Opération Blue Beam Le faux « retour du Christ » en holographique

 BLUE BEAM

 MON GRAIN DE SEL :

La supercherie du retour du christ par holographie est une nécessité pour l’avènement du NOW / NOM.

C’est une supercherie qui a fait ses preuve sur le ciel d’Alger (Algérie) lorsqu’un parti islamiste dissous actuellement, a écrit le nom d’ALLAH (swt) grâce à ce procédé au cour d’un meeting.

ALLAH (swt) dans le ciel

Parmi l’assistance, certains entrèrent en transe, d’autres ont pleurés, d’autres encore étaient pétrifiés etc. C’est une technique sournoise pour abusé de la foi des musulmans.

Il en sera de même pour l’Élite du NOW, mais cette fois ci, c’est à l’échelle planétaire grâce aux satellites qui ceinturent la planète. Ils Abuseront  de la foi des Chrétiens, des Musulmans, des Juifs, des Hindous, des Bouddhistes etc.

Des images de synthèses feront apparaitre selon les lieux, qui le Christ, qui le Messie, qui le Mahdi etc. Et parlant la langue adéquate au lieu.

Il faut que les habitants de la planète, crois à un seul dieu. Lucifer dieu de l’Élite.

Sans ce stratagème, le NOW/NOM ne passera pas. Mais ALLAH (swt) et le plus stratège de tous.

Publié par  :  KAM

===============================================

Opération Blue Beam

Le faux « retour du Christ » en holographique

Auteur: Serge Monast

Un jour prochain nous serons incités à croire que Dieu est descendu sur la terre pour sauver le monde. Et la plupart d’entre nous y croirons car on nous y prépare par toutes sortes de manipulations. Lorsqu’au cours d’une répétition de grande envergure, un milliard de soumis (muslim) se lèvent comme un seul homme pour une simple caricature de leur prophète, on peut imaginer ce qui arrivera lorsque chrétiens, bouddhistes, hindous, juifs et musulmans verront des anges dans le ciel pendant qu’une version de synthèse du Messie/Christ/Maitreya/Kalki/Maadi leur parlera à la télévision. Pour ceux qui n’en ont pas entendu parler, nous présentons le projet Rayon Bleu.
Il existe trois sources qui confirment ce programme sous un angle différent :

1 – Le programme politique pour réaliser la mise en scène d’un « retour du Christ » médiatique. Ce plan est développé dans les ouvrages d’Alice Bailey s’exprimant sous l’instigation de l’initié appelé le « Tibétain ». Il y exprime dans les détails son programme pour établir un gouvernement mondial avec une hiérarchie « d’initiés » à sa tête, dont le chef qu’on présentera comme le Christ avec le surnom de Maitreya – d’après le nom du Bodhisattva-rédempteur qui devrait se manifester dans 2 ou 3 millénaires (?).

L’aspect messianique de ce plan fascine les sphères New Age qui espèrent un âge d’or. Le Tibétain envisage d’établir le royaume des cieux sur la Terre par la promesse d’un « communisme spirituel ». Cette imitation du christianisme séduit ceux qui ignorent qu’il ne peut pas y avoir de retour du Christ sur le plan physique, car cette opération a déjà à eu lieu. Le faux Retour est donc bien l’avènement de l’antéchrist prophétisé dans le Livre de l’Apocalypse.

2 – La thèse ésotérique. Dans un ouvrage intitulé Démasqué, Jan van Rijckenborgh, dévoile les détails occultes du plan pour établir une religion mondiale, montrant comment le bluff du « retour du Christ » (ou Maitreya) est une question de survie pour les hiérarchies spirituelles terrestres. Cette étude (la seule du genre) va au fond de la conspiration et identifie les auteurs jusqu’aux sphères des éons cosmiques – les hiérarchies lucifériennes qui enserrent le système solaire.

3 – La thèse de l’imitation du retour du Christ sur le plan physique. Serge Monast décrit la manipulation sous l’angle d’un complot militaro-technologique qu’il a nommé Blue Beam d’après le nom d’un projet secret de la NASA. Cette vision est toutefois réductrice puisque l’auteur, de confession évangélique, ne dispose pas des clés ésotériques des écritures. Sa structure mentale religieuse l’empêche d’aller au fond des secrets occultes. Toutefois, la thèse de Monast est de nature à être comprise facilement tandis que celle de Rijckenborgh n’est abordable que par des chercheurs spirituels capables d’entrevoir les paramètres occultes derrière le réel.

