Les Wahhabites, secte Juive de Satan

WAHHABITEMON GRAIN DE SEL :

La transformation des OULÉMAS MUSULMANS par  la secte wahhabite.

Lorsque le savant suit le jugement du gouverneur qui contredit le Jugement d’Allah il devient mécréant. (Allah (swt) sait mieux)

C’est ce que semble être la conduite et  la destinée des oulémas du palais d’Arabie saoudite.

Ibn Taymiyya, rahimahoullah, a dit :

« Et lorsque le savant délaisse la science du Livre d’Allah et de la Sounna de Son Prophète, sallallahou ‘alayhi wa sallam, et suit le jugement du gouverneur, qui contredit Le Jugement d’Allah et de Son Messager, sallallahou ‘alayhi wa sallam, il devient apostat mécréant et mérite le châtiment ici-bas et dans l’au-delà.

Allah (swt) a dit :

« Alif, Lâm, Mîm, Sâd. C’est un Livre qui t’a été descendu ; qu’il n’y ait à Son sujet nulle gêne dans ton cœur ; afin que par Cela tu avertisses et (qu’Il soit) un Rappel aux croyants. Suivez ce qui vous a été descendu venant de votre Seigneur et ne suivez pas d’autres alliés que Lui. Mais vous vous souvenez peu »

Même s’il est battu, emprisonné, ou qu’il subisse toutes sortes de nuisances, afin qu’il délaisse ce qu’il connaît de La Législation d’Allah et de Son Messager, sallallahou ‘alayhi wa sallam, Législation qu’il se doit de suivre – et suit le jugement d’une autre personne, il mérite alors le châtiment d’Allah. Il doit patienter s’il subit un préjudice dans le sentier d’Allah, car telle est la règle établie par Allah envers les Prophètes et ceux qui les suivent »

(Madjmou al-Fatawa, 35/373)

Publié par :   KAM

Bismillah i rahmane i rahim

 Les tragédies viendront du Najd

 Ibn ‘Umar (ra) dit le Prophète (saaws) a dit :
« « O mon Dieu, bénis pour nous la Syrie ! O mon Dieu, bénis pour nous le Yémen !  »
Les gens (présents) dirent alors : –  » Et le Najd ?  »
Il reprit: »O mon Dieu, bénis pour nous la Syrie ! O mon Dieu, bénis pour nous le Yémen! »
Ils dirent : –  » Et le Najd ?  »
et je crois qu’à la troisième fois il dit :
 » Dans cet endroit, il y a des tremblements de terre, des séditions ;
et c’est à cet endroit que se lèvera la corne du diable
(qarn al-shaytan). » »

 

D’Où viennent-ils, qui est réellement leur ancêtre ?

La dynastie juive saoudienne :
son histoire, sa vie, ses origines

RECHERCHE ET PRÉSENTATION DE :

Mohammad Sakher, qui fut tué sur l’ordre régime saoudien pour les découvertes suivantes :

– Est-ce que les membres de la famille saoudienne appartiennent à la tribu d’Anza Ben Wa’el, comme ils le prétendent ?

– Leur religion est-elle réellement l’Islam ?

– Sont-ils de quelque origine arabe que ce soit ?

Les faits suivants éclipseront toutes les allégations de la famille saoudienne et réfuteront toutes les fausses déclarations faites par ces hypocrites qui ont vendu leur conscience à cette famille par la falsification et l’interpolation de la véritable histoire de la famille saoudienne, je veux dire les journalistes et les historiens qui, pour une récompense temporelle financière, ont inséré à et ont rattaché la généalogie de cette famille à celle de notre Grand Prophète Muhammad (saaws), alléguant que les Saoudiens sont les vice-rois de notre Dieu Tout-Puissant sur la Terre.

Il est bien évident qu’une telle flatterie est destiné à défendre et justifier les crimes et atrocités des Saoudiens, ainsi que de manière à stabiliser durablement leur trône et à soutenir les piliers de leur régime despotique.

