LA PIRE DES CALOMNIES: L’IDOLATRIE – SHIRK (Partie 03 et Fin)

IDOLATRIE IIIMON GRAIN DE SEL :

Le SHIRK -IDOLÂTRIE- ne se limite pas aux personnes. Aujourd’hui beaucoup de gens vénère l’argent par dessus tout.

Ils sont prêt à faire des folies pour en avoir et en avoir encore.

Publié par  :  KAM

===============================

LA PIRE CALOMNIE: L’IDOLÂTRIE

Certes Allah ne pardonne pas qu’on Lui donne quel-qu’associé.

A part cela, Il pardonne à qui Il veut. Mais quiconque donne à Allah quel-qu’associé commet un énorme péché. (Sourate an-Nisa’, 48)

HARUN YAHYA (ADNAN OKTAR)

 TABLE DES MATIERES

INTRODUCTION …………………………………………………………….. 8

QU’EST-CE QUE L’IDOLATRIE? ………………………………….. 11

CATEGORIES DES IDOLATRES DANS LE CORAN ………. 19

CEUX QUI ATTRIBUENT DES EGAUX A ALLAH
EN SON NOM ET AU NOM DE LA RELIGION ………………. 33

LES CARACTERISTIQUES DES IDOLATRES ………………… 41

DEUX CAUSES FONDAMENTALES DE L’IDOLATRIE….. 48

L’EMOTIVITE: UN DANGER QUI PEUT CONDUIRE
A L’IDOLATRIE …………………………………………………………… 54

LA FORME LA PLUS DANGEREUSE DE L’IDOLATRIE
L’IDOLATRIE SECRETE……………………………………………….. 69

LA DESTRUCTION DES IDOLES ………………………………….. 78

LA FORME LA PLUS DANGEREUSE DE L’IDOLÂTRIE : L’IDOLÂTRIE SECRETE

Jusqu’ici nous avons étudié l’idolâtrie dans son sens général, comment elle émerge et les formes qu’elle prend. Dans ce chapitre, considérons une forme beaucoup plus dangereuse de l’idolâtrie : l’idolâtrie secrète.

Même si les gens peuvent avoir échappé à tous les pièges cités ci-dessus, ils doivent toujours être sur leur garde contre l’auto-tromperie. S’ils veulent atteindre une foi vraiment immaculée, ils doivent penser à ce sujet et éviter l’orgueil. Allah commande à Ses serviteurs de croire en Lui et de se tourner seulement à Lui sans Lui associer aucun égal. Ceci est révélé dans le Coran :

Revenez repentants vers Lui ; craignez-Le, accomplissez la Salat et ne soyez pas parmi les associateurs, (Sourate ar-Rum, 31)

Ceux qui ont mécru disent : “Pourquoi n’a-t-on pas descendu sur lui (Muhammad) un miracle venant de son Seigneur ? ” Dis : “En vérité, Allah égare qui Il veut et Il guide vers Lui celui qui se repent. (Sourate ar-Raad, 27)

Comme il est indiqué clairement dans ces versets, Allah a rendu la foi pure obligatoire et a interdit l’idolâtrie. En même temps, Il a révélé qu’Il dirigera toute personne qui se tourne à Lui au vrai chemin. En d’autres termes, ceux qui veulent être guidés au vrai chemin doivent éviter toute forme d’idolâtrie et

“…à ton Seigneur aspire.” (Sourate as-Sarh, 8). Mais qu’est-ce que cela signifie réellement?

Cela signifie considérer Allah comme son seul ami et secoureur, chercher Son agrément seul et se baser uniquement sur Sa miséricorde. Son but ultime est l’amour et l’agrément d’Allah. Pour cette raison, de telles personnes vivent selon Ses critères, commandements et interdictions. L’agrément et le contentement des autres personnes sont toujours secondaires, car ils ne veulent rien d’autres dans ce monde que leur véritable ami, Allah, qu’Il soit satisfait d’eux. Chaque croyant qui lit ces mots peuvent bien penser qu’il ou elle possède ces mêmes attributs. Cependant, au lieu d’être absolument certains d’eux-mêmes, ils devraient réfléchir longuement et profondément sur le sujet et chercher constamment à se perfectionner.

