Jacob Cohen AGRESSE par la LDJ.

Attaquer un vieil homme pacifiste et sans défense a toujours été le point fort des sionistes

Préambule :

La lâcheté n’a jamais connue de limite. Jacob Cohen écrivain et auteur du célèbre livre : »Le printemps des sayanims » a été agressé par un groupe d’excité de la LDJ.

C’est au cours d’une séance de dédicace de son livre, qu’un groupe de ramassis de la LDJ c’est attaqué à un vieil homme sans défense. Le motif en est que J. Cohen est un juif anti-sioniste . Vraiment il n’y a que les sionistes pour oser faire des choses pareils.

Ce qui est désolant dans cette histoire, c’est que les autorités laisse faire, je dirais même qu’elles donnent leur bénédiction.

Publié par  :  KAM

======================================

Jacob Cohen agressé par la LDJ

Article placé le 15 mar 2012, par Mecanopolis

Jacob Cohen, écrivain juif marocain, qui organisait une signature de son nouveau livre dans un café du boulevard Saint-Germain, ce lundi à Paris, a été agressé par plusieurs membres de la LDJ.

Entretien.

Mecanopolis : Vous avez été agressé le 12 mars dernier dans un café parisien par des membres de la LDJ. Pensiez-vous un instant que vos écrits pouvaient susciter une telle réaction ? Qu’est-ce que vous reproche concrètement la LDJ ?

Jacob Cohen : Je m’attendais à une telle réaction. Connaissant les méthodes de certains groupuscules, leur sentiment d’impunité, et les insultes dont j’étais abreuvé, je m’étonnais presque qu’on me laissât tranquille. Mais j’attendais une réaction sous forme de procès.

La LDJ, comme tous les groupes sionistes, ne supportent pas qu’un juif soit anti-israélien et mène campagne contre Israël. C’est pour eux une trahison qui mérite une grave sanction. D’ailleurs dans la vidéo on m’accuse d’être un « kapo » et un « collabo ».

Selon-vous, quel est le but de cette agression ? Vous décourager ? Créer un climat de peur envers tous ceux qui oseraient critiquer la politique israélienne ?

Le but de l’agression est de m’intimider, me décourager, me faire peur, m’inciter à « revenir à la raison ». Et cela peut servir d’exemple pour ceux qui voudraient suivre la même voie.

Que représente la LDJ dans la communauté juive en France ?

La LDJ ne représente, à mon avis, qu’une infime minorité de personnes dans la communauté juive, mais dont les méthodes, bien que répréhensibles, ne sont pas réellement condamnées, car Israël est en cause, et tout est bon pour le défendre. Il faut se rappeler que, historiquement, les groupes terroristes en Palestine mandataire, comme l’Irgoun, étaient très appréciés, même si Ben Gourion les condamnait du bout des lèvres.

La LDJ est-elle groupe d’agitateurs manipulé par des fanatiques ? Quels sont, par ce mode d’action, leurs objectifs ? Cette agressivité permanente n’est-elle pas finalement contre productive, et même dangereuse dans le sens où elle porte en elle même les germes de l’antisémitisme ?

La LDJ peut toujours être utile pour mener les basses œuvres, s’attaquer à des personnes que légalement ou ouvertement on ne peut pas faire. Leurs objectifs sont de terroriser, de punir, de dissuader. Que cette politique porte en germe une poussée de l’antisémitisme, ils ne voient pas la chose ainsi. Et à la limite, l’antisémitisme n’est pas si mauvais pour créer la panique et faire partir les juifs en Israël. Rappelez-vous les déclarations de Sharon en 2003 invitant les juifs français à émigrer en Israël parce que la France aurait été antisémite.

Il semble que l’on puisse parler de tout en Israël, et porter un avis critique sur la politique intérieure comme extérieure. En France, des groupuscules comme la LDJ veulent faire taire des hommes qui, comme vous, osent porter publiquement ces sujets. Pensez-vous que le gouvernement français couvre les actions de la LDJ, et si oui dans quel(s) but(s) ?

La France a toujours été pro-israélienne. Mais Sarkozy est viscéralement sioniste. Il fera tout, et en France le Parquet est aux ordres, pour couvrir les méfaits des sionistes, quels qu’ils soient. Il n’y a qu’en France qu’il est pénalement répréhensible d’appeler au boycott d’Israël.

On peut appeler au boycott de la Chine et il ne vous arrivera rien. Les procureurs ont reçu des ordres stricts du gouvernement Sarkozy à ce sujet.

Quelles suites allez vous donner à cette agression ?

Une plainte a été déposée dans un commissariat et qui sera transmise au procureur de la République. Celui-ci décidera de la suite à donner.

Craignez-vous de nouvelles représailles à votre encontre ?

Je le crains.

SOURCE : http://www.mecanopolis.org/?p=25085