Comment Israël réagira aux révoltes populaires Arabes ?

J'ATTESTE QU'IL N'Y A DE DIVINITÉ QU' ALLAH, LE SEUL, L'UNIQUE ET MOHAMED EST SON MESSAGER.

Préambule :

Le Cheikh Imran N. Hosein n’est plus à présenter dans ce blog. Et c’est toujours avec un réel plaisir, que nous publions ses articles. Ce sont des analyses très pertinentes sur des événements qui font l’actualité.

Le tout est fait sur la base d’interprétations des versets Coranique. Dont le cheikh est un éminent érudit.
L’article d’aujourd’hui concerne les révoltes dans certains pays Arabes. Avec le recule – n’oublions pas que cet article a été publié le 04 mars 2011 – nous constatons que les analyses du Cheikh sont avérés.

Au vu de ces analyses, les pays Arabes maintenant (surtout ceux du Moyen Orient), doivent se préparer à vivres des moments difficiles. Même, les laquais d’israel, seront balayés par israel, elle même.                          A vivre, des révoltes, des guerres et naturellement à avoir des morts en quantités industrielles.

Tout cela, pour la plus grande satisfaction de l’occident d’avoir aidé les sionistes à installer leur hégémonie.                                                                                                                                               Satisfaction, de s’être racheter une conscience d’avoir abandonné  les juifs à leur triste sort, lors de la 2eme guerre mondiale.

Mais cette satisfaction sera éphémère, car le tsunami sioniste balayera l’occident à son tour.

Les protocoles des Sages de Sion, donnent un aperçu de ce que les sionistes réservent aux Goïmes. S.V.P, de grâce, ne dite surtout pas que c’est des faux. Les faits et l’actualité sont là, pour prouver le contraire et la véracité de ces Protocoles.

Publié par : KAM

===========================================

Comment Israël réagira aux révoltes populaires Arabes ?

Cheikh Imran N. Hosein
Lundi 21 Mars 2011

La réalité est que le changement politique dramatique que subit actuellement le monde arabe va en fin de compte faciliter l’exécution du projet Israélien de guerre contre les Arabes, ainsi que contre le Pakistan et l’Iran.

Comment Israël réagira aux révoltes populaires Arabes ?

Les érudits Islamiques doivent s’y prendre très prudemment lorsqu’ils
répondent aux demandes pressantes et insistantes d’explication sur les
soulèvements Arabes actuels. Les évènements qui se déroulent en ce moment
dans le monde Arabe ont pris la quasi-totalité de l’humanité par surprise,
et soulèvent des questions légitimes au sujet des implications pour Israël de
ce qui semble être un changement total de l’environnement stratégique dans
lequel l’Etat Euro-Juif est situé. Prudence est de mise lorsque l’on écrit
à ce sujet, dans la mesure où l’apparence d’une menace très sérieuse
pour l’Etat Euro-Juif d’Israël due à l’évolution de son environnement
stratégique masque en fait une toute autre réalité.

Ces révoltes renferment certainement bien plus qu’il n’y parait, mais
pour l’heure, il est inutile d’essayer de dénoncer les mains invisibles qui
sont aux commandes dans la mesure où les médias occidentaux ont déjà
imprudemment et effrontément révélé ce que tout le monde soupçonnait
déjà. De plus, beaucoup de Musulmans commencent à prendre conscience du rôle
que la Riba Occidentale a joué dans le processus qui a réduit les masses
populaires Egyptiennes, Pakistanaises, Indonésiennes, du Bengladesh, d’Haïti
à une pauvreté criante. Cette pauvreté criante n’est certainement pas
étrangère au fait que les peuples sont descendus dans la rue.

