Fait intéressants sur la santé des enfants non vaccinés versus les enfants vaccinés.

La vaccination est vraiment louche. Nos aïeux on bien vécu sans, non? Et encore en plus solide que nous .

Préambule :

Au sujet de la vaccination, il y a un fait notable que les jeunes générations ne connaissent pas. C’est qu’avant l’obligation de la vaccination, il n’y avait pas autant de maladie qu’aujourd’hui.

En dehors des maladies infantiles, qui emportées beaucoup d’enfants (sélection naturelle), le reste vivait jusqu’à un age avancé et de constitution plus robuste. Et ils mouraient pour la plus part de mort naturelle.

Ils ne connaissaient, ni cancer, ni sida, ni cholestérol, ni rien de ce que la vie moderne nous inflige comme maladies.

Ils avaient une vie plus saine, que la notre. Et leur système immunitaire était non infecté par les vaccins. A chaque fois qu’il été sollicité, il répondait présent. Mais aujourd’hui on assiste à une prolifération de maladie, qui selon certaine source, sont induite par la vaccination.

Des maladies qui hier était le lot des personnes âgées, touche aujourd’hui des jeunes et moins jeunes. Pourquoi ? Les réponses sont toutes faites et toutes prêtes. On vous diras : La pollution, l’hérédité etc…

Le reportage ci-dessous, nous éclaires un peu plus sur la vaccination.

Publié par :  KAM

====================================

Fait intéressants sur la santé des enfants non vaccinés versus les enfants vaccinés.

Le documentaire  »Silence on Vaccine » à malheureusement quelques détracteurs. Pour consolider mon point de vue sur la vaccination je vous présente ici un extrait de l’émission Allemande Alpenparlament TV du 26 octobre 2010. Angelika Kögel-Schauz est mathématicienne et elle démontre scientifiquement et clairement que les enfants non vaccinés sont en bien meilleurs santé que les enfants vaccinés.

Une chose est importante à savoir, c’est bien beau comprendre les dangers reliés à la vaccination, mais il y a aussi des dangers reliés à une mauvaise alimentation ou bien relié à l’environnement dans lequel votre enfant grandit. Ce n’est pas parce que vous ne faites pas vacciner votre enfant qu’automatiquement il sera en meilleur santé. Il y a des gestes et des choix qui doivent accompagner une telle prise de décision. L’allaitement en est un important. L’alimentation de la mère durant l’allaitement aussi. L’alimentation de l’enfant. Les jouets avec lesquels il joue. Il y a tant de choses à prendre en considération. D’un côté les gens ont peur que leur enfants soient autistes ou subissent les complications connues liés aux vaccins et d’un autre côté il y a la rougeole, la rubéole ou la polio. Vous pouvez pencher en faveur de la science et faire vacciner votre enfant, mais la science n’a pas encore trouver comment éliminer l’accumulation de mercure et d’aluminium  qui se fait dans le corps suite aux vaccinations. Les problèmes qui peuvent en découler hypothèqueront la vie de votre enfant et la vôtre aussi. Les histoires d’enfants morts quelques heures suite à une vaccination sont très faciles à trouver sur la toile. Mais on n’en parlera pas trop à la télévision, ça vous pouvez en être sûr parce que les médecins diront qu’il est impossible de relier directement la mort du nourrisson à la vaccination, donc il n’y a aucune raison de paniquer… D’un autre côté si vous décidez de ne pas faire vacciner votre enfant, de suivre la voie de la nature, de faire les choses simplement comme elles auraient toujours dû être faites selon moi et bien vous avez la responsabilité de veiller à ce que le système immunitaire de votre enfant se forme adéquatement. Donc, éliminez les Phtalates et Bisphénol A de son environnement. Éliminez l’aluminium et le téflon de votre cuisine. Mangez sain, diversifiez les fruits et légumes de votre assiette. Hippocrate l’a dit :  »Que ton aliment soit ton médicament ». Évitez de les faire cuire ou trop cuire car il faut préserver toute les valeurs nutritives. Éliminez le sucre. Les fruits en contiennent amplement pour lui fournir l’énergie nécessaire à sa journée. Évitez d’acheter des médicaments chimiques lorsqu’il tombe un peu malade. L’argent ionisé m’a parfois beaucoup aidé lorsque mon fils était un peu fiévreux. Trouvez-vous un ou une bonne naturopathe, leur précieux conseils m’ont souvent beaucoup aidé aussi. Toutes ces petites choses additionnées entre elles aideront votre enfant à se construire un système immunitaire fort qui sera en mesure de se défendre naturellement contre les maladies dont les vaccins semblent la seule issue pour se défendre.

Je ne suis pas là pour vous convaincre, mais pour vous donner les outils qu’il faut pour prendre les bonnes décisions. Personnellement j’ai apporté beaucoup de changements dans ma vie lorsque j’ai appris que j’allais être papa. J’ai fais plusieurs recherches avant d’apporter ces changements, je vous conseil d’en faire de même.

Faisons maintenant place à cet extrait sous-titré en français de l’émission dont je vous parlais.

Si vous désirez voir l’original en Allemand vous pouvez le trouver ici : http://www.youtube.com/watch?v=Ky9ObujvbXs

 

 

Publicités