Si l’on n’a accès qu’à l’une de ces trois sources, on ne comprend l’affaire que partiellement – étant entendu que l’analyse ésotérique de Rijckenborgh fournit la clé ultime de l’opération «antéchrist» en identifiant les mobiles des puissances occultes à qui profitent le crime – c’est-à-dire la hiérarchie qui dirige le monde.

On pourra se référer également à l’ouvrage De Jundi Shapur à Silicon Valley écrit par Francis Paul Emberson qui exprime le point de vue anthroposophique (non officiel) sur la civilisation à venir, d’après les révélations fournies par Rudolf Steiner. Cette étude scientifique sur les forces occultes qui gèrent la technologie moderne permet d’anticiper l’après Blue Beam. Ces divers points de vue permettent d’acquérir une vue d’ensemble très précise.

Sans une religion mondiale, le succès du nouvel ordre mondial est impossible.

Cette phrase doit être comprise sous l’angle politique mais également occulte. Or, rares sont ceux qui ont une capacité de synthèse permettant de comprendre la politique occulte, c’est-à-dire les inter-échanges entre le monde matériel et son arrière-plan invisible.

La limite du scénario Blue Beam réside dans la difficulté pour un esprit conditionné par la religion de pénétrer les causes ésotériques des événements. Les êtres dotés d’un conditionnement religieux ne comprennent généralement pas ce qui relève de l’ésotérisme. Cela est également difficile pour un esprit rationaliste. Croyants et incroyants sont des proies faciles pour les manipulateurs. C’est pourquoi, le plan Antéchrist à toutes les chances de réussir. Il y a peu d’êtres capables de percer la manipulation et de réagir positivement dès à présent.

Ceux qui ne seront pas préparés à cet événement planétaire titanesque seront engloutis par la vague d’enthousiasme qui déferlera comme un tsunami de ferveur sur tous, athées et croyants confondus. La Bible dit : « même les élus seront tentés ». En effet, les êtres ont été conditionnés pendant des siècles à attendre un sauveur.
Le Texte: Projet Blue Beam, par Serge Monast

L’infâme projet Blue Beam de la NASA est composé de quatre étapes différentes afin de mettre en place la religion New Age ainsi que l’Antéchrist à sa tête. Nous devons nous rappeler que la religion New Age est la fondation même du nouveau gouvernement mondial, sans celle-ci, la dictature du nouvel ordre mondial est complètement impossible. Je répète : sans une croyance universelle dans la religion New Age, le succès du nouvel ordre mondial sera impossible ! C’est pour cela que le projet Blue Beam est si important pour eux, mais a été si bien caché jusqu’à présent.

La première étape concerne le renversement de toutes les connaissances archéologiques. Elle traite de la mise en place de tremblements de terre provoqués artificiellement à certains points précis de la planète, ou des découvertes censées démontrer à tous les peuples l’erreur à partir desquelles ont été élaborées les doctrines religieuses fondamentales.

La falsification de cette information servira à faire croire à toutes les nations que leurs doctrines religieuses ont été incomprises pendant des siècles et mal interprétées. Une préparation psychologique a déjà été réalisée avec le film 2001, Odyssée de l’espace ; les séries Star Trek, et La guerre des étoiles qui parlent d’invasions venant de l’espace et du rassemblement des nations pour repousser les envahisseurs.

La seconde étape implique un space show (spectacle spatial) gigantesque avec des sons et des hologrammes optiques, des projections laser d’images holographiques multiples dans différents endroits du monde, chacun recevant une image différente en accord avec la foi religieuse nationale dominante. Cette « voix de Dieu » parlera dans toutes les langues. Pour comprendre ceci, nous devons considérer diverses recherches secrètes effectuées au cours des 25 dernières années.

Les Soviétiques ont perfectionné un ordinateur sophistiqué et l’ont programmé avec les données sur l’anatomie du corps humain et les propriétés électriques, chimiques et biologiques du cerveau.

