L’arme secrète des Illuminati : le péché

SERPENT II

MON GRAIN DE SEL :

 

La jeunesse c’est comme la famille. C’est la structure de toute société. Si vous détruisiez la cellule familiale, vous détruisez la société. Si vous détruisez la jeunesse vous détruisez également la société.

En s’attaquant à la jeunesse les Illuminati, veulent lui faire perdre tout repaire et toute attache envers la société/état.  L’incitation à la violence par l’intermédiaire de film avec des scènes de violences. Des groupes de musique SATANIQUE, les films à caractères pornographique, les drogues etc…

De quoi étourdir et déboussolé les jeunes, et ce depuis leur très jeune âge. La télévision est là pour faire le nécessaire.

Maintenant la violence est partout. Pour un oui ou un non, la violence fait son apparition. Puis on stigmatise la mal vie, les banlieues et j’en passe.

L’état des lieux n’est guère reluisant. Si une prise de conscience ne se fait pas. L’avenir est loin d’être rose.

Publié par  :  KAM

*************************************************************

L’arme secrète des Illuminati :

LE PÉCHÉ

5nENW« Vous êtes devenus accros à notre drogue grâce à laquelle nous sommes devenus vos maitres absolus. »

« Les gens insatisfaits sont des pions dans notre jeu de conquête mondiale. »

Lorsqu’un membre des Illuminati illustre mes propos, cela me donne des frissons.

Dans un précédent article, j’avais dénoncé le fait que les gens sont de nos jours externalisés. Nous cherchons le bonheur en dehors de nous-mêmes, c’est-à-dire sans le recours à notre connexion avec Dieu.

La semaine dernière, j’ai été bouleversé par la relecture de cette citation d’Harold Rosenthal datant de 1976 : « Dès que vous recherchez le bonheur en dehors de vous-même, vous devenez nos fidèles serviteurs. »

Oubliez le Patriot Act et la NSA. Notre esclavage prend une forme bien plus subtile et envahissante. Nous sommes véritablement les victimes inconscientes d’une attaque spirituelle diabolique.

DISTRAITS À EN MOURIR

D’abord mon constat.

Chaque jour nous manipulons le monde afin de nous « sentir bien ». Nous sommes des accros du se « sentir bien ». Chaque jour nous avons besoin d’un cocktail incluant l’argent, le sexe, la connaissance, les drogues, les achats, les likes sur facebook, la nourriture, l’amour, les louanges, etc. Si nous recevons une dose suffisante, nous sommes heureux. Nous passons une bonne journée.

Jaguar-F-Type-1Mais cet habitude nous dégrade et nous fait nous sentir vide. Nous avons déplacé notre identité spirituelle et nous identifions à la place avec nos « désirs ».

Dans mon article, je comparais notre âme avec l’ampoule d’un projecteur de diapositive. Les choses que nous convoitons sont comme les clichés projetés sur un mur. « Désirer » ce que nous voyons nous rend malheureux parce que nous ne pouvons pas toujours l’acquérir ; ou même lorsque c’est le cas, nous comprenons qu’il s’agit d’une chimère.

Notre âme est notre connexion avec Dieu. Nous ne pouvons pas nous « sentir bien » à moins d’être bon. Le péché est de renoncer à obéir à cette voix intérieure et de chercher le bonheur en se tournant vers d’autres sources de satisfaction.

« Le Seigneur est mon berger et je ne désire rien de plus. »

Cela est la base de toute véritable religion. Ce qui proprement effrayant, c’est que les Illuminati comprennent cela et font délibérément l’œuvre du Diable.

DISTRAITS JUSQU’À LA MORT PAR LES ILLUMINATI

Harold Rosenthal était un initié Juif Illuminati. Il travaillait pour le sénateur new-yorkais Jacob Javits.

Masters-of-Sex_1(À gauche, « Masters of Sex » promeut l’évangile kabbaliste selon laquelle les relations sexuelles sont ce qui donne un sens à la vie.)

Lors d’un entretien de 1976 contre de l’argent, il déclara ce qui suit : « Vous autres ne réalisez jamais que nous ne vous offrons que des babioles sans valeur ne pouvant jamais vous procurer le moindre épanouissement. Nous vous en présentons une, vous la consommez et n’en êtes pas rassasié pour autant, alors nous vous en présentons une autre. Nous disposons d’un nombre infini de distractions extérieures, si bien que l’existence ne puisse jamais plus se tourner à nouveau vers l’intérieur pour trouver son accomplissement ultime. Vous êtes devenus accros à notre drogue, grâce à laquelle nous sommes devenus vos maitres absolus… »

« Nous avons convertis les gens à notre philosophie de l’acquisition pour qu’ils ne soient jamais véritablement satisfaits. Les gens insatisfaits sont de parfaits pion dans notre jeu de conquête mondiale. Ainsi, ils cherchent toujours et ne sont jamais capable de trouver la satisfaction. Dès qu’ils cherchent le bonheur en dehors d’eux-mêmes, ils deviennent nos fidèles serviteurs. »

Les Juifs Illuminati font montre d’une profonde compréhension spirituelle, mais s’en moque délibérément. Rosenthal accorda cet entretien, qui finit par lui coûter la vie, dans le but de gagner une somme pour la jouer au jeu.

jonah-hill-says-wolf-of-wall-street-behavior-leads-to-a-very-bad-ending(Jonah Hill dans « Le Loup de Wall-Street » célébrant l’avidité, le sexe et la malhonnêteté. Il profère le mot « fuck » trois fois par minute.)

La plupart d’entre nous considérons le péché comme une conséquence de la fragilité humaine. Nous ne réalisons pas que la société est organisée par des Satanistes pour nous piéger. Nous évoluons au sein d’un laboratoire gigantesque de modification du comportement. Le but est de nous réduire en esclavage mentalement et spirituellement, et même physiquement.

Là où quelque chose nous dégrade et nous distrait de la Vérité, nous trouvons toujours les Juifs Illuminati et les francs-maçons qui tirent les ficelles : la guerre, la libération sexuelle, la pornographie, le marché boursier, les déviances sexuelles, les films et la télévision prêchant l’évangile du libéralisme.

Là où la laideur est promue comme belle, le mensonge présenté comme la vérité, le mal comme du bien, et ce qui est malsain pour ce qui est sain, nous trouvons toujours ces gens-là à l’œuvre. Là où le mal est défendu sous le prétexte de la tolérance, l’auto-discipline condamnée comme de la « répression », vous trouvez toujours ces satanistes qui prêchent « fais ce que tu veux ».

Pardonnez-leur Père, car ils ne savent pas ce qu’ils font.

Nous ne pouvons pas nous permettre de rester naïfs à propos du monde dans lequel nous vivons. En même temps, nous avons toujours la possibilité de trouver le véritable bonheur. La croyance en Dieu est véritablement la croyance en soi-même. Non pas parce que nous sommes Dieu, ce qui est ridicule, mais parce que nous ne rendons de compte qu’à Lui. C’est pourquoi les Illuminati ont œuvré si activement à la disparition de Dieu afin de devenir eux-mêmes nos maitres.

SOURCE  :  http://henrymakow.wordpress.com/2014/01/13/larme-secrete-des-illuminati-le-peche/

Advertisements