Ce qui est extrêmement dictatorial et totalement rejeté par notre grande Foi Islamique.

La royauté est interdite dans notre Religion Islamique, dans le Saint Coran, parce que c’est une autorité qui s’impose d’une Personne Unique avec les membres de sa Famille pour réprimer le peuple et réduire au silence toute autre voix « d’opposition » sous des règles totalement despotique et dictatorial imposées par le roi.

Ainsi, les rois sont-ils dénoncés dans le saint Coran dans ce verset :

{{ Elle dit : « En vérité, quand les rois entrent dans une cité ils la corrompent, et font de ses honorables citoyens des humiliés. Et c’est ainsi qu’ils agissent. }} [sourate an-Naml, Les Fourmis 27:34]

Néanmoins, la Famille Saoudienne ignore complètement ce verset du Coran, affirmant même à tort que ce sont eux les croyants les plus fermement attachés au Saint Coran, tandis que par le biais de ses intermédiaires : elle émet des ordres stricts afin d’interdire que de tels versets du Coran soient récités à la radio ou la télévision.

Dans le même temps, de tels versets sont strictement interdits par celle-ci à paraître par écrit sur tout journal, parce que la récitation ou l’impression affectent le Siège de leur Majesté !

– Qui sont ces Saoudiens ?

– D’où sont-ils ?

– Et quel est leur objectif final ?

Les membres de la Famille Saoudienne savent donc parfaitement que les musulmans partout dans le monde ont déjà connaissance de leur origine Juive avérée.

Les musulmans ont désormais eu vent de tout leur passé sanglant, qui était, et est toujours coincé dans la même boue de despotisme brutal et d’atrocité.

Actuellement, ils exercent tous leurs efforts pour cacher leur origine Juive en se couvrant du manteau de la Religion Islamique, ceci afin d’essayer de garder leur ascendance Juive réelle cachée, dans l’obscurité, en connectant leur arbre généalogique avec notre Saint Prophète Muhammad (saws).

Ils oublient ou ignorent que l’Islam ne donne jamais une attention favorable à la généalogie ou « ascendence » ; elle favorise et honore indistinctement tous les êtres humains dont les actions et les paroles sont en rapport avec les doctrines du Saint Coran tel que confirmé par le verset coranique suivant :

{{ Ô hommes ! Nous vous avons créés d’un mâle et d’une femelle, et Nous avons fait de vous des nations et des tribus, pour que vous vous entre-connaissiez. Le plus noble d’entre vous, auprès d’Allah, est le plus pieux. Allah est certes Omniscient et Grand-Connaisseur. }}[sourate al-Hujurat, Les Appartements 49:13]

Quiconque est inique et blasphémateur ne peut pas s’affilier lui ou elle-même à notre grand Prophète Muhammad (saws) même si il ou elle pouvait-être le plus proche parent par le sang pour lui.

Bilal, esclave Abyssin (ra), qui était un fidèle musulman, a été beaucoup plus honoré par l’Islam que Abu Lahab, le païen, qui était pourtant de par son sang l’oncle de notre Prophète.

Dans l’Islam, il n’y a pas de favoritisme.

Allah définit le degré de comparaison dans l’islam selon la piété de la personne et non en fonction de son statut mondain d’affiliation à une dynastie.

– Qui est le véritable ancêtre du Clan des Saoud ?

En l’an 851 H. un groupe d’hommes du Clan d’Al Massaleekh, qui était une branche de la Tribu Anza, forma une caravane aux fins d’acheter des céréales (blé et maïs) et d’autres denrées alimentaires en Irak et de les rapporter à Najd.

Le chef de ce groupe était un homme appelé Sahmi Bin Hathlool.

La caravane arriva à Bassora, où les membres du groupe se rendirent chez un négociant de céréales qui était un Juif, appelé Mordakhai Ben Ibrahim Ben Moshe.