Nous devons plutôt nous hâter de rendre hommage aux courageux peuples
Tunisiens et Egyptiens qui ont donné la spectaculaire démonstration au reste
du monde de ce qu’un peuple uni peut accomplir lorsqu’il a le courage de
faire face, même au plus cruel des oppresseurs. Nous devons également saisir
cette opportunité pour appeler à mettre fin aux querelles sectaires au sein du
monde Musulman pour élever, au contraire, et le plus haut possible, le modèle
de résistance Musulmane unie contre l’oppression Israélienne. Nous sommes
tristement conscient que des millions (d’Arabes en particulier) vont mourir
avant que nous ne parvenions à mettre un terme à cette oppression. Malgré
tout, nous ne devons pas faiblir dans notre résolution à accomplir la mission
confiée à la Oummah, à savoir se dresser pour ce qui est bien et juste, et de
s’ériger contre ce qui est mauvais et injuste (amr bil m‘arūf et nahi
‘an al-munkar) quelque soit le prix que nous aurons sûrement à payer.

Cet essai, écrit dans la charmante ville Vénézuélienne de Caracas, tente
de fournir une explication Islamique des soulèvements en mettant l’accent, je
crois à juste titre, sur la manière dont Israël et ses partisans sionistes
Judéo-Chrétiens sont susceptibles de réagir.

Les Musulmans savent déjà grâce à leurs Ecritures que la destruction
divinement prescrite de Dajjal, le Faux Messie, et de ses fantassins Gog et
Magog scelleront le destin de l’Etat imposteur d’Israël ; et ils savent
aussi de leurs Ecritures que seul le véritable Messie peut tuer le faux Messie,
et que seul Allah peut détruire Gog et Magog. Par conséquent, les Musulmans,
et les Arabes en particulier, savent que tant que Jésus fils-de-Marie (paix et
bénédictions soient sur eux deux), ne sera pas revenu dans ce monde, ils
doivent se préparer à bien d’avantage d’oppression que ce qu’ils ont
déjà connu. Leurs oppresseurs suprêmes sont un « peuple soi-disant élu »
qui désire désespérément régner sur le monde (et bien sûr, cela inclut une
Russie et une Chine disposant de l’arme nucléaire). Leurs oppresseurs actuels
les plus visibles sont ceux-là mêmes qui dirigent aujourd’hui le monde pour
le compte d’Israël.

Lorsqu’Abraham (‘alayhi salam) s’est vu dans un rêve/vision, sacrifier
son fils Ismaël (‘alayhi salam), la Sagesse Divine a révélé que la fin de
l’Histoire serait le témoin précisément de ce sacrifice de la descendance
d’Ismaël, à savoir les Arabes. Les soulèvements Arabes actuels semblent
être préparatoires à ce sacrifice capital Divinement prescrit. Mais le
Musulman qui se dresse contre l’oppresseur n’a jamais peur de mourir.

Hâtons nous d’expliquer, si l’aimable lecteur ne le sait pas déjà,
qu’Israël veut de gré ou de force satanique, établir son règne messianique
sur la totalité du monde, y compris le monde Arabe qui cerne Israël de toutes
parts, pour que le faux Messie puisse frauduleusement revendiquer depuis
Jérusalem occupée, qu’il est le Messie Divinement promis.

Nous avons expliqué, dans « Jérusalem dans le Coran » (publié en 2002),
la prophétie du Prophète Mouhammad, annonçant que le Faux Messie vivrait sur
terre durant 40 jours (une fois libéré de ses chaines) durant lesquels « un
jour serait comme une année, un jour serait comme un mois, un jour comme une
semaine, et tous (le reste de) ses jours seraient comme vos jours » (Sahih
Muslim). Notre analyse révèle que le « jour comme une année » de Dajjal se
traduit par l’émergence d’une Pax Britannica dans laquelle la Grande
Bretagne est devenue le premier des trois Etats dirigeants messianiques.
Similairement, son « jour comme un mois » a offert au monde une Pax Americana
dans laquelle les Etats-Unis sont devenus le deuxième Etat dirigeant
messianique. Nous en avons conclu que nous en sommes à ce moment du processus
historique où « un jour comme une semaine » s’apprête à donner naissance
à une Pax Judaïca dans laquelle l’Etat imposteur d’Israël essayera de
devenir le troisième et dernier Etat dirigeant Messianique.