Ceux qui se consacrent uniquement à Allah, ont une pleine confiance en Lui seul, car ils savent que seul Lui a le contrôle et la puissance réels sur tout. Donc, il n’est pas nécessaire pour eux de faire appel à ce qui n’est pas Lui. Ceux qui possèdent cette véritable confiance ne ressentent jamais le doute ou la tristesse, et ne sont pas troublés par tout ce qui vient à leur rencontre pendant la vie. Conscients du fait qu’Allah envoie tout pour les éprouver, ils l’acceptent et se tournent vers Lui. Par respect pour Lui, ils se sentent satisfaits de ce que Lui, dans Sa sagesse, a destiné pour eux. Il y a beaucoup de bon dans n’importe quelle expérience des vrais croyants, un fait qu’ils savent très bien. Certainement Allah a la vraie connaissance de ce qui est bon pour Ses serviteurs. Dans le Coran, Allah révèle ceci :

…, il se peut que vous ayez de l’aversion pour une chose alors qu’elle vous est un bien. Et il se peut que vous aimiez une chose alors qu’elle vous est mauvaise. C’est Allah Qui sait, alors que vous ne savez pas. (Sourate al-Baqarah, 216)

Par conséquent, les vrais croyants ne s’égarent pas lorsqu’ils sont confrontés à des événements ou à des situations que les incroyants considéreraient dangereux et terribles. Ils restent fermes dans leur confiance d’Allah, parce que s’ils ressentent même un moment de doute, cela signifie que leur confiance en Allah est incomplète et qu’ils n’ont pas réussi à bien apprécier Sa puissance et Sa sagesse. C’est de s’approcher dangereusement de l’idolâtrie, pour laquelle un vrai croyant n’a aucune excuse légitime.

Voici où l’idolâtrie secrète apparaît comme un danger grave. Par exemple, il serait complètement faux pour ceux qui se trouvent dans une situation difficile de penser : je suis généralement très docile. J’ai une totale confiance en Allah, mais parfois je panique et je manque de pleine soumission. Se tromper lui-même est aussi très dangereux dans de tels cas. De toute évidence, quelqu’un qui suit cette ligne de raisonnement n’a pas de pleine confiance en Allah. Même s’ils acceptent Son existence, juste la pensée de compromettre leur croyance indique un manque de soumission totale et une incapacité à comprendre Sa puissance infinie. Une telle attitude ne peut exister que parmi les idolâtres.

Cependant, ceux qui se consacrent sincèrement à Allah, se soumettent sincèrement au destin qu’Il a créé pour eux, car ils savent qu’ils ne peuvent rien changer en aucune façon. Allah révèle que tout ce que nous éprouvons est consigné dans un livre et que nous pouvons éprouver que ce qu’Il y a écrit. Dans le Coran, Allah révèle ceci:

… Il n’échappe à ton Seigneur ni le poids d’un atome sur terre ou dans le ciel, ni un poids plus petit ou plus grand qui ne soit déjà inscrit dans un livre évident. (Sourate Yunus, 61)

Comme il est indiqué clairement dans le verset, chaque événement dans la vie d’une personne, sans exception, est enregistré dans un livre. Pleinement conscient de cela, les croyants, évaluent ce qui leur arrive en fonction de cette conscience, cherchent la beauté dans chaque détail de leur destin prédéterminé et ainsi évitent l’erreur de regretter ou d’être mécontents ou malheureux. Sans exception, les croyants sont heureux de chaque moment de leur vie.

Si ce n’est pas le cas, cela signifie que la foi n’est pas assez profonde et qu’il ou elle est tombé dans l’idolâtrie. Bien qu’ils puissent dire qu’ils ont la foi en Allah, croire à l’Au-delà et qu’ils sont de vrais Musulmans, quelqu’un qui est toujours mécontent ne parvient pas en réalité à vivre selon la soumission commandée dans le Coran. Cette incapacité à comprendre le vrai sens du destin est un signe de l’idolâtrie secrète.

