L’EFFROYABLE MENDIANT

IMPOSTEURMON GRAIN DE SEL :

L’EFFROYABLE MENDIANT

L’ancien locataire de l’hôtel particulier de la marquise de Pompadour. Le pygmée apatride, fait encore parler de lui. Quel triste sire, le sang du président KADHAFI n’a pas encore séché.

Que le voila tel un vautour, qui plane sur sa prochaine victime. La bassesse est de mise, l’ignominie aussi.

Voilà ce que l’on lit dans la revue Gala (http://www.closermag.fr/people/politique/nicolas-sarkozy-flingue-par-son-propre-pere-moi-une-femme-ne-m-a-jamais-qu-471800) :

Pal Sarkozy, le père de l’ancien président, « n’a jamais caché tout le mépris qu’il a pour son fils ».

Alors pour mettre en confiance, sa prochaine victime.  Il se lamente qu’elle soit voisine avec la Libye et l’Algérie.

Ce que le pygmée oublie, ou feint d’oublié. C’est que SI LA LIBYE EST DANS LE CHAOS, c’est par sa faute. Après avoir reçus un solide financement de sa campagne électorale. Il efface tous témoin de ce gênant financement occulte.

Maintenant que de nouvelles élections pointent à l’horizon. Le voila reparti à la chasse de nouveaux bailleurs de fonds.

Spécialiste de la brosse à reluire, le pygmée s’épanche et se lamente sur le sort de la « pauvre » Tunisie, qui est vraiment mal lotie. Voisine de deux « vilains » pays.

Pauvre et ignoble mendiant, demander la charité pour qu’après il s’en retourne contre son bienfaiteur. Plus vil que çà, tu meurs.

FRÈRES TUNISIENS, méfiez vous des charognards. Ils ne sont satisfaits que lorsqu’ils dépècent leurs victimes.

Publié par  :  KAM