Ces ordinateurs furent également alimentés avec les langages de tous les peuples et leurs significations. Les dialectes de toutes les cultures ont été introduits dans ces ordinateurs depuis des transmissions satellites. Les Soviétiques ont alimenté les ordinateurs avec des programmes comme celui de la venue d’un nouveau messie. Il semble également qu’ils aient eu recours à des méthodes criminelles envers la société humaine en attribuant des longueurs d’ondes électroniques pour chaque personne, société et culture, afin d’induire des pensées suicidaires si la personne ne se conformait pas aux commandements du nouvel ordre mondial.

Il y a deux aspects différents concernant la deuxième étape. Le premier est le space show. Les images holographiques seront utilisées dans une simulation du spectacle final pendant lequel il sera montré à toutes les nations des scènes qui sont l’accomplissement de ce qu’elles désirent en matière de prophéties. Celles-ci seront projetées à partir de satellites sur la couche de sodium dans l’atmosphère. Nous en voyons des essais de temps en temps, mais ils sont appelés OVNI ou « soucoupes volantes ». Le résultat de ces événements sera de montrer au monde le nouveau Christ Maitreya pour la mise en place de la nouvelle religion mondiale. Une imitation sera imposée à un monde crédule pour le leurrer. « Même les plus informés seront trompés ». Le projet a perfectionné un dispositif qui permet de soulever l’enthousiasme d’une masse énorme de personnes, comme dans une extase.

Le projet Blue Beam prétendra être l’accomplissement des prophéties, et il culminera en une imitation de l’événement qui se produisit, il y a 2000 ans. En principe, on utilisera le ciel comme un écran de cinéma pendant que des satellites projetteront simultanément des images aux quatre coins de la planète dans toutes les langues et dialectes. (Note : l’auteur néglige le fait que la haute technologie occulte est capable d’utiliser de véritables entités «angéliques» de la nature, impliquées de force dans la mystification.)

Les images holographiques sont basées sur des signaux qui se combinent afin de produire une image s’appliquant également à des ondes acoustiques ELF, VLF et LF.

Nul endroit au monde ne sera épargné. Avec des animations et des sons qui sembleront émaner des profondeurs de l’espace, les croyants des diverses religions croiront VOIR le retour de leur messie dans une convaincante imitation de la réalité. Ensuite, les projections de Jésus, Mohammed, Bouddha, Krishna, etc., se fonderont en une seule image, après que des explications à propos des mystères spirituels auront été divulguées.

Ce dieu unique virtuel est l’Antéchrist. Il enseignera que les écritures saintes ont été mal interprétées, et que les religions anciennes sont responsables des conflits entre les nations. Ainsi, les religions feront place à la religion du Nouvel Âge, représentant le dieu unique.
Naturellement, de cette gigantesque falsification, il résultera un désordre social et religieux à grande échelle, chaque nation blâmant l’autre pour la supercherie, et libérant ses millions de fanatiques dans un état de possession démoniaque.

De plus, cet événement se produira à une époque de profonde anarchie politique mondiale et de tumulte général créé par une catastrophe planétaire. Les Nations Unies prévoient L’Hymne à la Joie de Beethoven (déjà utilisé pour l’hymne européen), comme hymne international pour l’introduction de la religion mondiale du Nouvel Age. Si nous mettons en parallèle ce space-show avec La Guerre des Etoiles, nous comprenons que la combinaison de radiations et de l’hypnose ont fait l’objet de recherches intensives. En 1974, par exemple, le chercheur Shapits disait d’un des projets de recherche : « Dans cette investigation, nous montrerons que les mots prononcés par l’hypnotiseur peuvent être convertis en énergie électromagnétique dans la partie subconsciente du cerveau humain sans employer de moyens mécaniques, et sans que la personne exposée à de telles influences puisse contrôler consciemment l’information. Notre comportement conscient sera perçu comme émanant de notre libre arbitre. »

Quiconque enquêtant sur les phénomènes de channelling devrait prendre en considération ce domaine de recherche.

Il est notable que le nombre de ceux qui pensent être des channels (canaux) s’est intensifié depuis que ce type de recherches est en cours. Il est étonnant à quel point leurs messages sont similaires en dépit des entités différentes qu’ils prétendent être leur source de « guidance divine ». Cela suggère que n’importe quelle personne qui capte des informations par chanelling devrait être assez perspicace pour évaluer d’une manière critique d’où vient le message qu’elle reçoit, et si le message est favorable au nouvel ordre mondial (Et il l’est généralement à 100 % dans l’optique de l’avènement d’un âge d’or sur la Terre).