En d’autres termes, les sentiments ou les réactions d’une personne face aux événements sont d’une grande importance. Compte tenu de cela, toutes les personnes qui se considèrent comme étant de vrais croyants doivent passer en revue toute leur vie, leur mode de vie de jour en jour, leurs pensées, sentiments, leur perspective de vie et, le plus important de tout, leur subconscient pour voir s’ils y a une faiblesse dans leur croyance.

L’idolâtrie peut être parfois profondément enracinée dans la vie d’une personne. Par exemple, la peur peut empêcher certaines personnes de vivre par la foi de la façon la plus pure. En fait, ils pourraient être tellement absorbés dans de sérieuses inquiétudes sur l’avenir qu’ils vont commencer à ignorer les commandements et les interdictions d’Allah afin de “garantir leur avenir”. Une telle ligne de conduite consiste à faire des concessions “nécessaires”. Ou alors, ils pourraient considérer leurs difficultés comme indésirables et devenir rebelles. C’est là que la majorité des personnes oublient la puissance et le contrôle infinis d’Allah et tombent dans l’idolâtrie secrète. Oubliant que seul Allah crée l’avenir, leur donne de l’argent et des possessions et efface leurs difficultés, ils cherchent l’aide d’autres entités.

Tout le monde doit fortement éviter un tel comportement négligeant et, s’ils s’y reconnaissent, l’abandonner immédiatement. Ils doivent considérer leur situation en fonction de ce qu’Allah a dit dans le Coran, se rappeler que la puissance de notre Seigneur est suffisante pour toutes choses, et comprendre qu’Il est l’unique Seigneur de chaque entité et événement.

Par exemple, ceux qui ont un cancer ou sont paralysés dans un accident de voiture inattendu, s’ils se considèrent comme étant de vrais croyants et sincères, ne s’affligeront ou ne s’inquiéteront pas. En fait, ils ne se plaindront pas de ces difficultés, plutôt, ils salueront leur situation avec soumission et agrément, sachant que ceci est ce qu’Allah a destiné pour eux et que, s’ils le supportent avec succès, ils recevront une récompense inimaginable dans l’Au-delà. Les croyants sincères supportent toutes les difficultés d’une façon agréable et cherchent le bien et la sagesse en elles. Ils ne font pas cela pour se consoler, mais parce qu’ils savent que seule la bonne volonté les fera sortir de ces difficultés présentes. Conscients qu’Allah a déterminé leur destin et que tout arrive pour une raison, ils réfléchissent sur leur vie et ont de la patience et le courage à tout moment.

Tout le monde peut éprouver des événements inattendus à n’importe quel jour donné, comme une grande injustice ou calomnie, ou une agression verbale ou physique. Mais ceux qui sont exempts d’idolâtrie secrète ou ouverte n’oublient jamais leur destin, ne tombent jamais en proie à leurs émotions ou à leurs chagrins, et ne sont jamais troublés. Ils se rappellent qu’Allah contrôle toutes choses et que tout ce qui se passe fait partie de Son destin pour eux. Par conséquent, ils répondent au mal par le bien, tout comme Allah commande dans le Coran.

Ils peuvent éprouver des événements qui alarmeraient les incroyants, et ce serait tout à fait naturel. Cependant, les croyants sincères ne ressentent pas la crainte ou le souci, car ils ont placé leur totale confiance en Allah. Par exemple, si les croyants sincères perdent leur famille et leurs biens en un seul moment, ils restent entièrement soumis à Allah, même à cet instant précis. Face à ce que les incroyants considéreraient un désastre, leur foi, leur soumission et leur confiance en Allah ne vacille jamais. Ils ne s’affligeront ou ne céderont jamais au pessimisme, à la tristesse et au désespoir.

