules et prêts à tout pour conserver leurs privilèges iniques et criminels. Les Hauts dirigeants « veulent » la guerre…

Le principe de la guerre inévitable étant entendu, je réponds, à ma façon, à la question : Quelle guerre mondiale ?

QUELLES GUERRES ?
Je vois deux scénarios. Le premier, israélien, avec une équipe de fanatiques extrémistes, arc-boutés sur la menace iranienne (qui n’en est pas une, la logique de ce pays, parfaitement compréhensive, est strictement défensive), décidés à attaquer ce pays, en réalité afin de consolider la domination d’Israël (notamment pour le contrôle des ressources) sur la région. Si l’Iran est attaqué, il se défendra. Et là, le pire est au bout : Israël ne tolèrera rien sur son territoire. La réplique ? L’Iran rayé de la carte. Et d’autres ? La Syrie, le Liban, Gaza, etc, tous ces gêneurs de profits en rond… et d’hégémonie. Avec au final, une « fiesta » nucléaire planétaire, car si Israël est menacé dans son existence même, à force de menacer les autres, il enverra ses 360 bombes aux quatre coins de la planète  (baroud d’honneur avant de disparaître lui-même). Parce qu’il préfèrera se venger sur tous des déboires vécus dans l’amertume, le ressentiment, au lieu d’aller de l’avant dans une perspective de pardon et de réconciliation – et je le dis sans le moindre anti-sémitisme, mais avec une infinie tristesse, très sincère, pour ce Grand pays de la Bible, appelé par Dieu à rayonner comme modèle (et non comme prédateur sanguinaire) sur le monde, et dégénéré par amour du Veau d’Or, encore et toujours, et repli haineux, intransigeant, sur lui et sur son passé douloureux. Bref, ce scénario conduit à l’apocalypse. Celui qui sème le vent, récolte la tempête ! Au final, Israël sera lui aussi rayé de la carte. Victime de sa propre folie ! Seuls les USA alliés d’Israël peuvent empêcher ce carnage…., peut-être !

Le 2e scénario est celui que j’entrevois depuis des mois, l’abandon américain de ses projets de guerre (les opérations militaires coûtent cher pour un pays en faillite) contre des pays sans défense réelle, genre Irak, ou, plus coriace, l’Iran, cela en faveur d’ambitions militaires contre les vrais futurs rivaux, russes et chinois, qui d’ailleurs auraient intérêt à s’allier. Et dans ce cadre, Obama ne serait que le visage souriant, charmeur, charismatique (comme je l’ai dit au moment de son élection) d’une politique en réalité encore plus pernicieuse que celle de Bush. Visant à l’anéantissement des futurs rivaux, obstacles à l’édification d’une domination totale, et définitive, de l’Empire anglo-saxon et de ses alliés sur la planète soumise. Lequel anéantissement permettra de faire main-basse sur des gisements naturels juteux, et de placer des marionnettes serviles, aux ordres du noyau dirigeant qui oeuvre le plus souvent dans les coulisses, au sein par exemple du groupe de Bilderberg qui, illégalement (ils ne sont pas mandatés par les peuples), établit les Plans, disons-le clairement, qui feront le malheur de l’humanité, en aggravant les conditions de son asservissement. Une fois encore, j’attire l’attention sur la gravité que représentent ces pouvoirs de l’ombre, ces gouvernements illégaux. Qui devraient relever de la Justice, au lieu de se voir dérouler devant eux des tapis rouges et des palaces hautement sécurisés. Là aussi, je suis précurseur : Nous devons dépasser la dénonciation de ces Instances occultes, et atteindre la vitesse supérieure : La mise en cause (juridique ?) de ces groupes qui, en toute illégalité, en toute impunité, de façon anti-démocratique, s’arrogent le droit de vie, et surtout de mort, sur nous tous. Dans les coulisses ! Oui, en avançant masqués. Et que penser de ces représentants de la Gauche qui n’hésitent pas à répondre aux invitations, François Hollande, par exemple, ou le directeur du « Nouvel Observateur » Denis Olivennes (quel crédit accorder à ce journal, ensuite, pour défendre les classes populaires ?) ? Sans parler du très libéral Manuel Valls, du traître Bernard Kouchner, ou du grand organisateur des malheurs planétaires, DSK, à la tête du FMI et se demandant chaque matin, en se levant, selon ses propres dires, comment servir au mieux… Israël (sic) !

Je tiens d’ailleurs à souligner que parmi les participants français au show de Bilderberg, figurent un maximum de patrons de presse, ce qui en dit long sur l’indépendance des médias:

Bilderberg 2009 : les participants français étaient le chroniqueur du journal « Le Point » Nicolas Baverez, le secrétaire général de l’UMP Xavier Bertrand, le PDG d’Europe 1 Alexandre Bompard, le directeur du « Nouvel Observateur » Denis Olivennes, le PDG de la Société Générale Frédéric Oudéa.

Quoiqu’il en soit, pour moi l’étape ultime, inévitable, du capitalisme, est la guerre. Découlant de l’initiative jusqu’au boutiste, solitaire et orgueilleuse, d’Israël, qui dégénèrerait, ou de la tentative désespérée de l’Empire de conserver son hégémonie, au prix de la plus grande et grave confrontation planétaire qui soit : Contre les géants russes et chinois. Si Israël ne met pas en pratique ses projets fous contre l’Iran, il faudra avoir l’oeil fixé sur le Caucase: De là, en effet, pourrait bien partir l’étincelle fatale…

Et les populations feront ainsi non seulement  les frais de la voracité de la Haute Finance, de ses échecs, sur le plan matériel, mais aussi, en outre, dans leur chair, leur vie même, via les guerres permanentes, nucléaires, prédatrices, impériales, de l’Occident. Il est temps d’organiser la résistance à l’intolérable.

Pour éviter la confrontation meurtrière des Géants, il ne reste qu’une alternative : La grande confrontation peuple – « Elite » illégale, non élue. Par voie judiciaire ? Ce serait la solution idéale… pour qu’elle réponde de ses actes et de ses projets. Enfin !

Eva R-sistons

NB: Le scénario le plus proche, s’il se réalise, est l’Israélien. Sans les Renseignements russes, il aurait déjà éclaté (le jour de la fête nationale de l’Iran, qui du coup a disséminé ses avions).

Autre risque, aussi : La guerre bactériologique, en représailles, après une attaque de l’Iran par Israël(cellules dormantes). Avec Sarkozy l’Américano-sioniste, nous serons très exposés. Eva