Au cours de leur négociation avec ce commerçant, le Juif leur a demandé : « D’où êtes-vous? »

Ils répondirent : «De la Tribu Anza, un Clan d’Al Massaleekh.»

En entendant ce nom, le Juif a commencé à serrer très affectueusement chacun d’entre-eux en leur disant que lui-même, était aussi du Clan des Al Massaleekh, mais qu’il était venu s’établir à Bassora (Irak) suite à une querelle de famille entre son père et certains membres de la Tribu Anza.

Après qu’il leur raconta son récit fabriqué, il ordonna à ses serviteurs de charger tous les chameaux avec du blé, des dattes et du tamman, un acte remarquable, si généreux qu’il étonna les hommes Masaleekh et suscita leur fierté de trouver un homme (cousin) si affectueux en Iraq — la source de subsistance d’alors –, et ils crurent chaque mot qu’il dit, et, parce qu’il était un riche marchand de produits alimentaires dont ils avaient grandement besoin, ils l’ont accepté comme l’un des leurs (même s’il était un Juif caché sous le costume d’un Arabe du Clan d’Al Masaleekh).

Quand la caravane fut prête à appareiller pour le retour à Najd, le marchand Juif leur a demandé d’accepter sa compagnie, parce qu’il avait l’intention d’aller avec eux dans sa patrie d’origine, Najd.

En apprenant cela de lui, on l’a accueilli chaleureusement et de manière très fraternelle.

De sorte que le Juif (caché) atteint Najd avec la caravane.

Au Najd, il a commencé à promulguer beaucoup de propagande pour lui-même par le biais de ses compagnons (ses cousins présumés), un fait qui a rassemblé autour de lui un nombre considérable de nouveaux partisans.

Mais de manière inattendue, il fut confronté à une campagne d’opposition à ses vues conduite par le Cheikh Saleh Salman Abdullah Al Tamimi, qui était prédicateur religieux Musulman à Al-Qaseem.

Le rayon de sa zone de prédication incluait le Najd, le Yémen et le Hedjaz, ce qui obligeait le Juif (l’Ancêtre de la présente famille Saoud) de partir d’Al-Qaseem à Al-Ihsa, où il changea son nom (Mordakhai) en Markan Ben Dir’iya, Dir’iya est une localité près d’Al-Qateef, où il a commencé à propager parmi les habitants une histoire inventée sur le bouclier de notre Prophète Muhammad (saws) qui avait été pris comme butin par un Arabe païen à la suite de la Bataille d’Uhud, entre les Arabes païens et les Musulmans.

«Ce bouclier,» leur dit-il, «a été vendu par ce païen Arabe au Clan Juif appelé Banu Qunaiqa qui l’a conservé comme un trésor !» Il a ainsi progressivement renforcé sa position parmi les Bédouins à travers de telles histoires, ce qui indique comment les Clans Juifs en Arabie, ont été si influents, et ont ainsi acquis une grande considération. Il acquit une certaine importance personnelle parmi les Bédouins, et a décidé de s’installer définitivement là-bas, dans la ville de Dir’iya, près Al-Qateef, qu’il élu comme «Capitale» sur le golfe Persique. Il aspirait d’en faire son tremplin pour l’établissement d’un Royaume Juif en Arabie.

Afin de s’acquitter de son ambitieux projet, il a commencé à approcher les Bédouins Arabes du désert pour appuyer sa position, puis progressivement, il se déclara comme leur roi !

A ce stade, la Tribu Ajaman, de concert avec la Tribu des Banu Khaled a pris pleinement conscience du plan rusé de ce Juif dont elle avait mit à jour la véritable identité, et a décidé d’en finir avec lui.

Ils attaquèrent son village et le conquirent, mais avant qu’ils ne l’arrêtent il leur échappa de justesse.

