LES NOMS D’ALLAH (SWT) ET LEURS SIGNIFICATIONS – 1ere partie

LES NOMS BÉNIS D’ALLAH

MON GRAIN DE SEL:

Mr HAROUN YAHYA, nous offrent pour nous musulmans, ainsi que pour tous croyants dans l’unicité d’un créateur. Les noms bénis  d’ALLAH (swt) ainsi que leurs définitions.

Ainsi grâce à cette lecture, nous ferons Incha Allah, mieux connaissance avec notre créateur. Connaissance qui nous feras aimés encore plus ALLAH (swt) notre créateur, pour sa misericorde et ses bienfait qu’IL nous accordes ici bas et dans notre vie future Incha Allah.

Publié par  :  KAM

=================================================

LES NOMS D’ALLAH

C’est Lui Allah. Nulle divinité autre que Lui, le Connaisseur de l’invisible tout comme du visible. C’est Lui, le Tout Miséricordieux,

le Très Miséricordieux. C’est Lui, Allah. En dehors de Qui il n’y a point de divinité ; Il est le Souverain, le Saint, le Pacifique,

le Protecteur, l’Arbitre Suprême, le Puissant, l’Irrésistible,

le Superbe. Gloire à Allah ! Il est bien au dessus de ce qu’on peut Lui associer ! C’est Lui Allah, le Créateur, Celui Qui donne un commencement à toute chose, le Formateur.

A Lui les plus beaux noms. Tout ce qui est dans les cieux et la terre Le glorifie. Et c’est Lui le Puissant, le Sage.

(Sourate al-Hashr, 22-24)

SOMMAIRE

Connaissez-vous bien Allah, notre Créateur ?

AL-‘ADL                                 AL-‘AFOUW                          AL-ĀKHIR                          AHKAM AL-HAKIMINE                    AL-‘ALĪM                               AL-‘ALI                                AL-‘ĪSIM                               AL-‘ADHĪM                          AL-‘AZĪZ                                AL-BĀ‘ITH                           AL-BAQI                                AL-BĀRI’                               AL-BASSĪR                            AL- BĀSIT                            AL-BĀTIN                          AL- BĀDI‘                              AL-BARR                               AL-JĀMI‘                             AL-JABBAR                           AD-DĀ‘I                                 AD-DĀFI`                             AD-DARR                            AR-RAHMAN AR-RAHIM                           AL-AWWAL                           AL-FALIQ                            AL-FĀSIL                               AL-FATIR                              AL- FTTAH                            AL-GHAFFĀR                     AL-GHANI                              AL-KHABĪR                          AL-HĀDI                                AL-KHAFIDH                    AL-HĀFIDH                            AL-HAKĪM                            AL-HAKIM                            AL-HAQQ                            AL-KHĀLIQ                            AL-HALĪM                            AL-HAMĪD                            AL-HASĪB                            AL-HAYY                               AL-QĀBIDH                         AL-QABIL                                                           AL- QĀDI                              AL- QADĪM                            AL-QADĪR                             AL-KFI                                   AL-QAHHR                          AL-QĀ’IM                               AL-QARĪB                             AL-QĀSIM                                             AL-QAWI                             AL-KABĪR                              AL-KARĪM                            AL-QOUDDOUS                   AL-LATF                              AL-MĀKIR                              MĀLIK YAWM AD-DIN     MĀLIK AL-MOULK            AL-MAJĪD                           AL-MALJA                             AL-MĀLIK                             AL-MATN                             AL-MAWLA                         AL-MOU’ AKHKHIR / AL-MOUQADDIM                    AL-MOU`ADHDHIB         AL-MOUHIT                        AL-MOUDHHIK/ AL-MOUBKI                                     AL-MOUWAFFI                  AL-MOUHSI                        AL-MOUHSIN                         AL-MOUHI                           AL-MOUQALLIB                AL-MOUKMIL                    AL-MOUQTADIR                    AL-MUNTAQIM                  AL-MOUSAWWIR             AL-MUBASHSHIR             AL-MOUBAYYIN                    AL-MUDABBIR                   AL-MOU’MIN                      AL-MOUJĪB                        AL-MOUHAYMIN                   AL-MOUTA‘ĀLI                   AL-MOUTAKABBIR          AL-MOUSAWWI                AL-MOUSTI`Ā                         AL-MOUTAHHIR               AL-MOUYASSIR                 AL-MOUZAKKI                  AL-MOUZAYYIN                     AL-MOUDHHILL               AL-MOUGHNI                     AN-NASĪR                           AN-NOUR                                  RABB AL-`ĀLIMINE         AR-RAFI‘                                      AR-RAHMAN AR-RAHEEM    AR-RAQĪB                        AR-RA‘UF                             AR-RAZZAQ                         AS-SAMAD                           AS-SADIQ                                AS-SĀ’IQ                                AS-SANI‘                              AS-SALAM                           AS-SAMĪ‘                                  ASH-SHĀFI                          ASH-SHAFĪ‘                       ASH-SHĀRIH                        ASH-SHAHĪD                      ASH-SHAKOUR                   AT-TAWWĀB                    AL-WĀHID                             AL-WĀRITH                        AL-WASI‘                               AL-WADOUD                    AL-WAHHAB                         AL-WAKIL                            AL-WALI                               DHOU AL-JALAL WA AL-IKRAM                             AZ-ZAHIR

 Connaissez-vous bien Allah, notre Créateur?

Qui vous a créé ? Qui vous a donné ce corps, ces yeux, cette couleur de cheveux ? Qui a déterminé votre morphologie ou la couleur de vos yeux ? Qui a créé les autres hommes, les cieux, la Terre, et tous les êtres qui y vivent? Qui a mis en place cet ordre cosmique qui intègre les planètes, le soleil et les étoiles qui brillent aux confins de l’espace ?

A toutes ces questions, vous donnerez une seule réponse: “Allah”. Si vous demandez à d’autres personnes autour de vous, elles vous diront aussi que c’est Allah. C’est un fait qu’évoque Allah dans le Coran :

<< Si tu leur demandes : “Qui a créé les cieux et la terre, et assujetti le soleil et la lune ?”, ils diront très certainement : “Allah”. Comment se fait-il qu’ensuite ils se détournent (du chemin droit) ? (Sourate al-Ankabut, 61)>>

Alors, à quel point connaissez-vous bien notre Créateur, Celui Qui a institué cet univers à l’équilibre parfait auquel vous appartenez ?

Avez-vous conscience qu’Il vous voit et qu’Il vous entend à chaque instant et qu’Il connaît chacun de vos actes ? Où se trouve Allah selon vous? Vous a t-Il créé pour que vous viviez à votre guise ? A-t-Il édicté pour vous des règles de vie ? Pouvez-vous Le voir? Quelqu’un Lui a-t-Il déjà parlé? Quelles autres créatures a-t-Il créées? Quel type de vie nous promet-Il après la mort ?

Nul doute qu’on pourrait émettre encore bien des questions de ce genre et vous pourriez y répondre avec vos moyens. Mais ce faisant, vous ne feriez que rapporter ce que vous avez appris de votre entourage ou à travers les livres que vous avez lus. Vous êtes-vous déjà demandé si leurs réponses à ces questions étaient correctes?

Chacun peut émettre un point de vue différent sur Allah. Ainsi, un philosophe, du fait de sa formation intellectuelle, en donnera une définition inspirée par les conceptions de ses penseurs préférés. Une ménagère peu instruite se fondera volontiers sur les dires des voisins. Certains auteurs se permettent d’écrire sur Allah sans avoir eu la moindre formation théologique, ni même connaître le moindre verset du Coran, cette ultime révélation faite à l’humanité. Leurs ouvrages sont pourtant considérés comme des références dont on intériorise le contenu et que l’on communique à autrui avec beaucoup d’assurance : la plupart des gens ne se sont jamais demandé si leurs sources pouvaient être inexactes ou erronées.

Il nous faut rappeler à quel point l’humanité est faillible et  peut par conséquent se rendre coupable d’ignorance. De ce fait, dans notre volonté de connaître Allah, nous devons nous tourner vers le Coran, seule source digne de confiance, le Livre où Allah nous explique tout ce que nous avons besoin de savoir. Lorsque nous nous référons à Lui pour répondre aux questions citées plus haut, nous voyons que le visage d’Allah est partout où nous nous tournons.<< Il est plus proche de nous que notre veine jugulaire et est témoin de tout ce que nous faisons ou disons>>. Il connaît nos prières les plus intimes et est à nos cotés à chaque instant. De plus, Allah accorde à certain de Ses serviteurs la faveur de leur parler.  Ainsi s’est-Il adressé au Prophète Moussa (as), le Coran nous rapporte, et l’a préféré à tous les hommes de son époque. Allah a aussi créé les djinns et les anges, ainsi que l’au-delà où nous vivrons tous d’une vie éternelle. Allah nous explique également comment nous comporter pour gagner le paradis.

Ce livre a donc pour but de vous inviter à faire connaissance avec Allah en éliminant toutes les données approximatives ou inexactes que vous avez pu acquérir au fil du temps pour les remplacer par la foi pure et authentique décrite dans le Coran. Vous pourrez ainsi mieux Le connaître et mieux vous approcher de Lui. Allah s’est fait connaître à l’humanité s à travers le Coran qu’Il lui a révélé il y a plus de 1400 ans et nous a enseigné Ses noms sublimes. Il contient de nombreux exemples et explications qui témoignent de la sagesse, de l’intelligence et de la maîtrise esthétique d’Allah.

Au début de chacun des chapitres consacrés aux noms d’Allah, nous avons mis un verset venant d’Allah Lui-même, qui évoque et explique le nom en question.  Ensuite nous avons livré sous une forme concise des explicitations soulignant tel ou tel point du nom évoqué. Ce ne sont que de brefs aperçus en vérité car chaque nom pourrait donner lieu à des tomes entiers d’exégèse, néanmoins nous nous sommes limités à des axes de réflexion qui élargissent l’horizon du lecteur.

Ce livre s’appuie exclusivement sur le contenu du Coran, car nous ne connaissons de Lui que ce qu’Il nous a enseigné. Quant à ce que nous ne savons pas, la connaissance, comme pour toute chose, se trouve auprès d’Allah :

<<Ils dirent : “Gloire à Toi ! Nous n’avons de savoir que ce que Tu nous a appris. Certes c’est Toi l’Omniscient, le Sage.” (Sourate al-Baqara, 32)>>

 AL-ADL

Le Juste, L’ Equitable

 << O les croyants ! Soyez stricts (dans vos devoirs) envers Allah et (soyez) des témoins équitables. Et que la haine pour un peuple ne vous incite pas à être injuste. Pratiquez l’équité : cela est plus proche de la piété. Et craignez Allah. Car Allah est certes parfaitement connaisseur de ce que vous faites. (Sourate al-Maidah, 8)>>

Allah est le plus Juste des juges. Étant donné que Son ordre embrasse l’univers tout entier, Il fera preuve de justice envers Ses serviteurs aussi bien ici-bas que dans l’au-delà. Tous les actes d’Allah, Lui Qui voit, sait et est conscient de tout, convergent vers un but divin et sont placés sous le signe la justice.

Allah jugera les actes de chaque être humain selon Sa justice. Il nous a prévenus que quiconque s’engage dans la voie de la violence sera châtié, mais que d’autre part, la moindre bonne action sera elle aussi récompensée. Sa Justice infinie se manifestera dans l’au-delà dans toute Sa splendeur.

Les mauvais traitements que les incroyants infligent aux prophètes et aux croyants, leurs accusations scandaleuses et leurs autres péchés ne resteront pas impunis. Ces persécutions subies par les croyants les élèveront en degrés au paradis et précipiteront leurs auteurs dans les fins fonds de l’enfer. Le jour du Jugement, Allah établira la balance de justice et nulle âme ne sera lésée. Allah appellera les hommes à rendre compte de leurs actes en mettant un terme au délai qu’Il leur avait imparti. Comme la promesse d’ Allah l’Omniscient est toujours véridique, tout le monde verra les conséquences de ses mauvaises actions dans l’au-delà. Ainsi les incroyants seront sévèrement punis alors que ceux qui sont restés fidèles à Allah seront généreusement récompensés. Dans un verset Allah dit :

<< Ceux qui te prêtent serment d’allégeance ne font que prêter serment à Allah : la main d’Allah est au-dessus de leurs mains. Quiconque viole le serment, ne le viole qu’à son propre détriment ; et quiconque remplit son engagement envers Allah, Il lui apportera bientôt une énorme récompense. (Sourate al-Fath, 10)>>.

C’est l’occasion de faire une remarque sur un point important. Lorsque l’on réfléchit sur la justice divine, il ne faut pas la comparer à la conception humaine de la justice : en effet une personne sans foi peut, lors d’un jugement, se laisser guider par ses passions et désirs, subir l’influence de ses sentiments ou oublier une partie des faits. L’une des principales limites de la justice humaine est surtout qu’on ne connaît jamais les vraies pensées de l’autre. Mais Allah, Qui ne se trompe ni n’oublie jamais, a assigné à chaque homme des anges qui l’observent et consignent tous ses actes et pensées. Allah tient l’âme de tout homme en Sa main. Le Coran nous révèle que notre Seigneur, Qui rend le meilleur des jugements possibles, est infiniment juste :

Le jour où Nous appellerons chaque groupement d’hommes par leur chef, ceux à qui on remettra leur livre dans la main droite liront leur livre (avec plaisir) et ne subiront pas la moindre injustice. (Sourate al-Isra, 71)

Dans l’au-delà, Allah vengera toutes les persécutés. Dans cette vie, il arrive qu’il octroie aux incroyants tous les biens matériels, mais cela ne fait que les inciter à commettre plus de péchés. Dans le Coran, Allah dit que les croyants ne doivent pas être aveuglés par les biens de ce monde, car ils sont insignifiants comparés à ceux qui les attendent dans l’au-delà, d’autant plus que les incroyants sont promis au châtiment éternel du feu.