Les personnes doivent honnêtement réfléchir à la façon dont ils réagiraient à de telles situations et ensuite prendre des précautions de sorte qu’ils ne succombent à l’idolâtrie secrète. Juste de penser qu’une si petite chose ne fera aucun mal, considérer les réactions ignorantes comme normales dans des circonstances difficiles, ou fonder leurs réactions sur celles montrées par la plupart des autres personnes, peut mener à l’idolâtrie secrète. Allah révèle dans le Coran :

Et si tu Obéis à la majorité de ceux qui sont sur la terre, ils t’égareront du sentier d’Allah : ils ne suivent que la conjecture et ne font que fabriquer des mensonges. (Sourate al-Anam, 116)

Un autre facteur qui peut mener à l’idolâtrie secrète est la croyance selon laquelle les personnes ont réussi en raison de leurs efforts. Par exemple, il serait une grande erreur pour un locuteur d’attribuer son discours réussi à sa propre raison, car seul Allah peut vouloir que quelqu’un parle ou fasse des discours. Si quelqu’un a réussi, fait des découvertes scientifiques, ou inventé des choses qui facilitent la vie, tout cela signifie qu’Allah a voulu ceci comme une partie du destin de cette personne. Les personnes ne peuvent pas être la source de leur succès ; croire à cela et ensuite vanter leurs réalisations signifie qu’ils ont oublié Allah. Dans le Coran, Allah révèle ceci :

Cependant, vous ne saurez vouloir, à moins qu’Allah veuille. Et Allah est Omniscient et Sage. (Sourate al-Insan, 30)

Quand les personnes éprouvent quelque chose de négatif (par exemple, une catastrophe, une maladie ou une blessure), ils doivent se rappeler que ces choses sont une partie de leur destin. Ils ne peuvent pas attribuer de tels événements à un conducteur imprudent ou à un virus, car cela signifierait qu’ils ne comprennent pas la vérité. Bien entendu, diverses causes imputables ont été créées, mais celles-ci sont complètement dans la connaissance et sous le contrôle d’Allah. Ceux qui comprennent cette vérité ont une appréciation juste d’Allah; ceux qui ne comprennent pas ou n’acceptent pas cette vérité, ou qui s’engagent dans une rébellion cachée ou ouverte, sont tombés dans l’idolâtrie secrète. Même s’il est vrai que sa maladie peut être “causée” par un microbe, c’est Allah Qui a créé le microbe et Qui lui a donné le but et la fonction d’apporter la maladie déterminée de cette personne.

Par exemple, Allah révèle dans le Coran un moment de difficulté éprouvé par les croyants à l’époque de notre Prophète (Qu’Allah le bénisse et lui accorde la paix):

Et tout ce que vous avez subi, le jour où les deux troupes se rencontrèrent, c’est par permission d’Allah, et afin qu’Il distingue les croyants…. (Sourate Al-Imran, 166)

Il est clairement dit dans les versets que, comme tous les événements se produisent par la volonté d’Allah, il n’y a aucune raison logique ou rationnelle d’oublier que toutes les choses sont sous Son contrôle. Comme Il est Omniscient, chaque étape et moment de la vie et le destin ont lieu parce qu’Il le veut. Peu importe comment un tel événement peut apparaître, il contient toujours une grande sagesse propice. Mais les personnes, tant les croyants que les non croyants, ne comprennent pas toujours cette sagesse. Parfois, ils peuvent la voir et remercier Allah ; parfois ils peuvent être incapables de la voir mais conservent toujours leur confiance en Allah, en sachant avec certitude qu’Il crée tout avec un grand bien et sagesse.

