Le gouvernement britannique s’apprête à taxer l’air frais que nous respirons

OXY III

MON GRAIN DE SEL :

Le gouvernement de sa gracieuse majesté, veut rendre l’air frais imposable. Rien que çà!!!!

Non seulement cette idée va faire des émules chez d’autres gouvernements. Mais il y a fort à parier qu’elle n’est pas aussi innocente que cela. Rien que du coté finance, les gains seront inestimables.

Pas seulement à cause des impôts, qui vont afflué dans les caisses de l’état. Mais aussi pour les autres bénéfices collatéraux qui vont se greffer à cette nouvelle loi. Entres autres :  EXODE RURALE

C’est à dire:

–  Augmentations des demandes de logement dans les grandes villes, il faut bien caser sa famille. C.A.D plus de dépenses.

–  Augmentation des demandes d’emplois, il faut bien travailler pour subvenir à sa famille.  C.A.D plus de dépenses.

–  Les ruraux sont connus pour êtres plus sains et mieux portant que les citadins. Donc les noyés dans des villes polluées, les rendras plus sujet aux maladies, Donc tomber malades, Donc, à fréquenter les milieux hospitaliers,  Donc à ce soigner c’est à dire à DÉPENSER. Ce qui sans aucuns doute fera le bonheur de big pharma.  C.A.D plus de dépenses.

– Généralement les ruraux sont des couches tôt, aux habitudes plus saines, venir dans la grande ville, signifiera remplacement des habitudes traditionnelles et conservatrices, Par de nouvelles habitudes consommatrices.  C.A.D plus de dépenses.

Ça, c’est dans le meilleur des cas.

Dans le pire des cas où l’air, deviendrait irrespirable, (Pékin vient de donnée l’exemple) L’air pur sera commercialiser en bouteille. Un petit calcule rapide : Chaque individu consomme environ 18 kg d’oxygène/jour.

Pour une année ce sera 18 x 365 = 6570 Kg/an et par individu. Disons que la population mondiale flirteras avec le chiffre de  8.000.000.000 d’habitants, ce sera alors : 8.000.000.000 h x 6570 Kg =  52560.000.000.000 de kg par an.

Maintenant le jackpot pour l’élite, au cas où se sera 1 $ le Kg d’air pur. Celui qui tiendra ce marché et vous savez qui, empochera 52560.000.000.000 $ par an.

Tout compte fait, le gouvernement est gagnant dans l’histoire. C’est le citoyen qui laissera sa chemise

Publié par :  KAM

======================================================

Le gouvernement britannique planifie un impôt sur l’air frais pour « aider à améliorer l’environnement » !

L’air que nous respirons est placé pour être imposé en tant qu’élément d’un plan révolutionnaire du gouvernement pour réunir plus d’argent.

Les gens ruraux devront payer plus sous la nouvelle charge – Une facture qui coupe le souffle qui a déjà doublé – tandis qu’on s’attendra à ce que ceux vivant dans nos villes polluées payent moins.

Le système de contrôle de tarif d’air évaluera les frais dans différents secteurs du pays et chaque ménage sera responsable des paiements, qui seront administrés par des autorités locales et ajoutés aux factures d’impôt de conseil.

Le projet, doit être lancé par une entreprise privée bénéficiant d’un permis de cinq ans, et il est conçu pour financer des initiatives d’amélioration de la qualité de l’air.

Un technicien supérieur de l’air, à l’agence d’environnement, a dit : « lLair est naturel mais, juste comme l’eau, c’est une ressource finie que nous devons contrôler raisonnablement. La qualité et l’offre de l’eau ont été améliorées avec la privatisation, et il n’y a aucune raison pour que ceci n’ait pas le même impact sur l’air. Le but est de permettre à chacun d’apprécier un air de respiration de haute qualité. »

Le plan, que le gouvernement croit aider à réduire les niveaux d’asthme et de bronchite, verra une bande d’air assignée à chaque région du pays pour déterminer combien chaque ménage payera.

Le district du lac indique :

Les documents, sont dans la plus haute parenthèse, tandis que les résidents des villes telles que Londres, Manchester et Birmingham sont sujet à des remises en raison des vapeurs du trafic.

Plus tard, des usines spéciales seront construites pour capturer l’air pur et pour régler son écoulement dans le pays, surveillé par des dispositifs de pistages qui sont développés à l’université d’Ayr.

Mais les critiques croient que le plan de coalition verra la fin de l’air libre pour tous au R-U, lorsque les entreprises privées anonymes seront de la partie.

Un parlementaire sans portefeuille de travail a dit la nuit dernière : « Ceci m’a littéralement enlevé mon souffle. »

Source(s) : Mirror.co.uk via Blacklistednews.com

Traduction Folamour, Reproduction libre à condition de citer la source ainsi que celle de la traduction.

Source: Crashdebug