V.I.P ????????

MUSE« DERRIÈRE  CHAQUE GRAND HOMME,

IL Y A UNE FEMME « 

Définition d’une Muse:

Les Muses, dans la mythologie grecque, sont les gardiennes des Arts. Au sens courant, une « muse » est synonyme d’égérie. (Wikipedia)

Égérie: Son nom est rentré dans le langage courant, d’abord comme synonyme de « muse » (inspiratrice d’un homme de pouvoir ou d’un artiste), puis comme « ambassadrice » (incarnation d’une marque commerciale). (Wikipedia).

Muses :personne, symbole, qui inspire un poète  (Reverso)

 Les petites phrases des admirateurs des femmes

Depuis l’Antiquité, les adorateurs de la femme se sont exprimés haut et fort.

Nombreux sont les hommes qui ont admiré les femmes et leur nature au cours des siècles. La femme a été portée aux nue, par tout genre d’homme. Du plus humble au plus grand de ce monde. Et pratiquement tous ceux qui ont réussi dans la vie, il y avait une femme qui les a épaulé.  Tour d’horizon des petites phrases dont il faut se souvenir…

Gabriel-Marie Legouvé, poète français (1764-1812)
« Les femmes polissent les manières et donnent le sentiment des bienséances, elles sont les vrais précepteurs du bon goût, les instigatrices de tous les dévouements. L’homme qui les chérit est rarement un barbare ».

Le Mahatma Gandhi, philosophe indien (1869-1948)
« Si la non-violence est la loi de l’humanité, l’avenir appartient aux femmes. Qui peut faire appel au cœur des hommes avec plus d’efficacité que la femme ? »

Louis Aragon, poète français (1897-1982)
« L’avenir de l’homme, c’est la femme ».

Cette maxime me plait très bien. Malheureusement elle n’est presque pas suivie ou pas du tout. Question de masochisme.

On termine ce tour d’horizon par un vieil  et célèbre adage :

« DERRIÈRE  CHAQUE GRAND HOMME, IL Y A UNE FEMME « 

Ce dernier adage est valable dans tous les pays du monde, diriez vous ? Que nenni. Il y a un pays où l’Égérie ou bien la Muse, d’un grand homme ( entendre par là une personnalité publique, un grand patron et que sais-je encore. Seulement cette personnalité là, n’a absolument rien à voir avec la culture, ou tous ce qui touche à la science).

Dans ce pays là, l’égérie des grands hommes (puisqu’ils se prétendent comme tels). Ce n’est pas une FEMME, mais un HOMME et pour être plus exacte c’est un… CHAUFFEUR.

Oh purée de M…d. C’est quoi çà???

Comment cela est il possible? Est il de grande érudition ?  Qu’a donc un chauffeur de si spécial ? Pourquoi ?

EST-CE POSSIBLE ???

– Cela est possible dans un pays ou les valeurs ont pris la poudre d’escampette par la fenêtre. Lorsque le plébéianisme est entré par la porte et a pris les rênes.

INSTRUIT ???

– Non, il n’est nullement instruit. Dans la plus part des cas il a un niveau secondaire et quasiment renvoyé du collège. Mais ses références et son CV, sont plus long que la carte du restaurant d’un grand palace.

Car pour être chauffeur de V.I.P chez nous, en plus du permis de conduire, il faut avoir un palmarès digne des grands champions de la truanderie. Il faut:

–  Être d’une goujaterie à faire pâlir un valet d’armée.

– N’avoir aucuns sens de l’honneur, de quoi rendre jalouse une péripatéticienne.

– Être un exécuteur des basses œuvres, digne d’un sbire de parrain.

– Être  servile pire qu’un serf médiévale .

– Être une vraie carpette, plus performante que celle d’un grand fabricant.

– Savoir être entremetteur à l’occasion.

– Être d’une obséquiosité à faire rougir le plus grand des flagorneurs.

– Et il faudrait aussi avoir une « qualité » cardinale : ÊTRE MENTEUR.