Dans l’au-delà, chacun rejoindra sa vraie demeure finale, chaque âme se trouvera confrontée à ses actions—bonnes ou mauvaises. Allah manifestera Sa justice à travers l’enfer et le  paradis pour toute l’éternité, en séparant définitivement ceux qui croient de ceux qui ne croient pas.

<< Dis : “Notre Seigneur nous réunira, puis Il tranchera entre nous, avec la vérité, car c’est Lui le Grand Juge, l’Omniscient”. (Sourate Saba, 26) >>.

L’équité est un principe fondamental en Islam. Aussi Allah l’enjoint-Il aux croyants  dans ce verset :

<< Certes, Allah vous commande de rendre les dépôts à leurs ayants droit, et quand vous jugez entre des gens, de juger avec équité. Quelle bonne exhortation qu’Allah vous fait ! Allah est, en vérité, Celui Qui entend et Qui voit tout. (Sourate an-Nisa, 58)>>.

<< Ils sont attentifs au mensonge et voraces de gains illicites. S’ils viennent à toi, sois juge entre eux ou détourne toi d’eux. Et si tu te détournes d’eux, jamais ils ne pourront te faire aucun mal. Et si tu juges, alors juge entre eux en équité. Car Allah aime ceux qui jugent équitablement. (Sourate al-Maidah, 42)>>.

 AL-AFUW

Le Pardonneur

 << Que vous fassiez du bien, ouvertement ou en cachette, ou bien que vous pardonniez un mal… Alors Allah est pardonneur et omnipotent. (Sourate an-Nisa, 149)>>.

Les hommes sont des êtres faillibles à qui il arrive de commettre des erreurs de jugement, de prendre de mauvaises décisions ou d’agir de façon répréhensible. Mais Allah, en tant que Créateur de l’humanité, est conscient des faiblesses des hommes et leur pardonne. S’Il n’était pas aussi enclin au pardon, aucune âme n’entrerait au paradis. Allah attire en effet notre attention sur ce point :

<< Si Allah s’en prenait aux gens pour leurs méfaits, Il ne laisserait sur cette terre aucun être vivant. Mais Il les renvoie jusqu’à un terme fixe. Puis, quand leur terme vient, ils ne peuvent ni le retarder d’une heure ni l’avancer. (Sourate an-Nahl, 61)>>.

Cependant il nous faut garder à l’esprit qu’Allah n’accorde Son pardon qu’à Ses serviteurs sincères et repentants. Aussi quiconque veut être pardonné doit-il se montrer sincère et ferme dans son repentir. Allah montre clairement qu’Il ne pardonnera pas à ceux qui se repentent et replongent aussitôt dans le péché sans le moindre regret :

<< Allah accueille seulement le repentir de ceux qui font le mal par ignorance et qui aussitôt se repentent. Voilà ceux de qui Allah accueille le repentir. Et Allah est omniscient et sage. (Sourate an-Nisa, 17) >>.

 AL- ĀKHIR

Le Dernier, Celui Qui subsiste quand tout le reste disparaît

 << C’est Lui le Premier et le Dernier, l’Apparent et le Caché et Il est omniscient. (Sourate al-Hadid, 3) >>

Allah a créé l’univers ex nihilo et un jour, Il l’anéantira, lui faisant ainsi retrouver son état premier. Nul n’est immortel, car tout être vivant vient à l’existence pour un temps donné puis meurt, à l’exception d’Allah Qui est le Premier et le Dernier et n’a donc ni début ni fin.

Allah, Créateur de la vie et du temps, n’est affecté par aucune des caractéristiques de la matière qu’il a initiée. Etant donné qu’Il est infini, Il existe pour toute l’éternité, Il a toujours été et ne dépend ni du temps ni de l’espace. Il est donc en dehors facteur temps-espace. Ce point est affirmé dans le Coran, comme suit :

<< Tout ce qui est sur elle [la terre] doit disparaître, [Seule] subsistera La Face [Wajh] de ton Seigneur, plein de majesté et de noblesse. (Sourate ar-Rahman, 26-27)  >>.

 AHKAM AL-HĀKIMINE

Le plus Sage des juges

 << Allah n’est-Il pas le plus Sage des juges ? (Sourate at-Tin, 8) >>.

Allah soumet toute chose à Son jugement et à Sa sentence. Tous les événements ne se déroulent que selon Son ordre et Sa volonté. Chacun de Ses jugements recèle souvent divers desseins divins dont la sagesse nous est cachée. Aussi la plupart des gens ne comprennent pas vraiment Ses commandements à cause de leurs capacités limitées. De plus, Allah est d’une sagesse infinie, au-delà du temps et de l’espace et c’est Lui Qui a créé l’humanité et  la confiné dans ces concepts. Nul homme ne peut savoir ce qui va arriver le lendemain, ou même dans l’heure suivante. Lorsque Allah donne un ordre en revanche, Il a déjà la connaissance de toutes ses conséquences  sans considération du temps ou de l’espace. Ainsi Allah a créé toute chose conformément à Son plan divin et à Sa sagesse infinie.

Les incroyants ne pourront jamais appréhender les desseins d’Allah, car leur vision du monde se fonde sur une certaine logique et ils pensent que tout ce qui arrive doit suivre cette logique et  les restrictions qui lui sont inhérentes. Il leur est impossible de comprendre qu’Allah contrôle tout. Les croyants en revanche s’efforcent de déceler les desseins d’Allah à travers Ses décrets et sont convaincus qu’Il est le Meilleur des juges. Dans le Coran, Allah commande aux croyants d’adopter l’attitude suivante :

<< Et suis ce qui t’est révélé, et sois constant jusqu’à ce qu’Allah rende Son jugement car Il est le Meilleur des juges. (Sourate Yunus, 109) >>.

<< Et Noah invoqua son Seigneur et dit : « O mon Seigneur, certes mon fils est de ma famille et Ta promesse est vérité. Tu es le Plus Juste des juges (Sourate Hud, 45) >>.

 AL-‘ALĪM

L’Omniscient

 << A Allah seul appartiennent l’est et l’ouest. Où que vous vous tourniez, la Face (direction) d’Allah est donc là, car Allah a la grâce immense ; Il est omniscient. (Sourate al-Baqarah, 115)>>.

Lorsque l’homme commence à faire usage de sa raison, il engrange un certain nombre de connaissances qui vont peu à peu s’accumuler. Certains se spécialisent dans des domaines comme la physique, la philosophie ou l’histoire. Toutes ces connaissances sont liées au verbe connaître, selon l’acception que nous lui connaissons. Mais ce verbe a une autre dimension qui excède ce que l’homme peut concevoir, notamment la façon dont Allah connaît toute chose.

Parce qu’il est le Créateur de l’univers, Allah détient tout le savoir relatif aux cieux, à la terre et à ce qui s’y trouve, ainsi que toutes les lois qui régissent l’univers et tous les événements qui s’y déroulent, quel que soit le lieu ou le moment.  Mieux, Sa connaissance est infinie, car Il connaît le nom de tous les nouveaux-nés venus au monde à chaque instant, chaque feuille qui tombe de chaque arbre, ce qui se passe à tout instant dans l’espace, ce que contient l’ADN de chaque être humain et d’innombrables d’autres choses encore.

Ceci, nous devons toujours le garder à l’esprit : outre tout ce qui a été mentionné ci-dessus, Allah connaît toutes nos pensées et nos actes les plus secrets. Nous croyons habituellement que nous seuls sommes au courant de nos pensées, sentiments, peines, mais ce n’est qu’une illusion, car Allah, Qui maintient chaque parcelle de l’univers sous Son contrôle, sait aussi ce qui se cache dans le cœur de chacun. Le Coran nous informe justement de la science infinie d’Allah :

<< Vous n’atteindriez la (vraie) piété que si vous faites largesses de ce que vous chérissez. Tout ce dont vous faites largesses, Allah le sait certainement bien. (Sourate Al-Imran, 92) >>.

<< N’as-tu pas vu qu’Allah est glorifié par tous ceux qui sont dans les cieux et la terre ; ainsi que par les oiseaux déployant leurs ailes ? Chacun, certes, a appris sa façon de L’adorer et de Le glorifier. Allah sait parfaitement ce qu’ils font (Sourate an-Nur, 41) >>.

<< Et le soleil court vers un gîte qui lui est assigné ; telle est la détermination du Tout-Puissant, de l’Omniscient. (Sourate Ya Sin, 38)  >>.

<< Eh quoi ! Ils replient leurs poitrines afin de se cacher de Lui. Même lorsqu’ils se couvrent de leurs vêtements, Il sait ce qu’ils cachent et ce qu’ils divulguent, car Il connaît certes le contenu des poitrines. (Sourate Hud, 5)>>.

<< Or, ils ne le souhaiteront jamais, sachant tout le mal qu’ils ont perpétré de leurs mains. Et Allah connaît bien les injustes. (Sourate al-Baqarah, 95)  >>.

<< Ce n’est pas vous qui les avez tués : mais c’est Allah Qui les a tués. Et lorsque tu lançais (une poignée de terre), ce n’est pas toi qui lançais : mais c’est Allah Qui lançait, et ce pour éprouver les croyants d’une belle épreuve de Sa part ! Allah est audient et omniscient. (Sourate al-Anfal, 17)  >>.

 AL-‘ALI

Le Très Haut, le Sublime

 << Il n’a pas été donné à un mortel qu’Allah lui parle autrement que par révélation, ou de derrière un voile, ou qu’Il [lui] envoie un messager (Ange) qui révèle, par Sa permission, ce qu’Il [Allah] veut. Il est sublime et sage. (Sourate ash-Shura, 51) >>.

Allah se présente à nous en ces termes : Il est Allah, le Créateur de tous les mondes et le Souverain unique de l’univers, Il est le Très-Haut et le Possesseur des cieux, de la terre et de tout ce qui s’y trouve. Il n’est d’autre divinité que Lui. Il est le Très-Haut, exalté au dessus de ce que les athées lui associent. Il est le Souverain, le Tout-Puissant et le Seigneur des voies d’ascension. Allah est autosuffisant et ne connaît pas le besoin.

Tous les beaux noms appartiennent à Allah, car Il est le détenteur de l’infinie beauté et de l’infinie splendeur. Nous  n’avons pu le connaître que    parce qu’Il s’est présenté à nous et l’appréhender qu’à travers les versets du Coran où Il se décrit, comme celui-ci:

<< Allah ! Point de divinité à part Lui, le Vivant, Celui Qui subsiste par lui-même “al-Qayyum”. Ni somnolence ni sommeil ne Le saisissent. A lui appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Qui peut intercéder auprès de Lui sans Sa permission ? Il connaît leur passé et leur futur. Et, de Sa science, ils n’embrassent que ce qu’Il veut. Son Trône “Kursiy” déborde les cieux et la terre, dont la garde ne Lui coûte aucune peine. Et Il est le Très Haut, le Très Grand. (Sourate al-Baqarah, 255) >>.

 AL-‘ĀSIM

Le Protecteur

<< Il répondit : “Je vais me réfugier vers un mont qui me protégera de l’eau”. Et Noé lui dit : “Il n’y a aujourd’hui aucun protecteur contre l’ordre d’Allah. (Tous périront) sauf celui à qui Il fait miséricorde”. Et les vagues s’interposèrent entre les deux, et le fils fut alors du nombre des noyés. (Sourate Hud, 43) >>.

Les hommes, créatures faibles par nature, sont à la merci de bien des calamités qui peuvent les frapper à tout instant : séismes, déluges, ouragans (comme l’ouragan dévastateur Katrina aux USA en 2006), éruptions volcaniques, etc. De plus, les hommes n’ont pas toujours les capacités psychologiques pour faire face à ces maux. Néanmoins, ils devraient toujours se rappeler ceci : quels que soient leur force ou leurs efforts, il ne peuvent échapper à de telles menaces que si Allah en décide ainsi. Allah le Très Miséricordieux est notre seul Protecteur, comme le rappelle le Coran :

<< Dis : “Qui vous délivre des ténèbres de la terre et de la mer ?” Vous l’invoquez humblement et en secret : “S’Il nous délivre de ceci, nous serons du nombre des reconnaissants. Dis : “C’est Allah Qui vous en délivre ainsi que toute angoisse. Pourtant, vous Lui donnez des associés”. (Sourate al-An‘am, 63-64) >>.

Bien des gens ne se rappellent Allah que lorsqu’ils se retrouvent seuls, lorsqu’ils se rendent compte que ni les biens matériels ni des soutiens puissants ne peuvent les sauver, ou lorsqu’ils tombent malades. Lorsque ces épreuves sont passées, ils oublient ce qu’il leur est arrivé et se montrent de nouveau ingrats envers Allah. Les individus qui persistent dans leur ingratitude malgré la protection d’Allah verront la vérité quand ils seront confrontés au châtiment éternel de l’enfer, ainsi que l’annonce le Coran :

<< Quant à ceux qui ont cru et fait de bonnes œuvres, Il leur accordera leurs pleines récompenses et y ajoutera le surcroît de Sa grâce. Et quant à ceux qui ont eu la morgue et se sont enflés d’orgueil, Il les châtiera d’un châtiment douloureux. Et ils ne trouveront, pour eux, en dehors d’Allah, ni allié ni secoureur (Sourate an-Nisa, 173) >>.

