HOMMAGE A UN GRAND REVOLUTIONNAIRE  » LE CHE « 

CHEMON GRAIN DE SEL :

Nostalgie, nostalgie lorsque tu nous prends. Où sont les hommes de grande stature et de grande envergure tel que le LE CHE ?

Des homme épris de liberté partout à travers le monde et non seulement pour leur pays. Au point de mourir les armes à la main, dans un pays autre que le sien.

Le Che n’était pas issu d’un milieu défavorisé, pouvant justifié aux yeux de certains son amour pour la révolution. Bien au contraire.

Voici ce que dit Wikipédia à son sujet:

 » Ernesto Guevara de la Serna naît le 14 juin 1928 à Rosario, Argentine. Il est le fils ainé d’Ernesto Guevara Lynch, d’origine basque et irlandaise9 et de Celia de La Serna y Llosa, d’origine espagnole10,11. Beaucoup d’éléments indiquent cependant que sa date de naissance officielle ait été reculée d’un mois pour éviter un scandale, car trop proche du mariage12. C’est-à-dire que le Che Guevara serait né le 14 mai 1928. Ses parents sont de lignée aristocratique13 mais vivent comme une famille de classe moyenne, avec un penchant pour des idées de gauche non autoritaristes, s’opposant notamment à Perón et à Hitler14. La tante d’Ernesto, qui a élevé sa mère à la mort prématurée de leurs parents, est communiste.

                                                                                                  La famille Guevara vers 1941. De gauche à droite :                                                             .                                                                                                                                                   Ernesto, sa mère Celia, sa sœur Celia, Roberto,                                                                                                                                                                                                           Juan Martín, son père Ernesto et Ana María.

Ernesto Che guevara  à 22 ans en 1951

LE CHE

Aîné de cinq enfants, il vit d’abord à Córdoba, la seconde ville du pays. Dès l’âge de trois ans, il apprend le jeu d’échecs auprès de son père et commence à participer à des tournois dès 12 ans15. Sa mère lui enseigne le français qu’il parlera couramment16. Ernesto Guevara de la Serna se fait rapidement connaître pour ses opinions radicales même à un âge pourtant précoce. Il voudrait être un des soldats de Francisco Pizarro dans sa soif d’aventure17. »

Il était  » un nécessiteux  » de justice sociale et de liberté. Chose qui été en manque dans beaucoup de pays, et qu’il a découvert durant ses voyages

Ceci n’est un modeste hommage au grand révolutionnaire qu’été  Ernesto Che Guevara dit « Le Ché ».

Ci-dessous, un recueil de certaines des citations du « Che ».

Publié par  :  KAM

========================================

CITATIONS

 » Surtout, soyez toujours capables de ressentir au plus profond de votre cœur n’importe quelle injustice commise contre n’importe qui, où que ce soit dans le monde. C’est la plus belle qualité d’un révolutionnaire « 

 » Il faut s’endurcir, sans jamais se départir de sa tendresse « 

 » Soyez réalistes : demandez l’impossible « 

 » Dans une révolution, on doit triompher ou mourir « 

 » La vérité d’un jour n’est pas celle de toujours ! « 

 » A ceux qui me qualifient d’aventurier, ils ont raison mais je suis un aventurier à part. Je suis un aventurier qui risque sa peau pour faire triompher ses idées. « 

 » La guérilla est la guerre du peuple entier contre l’oppresseur. « 

 » Je dois remplir mon devoir, abandonner ma cape de chevalier errant et prendre n’importe quel engin de combat. « 

 » Seul celui qui est près à quitter son confort pour aller lutter dans un autre pays, mérite le nom de révolutionnaire. « 

« Qu’importe où nous surprendra la mort ; qu’elle soit la bienvenue pourvu que notre cri de guerre soit entendu, qu’une autre main se tende pour empoigner nos armes, et que d’autres hommes se lèvent pour entonner les chants funèbres dans le crépitement des mitrailleuses et des nouveaux cris de guerre et de victoire. »

« L’ONU est d’une inefficacité qui confine au ridicule et au tragique; les armées de tous les pays d’Amérique sont prêtes à intervenir pour écraser leurs peuples. »

« Toute notre action est un cri de guerre contre l’impérialisme et un appel vibrant à l’unité des peuples contre le grand ennemi du genre humain : les Etats-Unis. »

« Si le communisme ne devait pas conduire à la création d’un homme nouveau, il n’aurait aucun sens. »

<< Vous me demandez ce qui me pousse à l’action ? C’est la volonté de me trouver au cœur de toutes les révoltes contre l’humiliation, c’est d’être présent, toujours et partout, chez les humiliés en armes. >>

 » Il ne s’agit pas du nombre de kilos de viande que l’on mange, ni du nombre de fois où l’on peut aller à la plage…Il s’agit précisément que l’individu se sente plus riche intérieurement et beaucoup plus responsable. « 

 » Un homme doit toujours marcher la tête haute, c’est la marque de sa dignité, s’il baisse la tête, alors il perd toute sa dignité »

 » Celui qui n’a pas lu les quatorze tomes des écrits de Staline ne peut pas se considérer comme tout à fait communiste. « 

  » Rêve et tu seras libre, lutte et tu seras libre de ta vie « 

 » Toute notre action est un cri de guerre contre l’impérialisme et un appel vibrant à l’unité des peuples contre le grand ennemi du genre humain : les États-Unis d’Amérique du Nord. « 

 « Soyez essentiellement humains, soyez le tant que vous vous rapprocherez du meilleur de l’humain, purifiez le meilleur de l’homme par le travail, l’étude, l’exercice de la solidarité permanente avec le peuple et avec tous les peuples du monde, développez au maximum votre sensibilité jusqu’à en être angoissés quand on assassine un homme quelque part dans le monde et pour être enthousiasmés quand quelque part dans le monde s’élève
un nouveau drapeau de la liberté. « 

CHE GUEVARA : LE DISCOURE D’ALGER

Carlos Puebla « Hasta Siempre »

 

Nathalie Cardone  » Hasta Siempre »

Et pour terminer ce vibrant hommage rendue au « CHE ».
Voici un des meilleurs film documentaire qu’il soit sur le » Che » Selon une biographie de Pierre Kalfon  : « CHE GUEVARA, une légende du siècle « . Film entier 96 mn.

Ernesto Guevara Le Che – documantaire