Et j’en passe sur des vertes et des pas mûre.

 QU’A-T-IL DE SPÉCIAL ???

Mais pour sur qu’il doit avoir quelque chose de spéciale. Et bien dans ce pays là, le chauffeur en plus de son travail pour lequel il est rémunérer, c’est à dire, qui est de conduire SON GRAND HOMME là où il le doit.

Il a d’autres missions plus ou moins inavouables. J’ai personnellement connu un chauffeur qui avait toutes ces caractéristiques (heureusement pas tous) et qui faisait:

– Le commissionnaire spécial, pour des achats discrets. (parfums, fleures etc…)

– L’homme de liaison et des contactes, entre grand on se rend service. On est solidaire.

– Et même l’homme des transports discrets. Rendez vous galants, ou autres rendez vous discrets.

L’ÉGÉRIE, LA MUSE ???

De ce fait, grâce à sa position, le chauffeur devient l’égérie du Nabab. Dans le sens ou il peut influer dans des décisions plus ou moins importante. On peut dire tout aussi bonnement que l’un ne refuse rien à l’autre.

A telle enseigne, que le chauffeur s’il sait s’y prendre. Deviendra l’homme indispensable sans lequel le Nabab est désorienté.

Sincèrement, auriez vous le courage de faire çà ??? Il faudrait vraiment n’avoir AUCUN AMOUR PROPRE, et aucune FIERTÉ.   Arriver à se mépriser ainsi, au point de devenir le paillasson et souffre douleur du chef.

Je pense que ce genre d’individu, ne doit pas être très fière devant sa femme et ses enfants. Mais comme il n’a aucune dignité et n’a aucun sens des valeurs. Il risque d’insuffler ce genre de comportement aux siens.

Autre question tout aussi troublante, c’est : « Comment doit se sentir ce nabab » ? Surement tout fière et tout content de lui, il a l’impression de faire la pluie et le beau temps.

Cela évidement peut se répercuter sur la bonne marche du service. Mais au diable le service, le marché de l’emploi, grouille de demandeurs. Il suffit de claquer les doigts.

A telle enseigne qu’une fois, il m’a été répondu personnellement sur ce sujet : » Que celui qui n’est pas content, la porte est grande ouverte ».

Vous pouvez êtres un cadre, Ingénieur 1er de votre promotion, Énarque également 1er, Polytechnicien idem. Votre parole ne vaudra rien du tout devant celle du CHAUFFEUR.

Vous voulez gravir les échelon ? Soyez copain/copain avec le chauffeur. Sinon, quelques soient vos compétences professionnelles, vous allez végéter à prendre racine dans votre poste. Et si l’on vous dit, qu’un chauffeur peut licencier quelqu’un ici chez nous, c’est que cela a déjà eu lieu.

Voila ce que vaut un chauffeur VIP chez nous (Heureusement qu’ils ne le sont pas tous). Remarquer, ce n’est pas de sa faute. Il a trouver chaussure à son pied, il serait plus juste de dire « à ses pieds ».

Que vaut l’instruction chez un VIP au comportement pareil ? Et des comme çà, il y en a PLÉTHORE.

POURQUOI ???

Comme l’a si bien dit Rabelais : << Science sans conscience, n’est que ruine de l’âme>>. Car effectivement, Celui qui utilise la science au service de ses désirs, de ses appétits se dégrade et ne se conduit pas comme un sujet autonome qui se maîtrise.

Et comme nous l’enseigne Montaigne : »La liberté c’est de tout pouvoir sur soi » .

CONCLUSION !!!

A voir cela à tous les niveaux, on peut dire que l’avenir est sérieusement HYPOTHÉQUER. Et sur plusieurs générations.

Heureusement qu’il y en a encore, quelques « pures sang » qui essayent de galoper honnêtement et fièrement vers la lumière. Sans çà, on ne verraient jamais le bout du tunnel.

Au fait, c’est où mon pays ?????

Publié par :  KAM