AÏE. AÏE. AÏE – Les USA envoient un très vieux porte avions vers l’Iran… ARNAQUE

Pour justifier une guerre contre l'Iran, les USA veulent SACRIFIER leur porte avion USS Enterprise et son equipage

Préambule :

Pour entrer en guerre contre un pays, les USA ont toujours usés du même stratagème : se faire attaquer. C’est l’histoire qui se répète, Pearl Harbor, le golf du Tonkin, le 11 septembre…et maintenant le Detroit d’Ormuz.

Comme à leurs habitudes, les sionistes en tant que marionnettistes, programme leurs automates pour un nouvel épisode de casse-pipe.

Ce nouvel épisode, sera bien sure assuré par les boys, qui penseront défendre leur chère patrie attaquée par les barbues. Ce sera un remake du 911.

Le plus navrant dans l’histoire, c’est qu’une bonne partie de l’opinion publique américaine, croira à cette version.

C’est une honte, pour un état qui se prétend être civilisé. Mais s’attaquer à plus faible que soit a toujours été la devise des américains.

Publié par : KAM
======================================

MISE EN ETAT D’ALERTE
L’idée est de prévenir un tel sénario, en… prévenant, en allertant… (citoyens, presse, députés…)
Nous avons le mois de février pour faire échouer ce plan potentiel…
Les USA envoient un très vieux porte avions vers l’Iran…

« Si vous avez oublié votre Histoire du Lycée, je vous invite à aller réviser les incidents dits du « Golf du Tonkin ». Le 2 et 4 août 1964, les USA ont prétendu avoir subi une attaque à la torpille contre le navire USS Maddox.
En 1995, le Général Vo Nguyen Giap, très bon ami de la France depuis Dien Bien Phu (1954), a déclaré que ses forces n’ont jamais attaqué les Américains. Plus tard, en 2005, la NSA déclassifie des documents dont un rapport interne datant de 2001 et selon lequel l’attaque du 4 août n’a jamais eu lieu.
Ces attaques ont servi comme prétexte à la guerre du Vietnam causant 2 millions de morts chez les locaux et 50 000 morts US. Le cycle prétexte / guerre se perpétue de génération en génération. Les politiques et le complexe militaro-industriel s’enrichissent et les jeunes qui veulent « défendre leur patrie » partent au casse-pipe, massacrant au passage des populations civiles.
Aujourd’hui, les USA veulent la peau de l’Iran. Ce n’est ni le premier, ni le dernier pays qui subit leurs attaques. Dans 50 ans, à moins qu’ils aient fait faillite, ils seront encore en train de fabriquer des raisons pour attaquer d’autres pays. Connaissant donc la méthode habituelle, on ne peut que s’inquiéter de l’envoi du vieux porte-avion étatsunien “USS Enterprise” dans le golf Persique (1). Ce porte avion a été commandé en 1957 et a été commissionné en 1961. Arrivant à la fin de sa vie, son démantèlement est prévu pour l’année prochaine. Ce navire est propulsé par des turbines à vapeur prenant leur énergie dans 8 réacteurs nucléaires qui coûtent très cher à démanteler. L’idée d’aller l’agiter sous le nez des Iraniens n’est pas totalement bête. Ces derniers pourraient se fâcher, s’en approcher et soudainement il explosera et coulera chez les Arabes. On est ultra proche du 11 septembre là. Donc la presse annonce que les Iraniens ont coulé l’USS Entreprise. On connaît déjà la triste suite. Stay tuned. On ne va se faire entuber comme à chaque fois !
La même question se pose pour Pearl Harbor, le Tonkin, le 11 septembre…
Dans la situation préoccupante du golfe d’Ormuz, il y a l’Iran mais, Israël , la Chine, la Russie cela fait un cocktail pour le moins détonnant en terme de megatonnes nucléaires.
Il faut souhaiter que notre psychopathe ne soit plus au pouvoir en mai et qu’aucune aggravation ne puisse créer des affrontements, car sinon on va passer en mode guerre avec application article 16 de la constitution donnant les pleins pouvoirs au président afin d’occulter les élections en France. ».

Golfe Persique : les grands préparatifs se poursuivent…

Tandis que les eurocrates cherchent à rassurer sur un avenir serein (de leur point de vue), Trader Noé nous dit voir tout le contraire et nos sources bancaires parlent le même langage.

La dégradation est persistante et s’accélère sur le calendrier que nous avons indiqué dans dernière la lettre LIESI n°246 du 15 janvier 2012*.

Un autre élément confirme ce scénario : l’empressement des États-Unis à renforcer leurs forces dans le Golfe Persique en vue d’une attaque de l’Iran.

C’est ainsi que le sous-marin nucléaire américain Annapolis, accompagné du destroyer USS Momsen, viennent de franchir le canal de Suez et de gagner la mer Rouge. Si le point de destination des deux navires n’est pas annoncé, leur entrée en mer Rouge coïncide avec l’apogée des tensions entre Washington et Téhéran. Rappelons que Marine américaine a déjà réuni dans le Golfe persique un nombre important de navires, dont les porte-avions Carl Vinson et Abraham Lincoln. Un autre porte-avions, l’USS Enterprise est attendu dans la région au mois de mars 2012.

*Extrait : Banques : ALERTE ROUGE – 2012 devrait voir le début du programme du Comité X s’affirmer sur le plan géopolitique et financier, avec la perte de contrôle des gouvernements potiches sur la gestion des affaires mondiales. Dans ce numéro, nous lançons une sérieuse mise en garde sur un possible très gros accident bancaire dans les prochaines semaines, probablement au printemps 2012. Nous espérons nous tromper, bien évidemment, surtout cette fois, parce que ce prochain scénario devrait nous conduire à la fermeture des banques. Il est recommandé à chacun de se préparer à une crise bancaire semblable à ce qu’ont connu les Argentins.

 

Publicités