L’ex garde du corps d’Obama balance: « Trop de scandales à la Maison Blanche »

MAISON BLANCHE

MON GRAIN DE SEL :

 

Dan Bongino est un ancien agent des services secrets américains. Il a était garde du corps de nombreux  présidents y compris Obama.
Mais apparemment, ce dernier n’est pas un saint selon Dan Bongino. Selon Dan Bongino la démocratie aux USA est un vain mot. Puisque le seigneur de la maison blanche et son équipe, font la pluie et le beau temps.

Publié par  :  KAM

=================================

 

                      L’ex garde du corps d’Obama balance:                           « Trop de scandales à la Maison Blanche »

DANDan Bongino

Par Allain Jules

M. Dan Bongino, des services secrets américains a protégé de nombreux présidents au cours de sa carrière, y compris le président Obama. Il n’est pas tendre avec ce dernier. Il a été témoin lors de nombreuses discussions, dans l’antre même de la vie politique américaine:  le bureau ovale de la Maison Blanche. Mais, pour lui,  l’administration actuelle est la pire. Dans une interview, il révèle que les activités de cette administration sont si odieuses que, il ne pouvait plus garder le silence. « C’est bien pire que vous ne pouvez même pas imaginer. », assène-t-il… 

Il y a va avec force. NSA et tutti quanti, tout y passe. Il déclare qu’il n’avait jamais vu ça auparavant alors qu’il a eu des désaccords avec Clinton ou Bush. Mais là, dit-il, c’est grave. Il affirme que l’administration Obama est la plus cynique qui soit. Quand elle veut vous faire couler, elle invente tout et son contraire, vous diabolise, vous met sur écoute et vous empêche même de vous exprimer. Alors, plus grande démocratie du monde ? Comme le disait quelqu’un, la dictature, c’est « ferme ta gueule ». La démocratie, c’est « Cause toujours ». Il y a une différence ? On a beau parler, ces gens ne sont que des dictateurs. Or, ils reprochent aux « petits » pays et « petits » présidents d’être des dictateurs.  Il a bien raison, Dan Bongino, quand on voit l’explosion des pressions faites sur les géants de l’Internet, par l’administration Obama. Tout ça pour le terrorisme et la sécurité des Américains ? C’est moins sûr.

Entre 1 000 et 2 000 données sur les utilisateurs ont été réclamées par le gouvernement américain à Apple au premier semestre, révèle Apple, dans un rapport de transparence…Plusieurs mois après Google et Facebook, Apple commence à diffuser des listes de demandes de données effectuées par les gouvernements… Et proteste, comme les autres géants du Web, contre l’ordonnance qui les empêche de divulguer tous les éléments autour de ces requêtes. Apple a reçu 5 542 notifications aux Etats-Unis, de la part des organisations gouvernementales, au premier semestre. Parmi elles, 1 000 à 2 000 concernaient des demandes d’informations à propos de 2 000 à 3 000 comptes iTunes, iCloud, email ou des contenus stockés sur leurs serveurs. Les autres se rapportaient à la recherche d’appareils volés.

SOURCE  :  http://www.wikistrike.com/article-l-ex-garde-du-corps-d-obama-balance-trop-de-scandales-a-la-maison-blanche-video-120996936.html

 

Publicités