CORAN: Les allemands fuient leur base, la colère se propage au Pakistan

 

Tuer un musulman, c’est une personne d’atteinte. Bruler le CORAN, c’est toucher tout le monde Musulman

Préambule :

Le monde Musulman est en lethargie. L’occident et les anglo-saxons en profite. Mais attention au reveil, tuer des Musulmans sous differents pretextes et sans reaction adverse, ne veut pas dire impuissance. C’est seulement un eparpillement.

Toucher aux valeurs sacrés de la religion, qui plus est le CORAN. là c’est intolerable. Nous musulmans, on a la capacité de toleré et supporté beaucoup de choses, mais que l’on touche à ce que l’on a de plus sacré, on est pret à mourir pour cela.
 
Chose que l’occident ne comprend pas et ne comprendra jamais. Mourir pour Dieu est chose aisée chez les musulman. Comme l’occident est mauvais éléve, il ne retiend pas les leçons du passé. 
 
Publié par :  KAM
======================================
Coran: Les allemands fuient leur base, la colère se propage au Pakistan
 

Pour le cinquième jour d’affilée, la fureur ne se dissipe pas et des milliers d’Afghans manifestent toujours dans quatre provinces d’Afghanistan pour protester contre l’autodafé des Saints Corans mardi dans une base militaire américaine. Déjà 24 personnes ont été tuées et des dizaines d’autres blessées depuis le début de la révolte et  dans la capitale de Mihtarlam, une province du nord-est, quinze manifestants sont venus grossir les rangs des blessés. 

D’après un témoin, les forces de sécurité ont tiré des salves en direction des quelques 2000 manifestants alors qu’ils jetaient des pierres contre le palais du gouverneur. Pendant ce temps, d’autres rassemblements, pour l’instant relativement pacifiques, de milliers de personnes, se tiennent dans les provinces dans des provinces de l’est et du centre du pays. 

La peur des représailles a fait fuir l’armée allemande qui a avancé son retrait de sa position de Talokan (nord), a indiqué vendredi un porte-parole de la Bundeswehr.

Les 50 soldats de la Bundeswehr se sont retirés jeudi de cette position qu’ils devaient quitter d’ici à la fin mars pour rejoindre la base de Kunduz à 70 km à l’ouest, emportant avec eux leurs équipements, véhicules, armes et munitions.

Pakistan

Loin de s’estomper, la colère se propage au Pakistan où des centaines de manifestants sont descendus dans la rue vendredi dans plusieurs villes du Pakistan, rejoignant le mouvement de protestations en Afghanistan.
Près de 300 manifestants ont bloqué un grand axe routier à Peshawar, dans le nord-ouest du Pakistan. Ils ont piétiné et brûlé un drapeau américain, battu un pantin représentant les Etats-Unis avant d’y mettre le feu, selon des médias locaux. «La face ignoble de l’Amérique a été révélée avec la profanation du Coran sacré», pouvait-on lire sur une banderole.

Dans la capitale Islamabad, le secrétaire général du mouvement pro-taliban Jamiat Ulema-e-Islam (JUI) a déclaré au cours d’un rassemblement que le monde musulman devait revoir ses relations avec les Etats-Unis.

«Nous ne permettrons pas aux Américains de ridiculiser notre religion et notre Coran sacré», a affirmé Maulana Abdul Ghafoor Haideri, demandant à l’Organisation de la conférence islamique (OCI) de condamner l’incinération d’exemplaires du Coran.
A Karachi (sud), des centaines de militants du mouvement Jamaat-ud-Dawa (JuD), ont scandé «Mort à l’Amérique, mort aux amis de l’Amérique», ou «Un seul remède contre l’Amérique: le jihad (guerre sainte) et seulement le jihad».
«Les Américains vaincus vont forcément mordre la poussière dans leur guerre contre Allah et Son Livre», disait une banderole.

SOURCE : http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=51839&cid=20&fromval=1&frid=20&seccatid=25&s1=1

Publicités