Le journal Sydney Morning publia un article, le 21 mars 1983, annonçant que les Soviétiques avaient développé une technologie permettant d’envahir l’esprit humain.

Cet article concerne les savants soviétiques qui ont créé le super-ordinateur dont nous parlions auparavant. Ce type d’ordinateur est commandé par satellite. Les ordinateurs furent alimentés par tous les langages et dialectes ainsi que leurs significations. A présent, ce sont les États-Unis, les sous-fifres du nouvel ordre mondial, qui alimentent les ordinateurs avec les informations nécessaires.

« Je pense qu’il est possible que la personne ayant créé ce programme de méga-contrôle de l’esprit pourrait vendre le software à une organisation et ne pas être conscient que le client puisse utiliser ce programme pour réduire en esclavage toute l’humanité. » (Les programmeurs informatiques ignorent le but réel du travail qu’on leur commande. Les recherches sont cloisonnées et seuls les commanditaires en connaissent la finalité).

Voyez à quel point ils ont avancé depuis que cet article fut publié ! Les progrès techniques nous amènent à la troisième étape du projet Blue Beam qui va de pair avec la communication télépathique et électronique à double sens, où les ondes ELF, VLF et LF atteindront chaque personne à l’intérieur de sa propre tête, convainquant chacune que son dieu lui parle depuis les profondeurs de son âme.

De tels rayons venant de satellites sont alimentés par la mémoire des ordinateurs qui ont stocké les données à propos de chaque type humain et son langage particulier. Les rayons vont ensuite s’entrelacer avec la pensée naturelle pour former ce que l’on appelle la pensée diffuse artificielle. Ce type de technologie servit dans les recherches des années 70, 80 et 90 au cours desquelles le cerveau humain fut comparé à un ordinateur. L’information est stockée, traitée, intégrée, et ensuite, une réponse adaptée est formulée.

En janvier 1991, l’Université d’Arizona organisa une conférence intitulée : Atelier de recherche perfectionnée de l’OTAN sur le phénomène émergeant et les systèmes biomoléculaires. Durant cette conférence, il fut adressé une mise en garde effrayante aux scientifiques présents, à propos des abus potentiels de leurs recherches.

Leurs conclusions disaient que les États-Unis ont développé des équipements de communication qui permettent aux aveugles de voir, aux sourds d’entendre et aux paralysés de marcher ! Il ne s’agit pas de science-fiction. Certains de ces équipements sont opérationnels à l’Agence d’Intelligence Centrale (CIA) et dans le Bureau Fédéral d’Investigation (FBI). Cela ne sera jamais utilisé pour redonner la vue aux aveugles, faire entendre les sourds et faire marcher les paralysés, parce que c’est une technologie essentielle pour le programme politique des marionnettistes du nouvel ordre mondial.

Ces équipements de communication seront utilisés pour torturer et tuer des personnes qui correspondent aux profils d’une population donnée de dissidents.
L’objectif des mondialistes

Est-ce qu’un gouvernement promouvrait délibérément une telle manipulation aujourd’hui ? La réponse est évidemment : oui. Les organismes gouvernementaux et les sociétés qui travaillent avec le nouvel ordre mondial sont prêts à promouvoir n’importe quoi qui les aiderait à atteindre leur objectif de contrôle total. Si vous terrorisez le public, et lui faites craindre pour sa sécurité, les gens se laisseront imposer des lois draconiennes et accepteront que l’État détienne toutes les données les concernant. On aura juste à dire que c’est pour leur sécurité.

On accélère la décadence de la forme démocratique des systèmes politiques actuels, et on amène les sociétés à chercher des méthodes alternatives d’idéologie politique. Bien sûr, l’alternative est déjà prévue. Elle s’appelle « nouvel ordre mondial », mais elle n’aura pas à cœur vos intérêts ou votre sécurité. Comme George Bush l’a dit : « Lisez sur mes lèvres ». La peur a toujours été utilisée par les élites pour contrôler et subjuguer les masses. La vieille maxime « diviser pour régner » est utilisée pour s’assurer que tout le monde craint pour sa sécurité personnelle et que chacun se méfie des autres.