AL-‘ADHīM

Le Très Glorieux

 

A Lui appartient ce qui est dans les cieux et ce qui est sur la terre. Et Il est le Sublime, le Très Glorieux. (Sourat ash-Shura, 4)

La puissance et la grandeur d’Allah sont un défi à la raison humaine. Néanmoins, on peut essayer s’en faire une idée à travers les indices éloquents qu’en donne l’univers tout entier. Un regard plus attentif sur notre planète nous rend sensibles à Sa grandeur.

Les cieux où planent des nuages lourds de plusieurs tonnes, les montagnes qui s’élèvent à des milliers de mètres au-dessus du sol, les océans qui abritent des millions d’êtres vivants, la fulgurance de l’éclair et le fracas effroyable du tonnerre, l’existence de milliards d’êtres soumis à Allah, voilà quelques exemples qui témoignent indubitablement de l’existence d’ Allah.

Pour avoir un meilleur aperçu de la grandeur de notre Seigneur, quittons les limites de notre monde et méditons : nous vivons dans un espace infini, cet univers qui contient des milliards de galaxies aux étoiles innombrables. Nous vivons dans l’une de ces galaxies, sur une planète appelée Terre qui tourne autour de son axe à une vitesse d’environ 1670 kilomètres/heure. Penser à ces données vertigineuses suffit à nous montrer à quel point notre existence est insignifiante au regard de l’univers, à peine plus importante  qu’un grain de poussière sur la terre.

Cet exemple nous montre aussi que les gens qui s’adonnent à la contemplation du monde, sont mieux à même de percevoir la majesté  du Seigneur qui a créé des milliards de galaxies et les tient dans Sa main. Dans un verset, Allah évoque Ses beaux noms:

Allah ! Point de divinité à part Lui, le Vivant, Celui Qui subsiste par lui-même “al-Qayyum”. Ni somnolence ni sommeil ne Le saisissent. A lui appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Qui peut intercéder auprès de Lui sans Sa permission ? Il connaît leur passé et leur futur. Et, de Sa science, ils n’embrassent que ce qu’Il veut. Son Trône “Kursiy” déborde les cieux et la terre, dont la garde ne Lui coûte aucune peine. Et Il est le Très Haut, le Très Glorieux. (Sourate al-Baqarah, 255)

AL-‘AZĪZ

Le Tout-Puissant

 

Ne pense point qu’Allah manque à Sa Promesse envers Ses messagers. Certes Allah est tout puissant et détenteur du pouvoir de punir. (Sourate Ibrahim, 47)

Ce nom d’Allah exprime qu’Il triomphera toujours et que nul ne peut s’opposer à Lui, car Lui seul détient le vrai pouvoir. Allah a créé l’ordre de l’univers, toutes ses lois (connues ou pas) et tous les êtres vivants sur terre. Face à l’infinie puissance d’Allah qui se manifeste de façon très visible dans l’univers, la faiblesse des créatures est évidente. Les êtres créés ne peuvent exister, subsister et agir que s’Il en décide ainsi.

Nul doute que l’humanité ne fait pas exception à cet état de faiblesse ontologique. Peu importe l’apparente force ou puissance que possède l’être humain, il est faible et impuissant au regard d’Allah. Aucune fortune, aucun statut social ne peut le préserver du châtiment d’Allah ; seuls ceux qui se soumettent à Lui, vivent selon Ses commandements et s’efforcent d’obtenir Son agrément bénéficieront de Sa protection. Dans le Coran, Allah promet à Ses loyaux serviteurs qu’ils triompheront de leurs adversaires :

Allah a prescrit : “Assurément, Je triompherai, moi ainsi que Mes messagers”. En vérité Allah est fort et puissant. (Sourate al-Mujadala, 21)

…Et Il a fait descendre le discernement. Ceux qui ne croient pas aux révélations d’Allah auront, certes, un dur châtiment ! Et, Allah est puissant, détenteur du pouvoir de punir. (Sourate Al-Imran, 4)

Allah atteste, et aussi les anges et les doués de science, qu’il n’y a point de divinité à part Lui, le Mainteneur de la justice. Point de divinité à part Lui, le Puissant, le Sage ! (Sourate Al-Imran, 18)

Que ce qu’ils disent ne t’afflige pas. La puissance toute entière appartient à Allah. C’est Lui Qui est l’Audient, l’Omniscient. (Sourate Yunus, 65)

Un hadith  du Prophète Muhammad (pbsl) dit à ce sujet :

Un bédouin demanda un jour au Prophète (pbsl) : “Enseigne-moi quelque bonne parole à dire.” Le Prophète (pbsl) répondit “Dis : ‘Il n’y a de Dieu qu’Allah, l’Unique, sans associé. Allah est le Très Grand, louanges à Lui. Louanges au Maître des Mondes, il n’est de force et de puissance qu’en Allah, le Très-Puissant, le Sage.’” (Sahih Muslim)

AL-BĀ‘ITH

Le Résurrecteur

 

Comment pouvez-vous renier Allah alors qu’Il vous a donné la vie, quand vous en étiez privés ? Puis Il vous fera mourir ; puis Il vous fera revivre et enfin c’est à Lui que vous retournerez. (Sourate al-Baqarah, 28)

Tous les hommes, depuis la nuit des temps, sont voués à mourir un jour, c’est une réalité inéluctable. Pourtant, la plupart des gens évitent de réfléchir sur la mort et la résurrection qui suivra. Le Coran décrit leur attitude ainsi :

Ils disent : “Quoi ! Serons-nous ramenés à notre vie première, quand nous serons ossements pourris ?” (Sourate an-Nazi‘at, 10-11)

Le Coran apporte la réponse la plus explicite à cette erreur courante en disant :

…Et  il [l’homme] Nous cite un exemple, tandis qu’il oublie sa propre création ; il dit : “Qui va redonner la vie à des ossements une fois réduits en poussière ?” Dis : “Celui Qui les a créés une première fois, leur redonnera la vie. Il Se connaît parfaitement à toute création. (Sourate Ya Sin, 78-79)

Comme ces versets l’indiquent, Allah a créé l’humanité et a pourvu chacun de nous de qualités propres. Ainsi, jusqu’à nos empreintes digitales, nous avons tous des caractéristiques individuelles, c’est-à-dire qui n’appartient qu’à chacun de nous. En tant qu’il est notre Créateur, Il peut récréer chacun de nous exactement de la même façon que lors de notre première création, autant de fois qu’Il le souhaite. Allah nous en donne une illustration à chaque automne, quand la nature « meurt » et connaît effectivement une sorte de « mort » qui dure tout l’hiver. Mais quand le printemps arrive, nous voyons les branches nues refleurir et la nature tout entière verdoie à nouveau. De plus, cette résurrection se répète inlassablement depuis le début de la création. Pour Allah, il n’est pas plus difficile de ressusciter une personne. Plusieurs versets établissent une analogie entre ces deux types de résurrection :

Du mort, Il fait sortir le vivant, et du vivant, Il fait sortir le mort. Et Il redonne la vie à la terre après sa mort. Et c’est ainsi que l’on vous fera sortir (à la résurrection). (Sourate ar-Rum, 19)

Regarde donc les effets de la miséricorde d’Allah comment Il redonne la vie à la terre après sa mort. C’est Lui Qui fait revivre les morts et Il est omnipotent. (Sourate ar-Rum, 50)

Ce nom sublime Al-Ba‘ith signifie aussi “Celui Qui envoie les prophètes.” Allah a envoyé les messagers avertir leur peuple et apporter la bonne nouvelle afin de les inviter à suivre le droit chemin. Il a révélé à certains messagers des livres qui leur ont permis de tirer leur peuple des ténèbres de l’ignorance pour les amener à la lumière. C’est, sans conteste, une grande faveur qu’Allah a accordée aux hommes. Dans le Coran, Allah nous raconte que :

Les gens formaient (à l’origine) une seule communauté (croyante). Puis, (après leurs divergences,) Allah envoya des prophètes comme annonciateurs et avertisseurs ; et Il fit descendre avec eux le Livre contenant la vérité, pour régler parmi les gens leurs divergences. Mais, ce sont ceux-là mêmes à qui il avait été apporté, qui se mirent à en disputer, après que les preuves leur furent venues, par esprit de rivalité ! Puis Allah, de par Sa grâce, guida ceux qui crurent vers cette Vérité sur laquelle les autres disputaient. Et Allah guide Qui Il veut vers le chemin droit. (Sourate al-Baqarah, 213)

Allah a très certainement fait une faveur aux croyants lorsqu’Il a envoyé chez eux un messager de parmi eux-mêmes, qui leur récite. Ses versets, les purifie et leur enseigne le Livre et la Sagesse, bien qu’ils fussent auparavant dans un égarement évident. (Sourate Al-Imran, 164)

 

AL-BĀQI

Celui Qui perdure à tout jamais

Tout ce qui est sur elle [la terre] doit disparaître, seule subsistera La Face [Wajh] de ton Seigneur, plein de majesté et de noblesse. (Sourate ar-Rahman, 26-27)

Toute la création est vouée à disparaître un jour. Les hommes naissent, vivent un certain temps, puis meurent. Il en va de même des plantes et des animaux. Par exemple, un arbre peut vivre trois cents ans, mais il finira par mourir à l’heure fixée. Les choses inanimées sont elles aussi victimes du temps. Des grandes civilisations du passé, nous n’avons hérité que des vestiges. Allah attire notre attention sur ce fait :

Que de cités, donc, avons-Nous fait périr, parce qu’elles commettaient des tyrannies. Elles sont réduites à des toits écroulés : Que de puits désertés ! Que de palais édifiés (et désertés aussi) ! (Sourate al-Hajj, 45)

L’univers lui aussi connaîtra un jour une fin. Toutes les étoiles et soleils présents dans l’espace épuiseront un jour leur énergie et s’éteindront. Ou bien, Allah détruira l’univers d’une autre façon et accomplira ainsi Sa promesse concernant le Jour du Jugement. Il en est tout à fait capable, car il est le Créateur de toutes choses et possède l’éternité et l’infini :

Tout ce qui vous a été donné est la jouissance éphémère de la vie ici-bas et sa parure, alors que ce qui est auprès d’Allah est meilleur et plus durable… Ne comprenez-vous donc pas ? (Sourate al-Qasas, 28:60)

AL-BĀRI’

Celui Qui donne un commencement à toute chose

 

C’est Lui Allah, le Créateur, Celui Qui donne un commencement à toute chose, le Formateur. A Lui les plus beaux noms. Tout ce qui est dans les cieux et la terre Le glorifie. Et c’est Lui le Puissant, le Sage. (Sourate al-Hashr, 24)

L’univers repose sur l’équilibre et l’harmonie. Les avancées scientifiques nous en dévoilent chaque jour un peu plus sur ce point. Il est évident que tous les systèmes existant dans l’univers ont été élaborés par une intelligence supérieure qui a créé tout ce qui existe d’une façon remarquable. Cette harmonie parfaite existe depuis des milliards d’années et s’étend à un nombre infini d’êtres vivants ou  inertes.

Quand nous examinons la vie sur terre, nous faisant face à nous des signes incontestables qui montrent que ce monde a un Créateur, que nous les reconnaissions ou pas. Par exemple, la proportion des gaz constituant l’atmosphère est de nature à garantir la survie de tous les êtres vivants. Les hommes et les animaux inhalent l’oxygène et rejettent du dioxyde de carbone, mais bien que ce soit un processus continu, la proportion de ces deux gaz ne varient pas car les plantes ont justement besoin de dioxyde de carbone et rejettent l’oxygène. De ce fait, l’oxygène consommé par les hommes et les animaux est remplacé par les plantes et l’équilibre est préservé.

Ce n’est qu’un exemple parmi d’autres qui attestent l’existence d’un Créateur de l’univers. On peut en trouver bien d’autres tant au niveau microscopique que macroscopique. L’univers, la vie sur terre ne sont possibles que parce qu’il y une adéquation, des relations réciproques et complémentaires entre les différentes créatures de notre Seigneur:

Et [rappelez-vous], lorsque Moïse dit à son peuple : « O mon peuple, certes vous vous êtes fait du tort à vous-mêmes en prenant le veau pour idole. Revenez donc à votre Créateur ; puis, tuez donc les coupables vous-mêmes : ce serait mieux pour vous, auprès de votre Créateur” ! … C’est ainsi qu’Il agréa votre repentir ; car c’est Lui, certes, le Repentant et le Miséricordieux ! (Sourate al-Baqarah, 54)

AL-BASĪR

Le Clairvoyant

N’ont-ils pas vu les oiseaux au-dessus d’eux, déployant et repliant leurs ailes tour à tour ? Seul le Tout Miséricordieux les soutient. Car Il est, sur toute chose, Clairvoyant. (Sourate al-Mulk, 19)

Nos capacités visuelles sont très limitées. Avec nos seuls yeux, nous ne voyons pas plus loin que quelques kilomètres, et encore faut-il que le ciel soit dégagé et que nous soyons en hauteur. Même si les circonstances sont excellentes, nous obtenons une image assez confuse, peu nette.