L’idolâtrie secrète est une auto-tromperie brute qui découle de l’adoption et de la logique fausse d’un peu de foi et d’un peu d’idolâtrie et de du fait de penser perversement qu’aucun mal ne m’arrivera d’un peu d’idolâtrie dans ma foi. Tous les croyants doivent se consacrer à Allah, à chaque moment et ne faire aucune concession sur cette question, car ce sont des exigences fondamentales de foi et de raison. Par conséquent, ils ne doivent même pas entretenir la pensée que toute personne ou entité autre qu’Allah possède quelque pouvoir réel. Allah commande à Ses serviteurs de ne pas Lui associer d’égaux et renforce la vérité que tout est sous Son contrôle dans le Coran:

Dis : “Louange à Allah et paix sur Ses serviteurs qu’Il a élus ! ” Lequel est meilleur : Allah ou bien ce qu’ils Lui associent ? N’est-ce pas Lui qui a créé les cieux et la terre et qui vous a fait descendre du ciel une eau avec laquelle Nous avons fait pousser des jardins pleins de beauté. Vous n’étiez nullement capables de faire pousser leurs arbres. Y-a-t-il donc une divinité avec Allah ? Non, mais ce sont des gens qui Lui donnent des égaux. N’est-ce pas Lui Qui a établi la terre comme lieu de séjour, placé des rivières à travers elle, lui a assigné des montagnes fermes et établi une séparation entre les deux mers, – Y a-t-il donc une divinité avec Allah ? Non, mais la plupart d’entre eux ne savent pas. N’est-ce pas Lui Qui répond à l’angoissé quand il L’invoque, et Qui enlève le mal, et Qui vous fait succéder sur la terre, génération après génération, – Y a-t-il donc une divinité avec Allah ? C’est rare que vous vous rappeliez ! N’est-ce pas Lui Qui vous guide dans les ténèbres de la terre et de la mer, et Qui envoie les vents, comme une bonne annonce précédant Sa grâce. Y a-t-il donc une divinité avec Allah ? Allah est Très Elevé au-dessus de ce qu’ils [Lui] associent. N’est-ce pas Lui Qui commence la création, puis la refait, et Qui vous nourrit du ciel et de la terre. Y a-t-il donc une divinité avec Allah ? Dis : “Apportez votre preuve, si vous êtes véridiques !” (Sourate an-Naml, 59-64)

Comme nous pouvons le voir dans les versets ci-dessus, tous les événements ont lieu parce qu’Allah les veut ainsi. Oublier ce fait et imaginer que quelque chose ne peut pas avoir lieu indépendamment d’Allah est Lui associer des égaux.

L’idolâtrie secrète est l’obstacle le plus important à l’émergence de la vraie foi. On ne peut vivre vraiment que par la foi si la foi est pure et immaculée. Chercher un moyen intermédiaire ou imaginer – Certainement Allah est au-dessus de cela – qu’une personne ou une entité peut avoir un réel pouvoir ou contrôle est de l’idolâtrie. Feindre de ne pas comprendre ce fait est inutile, pas plus que l’auto-tromperie. Les sujets discutés ici sont des faits sur lesquels les Musulmans doivent réfléchir et faire de leur mieux pour les mettre en application dans leur vie dès que possible. Imaginer qu’on est immunisé contre ce danger et qu’on peut vivre comme “à moitié Musulman” est non seulement hautement irrationnel, mais aussi la cause d’une vie troublée. Les personnes doivent évaluer leurs désirs terrestres dans la perspective islamique correcte et ensuite identifier et corriger leurs erreurs, car personne ne sait quand il ou elle va mourir et va être appelé à rendre compte.

Les gens ne peuvent pas subir un grand mal s’ils retardent la résolution d’autres questions. Cependant, ne pas résoudre la question discutée ci-dessus est un grand danger et une erreur grave, car elle est d’une importance capitale. L’idolâtrie est la ligne de démarcation entre la foi et l’incroyance, et l’idolâtrie secrète est le mur le plus trompeur qui empêche les gens de voir la vérité, émousse leur raison et leur clairvoyance, leur fait oublier pourquoi ils sont là et les conduit vers l’insouciance en ce qui concerne le Jour du Jugement.

Une fois que les gens reconnaissent qu’ils sont tombés dans l’idolâtrie, cependant, il est très facile de s’en libérer. Tout ce qu’ils ont à faire, c’est d’apprécier sincèrement et correctement la puissance d’Allah, leur Créateur. S’ils pensent qu’en appliquant ce que nous avons décrit leur permettra de réaliser quelque chose de très difficile ou d’agir héroïquement, ils auraient tort. En fait, une telle attitude refléterait en réalité leur grand manque de sincérité, parce qu’Allah demande seulement deux choses faciles de tous les croyants : un dévouement total à Lui seul et une croyance complète en Lui comme le Seul Possesseur de la puissance et du pouvoir réels.

