Le vrai visage du Docteur Josef Mengele et le Programme Monarch

MK ULTRA II

MON GRAIN DE SEL :

En quoi consiste la programmation par le control  mental ? Je vais vous brosser rapidement un tableau. Histoire de voir sommairement de quoi il s’agit. Je n’entrerais pas dans les détails, car je ne suis pas un psychiatre. Juste  ce que j’ai retenue à partir de différentes lecture.

Vous avez par exemple, des types du genre Dr Jekyl et Mr Hyde, qui prennent un bonhomme comme cobaye, et commence à lui faire un  » lavage de cerveau » en quelque sorte. Ils vont essayer de briser toute résistance et ce avec différentes méthodes.

Une fois cette barrière brisée, la programmation peu commencé. Il s’agit de conditionner ce cobaye à faire une chose contre son gré et à son insu. Il sera programmer à obéir à un mot clef, là il exécutera les ordres inconsciemment et retrouvera son état normale une fois la mission accompli. Comme faire un assassinat par exemple.

Ces programme sont connus sous le nom de code :  » MK  » ce qui signifie  » Mind Kontrol « . Le plus célèbre des programmes est le « MK-ULTRA » programme de la CIA.

L’esprit est fractionner en de multiple cases sans interconnexion aucune entres elles.

Je pense que le précurseur de ce genre de programme est le tristement célèbre Docteur Josef Mengele. Ancien tortionnaire des camps de concentration Allemand durant la deuxième guerre mondiale.

A la libération il a était exfiltrer par le gouvernement US, ainsi que prés de 1500 autres scientifiques. Dans le cadre de l’ « Opération Paperclip ».

Tout ce beau monde a été utilisé dans les différents laboratoires  de l’armée US.

Et c’est justement le cas du Dr J. Mengele que nous allons voir dans l’article ci-dessous.

L’opération « M-K. ULTRA » fera l’objet d’un autre article.

Publié par :  KAM

=================================================

Le vrai visage du  Docteur Josef Mengele et le

Programme Monarch

L’un des génies du mal les plus cruels des temps modernes fut le Docteur Josef Mengele. Il utilisa plus de 3.000 jumeaux pour ses recherches, pour les seules années 1943-1944. La plupart de ces jumeaux périrent. Ces jumeaux étaient sélectionnés parmi les foules envoyées dans les camps de concentration allemands. A la fin de la guerre, Mengele avait appris beaucoup de choses sur la manière de torturer des enfants, pour que ces derniers soient liés à lui d’une manière absolue.

Aujourd’hui encore, beaucoup de survivants de ces horribles expériences restent persuadés que Mengele aimait beaucoup les enfants. Ils continuent à l’aimer comme s’il était leur père. Mengele avait également réussi à créer des jumeaux artificiels par la programmation mentale. Quand il se rendait dans des bases militaires, il apportait toujours son violon avec lui. Il cachait dans son violon ses codes secrets pour la programmation par les couleurs.

D’autres hommes ont travaillé avec le Docteur Mengele, et sont par la suite devenus des programmeurs à part entière. Le Docteur Cameron, du Canada, devint ainsi un programmeur spécialisé dans la création d’esclaves mentaux, dans le cadre du Programme Monarch. Il était aussi connu sous le nom de « Doctor White ». Un autre programmeur, qui n’était pas un sataniste de pure lignée, était Heinrich Mueller, connu sous le nom de « Doctor Blue ». Ce dernier vivait dans le nord-ouest des Etats-Unis, et avait deux fils, Theodore (Teddy Bear) et Michael (Robin Hood). Deux des programmeurs les plus cruels de la côte Ouest sont Jerry Lee Lewis et Michael Aquino. Ces deux hommes sont des tueurs au sang froid, et valent bien Mengele quant à leur habileté à torturer.

Michael Aquino, qui appartenait aux services de renseignements américains, était en mesure de transmettre ses compétences diaboliques de programmeur mental à des dizaines d’officiers de l’armée. Sa femme travaille avec lui, et s’appelle Lilith Sinclair. Michael Aquino a voyagé dans tous les Etats-Unis pour exercer sa fonction de programmeur. C’est Michael Aquino qui a utilisé Cathy O’Brien comme star et victime à la fois, dans sa vidéo destinée à former des officiers aux méthodes de programmation mentale pour créer des esclaves mentaux.