Cet Ancêtre Juif de la Famille Saoudienne, Mordakhai, chercha refuge dans une ferme appelé à l’époque Al-Malibeed-Ghusaiba près d’Al-Arid, qui est appelé de nos jours Al-Riyad.

Il a demandé au propriétaire de cette ferme de lui accorder l’asile.

Le fermier était si accueillant qu’il lui donna immédiatement asile et protection.

Mais à peine plus d’un mois était-il (Mordakhai) resté là, qu’il assassina le propriétaire et tous les membres de sa famille, prétendant qu’ils avaient été tués par une bande de voleurs barbares.

Puis il prétendit qu’il avait acheté la terre de leur part avant que la catastrophe ne survienne !

En conséquence de quoi, il avait le droit de continuer de séjourner là en tant que propriétaire.

Il a ensuite donné un nouveau nom à ce lieu : Al-Diriya le même nom que celui du lieu qu’il avait perdu (dont il fut chassé.)

Cet ancêtre juif (Mordakhai) de la Famille Saoudienne, a été en mesure de créer un « Hotel Particulier » appelé « Madaffa » sur la terre qu’il a usurpé à ses victimes, et rassembla autour de lui un groupe d’hypocrites qui ont commencé à répandre de la fausse propagande pour son compte établissant qu’il était un éminent Cheikh Arabe.

Il complota contre le Cheikh Saleh Salman Abdulla Al Tamimi, son (seul) ennemi véritable (qui demeurait), et fut à l’origine de son assassinat dans la mosquée de la ville appelée Al-Zalafi.

Après cela, il se sentait satisfait et sûr de faire l’Al-Diriya son domicile permanent.

Là, il pratiquait la polygamie à une large échelle, et en effet, il a engendré beaucoup d’enfants auxquels il donna de purs noms arabes.

Depuis, ses descendants ont grandi en nombre et en puissance sous le même nom de Clan Saoud, ils ont suivi ses pas en pratiquant des activités souterraines et des complots contre la nation Arabe.

Ils ont saisi illégalement des secteurs ruraux et des terres agricoles et assassiné chaque personne qui a tenté de s’opposer à leurs plans diaboliques.

Ils ont utilisé toutes sortes de tromperie pour atteindre leurs objectifs, ils ont acheté la conscience de leurs dissidents, ils ont offert leurs femmes et de l’argent à des gens influents dans ce domaine, en particulier ceux qui ont commencé à écrire la biographie réelle de cette famille Juive, ils soudoyèrent les écrivains de l’histoire afin de purifier leur histoire honteuse, et de faire que leur lignée soit liée à des tribus parmis les plus éminentes tribus Arabes comme Rabi’a, Anza, et Al-Massaleekh.

Un hypocrite bien en vue de notre ère, dont le nom est Mohammad Amin Al-Tamimi – Directeur / Responsable des bibliothèques contemporaines du Royaume Saoudien, a composé un arbre généalogique, pour cette famille Juive (les Saoudiens) en les reliant à notre grand Prophète Muhammad (saws).

Pour son travail de faux, il a reçu une récompense de 35.000 livres égyptiennes de l’Ambassadeur de l’Arabie au Caire, en Égypte, en l’an 1362 H. – 1943. Le nom de cet ambassadeur est Ibrahim Al-Fadel.

Ainsi que mentionné précédemment, l’ancêtre Juif de la famille Saoudienne, (Mordakhai), a pratiqué la polygamie en se mariant avec un grand nombre de femmes arabes et engendra de nombreux enfants, sa pratique de la polygamie est, aujourd’hui encore, appliquée « à la lettre » par ses descendants ; qui s’accrochent à son héritage marital !

Un des fils de Mordakhai appellé Al-Maraqan, arabisé de la racine Juive Mack-ren, engendra un fils, Mohammad, puis un autre fils appelé Saoud, qui est le nom de la dynastie d’Arabie de nos jours.