Dans certaines situations et en particulier quand nous sommes seuls, nous croyons que personne ne nous voit et que comme nous n’aurons donc pas à rendre compte de nos actes, nous pouvons faire ce qui nous  plaît. Nous allons jusqu’à penser que nos péchés seront sans conséquence. Mais c’est une grave erreur, car Allah voit le moindre de nos actes. Si la vision de l’homme est limitée, Allah embrasse quant à Lui non seulement la pièce où nous nous trouvons à l’instant mais aussi les pièces attenantes, la maison, la ville et le pays où se trouve cette maison, le continent sur lequel le dit pays est situé, la Terre, le système solaire, en un mot tout l’univers et plus encore. Dans le Coran, Allah nous informe qu’Il est au courant de tout :

Tu ne te trouveras dans aucune situation, tu ne réciteras aucun passage du Coran, vous n’accomplirez aucun acte sans que Nous soyons témoin au moment où vous l’entreprendrez. Il n’échappe à ton Seigneur ni le poids d’un atome sur terre ou dans le ciel, ni un poids plus petit ou plus grand qui ne soit déjà inscrit dans un livre évident. (Sourate Yunus, 61)

Et accomplissez la salat et acquittez la zakat. Et tout ce que vous avancez de bien pour vous-mêmes, vous le retrouverez auprès d’Allah, car Allah voit parfaitement ce que vous faites. (Sourate al-Baqarah, 110)

Ils ont des grades (différents) auprès d’Allah et Allah observe bien ce qu’ils font. (Sourate Al‘Imran, 163)

Ceux qui dénaturent le sens de Nos versets (le Coran) ne Nous échappent pas. Celui qui sera jeté au feu sera-t-il meilleur que celui qui viendra en toute sécurité le jour de la résurrection ? Faites ce que vous voulez car Il est clairvoyant sur tout ce que vous faites. (Sourate Fussilat, 40)

AL- BĀSIT

Celui qui étend

 

Quiconque prête à Allah de bonne grâce, Il le lui rendra multiplié plusieurs fois. Allah restreint ou étend (Ses faveurs). Et c’est à Lui que vous retournerez. (Sourate al-Baqarah, 245)

Allah accorde des bienfaits spirituels et matériels à ceux qui croient en Lui et Lui obéissent d’un cœur sincère. Il dissipe les difficultés auxquelles ils sont confrontés. Lorsqu’ils subissent une épreuve, maladie ou autre, les croyants prennent refuge en Allah exclusivement, et pour les récompenser, Allah allège leur fardeau—à moins qu’il ne veuille les tester—alors qu’Il alourdit celui des incroyants.

Le Coran fournit plusieurs exemples  à cet effet. Ainsi, le Prophète Moussa (psl) et les fils d’Israël étaient contraints de quitter l’Egypte à cause de la tyrannie de Pharaon, mais celui-ci les a poursuivi. Au cours de leur fuite, les fils d’Israël se retrouvèrent pris entre les armées de Pharaon et la mer, et crurent que c’en était fait d’eux. Mais Allah répondit à l’appel du Prophète Moussa (psl) divisa les eaux et leur ouvrit un chemin à sec pour qu’ils puissent s’échapper. Allah détruisit aussi Pharaon et son armée, et fit des fils d’Israël leurs héritiers.

Voici un autre exemple :

Et quiconque émigre dans le sentier d’Allah trouvera sur terre maints refuges et abondance. Et quiconque sort de sa maison, émigrant vers Allah et Son messager, et que la mort atteint, sa récompense incombe à Allah. Et Allah est pardonneur et miséricordieux. (Sourate an-Nisa, 100)

Pas de doute, Allah a toujours tenu- et tiendra toujours- Sa promesse  envers Ses fidèles serviteurs :

En vérité ton Seigneur étend Ses dons largement à qu’Il veut ou les accorde avec parcimonie. Il est, sur Ses serviteurs, parfaitement connaisseur et clairvoyant. (Sourate al-Isra, 30)

AL-BĀTIN

L’Intérieur, le Caché

 

C’est Lui le Premier et le Dernier, l’Apparent et le Caché et Il est omniscient. (Sourate al-Hadid, 3)

Regardez autour de vous, dans votre chambre. Tout ce que vous voyez a été élaboré et fabriqué par quelqu’un, de la porte au lecteur de CD en passant par le poster sur le mur, etc. Regardez à présent par la fenêtre les arbres, le soleil, le ciel, les oiseaux, les autres hommes. Si c’est la nuit, vous voyez même la lune et les étoiles. Si tout ce qui vous entoure dans votre chambre, est l’œuvre de quelqu’un, comment peut-il en être autrement pour le reste des choses qui vous entourent ?

C’est une vérité d’évidence. De même que vous ne pouvez pas soutenir que ce poster sur le mur de votre chambre est l’œuvre du hasard, vous ne pouvez pas non plus réduire le soleil, les étoiles et la lune  à de simples fruits du hasard. Tout ce que vous voyez sur terre et dans les cieux est l’œuvre d’un créateur. Notre Seigneur, Qui a créé toute chose avec perfection, Se fait connaître à nous à travers la création. Quand vous regardez à la fenêtre, vous ne Le voyez pas naturellement. Cependant, Son existence, Sa puissance, et Son talent esthétique sont visibles dans tout ce qu’Il a créé. C’est ce que nous enseigne le nom al-Bātin. Son  existence et Sa maîtrise de l’univers se manifestent dans tout l’univers mais nul ne peut Le voir, à moins qu’Il ne le veuille :

Les regards ne peuvent l’atteindre, cependant qu’Il saisit tous les regards. Et Il est le Doux, le Parfaitement Connaisseur. (Sourate al-An‘am, 103)

 

 

AL- BADĪ‘

l’Inventeur/l’Innovateur

Le Créateur, Celui Qui crée sans modèle, en innovant

 

Il est le Créateur des cieux et de la terre à partir du néant ! Lorsqu’Il décide une chose, Il dit seulement : “Sois”, et elle est aussitôt. (Sourate al-Baqarah, 117)

Quelles que soient nos compétences et notre intelligence, toute innovation ou nouvelle idée que nous concevons est liée à notre contexte et à ce que nous voyons autour de nous. Nous avons cinq sens et nous ne pouvons en inventer de sixième. Par ailleurs, nous n’utilisons nos cinq sens que dans une certaine limite. Tout ce que nous ne pouvons percevoir par leur intermédiaire nous est complètement inconnu. Nous ne pouvons donc pas exercer notre pensée sur des choses qui ne se trouvent pas sur terre ou dans la partie de l’univers que nous connaissons.

C’est ainsi que les scientifiques développent certains projets en s’inspirant des animaux et de leurs caractéristiques remarquables. Par exemple, le museau du dauphin a inspiré les coques des bateaux modernes, tandis que les radars reprennent le principe des ultrasons utilisé par les chauves-souris pour compenser leur faible acuité visuelle.  Il y a quantité d’autres exemples (Harun Yahya, BIOMIMETISME: La technologie imite la nature)

La connaissance d’Allah est infinie. Tout ce qui existe, qu’il soit ou non visible à l’œil nu, est le produit de la création d’Allah, toujours innovante. A une période où rien n’existait encore, ni l’univers, ni les galaxies, ni les planètes, ni les êtres vivants, ni même une seule cellule,  Il a  décidé  de créer un système harmonieux comprenant tous ces éléments. Par Son ordre « Sois »  l’univers est advenu, avec tout ce qu’il contient, sans modèle préétabli, mais conforme à ce qu’Allah voulait. Du monde microscopique aux corps célestes, découverts si récemment, tous ces systèmes ont été conçus par Allah et fonctionnent selon Ses lois, comme Il le dit dans le Coran :

Dis : « Mon Seigneur a commandé l’équité. Que votre prosternation soit exclusivement pour Lui. Et invoquez-Le, sincères dans votre culte. De même qu’Il vous a créés, vous retournez à Lui. (Sourate al-A‘raf, 29)

Créateur de cieux et de la terre. Comment aurait-Il un enfant, quand Il n’a pas de compagne ? C’est Lui Qui a tout créé, et Il est omniscient. (Sourate al-An‘am, 101)

AL-BARR

Le Bienfaisant; Le Charitable

 

Antérieurement, nous L’invoquions. C’est Lui certes, le Charitable, le Très Miséricordieux”. (Sourate at-Tur, 28)

Allah a créé tous les hommes et leur a assigné un environnement où tout est fait pour répondre à leurs besoins. Dans la sourate an-Nahl, Allah évoque quelques-uns de ces bienfaits :

Il a créé l’homme d’une goutte de sperme ; et voilà que l’homme devient un disputeur déclaré. Et les bestiaux, Il les a créés pour vous ; vous en retirez des [vêtements] chauds ainsi que d’autres profits. Et vous en mangez aussi. Ils vous paraissent beaux quand vous les ramenez, le soir, et aussi le matin quand vous les lâchez pour le pâturage. Et ils portent vos fardeaux vers un pays que vous n’atteindriez qu’avec peine. Vraiment, votre Seigneur est compatissant et miséricordieux. Et les chevaux, les mulets et les ânes, pour que vous les montiez, et pour l’apparat. Et Il crée ce que vous ne savez pas. Il appartient à Allah [par Sa grâce, de montrer] le droit chemin car il en est qui s’en détachent. Or, s’Il voulait, Il vous guiderait tous. C’est Lui Qui, du ciel, a fait descendre de l’eau qui vous sert de boisson et grâce à la quelle poussent des plantes dont vous nourrissez vos troupeaux. D’elle, Il fait pousser pour vous, les cultures, les oliviers, les palmiers, les vignes et aussi toutes sortes de fruits. Voilà bien là une preuve pour des gens qui réfléchissent. Pour vous, Il a assujetti la nuit et le jour ; le soleil et la lune. Et à Son ordre sont assujetties les étoiles. Voilà bien là des preuves pour des gens qui raisonnent. Ce qu’Il a créé pour vous sur la terre a des couleurs diverses. Voilà bien là une preuve pour des gens qui se rappellent. Et c’est Lui Qui a assujetti la mer afin que vous en mangiez une chair fraîche, et que vous en retiriez des parures que vous portez. Et tu vois les bateaux fendre la mer avec bruit, pour que vous partiez en quête de Sa grâce et afin que vous soyez reconnaissants. Et Il a implanté des montagnes immobiles dans la terre afin qu’elle ne branle pas en vous emportant avec elle de même que des rivières et des sentiers, pour que vous vous guidiez, ainsi que des points de repère. Et au moyen des étoiles [les gens] se guident. (Sourate an-Nahl, 4-16)

Il est évident que nul ne peut prétendre atteindre ces bienfaits par ses seuls efforts. Néanmoins, Allah les a accordés à l’humanité afin de lui donner un aperçu de Son immense générosité envers Ses serviteurs. Qu’attend-Il en retour ? La réponse nous est donnée par la suite dans la même sourate. Il s’agit de Lui accorder notre attention et de L’adorer::

Celui Qui crée est-il semblable à celui qui ne crée rien ? Ne vous souvenez-vous pas ?

Et si vous comptez les bienfaits d’Allah, vous ne saurez pas les dénombrer. Car Allah est pardonneur, et miséricordieux. (Sourate an-Nahl, 17-18)

AL-JĀMI‘

Le Rassembleur

 

Seigneur ! C’est Toi Qui rassembleras les gens, un jour – en quoi il n’y a point de doute – Allah, vraiment, ne manque jamais à Sa promesse. (Sourate Al ‘Imran, 9)

Cet attribut d’Allah exprime le contrôle qu’Il exerce sur tous les systèmes existants dans l’univers. En tant que créateur, Il a en effet le pouvoir de soumettre à Son ordre les êtres animés et non animés et de les rassembler là où Il veut. Dans le Coran, Allah promet de rassembler tous les croyants dans ce monde :

A chacun une orientation vers laquelle il se tourne. Rivalisez donc dans les bonnes œuvres. Où que vous soyez, Allah vous ramènera tous vers Lui, car Allah est, certes omnipotent. (Sourate al-Baqarah, 148)

Toutefois, le vrai rassemblement aura lieu le jour du jugement, quand tous les croyants paraîtront en Sa présence. Allah Qui connaît  les incroyants qui le renient ainsi que Ses messagers, sait quelles sont leurs actions et convoquera tous les hommes en faisant retentir le Cor. Tous les incroyants comparaîtront et devront rendre compte de leurs actes ; Il les condamnera à la damnation éternelle à titre d’expiation pour leurs péchés.

Au  paradis en revanche, Allah récompensera ses fidèles serviteurs, qui formeront eux aussi un rassemblement, avec à leur têtes leurs guides. Une lumière brillera devant eux et à leur droite et ils obtiendront le paradis par Sa grâce et Sa miséricorde. Comme dans ce monde, Il laissera les incroyants ensemble s’interpeller mutuellement. Leurs épouses impies et leurs idoles occuperont une parcelle étroite de l’enfer. Les incroyants se consumeront de chagrin de se voir menés en enfer avec leurs épouses et amis sur lesquels  ils comptaient tant. Dans le verset suivant, Allah nous annonce qu’Il rassemblera les adeptes de Satan et les mettra tous ensemble en enfer.