Les principaux programmeurs sont donc connus sous les noms des Docteurs Green, Black, White et Blue. Ces quatre programmeurs ont ensuite formé des milliers de programmeurs à temps partiel.
Les meilleurs programmeurs sont ceux qui sont capables de pénétrer dans la pensée et l’intellect de leurs victimes, un peu à l’image de l’inspecteur Colombo, joué par Peter Falk. Ce derniers fait d’ailleurs partie, dans sa vie privée, du monde des programmeurs. Il faut savoir qu’une victime du programme de contrôle mental Monarch peut avoir un certain nombre de programmeurs, mais que cet esclave mental sera formé pour n’obéir qu’à la voix d’un nombre limité de maîtres ou d’utilisateurs. Si quelqu’un veut utiliser un esclave mental qui n’est pas programmé pour reconnaître sa voix, cela peut déclencher chez l’esclave un programme de suicide. Mais un robot humain peut aussi avoir en lui certaines parties de sa personnalité programmées pour empêcher d’autres parties de sa personnalité de le conduire au suicide. Mais l’esclave mental doit être clairement programmé pour se tenir à l’écart d’utilisateurs non identifiés, sous peine de devoir se suicider.

Nous sommes actuellement parvenus à une époque où nous sommes à la deuxième ou troisième génération d’esclaves mentaux robotisés, qui sont eux-mêmes devenus des programmeurs. Ce sont des robots humains programmés qui font actuellement la plus grande part du travail de programmation mentale. Cela signifie que la plupart des programmeurs souffrent eux-mêmes d’une personnalité fractionnée. Certains de ces programmeurs sont des militaires de carrière, qui considèrent toute « discipline » ou « méthode de formation » comme bonne, si elle permet d’obtenir des soldats qui obéissent sans discussion. Ces militaires ont perdu toute notion de limite morale à faire respecter par les programmes de « formation ». Cela explique pourquoi le système de production d’esclaves mentaux tourne actuellement à plein régime, pour produire toujours plus d’esclaves mentaux. Ceci est très inquiétant. Ceux qui parviennent à s’échapper, avec beaucoup de peine, de ce système de programmation mentale, sont en tout petit nombre, par rapport au grand nombre d’esclaves mentaux qui sont constamment créés. Depuis 1947, plus de deux millions d’Américains ont subi les méthodes de programmation mentale utilisant la torture. En 1970, la CIA dut admettre publiquement qu’elle utilisait des méthodes de programmation mentale. Pourtant, le grand public continue à ignorer largement ce qui se passe dans ce domaine.

Le Docteur Green, ou Josef Mengele.
C’est le plus important de tous les programmeurs. C’est sans doute lui qui peut être considéré comme le père de la méthode de programmation Monarch. C’était le « médecin » des camps de concentration nazis.

Il fut le programmeur principal de milliers d’esclaves mentaux aux Etats-Unis.

Le Docteur Mengele était d’assez haute taille. Il avait les cheveux châtain foncé, des yeux d’un brun vert, et était fort élégant. Son caractère était semblable à celui du Dr Jekyll et M. Hyde. Il désarmait les gens par son amabilité. Il était apparemment doux, tranquille et intelligent, tout en cachant un côté profondément sadique et brutal. Il était né dans une riche famille de satanistes depuis des générations. Il devint l’un des satanistes les plus puissants dans le monde. Il était expert en démonologie et en Cabale. Il était au moins Grand Maître des Illuminati.  

 Mais nous ignorons  jusqu’à quelle hauteur de la hiérarchie satanique il a pu accéder. Etant membre des Illuminati, son corps ne devait porter aucune cicatrice visible. Josef Mengele ne se fit donc pas imprimer le tatouage nazi quand il rejoint les rangs des SS. Mengele devint le médecin du camp de la mort d’Auschwitz. A cette place, il occupait une position clef. Il put ainsi utiliser d’innombrables cobayes humains pour ses expériences. L’un de ses sujets de recherche principaux était de déterminer avec précision le degré de torture que divers êtres humains  pouvaient supporter. Il établit des statistiques et des tableaux précis, qui permirent aux Illuminati de connaître exactement le degré de torture à appliquer à leurs esclaves mentaux formés par le programme Monarch.