Sur un modèle très proche de la Grande Bretagne et des Etats-Unis qui sont
devenus les capitales financières du monde, grâce à l’utilisation de la
Livre Sterling frauduleuse et du non moins frauduleux Dollar US comme monnaies
internationales respectives, nous avons soutenu qu’Israël devrait ouvertement
endosser le contrôle de la monnaie au sein d’un nouveau système monétaire
international complètement dématérialisé basé sur une monnaie électronique
frauduleuse qui serait créée et gérée par un système bancaire international
sous contrôle Sioniste. Les prétendues « banques Islamiques » où que ce
soit dans le monde soutiendront ce système monétaire manifestement frauduleux
en toute innocence et en toute discrétion. Il n’existe, à ma connaissance,
aucune Banque soi-disant Islamique dans le monde qui ait fait preuve de la
moindre intégrité élémentaire en luttant pour la restoration du Dinar d’
Or et du Dirham d’ Argent comme monnaies.

Enfin, nous avons avancé que de même que la Grande Bretagne et les
Etats-Unis ont dû lancer de grandes guerres qui ont fait de millions de morts,
dans le but d’imposer leur puissance militaire inégalée dans le monde,
Israël devra lancer de grandes guerres qui feront bien plus de morts (Arabes
pour la plupart) avant de pouvoir prétendre diriger le monde.
En outre, Israël ne peut pas prétendre représenter de manière crédible
le Saint Israël de David et de Salomon (paix et bénédictions d’Allah le
Plus Haut soient sur eux deux) sans que le territoire de l’Etat ne s’étende
encore d’avantage pour englober les frontières du Saint Israël (faussement)
décrites dans la Torah, à savoir « de la rivière d’Egypte à la rivière
d’Euphrate ». Si cette extension territoriale doit un jour se réaliser,
Israël devra élever le niveau d’oppression contre les Arabes en conséquence.

Nous avons fait remarquer, au cours d’une conférence intitulée « Au delà
du 11 Septembre, ce que l’avenir réserve aux Musulmans » que nous avons
donnée à Sydney en 2002, que les armes et centrales nucléaires du Pakistan,
ainsi que la capacité potentielle de l’Iran d’entrer dans le « club
nucléaire » représentent de formidables obstacles qui devront être éliminés
si Israël veut pouvoir lancer ces guerres. A cette époque, nous ne nous
étions pas rendus compte que les populations Arabes hostiles autour et au sein
même d’Israël constituent également un formidable obstacle qui devrait aussi
être éliminé.

Les révoltes arabes (qu’elles aient été totalement spontanées ou non)
qui sont le sujet de cet essai, semblent suspicieusement offrir à Israël
l’opportunité dont il a besoin pour lancer une guerre contre les Arabes et
pour tenter finalement de décimer les populations du monde Arabe tout en
adoptant la posture de celui qui ne ferait que poursuivre l’objectif moralement
justifiable d’auto-préservation.

Les dictatures de Hosni Moubarak en Egypte et de Ben Ali en Tunisie soutenues
par l’Occident ont succombé aux soulèvements qui ont éliminé leurs
dirigeants détestés, et il est fort probable que les têtes d’autres clients
en Arabie Saoudite, au Yémen, en Jordanie, en Libye, etc.) qui ont de
conséquents états de services à leur crédit, ou qui ont été récemment
forcées à se mettre à genoux en signe de soumission, tomberont encore avant
que la poussière ne retombe. Lorsqu’un régime comme celui de Libye résiste
aux révoltes, le monde Occidental intervient sans vergogne pour s’assurer que
plus qu’une seule tête Libyenne tombe.

Les soulèvements Arabes ont non seulement ciblé les dictateurs des régimes
pro-occidentaux, mais aussi ceux qui ne sont pas ouvertement clients de
l’Occident. Les révoltes semblent donc être panarabes, et font la promesse
aux Arabes d’une ère nouvelle de liberté où ils pourront choisir leurs
propres dirigeants. Nous devons bien sûr patienter pour voir si cette promesse
sera tenue.