Dans le Livre, il vous a déjà révélé ceci : lorsque vous entendez qu’on renie les versets (le Coran) d’Allah et qu’on s’en raille, ne vous asseyez point avec ceux-là jusqu’à ce qu’ils entreprennent une autre conversation. Sinon, vous serez comme eux. Allah rassemblera, certes, les hypocrites et les incroyants, tous, dans l’enfer. (Sourate an-Nisa, 140)

AL-JABBĀR

L’ Irrésistible, Le Contraignant/ L’Omnipotent

 

C’est Lui, Allah. En dehors de Qui il n’y a point de divinité ; Il est le Souverain, le Saint, le Pacifique, le Protecteur, l’Arbitre Suprême, le Puissant, l’Irrésistible, le Superbe. Gloire à Allah ! Il est bien au dessus de ce qu’on peut Lui associer !  (Sourate al-Hashr, 23)

Les incroyants expriment leur arrogance et leur rejet d’Allah en prétendant qu’ils existent indépendamment de Lui et en s’appropriant certaines de Ses caractéristiques. Mais s’ils prenaient le temps de réfléchir juste une petite seconde à leurs propos, ils verraient bien qu’ils ne sont pas venus à l’existence de par leur volonté, ne savent pas quand ils vont mourir et n’ont pas leur mot à dire concernant le moindre de leurs traits physiques. Ils se rendraient compte alors que tout ce qu’ils possèdent, y compris leur propre corps, est éphémère et finit par disparaître. Tout cela montre que l’humanité est faible et ne peut rien posséder ni contrôler réellement. Une méditation plus poussée sur cette question rendra cette conclusion encore plus évidente.

Dans ces conditions, on voit bien que faire montre d’arrogance envers notre Seigneur et Créateur est déraisonnable et dangereux à la fois. Nous devons absolument comprendre qu’Allah est le Tout-Puissant et qu’Il a tout créé à partir de rien, qu’Il assigne à chacun ses caractéristiques et satisfait ses besoins, qu’Il peut tous nous saisir s’Il le veut et que tout être est voué à la mort alors que Lui seul existe de toute éternité. Une fois que l’on a compris tout cela, l’on se doit de se soumettre à notre Maître car de toute façon, Allah a le pouvoir de faire plier les rebelles devant Lui à tout instant.

Allah a cité l’exemple des Gens du jardin à titre de leçon pour les croyants. L’un de ces hommes, grisé par ses biens et sa réussite, finit par reconnaître ses torts grâce au nom al-Jabbar, et confessa ses péchés. Voici le récit qu’en fait le Coran, relatant ce qui lui est arrivé alors qu’il s’était juré de faire sa récolte au matin :

Une calamité de la part de ton Seigneur tomba dessus pendant qu’ils dormaient, et le matin, ce fut comme si tout avait été rasé. (Sourate al-Qalam, 19-20)

Puis, quand ils le virent [le jardin], ils dirent : “vraiment, nous avons perdus notre chemin, Ou plutôt nous somme frustrés”. Le plus juste d’entre eux dit : “Ne vous avais-je pas dit : Si seulement vous avez rendu gloire à Allah !” Ils dirent : “Gloire à notre Seigneur ! Oui, nous avons été injustes.” Puis ils s’adressèrent les uns aux autres, se faisant des reproches. Ils dirent : “Malheur à nous ! Nous avons été des rebelles. Nous souhaitons que notre Seigneur nous le remplace par quelque chose de meilleur. Nous désirons nous rapprocher de notre Seigneur.” Tel fut le châtiment; et le châtiment de l’au-delà est plus grand encore, si seulement ils savaient ! (Sourate al-Qalam, 26-33)

AD-DĀ‘I

Celui Qui appelle

 

O vous qui croyez ! Répondez à Allah et au messager lorsqu’il vous appelle à ce qui vous donne la (vraie) vie, et sachez qu’Allah s’interpose entre l’homme et son cœur, et que c’est vers Lui que vous serez rassemblés. (Sourate al-Anfal, 24)

Les hommes pensent qu’ils sont mieux placés pour veiller sur leurs affaires, prendre les meilleures décisions et établir leurs propres principes de vie, et ils croient que la  clef de la réussite consiste à suivre ces principes qu’ils se sont fabriqués.

Mais c’est là une grande illusion car Allah a créé l’humanité et est plus proche de nous que notre veine jugulaire. On peut ignorer beaucoup de choses sur nous-mêmes, mais Allah, Lui, embrasse de Sa science tout ce qui nous concerne, Il sait tout de nos caractéristiques visibles et cachées, de nos pensées les plus secrètes, de notre inconscient. Par ailleurs, nous ne savons rien de ce que nous réserve l’avenir et il nous arrive d’oublier certaines de nos expériences passées. Mais Allah, Qui ne se trompe ni n’oublie, sait tout ce qui est arrivé et arrivera dans notre vie. C’est pour ces raisons précisément qu’Allah est le plus à même de savoir ce qui est mieux pour nous.

Allah attire notre attention sur ce fait dans le verset suivant :

…Or, il se peut que vous ayez de l’aversion pour une chose alors qu’elle vous est un bien. Et il se peut que vous aimiez une chose alors qu’elle vous est mauvaise. C’est Allah Qui sait, alors que vous ne savez pas. (Sourate al-Baqarah, 216)

Aussi doit-on répondre à l’appel d’Allah et suivre le « chemin  qui nous donne la vie ». Allah nous a clairement indiqué quel était ce chemin à travers le Coran révélé à notre Prophète (pbsl). Dans chaque verset, Allah énonce les principes que l’on doit suivre pour obtenir le salut.

 

AD-DĀFI`

Celui Qui libère des épreuves

 

Ils les mirent en déroute, par la grâce d’Allah. Et David tua Goliath ; et Allah lui donna la royauté et la sagesse, et lui enseigna ce qu’Il voulut. Et si Allah ne neutralisait pas une partie des hommes par une autre, la terre serait certainement corrompue. Mais Allah est détenteur de la faveur pour les mondes. (Sourate al-Baqarah, 251)

Allah protège les croyants de tous les dangers matériels ou spirituels et leur permet aussi d’avoir de l’ascendant sur tous les incroyants, hypocrites et idolâtres. Tandis que ceux-ci complotent, Allah déjoue leurs plans et retourne contre eux leurs propres machinations.

Dans le même temps, Allah sème la discorde et l’inimitié entre les incroyants, les poussant à se combattre les uns les autres, ce qui les affaiblit. Il écarte des Musulmans ceux qui les haïssent et les afflige de maintes calamités, comme le rappelle le Coran :

Ceux qui ont été expulsés de leurs demeures, – contre toute justice, simplement parce qu’ils disaient : “Allah est notre Seigneur”. – Si Allah ne repoussait pas les gens les uns par les autres, les ermitages seraient démolis, ainsi que les églises, les synagogues et les mosquées où le nom d’Allah est beaucoup invoqué. Allah soutient, certes, ceux qui soutiennent (Sa Religion). Allah est assurément fort et puissant. (Sourate al-Hajj, 40)

Ceci dit, Allah seul peut repousser les divers fléaux : épreuves, maladies, incitations sataniques, etc., et en protéger les croyants. On mesure ainsi à quel point Allah apporte une aide secrète, mais précieuse à l’humanité. Il est en vérité très compatissant envers Ses serviteurs loyaux, ceux qui cherchent refuge en Lui et aspirent à son secours et à Son pardon.

AD-DARR

Celui Qui afflige

 

Prendrais-je en dehors de Lui des divinités ? Si le Tout Miséricordieux me veut du mal, leur intercession ne me servira à rien et ils ne me sauveront pas. (Sourate Ya Sin, 23)

Une mort soudaine, une maladie foudroyante, un ouragan dévastateur, un séisme capable de réduire à néant une ville entière, la peur de l’avenir, un accident de la route, le stress, la perte de ses biens, la jalousie, le vieillissement… De tels événements ou phénomènes sont source d’inquiétude et de désespoir pour ceux qui ignorent l’existence de l’au-delà et voient en la vie terrestre la vraie vie. Cependant nul n’est à l’abri de ces maux qui peuvent nous toucher à tout instant et bouleverser complètement notre vie.

Puisque nous savons qu’Allah est d’une miséricorde infinie, comment expliquer ces épreuves? Allah nous les envoie pour nous faire grandir spirituellement. Quand on a des problèmes respiratoires, on est moins enclin à être arrogant ou à humilier les autres. D’un autre coté, lorsque l’on recouvre la santé ou ses biens après l’épreuve, on est plus conscient de la valeur de ces bienfaits. A travers l’épreuve, Allah nous apprend donc à mieux apprécier les généreux dons qu’Il nous fait.

Il existe un point particulier qu’il convient de souligner : si la personne soumise à l’épreuve a la foi et sait que la vie future est sa véritable demeure, elle sait alors que toute épreuve vient d’Allah et s’efforce donc de la surmonter avec patience. Dans le même temps, elle ne recherche que l’aide d’Allah, car elle sait que seul Allah peut la soulager de cette épreuve. De cette façon, Allah pousse Ses serviteurs à se rapprocher de Lui et les élèves en degrés dans l’au-delà.

Il en va autrement pour ceux qui ne croient pas en l’au-delà. Allah manifestera Son nom ad-Darr en enfer à ces gens-là. Comparé à ce qu’ils subiront en enfer, tout ce qui leur cause de la peine en ce monde est insignifiant, car les maux de ce monde sont temporaires.

En enfer, où les incroyants seront brûlés, chaque fois que leur peau est consumée, Allah la remplacera par une nouvelle, afin qu’ils puissent goûter au châtiment de façon perpétuelle. Ils n’auront pour toute nourriture qu’un buisson épineux et amer et pour seule boisson une eau bouillante qui déchirera leurs intestins. Ils feront constamment face à leur mort, mais ne mourront plus jamais. Au lieu de cela, ils souffriront des tourments sévères et éternels. Ils seront frappés avec des barres de fers et recouverts de feu, ils seront jetés dans le recoin le plus sombre et le plus étroit de l’enfer, où ils ne pourront que gémir.

Les incroyants supplieront les gardiens de l’enfer de demander à leur Seigneur de les laisser sortir et d’atténuer leur châtiment, ne serait-ce que pour un jour. Tout en les punissant et en leur refusant toute voie de sortie, Allah leur fera voir les bienfaits et grâces dont jouissent les croyants au  paradis. Dans un verset, Allah dit :

Si tu leur demandais : “Qui a créé les cieux et la terre ?”, Ils diraient assurément : “Allah.” Dis : “Voyez-vous ceux que vous invoquez en dehors d’Allah ; si Allah me voulait du mal, est-ce que [ces divinités] pourraient dissiper Son mal ? Ou s’Il me voulait une miséricorde, pourraient-elles retenir Sa miséricorde ?” – Dis : “Allah me suffit : c’est en Lui que placent leur confiance ceux qui cherchent un appui.” (Sourate az-Zumar, 38)

AR-RAHMAN AR-RAHĪM

Le Très Miséricordieux, le Très Compatissant

 

Et Job, quand il implora son Seigneur : “Le mal m’a touché. Mais Toi, tu es le plus Miséricordieux des Miséricordieux !” (Sourate al-Anbiya, 83)

Comme les autres créatures, nous vivons dans un état de dépendance. Notre existence est conditionnée par plusieurs facteurs : nous avons besoin d’oxygène pour respirer, d’eau et de nutriments pour nous nourrir et assurer nos fonctions physiologiques. La liste de ces paramètres est infinie, car il y a un nombre considérable de détails essentiels pour maintenir l’existence de chaque individu.

Néanmoins, nous pouvons tous survivre sans trop réfléchir à la satisfaction de nos besoins. Tout ce dont nous avons besoin a déjà été mis à notre disposition et est prêt à l’emploi. Le premier exemple qui vient à l’esprit est la respiration. L’oxygène est essentiel à notre survie, mais qui nous fournit la juste proportion d’oxygène dans l’atmosphère ? Qui a instauré ce système qui prend en charge l’acheminement de l’oxygène vers chacune de nos cellules ? On ne peut attribuer cela à personne, car nul ne joue de rôle dans la composition de l’atmosphère ou le fonctionnement du système respiratoire.

Ce besoin étant le plus vital de tous, chaque détail a été conçu de la façon la plus parfaite. Nous voyons là, la marque d’une sagesse supérieure qui a veillé à tous ces détails et de l’infinie compassion qu’Allah, le Très Miséricordieux, nous témoigne.

La miséricorde d’Allah ne se limite pas à la satisfaction de nos besoins physiques. Allah a créé les hommes, les a installés dans l’environnement qui convenait le mieux à leurs besoins et leur a demandé une seule chose en retour : L’adorer. Il leur a indiqué la voie suivre et leur a envoyé des Livres Saints et des Prophètes dans ce but. Ainsi, Allah s’est fait leurs à eux et les invités à pratiquer la religion et l’excellence morale. Ce sont des signes évidents de l’immense miséricorde de notre Seigneur.

AL-AWWAL

Le Premier

 

C’est Lui le Premier et le Dernier, l’Apparent et le Caché et Il est omniscient. (Sourate al-Hadid, 3)

L’univers a-t-il eu un commencement ? Cette question fait débat depuis des siècles. Ceux qui ont saisi la nécessité que l’univers a un créateur conçoivent aussi comme nécessaire que l’univers a eu un commencement. Cependant, il y a des gens qui ne veulent pas admettre l’existence d’un créateur et soutiennent que l’univers a toujours existé et existera pour l’éternité. Toutefois la science moderne montre que c’est une grande illusion.