Ceux qui possèdent un tel caractère pur peuvent s’attendre à un total succès, à la beauté et aux bénédictions d’Allah lorsqu’ils se tournent vraiment vers Lui sans Lui associer aucun égal, car :

Allah a promis à ceux d’entre vous qui ont cru et fait les bonnes œuvres qu’Il leur donnerait la succession sur terre comme Il l’a donnée à ceux qui les ont précédés. Il donnerait force et suprématie à leur religion qu’il a agréée pour eux. Il leur changerait leur ancienne peur en sécurité. Ils M’adorent et ne M’associent rien et celui qui mécroit par la suite, ce sont ceux-là les pervers. (Sourate an-Nur, 55)

La situation de ces croyants dans l’Au-delà se révèle en ces termes :

… sauf ceux qui se repentent, s’amendent, s’attachent fermement à Allah, et Lui vouent une foi exclusive. Ceux-là seront avec les croyants. Et Allah donnera aux croyants une énorme récompense. (Sourate an-Nisa, 146)

DETRUIRE LES IDOLES

L’idolâtrie est un mode de vie commun à ceux qui grandissent dans des sociétés qui ne connaissent pas la vraie religion. Ne tenant pas compte d’Allah, ils adoptent par ignorance les fausses divinités de leur société et associent de ce fait des égaux à Allah sans hésitation. En conséquence, la plupart des personnes n’imaginent pas que leurs actes constituent en fait une rébellion contre Allah et qu’Il les punira sévèrement pour leur ignorance. Par ailleurs, ils trouvent étranges ceux qui les appellent à l’Islam et à abandonner ce qu’ils Lui ont fait d’égal.

Les principaux idolâtres de la Mecque à l’époque de notre Prophète (Qu’Allah le bénisse et lui accorde la paix) ont réagi exactement de la même façon. Ils croyaient en l’existence d’Allah, mais ont assimilé presque toutes leurs affaires temporelles avec d’autres divinités fausses et mineures, les idoles. Le commerce, l’amour, la guerre et l’agriculture ont tous leurs propres fausses divinités. Cet ordre idolâtre leur a semblé parfaitement naturel, et ainsi ils ont été stupéfaits lorsque notre Prophète (Qu’Allah le bénisse et lui accorde la paix) l’a rejeté et a appelé à croire en Allah seul. Allah révèle dans le Coran :

Et ils (les Mecquois) s’étonnèrent qu’un avertisseur parmi eux leur soit venu, et les infidèles disent : “C’est un magicien et un grand menteur, Réduira-t-il les divinités à un Seul Dieu ? Voilà une chose vraiment étonnante”. Et leurs notables partirent en disant : “Allez-vous en, et restez constants à vos dieux : c’est là vraiment une chose souhaitable. Nous n’avons pas entendu cela dans la dernière religion (le Christianisme) ; ce n’est en vérité que pure invention ! (Sourate Sad, 4-7)

La déclaration de notre Prophète (Qu’Allah le bénisse et lui accorde la paix) qu’Allah est le Seul Dieu et que toutes autres divinités supposées n’ont eu aucun véritable pouvoir, a totalement confondu la mentalité perverse des idolâtres. En raison de leur aveuglement, ils ne pouvaient comprendre que toutes ces fausses divinités n’ont possédé aucun pouvoir réel. En fait, c’est Allah Qui accorde Sa grâce à qui Il veut. Allah révèle cette vérité dans la Sourate Qouraysh :

A cause du pacte des Qurayshites, De leur pacte [concernant] les voyages d’hiver et d’été. Qu’ils adorent donc le Seigneur de cette Maison (la Kaaba). Qui les a nourris contre la faim et rassurés de la crainte! (Sourate Qouraysh, 1-4)

