La dynastie saoudienne et le sionisme, des alliés pour la vie… Devant l’Eternel

Thomas Edward Lawrence. (Lawrence d’Arabie)
Lawrence porte le costume arabe, monte à chameau, adopte nombre de coutumes locales et devient bientôt proche du prince Fayçal.
Lawrence (agent Anglais) est le fondateur de l’Arabie Tayhoudite

MON GRAIN DE SEL :

Aujourd’hui Mon Grain de Sel, se résume à ses trois articles(1) pour commenter la vidéo ci-dessous.

(1) http://www.tebyan.net/news/analyses/2010/10/12/140110.html

-01- << Certains auteurs n’hésitent pas à établir une complicité de fait entre la famille saoudienne, qui supporte le wahhabisme, et le plan sioniste. Ils s’appuient pour ce faire sur la généalogie de Saoud, qui remonterait à un juif originaire de Bassora appelé Mordakhai, malgré la généalogie officielle apparemment falsifiée par Mohammad Amin al-Tamimi en Egypte en 1943 pour la somme de 35000 pounds livrées par l’ambassadeur saoudien en poste au Caire: Ibrahim al-Fadel>>.

-02- << L’accusation de complicité saoudienne avec le sionisme peut également s’appuyer sur les déclarations et les actes du régime saoudien: le roi Faysal al-Saoud déclare au Washington Post le 17 septembre 1969: «nous la famille saoudienne, sommes les cousins des juifs: nous sommes en total désaccord avec tout arabe ou toute autorité islamique qui se montre hostile aux juifs. Mais nous devons au contraire vivre en paix avec eux. Notre pays est le sommet de la fontaine d’où les juifs ont émergé puis leur descendants se sont répandus à travers le Monde»><.

LES ACCOINTANCES DES SAOUDIENS AVEC LES SIONISTES SONT POUR LE MOINS TRES TRES TRES SUSPECTS.

-03- <<Le conseiller juridique saoudien Hafez Wahabi, dans son livre Peninsula of Arabia, narre le récit suivant: quand des membres de la tribu Mathir vinrent intercéder en faveur de leur chef emprisonné, Faisal al-Darwish, le roi Abd al-Aziz al-Saoud tua le shaykh et utilisa son sang pour faire les ablutions avant de faire sa prière. Le crime reproché à Darwish par Saoud était sa critique d’une déclaration préparée avec les Anglais octroyant la Palestine aux juifs sionistes lors de la rencontre dans l’oasis d’Al-Aqir à l’Est de la péninsule en 1922, entre Abd al-Aziz, Sir Percy Coks et le Major Moore. Le traité d’Al-Aqir définit entre autres les frontières entre l’Irak, le Kuwait et l’Arabie (saoudite)>>.

L’HISTOIRE DÉVOILE LA POSITION DE CHACUN.

SOURCE : http://www.partiantisioniste.com/actualites/la-dynastie-saoudienne-et-le-sionisme-des-allies-pour-la-vie-video-1181.html

Advertisements