Bien que plusieurs thèses aient été avances pour expliquer l’existence de l’univers, les cercles scientifiques sont parvenus à un consensus. En 1929, Edwin Hubble a révélé que l’univers est en expansion permanente. De cela les scientifiques ont déduit que si nous inversons le concept du temps et imaginons le processus à rebours, nous pouvons nous représenter l’univers comme une étoile géante qui se contracte. Dans cette hypothèse, on peut conclure qu’un univers qui se contracte avec le temps finit par se concentrer en un point unique. Si l’on reprend les choses sous l’angle chronologique habituel, cela signifie que l’univers s’est mis à exister à partir d’un point qui a initié un processus d’expansion généré par une grande explosion.

Par conséquent, l’univers a bel et bien un commencement, et un système aussi parfait doit forcément avoir un créateur. Cela signifie donc que Celui Qui a créé l’univers est le Premier et le Dernier, qu’Il existait avant toute chose et continuera à le faire quand tout aura disparu. Celui Qui détient ce pouvoir éternel n’est autre qu’Allah, car Son numéro ordinal, le Premier, indique qu’Il a précédé toute chose, planètes, galaxies et le temps lui-même.

 

AL-FĀLIQ

Le Fendeur

 

C’est Allah Qui fait fendre la graine et le noyau : du mort il fait sortir le vivant, et du vivant, il fait sortir le mort. Tel est Allah. Comment donc vous laissez-vous détourner ? Fendeur de l’aube, Il a fait de la nuit une phase de repos ; le soleil et la lune pour mesurer le temps. Voilà l’ordre conçu par le Puissant, l’Omniscient. (Sourate al-An‘am, 95-96)

Notre planète contient de nombreuses espèces de plantes, dont chacune a son propre type de semence. Si vous conservez des graines sèches dans une pièce, elles demeureront intactes pendant des années. Mais si on les enfouit dans le sol ou dans tout autre milieu approprié, elles se mettent à germer et donnent un rosier ou bien un arbre géant.

Il est étonnant de voir la variété de plantes que l’on peut voir sortir d’une simple graine, mais le développement d’un être vivant est encore plus spectaculaire. Pour aboutir à un arbre, la graine doit prélever dans le sol tous les éléments nécessaires à sa croissance ; toutefois elle ne peut déterminer par elle-même la quantité de minéraux et d’eau dont elle a besoin, pas plus qu’elle ne peut décider de se différencier en une plante verte ou un arbre fruitier.

Si nous prétendons qu’une graine peut prendre de telles décisions, c’est que nous lui reconnaissons une volonté ou une intelligence propre, mais ce n’est pas très sérieux. Comme nous en informe le verset précédent, seul Allah fait fendre la graine et le noyau. Par Sa volonté Il fait venir à l’existence de nombreux arbres et plantes. Un autre verset nous rappelle qu’Allah a tout créé :

Et c’est Lui Qui, du ciel, a fait descendre l’eau. Puis par elle, Nous fîmes germer toute plante, de quoi Nous fîmes sortir une verdure, d’où Nous produisîmes des grains, superposés les uns sur les autres; et du palmier, de sa spathe, des régimes de dattes qui se tendent. Et aussi les jardins de raisins, l’olive et la grenade, semblables ou différent les uns des autres. Regardez leurs fruits au moment de leur production et de leur mûrissement. Voilà bien là des signes pour ceux qui ont la foi. (Sourate al-An‘am, 99)

AL-FĀSSIL

Celui Qui distingue, Qui tranche (de la meilleure des façons)

 

Certes, ceux qui ont cru, les Juifs, les Sabéens [ils adorateurs des étoiles], les Nazaréens, les Mages et ceux qui donnent à Allah des associés, Allah tranchera entre eux le jour de jugement, car Allah est certes témoin de toute chose. (Sourate al-Hajj, 17)

Certains hommes consacrent leur vie à la poursuite d’objectifs terrestres. Oubliant l’au-delà, ils concentrent leurs efforts vers ces objets de convoitise qui leur semblent enviables. Ce faisant, ils oublient leur réel devoir. Tout désireux qu’ils sont de complaire aux divinités qu’ils associent à Allah, ils ne ménagent pas leurs efforts et croient suivre une voie profitable aussi bien pour les autres que pour eux-mêmes.

D’autres par contre consacrent leur vie à Allah en usant de toutes les grâces qu’il a mis à leur disposition pour obtenir son agrément. Ils souhaitent suivre le droit chemin, plaire à Allah, et incarner l’excellence morale qu’Il attend de Ses serviteurs.

Le  Coran  indique que ces deux catégories d’hommes connaîtront des fins différentes :

L’aveugle et celui qui voit ne sont pas semblables, ni les ténèbres et la lumière, ni l’ombre et la chaleur ardente. De même, ne sont pas semblables les vivants et les morts. Allah fait entendre qu’Il veut, alors que toi [Muhammad], tu ne peux faire entendre ceux qui sont dans les tombeaux. (Sourate Fatir, 19-22)

Au jour du jugement, Allah établira une distinction entre ces gens qui suivent des chemins opposés et les mettra au courant de leur situation. Ce jour-là, chacun sera rétribué selon ses actes  et Allah manifestera Sa justice infinie :

Ton Seigneur, c’est Lui Qui décidera entre eux, au jour de la résurrection, de ce sur quoi ils divergeaient. (Sourate as-Sajda, 25)

AL-FĀTIR

Le Créateur, Celui Qui est à l’origine de tout

 

O mon Seigneur, Tu m’as donné du pouvoir et m’as enseigné l’interprétation des rêves. [C’est Toi Le] Créateur des cieux et de la terre, Tu es mon patron, ici-bas et dans l’au-delà. Fais-moi mourir en parfaite soumission et fait moi rejoindre les vertueux. (Sourate Yusuf, 101)

La terre possède des caractéristiques qui y ont permis l’apparition de la vie : sa localisation dans le système solaire, sa structure particulière qui répond aux besoins des êtres qui y vivent, tout ceci montre que sa création est le fait d’une sagesse supérieure. Derrière la diversité des créatures qui peuplent notre planète, douées de la structure physique adéquate dans l’environnement adéquat,  on perçoit l’unité du projet qui les a faites venir à l’existence.

Mieux encore, lorsque l’on se penche sur les détails de leur constitution on est réellement frappé par les merveilles de la création. Chaque cellule, unité fondamentale de tout être vivant, possède un système parfait, une organisation rigoureuse telle qu’elle réduit à néant les allégations des incroyants qui prétendent que la vie est apparue spontanément d’une façon ou d’une autre ou qu’elle résulte d’une série de  coïncidences.

Le monde qui nous entoure fourmille de signes qui sont autant d’indices du dessein intelligent à l’œuvre dans l’univers et qui appartient à notre créateur: Allah. Le génie créateur de notre Seigneur se manifeste dans chaque détail. La perfection inhérente au système qu’Il a créé est évoquée dans ces versets :

Celui qui a créé sept cieux superposés sans que tu voies de disproportion en la création du Tout Miséricordieux. Ramène [sur elle] le regard. Y vois-tu une brèche quelconque ? Puis, retourne ton regard à deux fois : le regard te reviendra humilié et frustré. (Sourate al-Mulk, 3-4)

Dis : “Devais-je prendre pour allié autre qu’Allah, le Créateur des cieux et de la terre ? C’est Lui Qui nourrit et personne ne Le nourrit. Dis : “On m’a commandé d’être le premier à me soumettre ”. Et ne sois jamais du nombre des associateurs. (Sourate al-An‘am, 14)

Leurs messagers dirent : “Y a-t-il un doute au sujet d’Allah, Créateur des cieux et de la terre, Qui vous appelle pour vous pardonner une partie de vos péchés et vous donner un délai jusqu’à un terme fixé ?” [Les incroyants] répondirent : “Vous n’êtes que des hommes comme nous. Vous voulez nous empêcher de ce que nos ancêtres adoraient. Apportez-nous donc une preuve évidente”. (Sourate Ibrahim, 10)

 

AL- FATTĀH

Celui Qui ouvre

 

Si les habitants des cités avaient cru et avaient été pieux, Nous leur aurions certainement accordé des bénédictions du ciel et de la terre. Mais ils ont démenti et Nous les avons donc saisis, pour ce qu’ils avaient acquis. (Sourate al-A‘raf, 96)

En tant qu’Il est Celui Qui ouvre, Allah met les hommes à l’épreuve en les soumettant à des situations difficiles. Toutefois il n’impose jamais à une âme une charge supérieure à sa capacité. Lorsque Allah envoie une épreuve à Ses sincères serviteurs, il leur ménage également une issue : après chaque mise à l’épreuve vient le temps du soulagement. Allah cite l’exemple des épreuves que le Prophète (pbsl) a dû subir :

N’avons-Nous pas ouvert pour toi ta poitrine ? Et ne t’avons-Nous pas déchargé du fardeau qui accablait ton dos ? Et exalté pour toi ta renommée ? A côté de la difficulté est, certes, une facilité ! A côté de la difficulté, est certes, une facilité ! (Sourate al-Inshirah, 1-6)

Allah donne maints exemples de l’aide qu’Il apporte aux croyants. Ainsi,  a-t-il soutenu le Prophète Moise (psl) lors des difficultés  qu’il a rencontrées et lui a facilité les choses. Lorsqu’il a demandé à Allah  d’être accompagné de son frère Aaron pour s’acquitter de sa mission envers Pharaon, Allah a accepté sa requête.

Ce n’est là qu’un exemple parmi d’autres de l’assistance qu’Allah accorde aux croyants. Il finit toujours par mettre un terme à leurs difficultés, même lorsqu’elles semblent insurmontables. C’est Lui Qui resserre et afflige les cœurs des incroyants et retire d’eux Ses bienfaits, et alors nul autre que Lui ne peut les restaurer.

Après cela, Allah ouvre les portes du châtiment aux incroyants comme  Il le dit dans le Coran:

Nous les avons certes saisis du châtiment, mais ils ne se sont pas soumis à leur Seigneur; de même qu’ils ne [Le] supplient point, jusqu’au jour où Nous ouvrirons sur eux une porte au dur châtiment, et voilà qu’ils en seront désespérés.(Sourate al-Mu’minun, 76-77)

 

AL-GHAFFĀR

Celui Qui pardonne énormément

 

J’ai donc dit : “Implorez le pardon de votre Seigneur, car Il est grand pardonneur. (Sourate Nuh, 10)

La capacité d’Allah à pardonner est infinie. Il accorde à chacun de Ses serviteurs d’innombrables occasions de se repentir et de se purifier. Les hommes peuvent se prémunir du châtiment de l’enfer en se repentant des péchés commis par ignorance. S’ils se tournent sincèrement vers Allah et observent scrupuleusement Ses commandements coraniques,  ils Le trouveront toujours prêt à pardonner et très miséricordieux, comme l’affirme ce verset :

Pourquoi Allah vous infligerait-il un châtiment si vous êtes reconnaissants et croyants ?.. (Sourate an-Nisa, 147)

En réalité, même les ingrats qui ignorent la religion jouissent de nombreux bienfaits grâce à son sens du pardon et de la compassion :

Et si Allah s’en prenait aux gens pour ce qu’ils acquièrent. Il ne laisserait à la surface [de la terre] aucun être vivant. Mais Il leur donne un délai jusqu’à un terme fixé. Puis quand leur terme viendra… (Il Se saisira d’eux) car Allah est très clairvoyant sur Ses serviteurs. (Sourate Fatir, 45)

Allah accorde un délai suffisant à quiconque désire se réformer. Il envoie des Messagers pour les avertir et les informer de la meilleure manière de vivre sa vie en conformité avec Ses commandements. Ceux qui s’obstinent à nier Son existence, malgré Ses révélations, seront rétribués sans aucun doute pour leur rejet :

Et Je suis grand pardonneur à celui qui se repent, croit, fait bonne œuvre, puis se met sur le bon chemin. (Sourate Ta Ha, 82)

Puis ton Seigneur envers ceux qui ont commis le mal par ignorance, et se sont par la suite repentis et ont amélioré leur conduite, ton Seigneur, après cela est certes pardonneur et miséricordieux. (Sourate an-Nahl, 119)

O Vous qui avez cru ! Craignez d’Allah et croyez en Son messager pour qu’Il vous accorde deux parts de Sa miséricorde, et qu’Il vous assigne une lumière à l’aide de laquelle vous marcherez, et qu’Il vous pardonne, car Allah est pardonneur et Très miséricordieux. (Sourate al-Hadid, 28)

AL-GHANIY

Celui Qui Se suffit à Lui-même ; Le Riche, Qui n’a aucun besoin

 

O hommes, vous êtes les indigents ayant besoin d’Allah, et c’est Allah, Lui Qui Se dispense de tout et Il est Le Digne de louange. (Sourate Fatir, 15)

Tout au long de l’histoire, les individus insolents et arrogants ont toujours eu des caractéristiques communes : puissance et richesse. Ces gens sont devenus arrogants envers Allah et se sont détournés de Lui à cause des bienfaits qu’Il leur a accordés. Oubliant que c’est Allah Qui seul est détenteur de toutes choses, ils prétendent  posséder les biens qu’Il leur a accordés par un effet de Sa bonté. Ils sont devenus rebelles, ont persécuté les croyants et accueilli les messagers avec beaucoup d’hostilité. Allah a fini par les soumettre à un châtiment terrible. Ainsi Allah les saisit d’un coup par un châtiment très douloureux, Il engloutit sous terre eux et leurs biens, Il montra ainsi qu’Il est le Riche par excellence. Dans un verset, Allah décrit la situation de ces peuples en ces termes :