Nous souhaitons, une fois encore, souligner qu’il n’est pas vraiment
important pour les analystes Musulmans de chercher à savoir si ces révoltes
ont été orchestrées pour faciliter la réalisation d’un projet secret; les
efforts désespérés que déploie l’Occident pour démolir le régime Libyen
n’ont rien de secret. Il est bien plus important de reconnaitre que beaucoup
d’Arabes opprimés, en Egypte et en Tunisie en particulier, ont fait la
démonstration de leur droit à se soulever contre les oppresseurs et à se
libérer de l’oppression. Israël étant le plus grand oppresseur de tous, nous
pouvons sans peine anticiper que cette liberté politique récemment acquise
pourrait engendrer l’apparition de gouvernements instaurant des politiques qui
seraient pro-palestiniennes et anti-israéliennes. Les rues arabes clament
déjà leur désir de marcher sur Al Quods (Jérusalem).

Un changement aussi radical de l’environnement stratégique d’Israël
semblerait certainement mettre en péril la sécurité, voire la survie
d’Israël. En fait, je soupçonne que ce n’est qu’une question de temps
avant que les médias Occidentaux n’initient la prochaine étape de leur
croisade médiatique qui consistera à cesser de soutenir les révoltes, et à
commencer à présenter les soulèvements Arabes comme constituant la plus
grande de toutes les menaces pour l’existence même d’Israël.

L’aimable lecteur ne devrait pas être surpris d’apprendre cependant, que
dans cette affaire, apparence et réalité diffèrent considérablement l’une
de l’autre. Israël et ses soutiens Sionistes Judéo-Chrétiens sont enchantés
par les révoltes Arabes qui ont déjà eu lieu et les soutiennent activement.
Ils sont très impatients de voir tomber d’autres têtes dirigeantes. Le
lecteur est naturellement en droit de se demander pourquoi Israël serait
heureux de voir tomber les têtes des régimes pro-Occidentaux Egyptiens et
Tunisiens, et très impatient de voir le régime Saoudien subir un sort
similaire – régime Saoudien à propos duquel Wikileaks a récemment dévoilé
qu’il était disposé à permettre aux avions de combats Israéliens de
survoler son espace aérien pour attaquer l’Iran? En effet, pourquoi Wikileaks
dénoncerait-il si malicieusement les régimes Saoudien et Palestinien dirigé
par Mahmoud Abbas au point d’ébranler les fondements mêmes de leur
existence?

La réalité est que le changement politique dramatique que subit
actuellement le monde Arabe va, en fin de compte, faciliter l’exécution du
projet Israélien de guerre contre les Arabes, ainsi que contre le Pakistan et
l’Iran.

On peut s’attendre à ce que les Forces Armées Egyptiennes, qui ont réagi
d’une manière suspicieusement docile aux révoltes Egyptiennes, tiendront des
élections tout aussi suspicieusement libres et justes qui ouvriront la voie au
Mouvement Islamique en Egypte vers une victoire prévisible. Si cela devait
arriver, les évènements s’orienteront facilement dans une direction qui
permettrait finalement à Israël de prétendre que l’Egypte soutient le soi
disant « terrorisme » du Hamas contre l’Etat Juif. Une autre frappe
israélienne atrocement brutale en guise de représailles contre la population
hostile de Gaza pourrait bien alors provoquer l’exode de tous les Gazaouis
vers une Egypte incapable d’empêcher leur entrée.

Si nous devions généraliser ce scénario dans un contexte pan-Arabe, nous
pourrions anticiper l’orchestration par Israël d’une propagande offensive
dont l’objectif serait de convaincre le monde que les Arabes sont sur le point
(suite aux soulèvements qu’Israël et ses alliés Occidentaux ont encouragé
et soutenu) de menacer l’existence même de l’Etat Euro-Juif. Israël
tiendrait alors un prétexte pour justifier les guerres par le biais desquelles
Israël tenterait de réaliser l’expansion de son territoire qui engloberait
les (fausses) frontières Bibliques de la Terre Sainte.

Si Israël parvient à lancer de telles guerres, puis à imposer sa volonté
sur des Arabes décimés ou expatriés, il aura progressé de façon
significative dans son objectif sanglant d’asseoir sa domination sur le monde.

