Nouvel Ordre Mondial: la pieuvre CIA mène le bal des vampires…

La plus part des coups tordus dans le monde, ont été planifiés à Langley

 Préambule :

 Au moindre coup de pétard dans le monde, on cherche à savoir s’il n’y a pas la main de la CIA derrière. Mais à coups sur, on trouve son ombre.

La CIA est un gouvernement dans le gouvernement. En politique internationale, elle fait la plus et le beau temps. Elle dicte ses orientations aux présidents.

A ceux qui on voulut lui tenir tête, ils ont payés le prix fort. Les autres, cela leur sert d’avertissement.

Aucun état n’est à l’abri de ses agissements, ses tentacules sont partout. Une vraie pieuvre au service du nouvel ordre mondial.

Publié par : KAM

==========================================

Nouvel Ordre Mondial: la pieuvre CIA mène le bal des vampires…

Nous avons traduit un article relatant les positions du candidat à la présidentielle américaine 2012 Ron Paul quant à l’immanence de la CIA dans toutes les affaires de l’empire. Beaucoup de Français ne connaissent sans doute pas Ron Paul, député républicain à la chambre basse du congrès des Etats-Unis (parlement chez nous), ancien candidat à la présidentielle de 1988 du Libertarian Party (créé en 1971), médecin gynécologue de formation et profession, et très certainement la personnalité la plus attachante du paysage politique nord-américain. Il est aussi membre des comités parlementaires aux affaires étrangères et aux services financiers. Il est particulièrement connu pour mettre sur le grill les présidents de la réserve fédérale lorsqu’ils sont auditionnés par le parlement: ses algarades avec Alan Greenspan et Ben Bernanke sont devenues célèbres…

Ron Paul est un avocat de la minimisation optimale du rôle de l’état dans la société (les Etats-Unis sont les champions du détournement sémantique… Un libertaire aux Etats-Unis n’est pas un anarchiste comme chez nous bien qu’il emprunte quelques idées aux concepts libertaires réels, mais quelqu’un qui prône une minimisation du rôle de l’état et non sa suppression, une politique étrangère non interventionniste et une dérégulation des marchés afin qu’ils s’auto-régulent, du moins dans la théorie, nous savons aujourd’hui que cela est impossible..), c’est un pacifiste attaché à la constitution des Etats-Unis, qui veut un arrêt immédiat des guerres impérialistes menées par son pays à travers le monde sous des prétextes qu’il reconnaît comme étant erronés, il prône l’audit de la réserve fédérale, l’arrêt des mesures d’austérité ineptes et criminelles, le retour du travail délocalisé au pays et le démantèlement de la CIA, vue à juste titre comme un gouvernement dans le gouvernement.

Dans un optique gouvernementale, il est loin de ce qui se fait de pire pour un pays…

Ron Paul est ostracisé par les médias et la classe politique qui voit en lui au mieux un farfelu, au pire un empêcheur de tourner en rond. Rappelons-nous que JFK avait déjà déclaré peut avant son assassinat qu’il voulait démanteler la CIA, tout comme il voulait mettre un terme à la toute puissance de la réserve fédérale, cartel de banques privées en charge de la monnaie et de l’impression de la dette des Etats-Unis qui enchaîne les citoyens toujours plus avant à l’usure machiavélique des banksters privés en charge de l’économie mondiale et à qui les peuples du monde paient les intérêts de la dette de leur pays directement.

Kennedy avait été choisi par l’oligarchie car venant d’une famille mafieuse et pour sa faiblesse vis à vis des femmes, qui en faisait un idiot utile, pensait-elle, facilement contrôlable… L’oligarchie s’est trompée et a dû interrompre radicalement le jeu qui ne se déroulait plus selon ses règles.

Ron Paul ne sera jamais élu, il n’a pas le soutien de l’oligarchie financière et il s’est inféodé au parti républicain, car il a vu là une plus grande bannière pour appuyer ses idées. Il est écrasé dans la machine à broyer de la dissidence et comme d’autres politiciens minoritaires, il n’est autorisé à parler que pour donner une fois de plus l’illusion de la liberté d’expression, l’illusion de la démocratie made in USA et l’illusion de choix…

Ron Paul nous dit ici que la CIA fait et défait les dictateurs de ce monde à son gré. Il peut être considéré de par ses fonctions et son passé politique comme une source officielle. Le Dr. Paul, sait de quoi il parle !…

Un membre du département d’état américain déclarait il y a plusieurs années à propos d’un dictateur local mis en place par leurs soins: “C’est un beau fils de pute… Mais c’est notre fils de pute…” – Eloquent non ?

– Résistance 71 –

Advertisements