ISRAEL AU COEUR D’UN IMMENSE TRAFIC D’ORGANES.

Là où il y a de la pourriture, les juifs sont derrières.

Mon grain de sel :

Il y a des années de cela, j’ai eu l’occasion de lire  » mein Kampf » d’Adolph Hitler. Il raconte son combat politique et donne sa vision du monde futur, purger des juifs et dominé par la race aryenne.

Dans son récit, Hitler cite les plaies de l’Allemagne (Extrait:  La figure du « Juif » dans Mein Kampf permet de concentrer sur une seule image, le principe de la lutte vitale entre peuples‑races et tout ce qui menace, dissocie la communauté allemande: liberté de l’échange et du capital étranger, principes égalitaires, et leurs effets, lutte de classes, révolution. Le « principe destructeur des Juifs » s’oppose au « principe constructif des peuples aryens ». Le « Juif » est « l’élément étranger introduit dans le corps du peuple »,  l’« hydre » ou la « sangsue » « qui se fixe sur lui ». C’est « la maladie du peuple allemand », « la peste morale qui l’infecte », « le poison », « les ferments de décomposition » qui l’investissent. Le « Juif » est le diable, le diabolos, celui qui se jette à travers, qui désunit, qui « détruit le peuple », détruit ce qui constitue les bases de son existence.)                                                                         Source : http://www.anti-rev.org/textes/Desbrousses00a/

Hitler continuant sur sa lancé, explique la raison de sa haine des juifs, il dit notamment que : << Derrière la corruption, les réseaux de prostitution, de drogue et de tout ce qui est anti-sociétale, il y a des juifs >>

Le plus marrant dans l’histoire, c’est qu’il n’avait pas du tout tort.

La vidéo ci-dessous, nous donne un autre exemple de leur malfaisance et nuisance

Ils assassinent des Palestiniens, pour vendre  leurs organes.

Publié par  :  KAM