Les personnes d’aujourd’hui font la même erreur. Ils peuvent demander, comment peuvent-ils vivre après l’abandon de tous les concepts et des gens qu’ils ont considérés comme des divinités et ne servir qu’Allah ? La réponse est la suivante : ils doivent se rendre compte que seulement Allah possède le pouvoir de les créer, de leur permettre de continuer à vivre, a la miséricorde pour eux, et les protège et veille sur eux. Leur employeur ne leur permet pas de manger en payant leur salaire, mais plutôt ceci est accompli par Allah, Qui a créé leur employeur avec son propre destin et l’a amené à payer ces salaires. Les événements n’ont lieu ni de façon désordonnée et par hasard ; ni ne se produisent par des millions de petites et fausses interventions divines, au contraire, chacun se produit en accord avec Sa volonté. Allah a créé le monde avec un destin et des personnes, comme révélé dans la Sourate at-Takwir 29, qui Lui sont soumis si complètement qu’ils ne peuvent même rien demander à moins qu’Il ne le veuille ainsi :

…Il n’y pas d’être vivant qu’Il ne tienne par son toupet… (Sourate Houd, 56).

Satan peut décrire le fait de se libérer de l’idolâtrie et de vivre par le monothéisme, la pureté et la foi comme quelque chose d’assez difficile. Mais de telles affirmations ne sont pas plus que de simples appréhensions inspirées par Satan le menteur. Allah révèle ceci dans le Coran:

Et quand tout sera accompli, le Diable dira : “Certes, Allah vous avait fait une promesse de vérité; tandis que moi, je vous ai fait une promesse que je n’ai pas tenue. Je n’avais aucune autorité sur vous si ce n’est que je vous ai appelés, et que vous m’avez répondu. Ne me faites donc pas de reproches ; mais faites-en à vous-même. Je ne vous suis d’aucun secours et vous ne m’êtes d’aucun secours. Je vous renie de m’avoir jadis associé [à Allah]”. Certes, un châtiment douloureux attend les injustes [les associateurs]. (Sourate Ibrahim, 22)

Compte tenu de ce fait, il serait fortement irrationnel pour les personnes qui essayent d’être de vrais et sincères croyants de désespérer à cause des mensonges chuchotés et des appréhensions de Satan.

Un changement d’intention sincère est suffisant pour se libérer de l’idolâtrie, parce que celui-ci transformera sa vision du monde idolâtre en une monothéiste. Pour le dire autrement, il n’est pas nécessaire d’éclairer tous les lieux de sorte que quelqu’un portant des lunettes noires puisse les voir ; il suffit simplement d’enlever ses lunettes. L’idolâtrie bloque la lumière de la vérité exactement de la même manière. Enlever ses lunettes d’un seul coup est à la fois facile et le seul moyen efficace de passer de l’idolâtrie à la vie de la foi et de la pureté qui plaît à Allah. Et, cela n’implique pas plus que de décider de Lui faire confiance en toutes circonstances et de respecter sérieusement Ses commandements et interdictions dans le Coran. Cette sincérité et détermination vont inévitablement apporter avec elles Son assistance et Sa miséricorde, ainsi que le vrai chemin vers le salut dans les deux mondes.

Seul Allah peut mener les personnes au droit chemin. Donc, ceux qui souhaitent vivre une vie qui gagnera Son agrément doivent constamment Lui demander de les guider vers le droit chemin, de les aider à vivre une vie honnête et sincère, et savoir qu’Il répondra certainement à de telles prières sincères et honnêtes. Ils ne doivent jamais tomber dans le piège de pessimisme de Satan en se demandant Comment puis-je gérer tout cela ? Déjà comment puis-je acquérir une foi sincère et immaculée ? Ils doivent plutôt comprendre qu’Allah les fera tourner dans la direction du meilleur chemin et les protégera contre toutes les déviations, à condition qu’ils montrent la sincérité et la détermination réelles, et leur permettra de vivre dans l’aisance et la joie qu’une telle connaissance apporte.