Il en est ainsi parce que leurs messagers leur venaient avec des preuves évidentes, et qu’ils ont dit : “Sont-ce des hommes qui nous guideront ?” Ils mécrurent alors et se détournèrent et Allah Se passa [d’eux] et Allah Se suffit à Lui-même et Il est digne de louange. (Sourate at-Taghabun, 6)

Ces gens arrogants et incroyants n’ont pas su se rappeler ou comprendre que seul Allah est détenteur de tout ce qui existe. Allah nous en informe dans ce passage :

A Allah seul appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. “Craignez Allah !” Voilà ce que Nous avons enjoint à ceux auxquels avant vous le Livre fut donné, tout comme à vous-mêmes. Et si vous ne croyez pas (cela ne nuit pas à Allah, car) très certainement à Allah seul appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Et Allah se suffit à Lui-même et Il est digne de louange. (Sourate an-Nisa, 131)

Allah nous dit dans le Coran que ces gens, parce qu’ils sont aisés, se sont enflés d’orgueil, se sont détournés de l’adoration d’Allah et ont désobéi à Ses messagers. Le Prophète Moussa leur a répondu de la façon suivante :

Et Moïse dit : “Si vous êtes ingrats, vous ainsi que tous ceux qui sont sur terre, [sachez] qu’Allah Se suffit à Lui-même et qu’Il est digne de louange.” (Sourate Ibrahim, 8)

Ainsi qu’ Allah nous le dit dans plusieurs versets, Il est le Seul Détenteur de la puissance et de la richesse. Il est le Riche Qui n’a besoin de rien, mais tout le monde a besoin de Lui, comme le révèle le Coran:

N’ont-ils donc jamais parcouru la terre pour voir ce qu’il est advenu de ceux qui vécurent avant eux et qui étaient plus puissants qu’eux ? Et rien, dans les cieux ni sur terre ne saurait réduire l’autorité d’Allah. Car il est certes omniscient, dmnipotent. (Sourate Fatir, 44)

AL-KHABĪR

Celui Qui est au courant de tout, le Bien-Informé

 

O vous qui avez cru ! Craignez Allah. Que chaque âme voit bien ce qu’elle a avancé pour demain. Et craignez Allah, car Allah est parfaitement connaisseur de ce que vous faites. (Sourate al-Hashr, 18)

Les hommes, confinés dans une dimension régie par l’espace et le temps, ne perçoivent que ce qui est visible. Notre incapacité de sortir de ce cadre est l’une de nos plus grandes faiblesses.

Allah, le Créateur de l’humanité, n’est pas astreint à ces paramètres. Il est l’exalté, au-dessus de tout et est naturellement au courant de tout ce qui se passe dans l’univers, sans considération d’espace et de temps. Il connaît le nombre d’étoiles qui se trouvent dans une galaxie située à des années-lumière, l’orbite de chaque corps céleste, ainsi que l’information cachée dans la moindre graine enfouie sous terre.

Allah sait également tout de notre vie : quand nous sommes nés et quand nous mourrons et quel but nous poursuivons. Il connaît des détails aussi infimes que les occasions où nous rions ou pleurons, ainsi que nos pensées les plus secrètes, car c’est Lui Qui nous a créés. Dans le Coran Il nous dit :

Que ceux qui gardent avec avarice ce qu’Allah leur donne par Sa grâce ne comptent point cela comme bon pour eux. Au contraire, c’est mauvais pour eux : au Jour de la Résurrection, on leur attachera autour du cou de qu’ils ont gardé avec avarice. C’est Allah Qui a l’héritage des cieux et de la terre. Et Allah est parfaitement connaisseur de ce que vous faites. (Sourate al-Imran, 180)

Les regards ne peuvent l’atteindre, cependant qu’Il saisit tous les regards. Et Il est le Doux, le Parfaitement Connaisseur. (Sourate al-An‘am, 103)

Et place ta confiance en le Vivant Qui ne meurt jamais. Et par Sa louange, glorifie-Le. Il suffit comme parfait connaisseur des péchés de Ses serviteurs. (Sourate al-Furqan, 58)

La connaissance de l’heure est auprès d’Allah ; et c’est Lui Qui fait tomber la pluie salvatrice ; et Il sait ce qu’il y a dans les matrices. Et personne ne sait ce qu’il acquerra demain, et personne ne sait dans quelle terre il mourra. Certes Allah est omniscient et parfaitement connaisseur. (Sourate Luqman, 34)

AL-HĀDI

Le Guide

 

Et afin que ceux à qui le savoir a été donné sachent que (le Coran) est en effet, la vérité venant de ton Seigneur, qu’ils y croient alors, et que leurs cœurs s’y soumettent en toute humilité. Allah guide certes vers le droit chemin ceux qui croient. (Sourate al-Hajj, 54)

Il y a deux sortes de gens : ceux qui savent et peuvent donc saisir avec justesse la puissance d’Allah, et les ignorants. Ces derniers se contentent de mener une vie ordinaire puis meurent. Tout au long de leur vie, ils rechignent à s’interroger sur le pourquoi et l’origine de leur existence, à se demander s’ils ont des responsabilités envers Lui, à méditer sur son pouvoir infini, Lui Qui a créé l’univers, eux y compris, à partir du néant. Ils se concentrent sur les préoccupations terrestres comme leurs études, leurs chances de promotion au travail ou encore l’avenir de leurs enfants. Bien sur, ce sont là des choses qui méritent qu’on leur prête attention, mais c’est commettre une grave erreur que d’en faire le sens même de sa vie. Ces préoccupations empêchent les gens de voir les innombrables miracles qui se produisent autour d’eux. Pire encore, même s’il leur arrive de voir ceux-ci, ils ne daignent pas les méditer.

Ceux qui savent à quel point il est important d’apprendre à absolue les signes de l’existence d’Allah et de Sa puissance absolue et les apprécient à leur juste valeur, vivent une vie totalement différente. Du fait de leur extrême lucidité, ils observent le monde qui les entoure avec respect et reconnaissent qu’Il a crée tout ce qu’ils voient. Conscients de leurs responsabilités envers notre Seigneur, le Tout-puissant, ils agissent de façon à Lui plaire, vivant selon Ses lois, et qui plus est, sachant que chacun devra rendre des comptes dans l’au-delà.

C’est Allah Qui guide ces hommes-là dans cette direction. Bien qu’ils ne constituent jamais qu’une minorité, leur voie a toujours été la voie droite. Allah explique la différence entre les deux catégories d’hommes en disant :

Ceux qui croient à ce qui t’a été descendu (révélé) et à ce qui a été descendu avant toi et qui croient fermement à la vie future. Ceux-là sont sur le bon chemin de leur Seigneur, et ce sont eux qui réussissent (dans cette vie et dans la vie future). [Mais] certes les infidèles ne croient pas, cela leur est égal, que tu les avertisses ou non : ils ne croiront jamais. Allah a scellé leurs cœurs et leurs oreilles ; et un voile épais leur couvre la vue ; et pour eux il y aura un grand châtiment. (Sourate al-Baqarah, 4-7)

Nul doute que c’est une grâce immense que d’appartenir à ce groupe, car s’Il en décide autrement, nul ne peut guider son prochain vers la vérité et le droit chemin :

Tu (Muhammad) ne guides pas celui que tu aimes : mais c’est Allah Qui guide qui Il veut. Il connaît mieux cependant les bien-guidés. (Sourate al-Qasas, 56)

AL-KHĀFIDH

Celui Qui abaisse

 

Il abaissera (les uns), il élèvera (les autres). (Sourate al-Waqi‘a, 3)

Tout le monde est capable de voir, de penser et de tirer à partir de là des conclusions. Par exemple, la perfection du fonctionnement de notre organisme implique un dessein à l’origine de ce système. La sagesse à l’œuvre dans chacun de ses détails suggère que quelqu’un a nécessairement planifié, élaboré et créé toute cette organisation.

Mais ce schéma ne vaut que pour ceux qui font usage de leur raison. Les autres n’accordent aucune attention aux choses qui leur arrivent, et malheureusement, ce groupe-là est de loin le plus nombreux. Comme nous l’avons dit plus haut, de tels hommes naissent, vivent et meurent. Cependant, Allah fait l’éloge de ceux qui usent de leur raison pour accroître leur savoir et humilie ceux qui n’en font rien :

Ceux qui, debout, assis, couchés sur leurs côtés, invoquent Allah et méditent sur la création des cieux et de la terre (disant) : “Notre Seigneur ! Tu n’as pas créé cela en vain. Gloire à Toi ! Garde-nous du châtiment du feu. Seigneur ! Quiconque Tu fais entrer dans le feu, Tu le couvres vraiment d’ignominie. Et pour les injustes, il n’y a pas de secoureurs ! (Sourate Al ‘Imran, 191-192)

Allah  élève en degrés ceux qui réfléchissent et méditent. En tant que véritables serviteurs d’Allah, ils se distinguent de tous les autres. Ceux qui ne réfléchissent et n’utilisent pas à bon escient les facultés qu’Allah leur a accordées mènent en revanche la même vie que les animaux, vouée à la simple satisfaction de leurs besoins vitaux. Allah abaisse de tels êtres qui ont choisi la vie des bêtes en renonçant à leur capacité de réflexion. Le Coran les décrit ainsi :

Les incroyants ressemblent à [du bétail] auquel on crie et qui entend seulement appel et voix confus. Sourds, muets, aveugles, ils ne raisonnent point. (Sourate al-Baqarah, 171)

AL-HAFĪDH

Le Gardien, Celui Qui préserve

 

Si vous vous détournez… voilà que je vous ai transmis [le message] que j’étais chargé de vous faire parvenir. Et mon Seigneur vous remplacera par un autre peuple, sans que vous ne Lui nuisiez en rien, car mon Seigneur, est gardien par excellence sur toute chose. (Sourate Hud, 57)

Aujourd’hui, toutes les données scientifiques indiquent que l’univers n’a pas toujours existé, et qu’il a été d’abord néant. Les atomes qui existaient au début de l’univers et ceux qui constituent aujourd’hui tous les corps, vivants ou non, sont en réalité les mêmes. La science a montré que le nombre d’atomes existant dans l’univers n’a jamais changé. Ces atomes qui se sont répandus à une vitesse vertigineuse à travers tout l’univers lorsqu’il est apparu constituent la matière première des étoiles, de la Terre, de l’eau qui se trouve à la surface, et même de notre propre corps. Le fait qu’ils puissent  jouer ce rôle prouve l’existence d’une puissance qui contrôle chaque atome et lui assigne sa place dans cet ensemble harmonieux.

Allah, Qui a ainsi créé la matière à partir du néant et institué cet ordre parfait, en connaît naturellement la moindre étape, car un système aussi complexe n’aurait pu être obtenu au hasard, même pour la durée d’une seconde. Ceci révèle donc Sa puissance infinie. De plus, Il continue à observer et préserver cet ordre. Le verset : Car ton Seigneur demeure aux aguets. (Sourate al-Fajr, 14) montre bien qu’Allah protège à chaque instant l’univers de l’anéantissement

Certes, Nous savons ce que la terre rongera d’eux [de leurs corps]; et Nous avons un Livre où tout est conservé. (Sourate al-Qaf, 4)

Et pourtant il n’avait sur eux aucun pouvoir si ce n’est que Nous voulions distinguer celui qui croyait en l’au-delà et celui qui doutait. Ton Seigneur, cependant, assure la sauvegarde de toute chose. (Sourate Saba, 21)

Et quant à ceux qui prennent des protecteurs en dehors de Lui, Allah veille à ce qu’ils font. Et tu n’es pas pour eux un garant. (Sourate ash-Shura, 6)

Le Prophète (saws) a dit :

“Souviens-toi d’Allah et Il te protègera. Souviens-toi d’Allah et tu Le trouveras devant toi.” (Hadith rapporté par at-Tirmidhi)

AL- HAKĪM

Le Juge

 

Chercherai-je un autre juge qu’Allah, alors que c’est Lui Qui a fait descendre vers vous ce Livre bien exposé ? Ceux auxquels Nous avons donné le Livre savent qu’il est descendu avec la vérité venant de ton Seigneur. Ne sois donc point du nombre de ceux qui doutent. (Sourate al-An‘am, 114)

Allah a créé les hommes et les a établis sur terre pour les mettre à l’épreuve et distinguer les bons des mauvais. Il a envoyé des messagers porteurs de livres saints permettant de distinguer le bien du mal. A travers l’histoire de l’humanité, ces messagers sont donc venus avertir leurs peuples et les appeler à suivre le droit chemin. Mais, au fil du temps, les hommes ont falsifié ces livres, remplaçant certaines paroles divines par leurs propres productions afin de servir leurs intérêts. Néanmoins, Allah a envoyé aux hommes le Coran, révélation incorruptible, pour leur servir de guide: Nous ne faisons descendre les anges qu’avec la vérité ; et alors, il ne leur [les impies] sera pas accordé de répit.(Sourate al-Hijr, 9)

Le Coran est la seule référence à suivre si on veut parvenir à la vérité, car  il est unique et contient tous  les commandements divins. Ceux qui adoptent le Coran comme guide et s’efforcent d’appliquer ses préceptes ont trouvé le droit chemin. En jugeant selon les lois d’Allah et en appliquant Ses décrets, ils obtiendront Sa récompense dans la vie future.