Voici ce que font aujourd’hui les descendants des bani Saoud

Les descendants de Saoud (aujourd’hui appelée la Famille Saoudienne) ont lancé une campagne d’assassinats des dirigeants de premier plan des Tribus Arabes, sous le prétexte que ces dirigeants étaient des apostats ; renégats à la Religion Islamique, qui désertaient leurs doctrines à propos du Coran, de sorte qu’ils méritaient la condamnation et le massacre sur ordre des Saoudiens !

Dans le livre d’histoire de la famille saoudienne pages 98-101, leur historien familial privé déclare que la dynastie Saoudienne tient tous les gens de Najd pour être des blasphémateurs, justifiant que leur sang soit répandu, leurs biens confisqués, et leurs femmes prises comme concubines ; et qu’aucun Musulman n’est authentique dans sa conviction que si il ou elle appartient (ou est affilié) à la secte de Mohammad bin Abdul Wahab (dont les origines sont aussi des Juifs en provenance de Turquie), la secte wahabite.

Ses doctrines donne autorité à la Famille Saoudienne pour détruire les villages avec tous leurs habitants – y compris les enfants mâles, et à agresser sexuellement leurs femmes ; poignarder le ventre de la femme enceinte, et couper les mains de leurs enfants, puis les brûler !

Ils sont en outre autorisées par une telle doctrine brutale de piller toutes les propriétés de ceux qu’ils appellent des renégats (tous ceux qui refusent de suivre leur secte wahabite.)

Leur hideuse famille Juive a effectivement fait tout ce genre d’atrocités au nom de leur secte faussement religieuse (les wahabites), qui a en fait été inventée par un Juif, afin de semer les graines de la terreur dans le cœur des gens des villes et des villages.

Cette Dynastie Juive a commis de telles atrocités brutale depuis 1163 H. Ils ont appelé toute la Péninsule Arabique d’après leur nom de famille (Arabie Saoudite), comme si toute la région était leur propre possession personnelle, et que tous les habitants y étaient leurs domestiques ou de simples esclaves, travaillant jour et nuit pour le plaisir de leurs maîtres (la Famille Saoudienne).

Ils tiennent toute la richesse naturelle du pays comme leur bien propre.

Si une personne pauvre du peuple, soulève sa voix pour se plaindre contre l’une des règles despotique de cette Dynastie Juive, la Dynastie se contente de faire couper sa tête en place publique.

Une princesse des leurs, visita la Floride, USA, avec son cortège, elle loua 90 (quatre-vingt dix) suites dans un Grand Hôtel pour environ un million de dollars la nuit !

Quelqu’un a-t-il, parmi ses sujets, droit de commenter cet événement extravagant ?

Si il ou elle le fait, son destin est tristement connu :

<< LA MORT PAR LE TRANCHANT DU SABRE D’ARABIE SAOUDITE EN PLACE PUBLIQUE ! >>

– Témoins relatifs aux origines Juives de cette Famille Saoudienne :

Dans les années 1960 la radio « Sawt al Arab » au Caire, en Égypte, et radio Yémen à Sanaa ont confirmé les origines Juives de la famille Saoudienne.

Le roi Faisal Al-Saoud à cette époque ne pouvait pas nier sa parentés familiale avec les Juifs quand il a déclaré au Washington Post, le 17 Septembre 1969 :

 » Nous, la Famille Saoudienne, sommes les cousins des Juifs : nous sommes en complet désaccord avec toute Autorité Arabe ou Musulmane qui montre quelque antagonisme envers les Juifs ; mais nous devons vivre ensemble avec eux dans la paix. Notre pays (l’Arabie) est la source d’où le premier Juif sorti, et ses descendants se sont dispersés partout dans le monde « .

Telle est la déclaration du roi Faisal Al-Saoud Ben Abdoul Aziz !