Ceux qui abandonnent leurs fausses divinités et se tournent vers Allah seul, ne seront jamais laissés dans un vide et seuls ; au contraire, ils atteindront la plus grande tranquillité, le confort et la sécurité. Allah déclare ceci dans le Coran :

…Et quiconque craint Allah, Il lui donnera une issue favorable, et lui accordera Ses dons par [des moyens] sur lesquels il ne comptait pas. Et quiconque place sa confiance en Allah, Il [Allah] lui suffit. Allah atteint ce qu’Il Se propose… (Sourate at-Talaq, 2-3)

Pour cette raison, les personnes qui se rendent compte et regrettent de vivre dans un état d’idolâtrie doivent immédiatement cesser d’adorer leurs fausses divinités, qu’elles soient leurs biens, leur argent, leurs entreprises ou leurs propriétés. Aucune de leurs possessions ne leur appartient en réalité ; leur pain quotidien ne dépend pas d’eux, leur grande richesse peut ou ne peut pas continuer à être jouie par leurs descendants, et ainsi de suite, car Allah contrôle tout et accorde aux gens ce qu’Il veut. Se rendant compte de cela, les gens ne doivent pas devenir fiers en raison de leurs possessions ; plutôt, ils devraient considérer leur mode de vie et leur vision du monde très soigneusement et faire les changements nécessaires. Ils doivent comprendre que tout ce qu’ils possèdent appartient à Allah seul, qu’ils sont une épreuve de Lui, et qu’ils doivent servir d’une manière qui Lui plaît. En faisant l’intention de se libérer de tout sentiment de fierté et d’appartenance, ils doivent détruire complètement ces fausses divinités. Leur sincérité dans cette question, cependant, ne peut être prouvée par leur mode de vie et leur détermination ultérieurs. Par exemple, ils doivent être capables de dépenser toutes leurs richesses et possessions, si nécessaire, dans la cause d’Allah sans hésitation ou sans aucune préoccupation pour l’avenir comme d’où leur prochain repas leur parviendra. En faisant complètement confiance à Allah, ils doivent toujours se rappeler que Lui seul apporte son pain quotidien et réaliser qu’ils sont totalement impuissants devant Lui.

Comme nous l’avons vu, la différence entre le monothéisme et le polythéisme est généralement une différence d’intention et de perspective. Notre Prophète (Qu’Allah le bénisse et lui accorde la paix) a littéralement détruit les idoles à l’intérieur de la Kaaba, et le Prophète Moïse (psl) a brûlé le veau et a jeté ses cendres dans la mer. Ainsi, ils ont convenablement détruit la logique de l’idolâtrie. Aujourd’hui, il est nécessaire de la détruire de manière rigoureuse, ce qui ne peut être fait qu’en changeant son intention et sa perspective.

Par conséquent, le plus grand changement éprouvé par les nouveaux croyants a lieu principalement dans leur propre esprit. Bien qu’ils puissent être en mesure de maintenir certains éléments de leur vie antérieure, ils auront néanmoins une perspective et une compréhension totalement nouvelles. En bref, les normes sociales de leur société, les croyances de leurs aînés et de leurs ancêtres, leurs propres désirs personnels et les idées d’autres personnes n’auront plus aucun sens, car ils règleront leur nouvelle vie uniquement selon le Coran et les hadiths et aspireront à obtenir l’agrément d’Allah. En cessant de servir illogiquement et de plaire à de nombreuses petites et fausses divinités, ils se remettront entièrement à Allah. Ceci est révélé dans le Coran :

Vous n’adorez, en dehors de Lui, que des noms que vous avez inventés, vous et vos ancêtres, et à l’appui desquels Allah n’a fait descendre aucune preuve. Le pouvoir n’appartient qu’à Allah. Il vous a commandé de n’adorer que Lui. Telle est la religion droite ; mais la plupart des gens ne savent pas. (Sourate Yousouf, 40)

FIN

SOURCE  :  http://www.harunyahya.com       http://www.en.harunyahya.tv

Advertisements