AL- HAKĪM

Le Très Sage

 

C’est Lui Allah, le Créateur, Celui Qui donne un commencement à toute chose, le Formateur. A Lui les plus beaux noms. Tout ce qui est dans les cieux et la terre Le glorifie. Et c’est Lui le Puissant, le Sage. (Sourate al-Hashr, 24)

Comme nous l’avons dit plus haut, le monde qui nous entoure recèle des signes évidents attestant qu’il n’y a qu’un Créateur suprême. Les galaxies sont orientées selon une certaine direction, la Terre suit une orbite particulière, l’organisme  des êtres vivants suit des lois internes découvertes très récemment, des phénomènes se produisent au niveau microscopique, etc… Toutes ces données montrent bien l’existence d’un dessein à l’œuvre dans chaque parcelle de l’univers.

La science moderne nous apprend que tous les événements survenus depuis la création de l’univers ont eu lieu dans un but bien précis, à savoir la création de la terre et de ses habitants. Il est donc de notre devoir à tous de reconnaître les conditions remarquables dans lesquelles nous vivons et de saisir la sagesse divine qui se profile derrière la création de l’univers.

Vivant au milieu de tels bienfaits, nous devons nous rappeler que toute chose a été créée dans un but précis. Après tout, nous vivons sur une planète où tout a été conçu pour satisfaire nos besoins de la manière la plus parfaite. Le simple fait de réfléchir sur ce point suffit à rendre compte de la sagesse du Créateur. Dans le Coran Allah dit :

Ils dirent : “Gloire à Toi ! Nous n’avons de savoir que ce que Tu nous a appris. Certes c’est Toi l’Omniscient, le Sage.” (Sourate al-Baqarah, 32)

Les croyants et les croyantes sont alliés les uns des autres. Ils commandent le convenable, interdisent le blâmable accomplissent la salât, acquittent la zakat et obéissent à Allah et à Son messager. Voilà ceux auxquels Allah fera miséricorde, car Allah est puissant et sage. (Sourate at-Tawba, 71)

Et Nous connaissons certes ceux qui parmi vous ont avancé et Nous connaissons ceux qui tardent encore. (Sourate al-Hijr, 25)

AL-HAQQ

La vérité, le Réel

 

Il en est ainsi parce qu’Allah est la Vérité, et que tout ce qu’ils invoquent en dehors de Lui est le Faux, et qu’Allah, c’est Lui le Haut, le Grand. (Sourate Luqman, 30)

De même que les êtres animés et inanimés qui peuplent l’univers ont été créés, l’espace et le temps sont des concepts qui n’ont pas toujours existé. Alors qu’ils n’existaient pas encore, l’univers est brusquement passé du néant à l’existence et c’est alors qu’ont émergé les concepts d’espace et de temps. En effet lorsque nous remontons le temps, nous arrivons à une limite infranchissable : l’instant où l’univers a été créé. La science moderne évalue cette limite à 10-43 secondes après la création de l’univers. Avant cela, on ne pouvait parler d’espace ni de temps.

Nous découvrons là une dimension où n’existent ni espace ni temps. Comme ces concepts dans lesquels l’humanité  se trouve confinée ont été « créés » à un certain moment, c’est cette dimension qui  marque le début de la création. Celui Qui a créé l’espace et le temps, n’est autre qu’Allah Qui les transcende de toute Sa transcendance et est par conséquent éternel. Cela ne peut changer, car Lui seul existe réellement, de façon absolue. En dehors de Lui, tout est voué à disparaître. Ainsi que nous l’enseigne Allah dans le Coran, Il est la seule Réalité-Vérité:

Que soit exalté Allah, le Vrai Souverain ! Ne te hâte pas [de réciter] le Coran avant que ne te soit achevée sa révélation. Et dis : « O mon Seigneur, accroît mes connaissances !” (Sourate Ta Ha, 114)

Il en est ainsi parce qu’Allah est la vérité ; et c’est Lui Qui rend la vie aux morts ; et c’est Lui Qui est omnipotent. (Sourate al-Hajj, 6)

En l’occurrence, la souveraine protection appartient à Allah, le Vrai. Il accorde la meilleure récompense et le meilleur résultat. (Sourate al-Kahf, 44)

Le Prophète (saws) aimait à glorifier notre Seigneur en disant :

“Tu es la Vérité, Ta parole est vérité, Ta promesse est vérité, Ta rencontre est vérité, le  paradis est vérité et l’enfer est vérité. » (Sahih Bukhari)

AL-KHĀLIQ

Le Créateur

 

Et Allah a créé d’eau tout animal. Il y en a qui rampe sur le ventre, d’autres marchent sur deux pattes, et d’autres encore marchent sur quatre. Allah créé ce qu’Il veut et Allah est omnipotent. (Sourate an-Nur, 45)

Les abeilles s’acquittent de leurs tâches à la perfection. Les ouvrières construisent la ruche, la ventilent et y maintiennent une température constante. Elles y apportent également les nutriments qu’elles butinent sur les fleurs. La reine quant à elle demeure dans la ruche et assure la perpétuation de la communauté.

La larve de moucheron mue quatre fois avant d’atteindre son complet développement. Le moment venu, le cocon, recouvert d’un liquide visqueux qui empêche tout contact entre la pupe et l’eau, se déchire à son sommet, et le moucheron adulte est prêt à en sortir et évoluer sur l’eau, ses pattes seules étant en contact avec ce milieu humide.

Les abeilles et les moucherons ne sont que deux exemples pris parmi les milliers d’espèces que compte notre planète. Mais comme pour tous les autres êtres vivants, c’est Allah Qui détermine l’heure à laquelle ils naissent, la durée qu’ils vivent et le moment de leur mort… Jamais ils ne peuvent outrepasser les limites de leurs devoirs. Du jour où ils apparaissent sur terre jusqu’à leur mort, ils vivent de la façon qu’Allah a jugée bonne pour eux, selon Ses commandements. Cela vaut aussi pour les lézards qui survivent dans le désert, où la température atteint plus de 50°C ainsi que pour les pingouins des régions polaires, habitués à des températures avoisinant les  -50°C, où les éponges qui vivent à des milliers de mètres de la surface de la mer.  Ces espèces ont toujours vécu ainsi et cela ne changera pas, car Allah a assigné à tout être un mode de vie particulier. De ce fait, nul être vivant ne peut déterminer son propre mode de vie, car ce pouvoir revient à Allah, à qui tout est soumis.

L’homme ne représente qu’une mince fraction du monde vivant, un être qu’Allah a crée à partir d’une goutte d’eau et à qui Il a insufflé la vie. Par conséquent, Lui seul peut déterminer quand un individu doit naître ou mourir, s’il atteint la vieillesse ou non, s’il résiste à telle ou telle maladie, ou au contraire il y est vulnérable. La nature incomparable du pouvoir d’Allah et de Sa domination sur l’univers est évoquée dans le Coran ainsi :

Créateur de cieux et de la terre. Comment aurait-Il un enfant, quand Il n’a pas de compagne ? C’est Lui qui a tout créé, et Il est Omniscient. (Sourate al-An‘am, 101)

Dis : “Qui est le Seigneur des cieux et de la terre ?” Dis : “Allah”. Dis : “Et prendrez-vous en dehors de Lui, des maîtres qui ne détiennent pour eux-mêmes égales, les ténèbres et la lumière ? Ou donnent-ils à Allah des associés qui créent comme Sa création au point que les deux créations se soient confondues à eux ? Dis : “Allah est le Créateur de toute chose, et c’est Lui l’Unique, le Dominateur suprême”. (Sourate ar-Ra‘d, 16)

Ils diront à leur peaux : “Pourquoi avez-vous témoigné contre nous ?” Elles diront : “C’est Allah Qui nous a fait parler, Lui Qui fait parler toute chose. C’est Lui qui vous a créés une première fois et c’est vers Lui que vous serez retournés”. (Sourate Fussilat, 21)

AL-HALĪM

Le Très Clément, le Doux

 

Ceux d’entre vous qui ont tourné le dos, le jour où les deux armées se rencontrèrent, c’est seulement le diable qui les a fait broncher, à cause d’une partie de leurs (mauvaises) actions. Mais, certes, Allah leur a pardonné. Car vraiment Allah est pardonneur et indulgent ! (Sourate al-Imran, 155)

Le Coran, qu’Allah a  révélé à  l’humanité, est le dernier des Livres divins.  Allah a promis qu’il sera préservé de toute corruption  et Allah ne manque jamais à sa promesse. Dans le Coran, Allah, explique comment on doit L’adorer, nous commande de faire le bien et de proscrire le mal, et annonce à ceux qui font le bien et s’efforcent de Lui plaire qu’ils entreront au  paradis et y demeureront à jamais, tandis qu’Il menace ceux qui se détournent de Lui du châtiment éternel de l’enfer.

Malgré cela, la majorité des hommes négligent le Coran, et certains n’y prêtent pas la moindre attention. Ignorant les versets d’Allah, ils s’adonnent aux plaisirs terrestres et ne se soucient pas des comptes qu’ils auront à rendre dans la vie future. Ils ignorent délibérément les limites qu’Allah a établies, ne s’efforcent pas d’acquérir l’excellence morale qu’Il attend d’eux, ne partagent pas leurs bien avec autrui, et n’aident pas les gens en détresse. Pire encore, quand on les invite à avoir foi en Allah, ils prétendent que c’est déjà le cas. En vérité, rare sont ceux parmi eux qui ont une foi authentique en Allah et qui appliquent Ses commandements.

En réfléchissant à ces faits, on s’aperçoit de la miséricorde infinie d’Allah. Bien que les incroyants se détournent délibérément de la vraie religion et transgressent les milites qu’Il a instituées, Allah ne les châtie pas, mais leur accorde au contraire de nombreux bienfaits et leur permet de vivre dans  l’opulence. Plus encore, Il leur accorde un sursis afin qu’ils puissent enfin voir la vérité et rejoindre le droit chemin. L’Islam est une religion facile à pratiquer, et c’est là une autre marque de la miséricorde divine. De plus Allah ne tient pas rigueur aux hommes de leurs oublis et erreurs et n’impose aucune responsabilité au boiteux, à l’aveugle ou au malade. Il allège le fardeau des hommes en leur apprenant à se montrer patients et à placer leur confiance en Lui. Tous ces exemples permettent de saisir l’infinie compassion d’Allah et l’ingratitude des incroyants.

Gardons également ceci à l’esprit : Allah est infiniment juste, aussi bien dans ce monde que dans l’autre. Il récompensera les hommes selon les meilleures de leurs actions, comme le rappellent plusieurs versets :

Ce n’est pas pour les expressions gratuites dans vos serments qu’Allah vous saisit : Il vous saisit pour ce que vos cœurs ont acquis. Et Allah est pardonneur et patient (Sourate al-Baqarah, 225)

Les sept cieux et la terre et ceux qui s’y trouvent, célèbrent Sa gloire. Et il n’existe rien qui ne célèbre Sa gloire et Ses louanges. Mais vous ne comprenez pas leur façon de Le glorifier. Certes c’est Lui Qui est indulgent et pardonneur. (Sourate al-Isra, 44)

Allah retient les cieux et la terre pour qu’ils ne s’affaissent pas. Et s’ils s’affaissaient, nul autre après Lui ne pourra les retenir. Il est indulgent et pardonneur. (Sourate Fatir, 41)

AL-HAMĪD

Le Digne de louange

Et c’est Lui Qui fait descendre la pluie après qu’on en a désespéré, et répand Sa miséricorde. Et c’est Lui le Maître, le Digne de louange. (Sourate ash-Shura, 28)

Tous les animaux et toutes les plantes vivent pour glorifier Allah, où qu’ils soient. Le poisson dans l’océan et le cactus dans le désert vivent dans la plus parfaite soumission à Allah selon le destin qu’Allah leur a réservé, et leur obéissance à Ses lois est un signe de glorification. Tout ce qui se trouve dans les cieux et sur la terre, les océans dans leur immensité,  les montagnes hautes de milliers de mètres, les nuages planant dans le ciel, les éclairs, tous glorifient Allah et témoignent de Son infinie connaissance et puissance. Mais ceux qui ne croient pas ne voient pas cette glorification :

Les sept cieux et la terre et ceux qui s’y trouvent, célèbrent Sa gloire. Et il n’existe rien qui ne célèbre Sa gloire et Ses louanges. Mais vous ne comprenez pas leur façon de Le glorifier. Certes c’est Lui qui est indulgent et pardonneur. (Sourate al-Isra, 44)

Les croyants, en revanche, sont conscients de la grandeur de notre Seigneur, le glorifient et le remercient pour les bienfaits qu’Il leur accorde, car ils savent qu’Il attend d’eux qu’ils se montrent reconnaissants. Allah nous adresse l’injonction suivante :

A Allah seul appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. “Craignez Allah !” Voilà ce que Nous avons enjoint à ceux auxquels avant vous le Livre fut donné, tout comme à vous-mêmes. Et si vous ne croyez pas (cela ne nuit pas à Allah, car) très certainement à Allah seul appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Et Allah se suffit à Lui-même et Il est digne de louange. (Sourate an-Nisa, 131)

Et Moïse dit : “Si vous êtes ingrats, vous ainsi que tous ceux qui sont sur terre, [sachez] qu’Allah Se suffit à Lui-même et qu’Il est digne de louange”. (Sourate Ibrahim, 8)

Et ceux à qui le savoir a été donné voient qu’on t’a fait descendre de la part de ton Seigneur est la vérité qui guide au chemin du Tout Puissant, du Digne de Louange. (Sourate Saba, 6)

Publicités