Hafez Wahbi, le conseiller juridique Saoudien, a mentionné dans son livre intitulé « La Péninsule d’Arabie » que le Roi Abdoul Aziz Al-Saoud, mort en 1953, avait déclaré:

«Notre message (message des Saoudiens) a rencontré l’opposition de toutes les tribus Arabes. Mon grand-père, Saoud awal (premier), une fois emprisonné un certain nombre des Cheikhs de la Tribu de Matheer, et quand un autre groupe de la même tribu est venu d’intercéder pour la libération des prisonniers, Saoud awal donna l’ordre à ses hommes de couper les têtes de tous les prisonniers, puis, il a voulu l’humilier et déroger aux intercesseurs en les invitant à manger à un banquet, qu’il a fait préparé à partir de la chair cuite de ses victimes, dont il fit placer les têtes coupées au sommet des plateaux de nourriture ! Les intercesseurs en furent si alarmés et effrayés et refusèrent de manger la chair de leurs proches, et, en raison de leur refus de manger, il ordonna à ses hommes de main de leur couper la tête à eux aussi. Ce crime odieux a été commis par cet auto-proclamé roi à des innocents dont seule faute fut leur opposition au plus cruel et extrêmement despotique de leurs règlements>>.

Hafez Wahbi établi en outre que le Roi Abdul Aziz Al-Saoud relatait cette histoire sanglante et véridique aux Cheikhs des Tribus Matheer qui lui rendirent visite afin d’intercéder pour leur éminent chef de l’époque, Fayçal Al Darweesh, qui était prisonnier du roi.

Il leur raconta cette histoire afin de les dissuader d’intercéder pour la liberation de leur Cheikh, sans quoi, ils rencontreraient le même sort : il tua le Cheikh et utilisa son sang comme liquide d’ablution, juste avant qu’il fasse sa propre prière (d’après la fausse doctrine de la secte wahhabite).

La faute de Faisal Darweesh était alors d’avoir critiqué le Roi Abdul Aziz Al-Saoud lorsque celui-ci signa le document que les autorités Anglaises établirent en 1922 comme une déclaration établissant de donner la Palestine aux Juifs (déclaration Balfour). Sa signature a été obtenue à la conférence tenue à Al-Aqeer en 1922.

Tel fut et tel est encore le système du régime de la Famille Juive des Saoud.

Tous ses objectifs sont les suivants : le pillage des richesses du pays, voler, falsifier, et commettre toutes sortes d’atrocités, d’iniquité, et le blasphème. Tous sont exécutés dans le respect de ce qu’a inventé elle-même leur secte wahabite qui légalise le tranchage de la tête de leurs sujets s’opposant à eux.

Commentaire : Israël n’a jamais au grand jamais menacé les Saoudiens, et en fait il existe de nombreuses sources bien informées qui disent que les Israéliens et Saoudiens coopèrent dans de nombreux domaines…

Par ailleurs : Aucun expert militaire au monde ne nierait que des avions US ont décollé du sol saoudien pour bombarder l’irak lors des deux guerres.

« Dans la période précédant Qiyamah, les chrétiens contrôleront/gouverneront le monde. Les chrétiens atteindront Khyber.»
(Actuellement lieu situé en Arabie Saoudite près de Médine. Les forces américaines y sont déjà positionnées)

(Hadith cité dans Bab-al-Qiyamah par Muhaddith Shah Rafee-ud-din)

 Thawban a rapporté que le Prophète (saaws) a dit :
« Quand vous verrez les étendards noirs venant du Khurasan, allez à eux ! même si cela signifie ramper dans la neige.
Le représentant d’Allah, le Mahdi, sera parmi eux. »

(Hadith rapporté par Al Hakim, Ad-Dani, Nu’aym ibn Hamad et Suyuti).

 

SOURCE  :  http://mohamedmahdiforkaneahlalbayt.over-blog.com/article-les-wahhabites-secte-juive-de-satan-69056060.html

Publicités