Mais la vérité est que la menace envers Israël ne vient pas du monde de
l’Islam, mais plutôt de Magog qui est situé au Nord:

« Et l’Éternel me dit : C’est du septentrion (Nord) que la calamité se
répandra sur tous les habitants de la Terre. (c.à.d. la Terre Sainte) »
(Jérémie 1:14)

Dans mon livre intitulé « Une Vue Islamique de Gog et Magog dans le Monde
Moderne » (voir mon site web http://www.imranhosein.org), j’ai identifié une alliance
menée par la Russie comme étant le Magog du Coran. Les Sionistes
Judéo-Chrétiens qui règnent actuellement sur le monde depuis Londres,
Washington et Jérusalem sont très au fait de cette attaque massive qui viendra
du Nord, et cela explique l’encerclement progressif de la Russie par l’OTAN.
En dépit de cela, ils se préparent à tromper l’humanité en décrivant les
révoltes populaires de l’Egypte, de la Tunisie, de la Lybie, du Yémen
Musulmans et de toute autre partie Arabe du monde de l’Islam comme étant
potentiellement la pire de toutes les menaces envers Israël, critique au point
de finalement justifier une guerre monumentale soi-disant préventive de sa
part.

Le Saint Coran a annoncé que l’ennemi échafaude des stratégies qu’Allah
le Plus Haut intègre dans Sa propre stratégie, et que la stratégie d’Allah
prévaut. Allah le Plus Haut a très explicitement exposé Son plan dans lequel
Il fera en sorte que Gog et Magog déferleront les uns contre les autres dans un
puissant cataclysme:

« Nous les laisserons, ce jour-là, déferler comme les flots (s’écrasant)
les uns sur les autres, et on soufflera dans la Trompe (annonçant la
destruction de l’Etat imposteur d’Israël) et Nous les rassemblerons tous
(pour les faire périr par ce châtiment divin). »
(Coran, Al Kahf 18 :99) [Commentaires de l’auteur entre parenthèses]

Le puissant cataclysme que sera la guerre nucléaire de Gog et Magog dans
laquelle la majeure partie de l’humanité périra fait peut être référence
à la bataille d’Armageddon que l’on retrouve dans l’eschatologie
Judéo-Chrétienne. Les champignons nucléaires qui envelopperont la Terre sont
peut-être le Doukhan (fumée) prophétisé comme étant l’un des Signes du
Jour Dernier (voir sur mon site web l’essai intitulé « Ten Major Signs of the
Last day – Has One just occurred? » (NDT : Les Dix Signes du Jour Dernier,
L’un d’eux a-t-il déjà eu lieu?) ). Cet essai identifie l’Etat imposteur
d’Israël et tous ceux qui le soutiennent comme étant ceux qui échafaudent
des stratégies qui sont intégrées dans les plans Divins; et c’est dans ce
contexte que nous avons tenté au cours de cet essai d’anticiper les possibles
réactions Israéliennes aux spectaculaires soulèvements populaires arabes.

Nous devons rappeler aux lecteurs, en guise de conclusion, que tout en
sachant déjà le sort réservé à Israël par l’attaque de Magog qui viendra
du Nord, nous savons aussi que le Prophète Mouhammad (paix et bénédictions
d’Allah soient sur lui) a prédit que les Musulmans combattraient les Juifs et
qu’ils les vaincraient. Cependant, ce conflit armé ressemble d’avantage à
une opération de « grand nettoyage » qu’à une attaque décisive qui
détruirait la puissance militaire Israélienne. Les propos du Prophète sont
clairs à ce sujet puisqu’il nous dit que les Juifs seront à cette époque en
fuite et qu’ils se cacheront derrière des rochers et des arbres :

« La Dernière heure n’arrivera pas avant que les Musulmans ne combattent
les Juifs. Les Musulmans les tueront jusqu’à ce qu’ils se cachent derrière
un rocher ou un arbre, puis un rocher ou un arbre diront: « Musulman ! Ou
serviteur d’Allah, il a un Juif derrière moi ; viens le tuer !» Sauf
l’arbre Gharqad qui ne le dira pas, car c’est un arbre appartenant aux
Juifs. » ».
(Sahih Muslim, Kitab al-Fitan wa Ashrat as-Sa’ah, Livre 41, 6985)

Le lecteur ne doit pas faire l’erreur de conclure de cette prophétie que le
Prophète fait allusion à tous les Juifs. Il se réfère plutôt aux seuls
Juifs qui sont oppresseurs et qui doivent être punis pour leur oppression.