Pour aller plus avant dans la nouvelle technologie du projet Blue Beam de la NASA, nous devons considérer l’affirmation du psychologue James McConnell : « Nous pouvons combiner la privation sensorielle et la manipulation de la punition/récompense pour gagner un contrôle quasi absolu sur le comportement de l’individu. Il devrait être possible de réaliser un type de lavage de cerveau positif qui nous permettrait d’opérer des changements définitifs dans le comportement d’une personne. »

Nous avons parlé auparavant de ce type de communication télépathique et électronique, de ces rayons qui viennent d’ordinateurs chargés de données sur les caractères humains, leurs langages et dialectes, et nous disions que les gens seront touchés de l’intérieur, chacun croyant que son propre dieu lui parle directement depuis son âme. Nous nous référions alors à ce type de technologie dont le psychologue parle. Ceci étant, nous sommes conditionnés depuis notre naissance à faire ce que la société veut que nous fassions, plutôt que ce que nous voulons faire nous-mêmes. Comme ils ont la technologie pour nous y contraindre, personne ne devra être autorisé à disposer librement de sa propre personnalité.

Cette affirmation est importantes parce que la politique des Nations Unies via l’éducation prônée par l’Unesco, c’est que l’individualité autonome s’efface. Ce psychologue prétend que personne ne choisit le type de personnalité qu’il acquiert, et qu’il n’y a donc pas de raison de croire qu’on a le droit de refuser d’acquérir une nouvelle personnalité si l’ancienne est jugée « antisociale ». L’ancienne façon de penser et de se comporter sera considérée comme « politiquement incorrecte ».

Le projet Blue Beam est l’axe principal du nouvel ordre mondial pour le contrôle absolu des populations de la Terre.
Le contrôle absolu de la pensée

Je vous suggère d’approfondir cette information avant de l’évacuer comme de la paranoïa. Si nous allons plus avant dans les faits que nous avons présentés, nous découvrons que la technologie et les opérations de contrôle de la pensée incluent un transmetteur qui émet à la même fréquence que le système nerveux. Ce transmetteur est fabriqué par Loral Electro-optical-System, en Californie.

Ce système utilise des radiations électromagnétiques de fréquences gigahertz extrêmement basses (ELF). Il permet d’influencer et de torturer des gens mentalement à distance.

Cette arme peut être utilisée pour induire une privation sensorielle totale en émettant des signaux dans le nerf auditif à une puissance si élevée qu’elle bloque la capacité de la personne à s’entendre penser ! Le procédé employé par de telles technologies ELF est décrit dans diverses publications du Ministère de la Défense des États-Unis comme le Spectre Electromagnétique et le Conflit de Basse Intensité. Un autre système d’impulsions micro-ondes peut émettre vers une personne des signaux audibles indétectables par d’autres. Cette technologie est très simple et peut être construite en utilisant un pistolet radar ordinaire. Le rayon micro-onde généré par ce système est modulé à des fréquences audio et peut émettre des messages directement dans le cerveau.

C’est le cœur du projet Blue Beam. L’émission de communication et d’images subliminales à double sens depuis les profondeurs de l’espace correspond directement à ce type de technologie.

Dans son livre Le Corps Électrique, Robert Baker, nominé au Prix Nobel, décrit une série d’expériences réalisées au début des années 60 par Allen Frie dans laquelle ce phénomène fut démontré, ainsi que dans des expériences réalisées en 1973 à l’Institut de Recherche Walter de l’Armée Rouge, par Joseph Sharp qui subit des tests par lesquels il prouva qu’il pouvait comprendre des messages qui lui étaient transmis dans une chambre d’isolation sans échos via une micro-impulsion analogue aux vibrations sonores ordinaires.

Baker affirme : « Un tel système a des applications évidentes dans des opérations secrètes visant à rendre une personne folle grâce à des voix inconnues ou pour donner des instructions à un assassin programmé ». Maintenant, imaginez quand l’on pourra entendre la voix du nouveau messie de l’ordre mondial s’adressant depuis l’espace à tous les gens sains d’esprit, et qu’il pourra donner des instructions à des fanatiques religieux ! Nous observerons une hystérie et des troubles sociaux d’une ampleur jamais vue sur la Terre. Aucune force de police ne pourra contenir le désordre qui s’ensuivra ! Un livre paru en 1978 intitulé Les effets auditifs et les applications des micro ondes par James Lynn, décrit comment des voix audibles peuvent être émises directement dans le cerveau. Cette technologie pourrait permettre aux sourds d’entendre. Au lieu de cela, c’est une arme pour asservir le monde.

