Urgent : les juges préparent déjà les auditions de Nicolas Sarkozy s’il perd…

Urgent : les juges préparent déjà les auditions de Nicolas Sarkozy s’il perd…

Publié le23 avril 2012 par  Allain Jules

Cellule Prison Sante

                                                            Cellule Prison Sante

C’est plié, c’est cuit, c’est perdu.

Le roi est tombé de son piédestal, il est nu. Qu’il aille en pèlerinage à Lourdes, à Rome au Vatican, à Jérusalem au mur des Lamentations ou à la Mecque en Arabie saoudite crier son désespoir, un miracle n’arrivera pas.

Même au sein de l’UMP, ils n’y croient plus.

François Hollande François Hollande 28,63 %

Nicolas Sarkozy nicolas sarkozy: resultats-election-presidentielle-2012 27,08 %

Marine Le Pen 18,01 %

Jean-Luc Mélenchon 11,13 %

François Bayrou 9,11 %

Eva Joly 2,28 %

Nicolas Dupont-aignan 1,8 %

Philippe Poutou 1,15 %

Nathalie Arthaud 0,57 %

Jacques Cheminade 0,25 %

Même au sein de l’UMP, ils n’y croient plus. K-O debout, l’homme veut encore croire à son hypothétique victoire pour échapper à la justice. Le strip-tease Place de la Concorde a accouché d’une souris. La danse du ventre durant 5 ans devant les électeurs xénophobes et racistes du Front de la haine, heu…du Front national, n’a fait que renforcer Marine Le Pen. Mais, ces « ingrats » ne voteront pas pour lui, conscients de l’implosion et de l’explosion de l’UMP dont le futur ex champion se battra devant la justice, faisant d’eux, la deuxième force politique de France.

Ce qui est sûr, il aura beau patauger comme une mouche dans la bouse, les dés sont jetés. Trop optimiste ? Non, l’échec est patent mais, le plus important est ailleurs. Que va-t-il se passer le 7 mai ? Cette question est pertinente pour et sur plusieurs points. Selon certaines indiscrétions, le juge bordelais Gentil, celui qui a repris le dossier Bettencourt-Woerth-Sarkozy qui aurait demandé sa mutation, a déjà prévu d’auditionner le chef de l’État s’il perd cette élection. Une convocation lui sera envoyée dès le…7 mai, dit-on.

Nicolas Sarkozy, avec sa déclaration urbi et orbi concernant son arrêt de la politique en cas de défaite, Marine Le Pen a tout intérêt à ce que François Hollande gagne. D’ailleurs, le 1er mai, sans le dire vraiment, elle indiquera que c’est elle la vraie opposante. Ceci, parce qu’elle sait que la défaite de Nicolas Sarkozy est quasi-certaine et la droite dite républicaine, dont les digues la séparant avec l’extrême droite ont sauté par la faute de notre petit roitelet élyséen (pour deux semaines encore ?), ont accordé une certaine « respectabilité » au FN. C’est d’une évidence implacable.

Nicolas Sarkozy a aussi d’autres dossiers qui l’attendent. Imaginez un seul instant une nomination d’Eva Joly l’incorruptible, dans le Gouvernement Hollande. Pas à l’Écologie mais à la Justice. Gardes des Sceaux, alors là, il y aura des pleurs et des grincements de dents ; des cris, du sang et beaucoup d’encre qui coulera. L’affaire Karachi n’a pas encore trouvé son épilogue. L’affaire des fadettes des journalistes du journal Le Monde, aussi, sans oublier la fameuse acquisition frauduleuse de son ancien appartement de l’Île de la Jatte à Neuilly/Seine dans les Hauts-de-Seine (9-2).

Vous pensez vraiment que si l’homme perd il s’attardera en France ? Néanmoins, Nicolas Sarkozy ne doit pas s’enfuir de la France après le 6 mai. Il faut que des volontaires, au soir du 6 mai, encerclent l’aéroport de Vélizy-Villacoublay où son avion, enfin, l’avion présidentiel est stationné. Il faut une fermeture des frontières pour qu’il se rende chez les juges. D’ailleurs, l’homme ne va-t-il pas enregistrer deux déclarations le 6 mai après le vote ? Pourquoi pas avant, et disparaître au Qatar ? Vigilance.

Adieu immunité présidentielle, adieu Sarkozy !