Il y a des Juifs actuellement dans le monde qui s’opposent aux injustices et
à l’oppression Israéliennes et qui les dénoncent tout en témoignant de la
sympathie et en apportant leur soutien actif aux luttes de libération face à
cette injustice et cette oppression. Ces Juifs, comme le reste de l’humanité
qui s’oppose à l’oppression, sont des alliés potentiels de ces Arabes
Musulmans qui par leurs soulèvements ont réussi à débarrasser la direction
de l’Egypte et de la Tunisie d’Hosni Moubarak et de Ben Ali. Nous les saluons
pour le courage dont ils ont fait preuve en s’opposant à l’oppresseur.
Nombreux sont les Musulmans aux Etats-Unis, au Canada, en Grande Bretagne, en
Europe, en Australie, à Singapour, et même dans mon ile natale caribéenne de
Trinidad qui devraient trouver assez de courage et d’intégrité pour suivre
cet exemple en se dressant à la fois contre l’oppresseur, et contre ceux qui
le soutiennent.

La période d’intérim d’avant-guerres

Il est fort probable que quelques années nous séparent encore du début des
grandes guerres d’Israël contre les Arabes. D’ici là, il y a tout lieu de
croire que Dajjal, le Faux Messie tentera sans relâche d’exploiter les
nouvelles opportunités créées par les révoltes afin d’éradiquer toute
trace résiduelle d’Islam de la vie des populations Arabes. On peut imaginer
comment la nouvelle liberté peut très vite devenir une liberté laïque grâce
à laquelle tout deviendrait permis. Non seulement « les femmes seraient à la
fois nues et habillées », mais le « jour » finirait par « s’accoupler avec le
jour », et « la nuit s’accouplerait avec la nuit ». Cela se solderait par la
séduction complète des villes du monde Arabe prises sous le charme de la
société globale impie.

Il existe également l’éventualité tout à fait distincte que les partis
politiques Islamiques puissent prendre le pouvoir dans les gouvernements, puis
qu’ils perdent leur crédibilité en ne parvenant pas à soulager les masses
populaires misérablement pauvres à cause de leur incapacité à relever
l’énorme défi de la Riba [Ndt : l’usure]. Il est bien sûr inutile de
mentionner les difficultés monumentales que rencontrerait tout effort visant la
restauration du Khilafah Islamique universel.

Que devraient faire les Musulmans en ce moment?

Tout d’abord, les Musulmans ne doivent jamais abandonner la juste lutte
pour se libérer de l’oppression. Ils ne peuvent soutenir ce combat qu’en
s’entourant des bonnes personnes. La Sourate Al Kahf du Saint Coran a
recommandé qu’ils doivent rechercher et rester en compagnie de ceux qui sont
les vrais serviteurs d’Allah le Plus Haut :

« Fais preuve de patience [en restant] avec ceux qui invoquent leur Seigneur
matin et soir, désirant Son visage. Et que tes yeux ne se détachent point
d’eux, en cherchant (le faux) brillant de la vie sur terre. Et n’obéis pas
à celui dont Nous avons rendu le cœur inattentif à Notre Rappel, qui poursuit
sa passion et dont le comportement est outrancier. »
(Coran, Al Kahf 18 :28)

La Sourate Al Kahf suggère aussi de se retirer de la société impie. Le
meilleur moyen d’y parvenir est de s’établir dans de petits Villages
Musulmans en zones rurales plutôt que dans les villes du monde moderne. De tels
villages peuvent avoir un marché interne qui utiliserait le Dinar et le Dirham
comme monnaie d’échange.

Nous devrions de plus réciter la Sourate Al Kahf chaque jour de Joumou’ah
(NDT : Vendredi) sans faute et réciter également les invocations Islamiques
pour se protéger de la Fitnah (tentation) du Dajjal.

Nous projetons d’écrire plus en détails Incha’ Allah, à une date
ultérieure.

Par Cheikh Imran N. Hosein
28 Rabi’ul Awal 1432 – 4 Mars 2011
Traduit de l’Anglais.

Publicités