Ryad finance les opérations du Mossad visant à éliminer les savants iraniens

LA PLAIE DU MONDE ARABO/MUSULMAN

 

MON GRAIN DE SEL :

SANS COMMENTAIRE. Ces versets coranique se suffisent d’eux même. Ainsi que les tafsirs.

Coran (3:118)« Vous qui croyez ! Ne prenez pas de confidents en dehors de votre communauté, qui feraient tout pour vous corrompre, car rien ne leur ferait plus plaisir que de vous voir en difficulté. La haine qu’ils vous portent perce déjà dans leurs propos. Que dire alors de celle qu’ils cachent dans leurs cœurs? Vous voilà donc suffisamment avertis ! A vous d’en juger ! » Ce verset ne fait pas seulement que mettre en garde les musulmans de ne pas prendre un infidèle comme ami, mais il établit aussi la paranoïa profonde que le reste du monde est hostile aux musulmans.

L’Imam Al-Qourtoubi, rahimahoullah, a dit dans son Tafsir :
« La parole d’Allah : « Et celui d’entre vous qui les prend pour alliés … » signifie ; celui qui les soutient contre les musulmans est des leurs, et sa sentence est la même que la leur »

Expliquant certaines choses parmi lesquelles chacune justifie le Djihad contre celui qui la commet, un des savants du Nadjd a dit :
«La troisième chose qui rend le Djihad obligatoire contre celui qui la commet est le fait d’aider les polythéistes contre les musulmans, que ce soit avec la langue, le coeur, ou les biens. Ceci est une mécréance qui annule l’Islam. Alors, quiconque aide les polythéistes contre les musulmans et les soutient avec ses biens qui vont servir dans la guerre contre les musulmans, devient un mécréant . »

Mouhammad ‘ibn Abd al-Wahhab, rahimahoullah, a dit dans Nawaqid al-Islam que la huitième annulation de l’Islam est ; aider les mécréants contre les musulmans.

Allah a dit : « Ô les croyants ! Ne prenez pas pour alliés les juifs et les chrétiens ; ils sont alliés les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour alliés, devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes » (Sourate 5 – Verset 51) »
(Source : Fatawa Nadjdiyyah, 4/145-146)

Abd ar-Rahman ‘ibn Hassan, rahimahoullah, a dit :
« Celui qui aide les mécréants contre les musulmans ou les entraîne vers un pays où le peuple est musulman sort de l’Islam. Ceci est un fait clair »
(Source : ad-Dourar as-Saniyyah, 8/326)

Abd Allah ‘ibn Hamid, rahimahoullah, a dit :
« Celui qui s’allie avec les mécréants et les aide à vaincre les musulmans sort de l’Islam et il faut le juger avec les règles de l’apostat, comme l’a montré le Coran et la Sounna »
(Source : ad-Dourar as-Saniyyah, 15/479)

SOURCE :  http://www.mejliss.com

Publié par  :  KAM

========================================

Ryad finance les opérations du Mossad visant à éliminer les savants iraniens
L’équipe du site
Barry LandoLe journaliste américain d’investigation, Barry Lando, a révélé que l’Arabie saoudite finance les opérations du Mossad contre l’Iran et notamment l’assassinat des savants nucléaires iraniens, c’est ce qu’a rapporté samedi la radio israélienne.Citant des sources proches des autorités d’occupation israéliennes, Lando affirme que  « les autorités saoudiennes et le Mossad collaborent très étroitement sur le dossier nucléaire ».

Et de préciser, « Riyad a octroyé un milliard de dollars pour financer les attentats contre les savants iraniens ».

Plusieurs scientifiques iraniens ont été victimes ces dernières années d’attentats ou de disparitions inexpliquées, que Téhéran a imputés à Israël et aux puissances occidentales accusés de chercher à freiner l’avancée du programme nucléaire iranien.

Le 12 janvier 2010, un physicien nucléaire internationalement reconnu, Massoud Ali Mohammadi, enseignant à l’université de Téhéran et travaillant pour les Gardiens de la Révolution, est tué par l’explosion d’une moto piégée devant son domicile à Téhéran. Un homme accusé de ce meurtre pour le compte d' »Israël » est condamné à mort par la justice iranienne, en août 2011.

Le 29 novembre 2010, Majid Shahriari, fondateur de la Société nucléaire d’Iran et « en charge d’un des grands projets de l’Organisation iranienne de l’énergie atomique » (OIEA), est tué à Téhéran par l’explosion d’une bombe placée contre sa voiture à l’aide d’un aimant.

Le même jour, un autre physicien nucléaire, Fereydoun Abbassi Davani, est visé par un attentat dans des conditions identiques alors qu’il se garait devant l’université Shahid Beheshti à Téhéran, où les deux hommes enseignaient. Ce dernier, simplement blessé, est devenu depuis le chef de programme nucléaire iranien.

Le scientifique Mostafa Ahmadi RoshanLe 23 juillet 2011, le scientifique Darioush Rezainejad, travaillant sur des projets du ministère de la Défense, est tué par balles par des inconnus à moto à Téhéran. Les médias iraniens qui l’ont tout d’abord présenté comme un spécialiste de physique nucléaire, l’ont ensuite qualifié de simple « étudiant en maîtrise d’électricité ». L’Iran accuse Israël et les Etats-Unis d’être derrière le meurtre.
Le 1er août 2011, une source des services d’espionnage d’Israël citée dans l’édition en ligne de l’hebdomadaire allemand Spiegel, indique que cet assassinat a été piloté par « Israël ».

Le 11 janvier 2012, le scientifique Mostafa Ahmadi Roshan, travaillant sur le site de Natanz, dont il était le vice-directeur pour les affaires commerciales, est tué lors de l’explosion d’une bombe magnétique placée sur sa voiture, près de l’université Allameh Tabatabai, dans l’est de Téhéran.

Source: Sites web 28-10-2012 – 10:07 Dernière mise à jour 28-10-2012 – 10:07 | 1977 vus

SOURCE  :  http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=83051&frid=18&cid=18&fromval=1&seccatid=22

Publicités