Mengele grandit à Grunzberg dans une famille connue pour son goût du secret. Sa mère était très dure. Il fit ses études à Francfort-sur-le-Main, haut lieu du satanisme allemand. Il fit son internat à Leipzig, ville connue pour héberger de nombreux chercheurs dans le domaine de l’étude du comportement humain et des méthodes modernes d’apprentissage. Plus tard, il fit partie des SA, puis des SS. A la fin de la guerre, l’armée américaine prit soin de Mengele. Les satanistes américains firent secrètement entrer Mengele aux Etats-Unis. Il fut aussi reçu dans divers pays d’Amérique latine, pour faire croire qu’il s’y était réfugié. Mais, en réalité, Mengele passa une bonne partie de son temps à voyager dans le monde entier, pour visiter en particulier des établissements comme l’Institut Tavistock ou la base navale de China Lake, où l’on transformait des enfants innocents en esclaves mentaux.

Mengele vécut effectivement au Brésil, en Argentine et au Paraguay, mais la CIA et d’autres groupes travaillant pour les Illuminati en profitèrent pour lancer beaucoup de fausses informations à ce sujet. Tout au long de sa vie, Mengele continua à aimer la musique et la danse. Il devint un manipulateur de marionnettes humaines, et il utilisait la musique pour les programmer. Il aimait le violon et le piano. Il utilisa beaucoup la musique dans ses méthodes de programmation mentale.

Certains de ses élèves ont aussi utilisé la musique dans la programmation mentale. C’est cette tendance à employer la musique dans la programmation mentale qui a permis à la musique « western » et « country » américaine de se développer. Ces musiques peuvent être considérées comme un sous-produit de la programmation mentale Monarch. L’industrie de la musique country n’est qu’un moyen de couvrir un important trafic de drogue, effectué par des esclaves mentaux.

L’influence de Mengele s’est aussi exercée au niveau des recherches sur les jumeaux. Mengele était fasciné par les jumeaux. Il a fait des expériences sur des milliers de jumeaux, sont la plupart périrent sous les tortures employées au cours de ces expériences. Les expériences scientifiques nécessitent souvent un groupe faisant l’objet des expériences, et un groupe de contrôle. La recherche était donc facile avec des jumeaux. C’est pourquoi Mengele en utilisait beaucoup. Aidé d’autres chercheurs Allemands et Italiens, il fit aussi des recherches sur les liens affectifs traumatiques qui pouvaient lier une victime à son bourreau, au point que ces victimes servaient leur maître avec une loyauté absolue. Dans les camps de concentration, il arrivait que Mengele sauve de la mort un certain nombre de condamnés, qui lui restèrent fidèles, malgré le fait que ces personnes savaient que Mengele torturait à mort des milliers d’autres personnes.

Les esclaves mentaux Monarch sont programmés pour croire qu’ils ont un jumeau quelque part. De nombreux esclaves mentaux ont même été programmés pour croire qu’ils appartiennent à un groupe de quadruplés.

Dans les camps de concentration, Mengele était connu sous les noms « d’Ange de la Mort », « Père », « Papa », ou « Beau Josef ». Les esclaves mentaux qui ont été programmés par lui le connaissent sous les noms de « Docteur Green », « Papa », David », ou « Fairchild ». Certains esclaves mentaux se rappellent encore le bruit de ses bottes brillantes, quand il arpentait la pièce où il les programmait.

Mengele aimait réduire ses victimes à l’état de véritables animaux. Pourtant, ces victimes étaient formées pour ne jamais pleurer.
Mengele était très connu pour sa méthode de programmation « Marguerite ». Il effeuillait une marguerite en disant : « je t’aime », « je ne t’aime pas »… Si la dernière pétale tombait sur un « je ne t’aime pas », il mettait à mort le petit enfant, en présence des autres enfants qu’il était en train de programmer.

Mengele se trouvait à Dallas lors de l’assassinat du Président Kennedy. Ce dernier fut assassiné par des esclaves mentaux Monarch. Il existe un témoignage formellement établi devant la justice, où un témoin associe Josef Mengele à l’assassinat de Kennedy, en affirmant avoir vu Mengele dans le bâtiment où l’un des coups de feu avait été tiré. Ce témoin, Luis Angel Castillo, n’était que l’un des esclaves mentaux envoyés par les Illuminati pour assassiner Kennedy le 23 novembre 1963.

Madame Krebs, une Allemande résidant en Allemagne, travailla avec Mengele, en compagnie d’un grand nombre d’autres programmeurs, pour préparer l’assassinat de Kennedy.

En 1956, Josef Mengele demanda, et obtint de l’Argentine, un permis de séjour officiel sous son propre nom, ce qui prouve l’audace des Illuminati. Cette même année, il voyagea même dans divers pays d’Europe sous sa véritable identité.

SOURCE  :  http://rustyjames.canalblog.com/archives/2011/05/07/21073753.html

Publicités