Des résultats similaires ont été obtenus en utilisant des grenouilles vivantes, ce qui montre qu’il est techniquement possible de déclencher des crises cardiaques avec des rayons destinés à pénétrer la poitrine humaine. (Note: l’auteur de ce rapport et son collègue sont tout deux morts d’une crise cardiaque à quelques jours d’intervalle, l’un au Canada et l’autre en Irlande).

Il est démontré que des rayons à ultra hautes fréquences (UHF) peuvent être utilisés pour produire une activité musculaire considérable ou au contraire de la léthargie. Des micro-ondes peuvent être utilisées pour brûler la peau, augmenter les effets de drogues, ou affecter le fonctionnement du cerveau. Ces résultats furent communiqués par la CIA le 21 septembre 1977 devant le Comité de Santé et de Recherches Scientifiques.

Sidney Gottlieb qui dirigeait le programme MK-Ultra fut obligé d’admettre la réalité des recherches de la CIA visant à trouver des techniques de manipulation à distance du corps humain par des moyens électroniques. Tout ceci est aujourd’hui reconnu. Cela a été poussé à son plus haut degré et peut être utilisé à partir de l’espace pour atteindre n’importe qui, à n’importe quel endroit du monde.

Si nous allons plus profondément dans les procédés de contrôle de l’esprit, nous découvrons que cette technologie a été utilisée pour influencer la politique d’une manière directe. Michael Dukakis qui se présentait contre Georges Bush, lors des élections de 1988, a été ciblé par de la technologie à micro-ondes afin de troubler son discours public une fois que les sondages montraient qu’il présentait une menace pour l’élection de Bush. Il prétend également que cette technique fut utilisée contre Kitty Dukakis et la poussa au bord du suicide. Dans l’univers de Disneyland qui est celui de la politique aux USA, un candidat ayant de tels problèmes, perd la course à la Maison Blanche.

Dans l’édition de décembre 1980 de la Revue Militaire, un article du Lieutenant Colonel Alexander intitulé Le Nouveau Champs de Bataille Mental : Balance-moi des Rayons nous apporte une compréhension plus profonde sur les capacités techniques qui sont à la disposition du contrôleur mental. Il écrit : « Plusieurs exemples montreront les zones dans lesquelles des progrès ont été faits. Le transfert d’énergie ; la capacité de guérir ou de causer des maladies à distance, produisant une mauvaise santé ou la mort sans causes apparentes ; des modifications du comportement par télépathie, y compris la capacité d’induire des états hypnotiques jusqu’à 1 000 kilomètres de distance.

L’utilisation d’hypnose télépathique a également un gros potentiel. Cela pourrait permettre à des espions d’agir sans avoir une connaissance consciente de leur programmation. Les terroristes suicidaires n’ont même plus besoin d’un coup de téléphone pour agir.

D’autres techniques impliquant l’action d’un esprit à l’autre sont envisagées. Si elle est perfectionnée, cette faculté permettrait la transmission de pensées d’une personne ou d’un groupe de personnes à une audience cible sélectionnée. Le receveur ne sera pas conscient que des pensées lui ont été implantées par une source extérieure. Il croira que les pensées sont de lui. »

La troisième étape de Blue Beam est appelée « communication électronique à double sens ». S’il est possible d’alimenter des pensées artificielles dans le domaine multigénique via satellite, le contrôle de la pensée sur la planète entière est maintenant possible.

La seule possibilité de résistance d’un individu serait de remettre en question la source de ses pensées et ne pas agir d’après des impulsions qui ne correspondent pas à ses valeurs morales. Il est donc indispensable de voir à quel point la télévision, la publicité, l’éducation moderne et les pressions sociales sont utilisées pour nous manipuler.

Si les gens ne croient pas que ce type de technologie est utilisé ou pensent que tout ceci est de la science fiction, ils prennent de grands risques parce que le soir où des milliers d’étoiles brilleront de l’espace – cette nuit pendant laquelle le nouveau messie sera présenté au monde – ils ne seront pas préparés et n’auront pas le temps de se protéger contre ce type d’attaque.

SOURCE :   http://crom.be/fr/documents/operation-blue-beam

 

Publicités