L’Arabie Saoudite Finance Le Developpement D’Israël

SOUBRETTEMON GRAIN DE SEL :

(SIC) : Un accord tacite de non agression de ces organisations terroristes contre « Israël » a été conclu sous les auspices du principal financeur du terrorisme international l’Arabie Saoudite. Mais cet accord va bien au délà de la non agression. « Israël » aide depuis des mois les mercenaires wahhabites de l’EI Al Qaeda al Nusra en soignant leurs blessés dans des hôpitaux israéliens, en leur fournissant une aide militaire logistique pour mener leurs attaques contre l’armée nationale syrienne principalement au Sud de la Syrie

TOUT EST DIT. PAS DE COMMENTAIRE A AJOUTER.

Publié par :  KAM

https://i0.wp.com/www.planetenonviolence.org/photo/art/default/7740313-11982257.jpg

Pendant plus d’1/2 siècle l’Arabie Saoudite a essayé d’utiliser ses pétro dollars pour créer un puissant lobby aux Etats Unis qui pourrait rivaliser avec le Lobby Judéo sioniste qui décide au Congrés américain – dont une majorité d’élus sont achetés par ce Lobby- de la politique étrangère des US. Les Saoudiens ont payé des juristes des spécialistes en relations publiques exploité leurs puissantes connections avec de riches familles américaines dont les Bush mais ne sont pas arrivés à rivaliser avec le puissant Lobby judéo sioniste qui dispose aussi d’importants soutiens chez les néo cons et les Chrétiens sionistes principalement les Evangélistes américains. D’autre part le Lobby judéo sioniste s’est construit sur un important réseau pyramidal d’organisations juives dont certaines sont financées par la Mafia Juive américaine.

Les Judéo sionistes américains sont passés maître dans l’art d’acheter les politiciens américains localement jusqu’au plus haut niveau de l’état fédéral. Tout candidat à la Présidentielle doit être adoubé par la caste des milliardaires juifs américains ces derniers finançant les campagnes électorales qui coûtent des milliards de Dollars. Certains financent les Démocrates d’autres les Républicains mais aucun n’échappe à la main mise de l’argent judéo sioniste sur la « Démocratie » à l’américaine que certains comme Sarkozy et Hollande voudraient importer ici en France.

Finalement l’Arabie Saoudite a décidé de faire alliance avec Israël non pas au Congrés américain mais au Moyen Orient ayant défini un ennemi commun  l’Iran et plus généralement ce qu’ils appellent le « Croissant Shi’ite » qui englobe le Hezbollah au Liban, la Syrie de Bashar al assad l’Irak dominés par les Shi’ites et le Yemen contrôlé par les Houthis eux aussi Shi’ites. L’Arabie Saoudite est sunnite plus précisément wahhabite (une déviance de l’Islam interpétant le Coran au pied de la lettre à l’origine des barbaries commises par l’EI et consort).

Selon les services secrets américains – « Israël » est l’une des entités les plus surveillées par ces derniers malgré la relation « privilégiée » américano sioniste et réciproquement – l’Arabie Saoudite a versé au moins 16 milliards de Dollars depuis 2 ans 1/2 à Israël via un pays tiers arabe alimentant un compte « Développement » D’Israël en Europe.

Cet argent sert au financement des infrastructures en « Israël ». Autrement dit cet argent saoudien sert à construire des colonies judéo sionistes en Cisjordanie occupée et à dépouiller les Palestiniens coreligionnaires sunnites des Saoudiens. Les collaborateurs palestiniens de l’AP dont la famille Abbas père et fils quant à eux reçoivent les miettes de cette générosité saoudienne dévolue à l’aménagement du territoire cisjordanien au profit des judéo sionistes.

Mais la coopération entre Saoudiens et Judéo sionistes ne s’arrête pas là surtout depuis l’arrivée de Bibi au pouvoir en « Israël ». Ce dernier a concentré sa haine sur l’Iran et ses alliés dans la région – le Hezbollah au Liban, la Syrie de Bashar al Assad, l’Irak des Shi’ites, le Yemen des Houthis. Il se trouve que les ennemis de Bibi sont aussi les ennemis des Wahhabites de Ryad.

L’Alliance Arabie Saoudite, Israël » EI Al Qaeda & C° Pour Semer le Chaos au Moyen Orient

L’Arabie Saoudite est avec le Qatar et la Turquie le principal soutien des organisations terroristes qui sèment depuis plusieurs années le Chaos à travers le Moyen Orient.

Mais Israël – qui a maintes fois dénoncé le terrorisme le confondant avec la légitime résistance des Palestiniens à la colonisation judéo sioniste de leur pays – a commencé à se positionner publiquement comme défenseur de l’EI Al Qaeda et C° soutenant le renversement du gouvernement syrien de Bashar al Assad protecteur des minorités alaouites, shi’ites, chrétiennes…combattant depuis 2011 les mercenaires extrémistes étrangers fanatiques sunnites whahhabites soutenus par Ryad.

En Septembre 2013 l’ambassadeur israélien à Washington, Michael Oren, un proche de Bibi, a déclaré au quotidien israélien le Jerusalem Post, qu’ »Israël » préférait les extrémistes sunnites au gouvernement d’Assad.

« Le plus grand danger pour « Israël » c’est l’arc stratégique qui va de Téhéran à Damas à Beyrouth…Nous avons toujours voulu le départ de Bashar al Assad, nous avons toujours préféré les sales types qui n’étaient pas soutenus par l’Iran à ceux qui étaient soutenus par celle ci. »

Les sales types en question que ne soutient par l’Iran étant les terroristes d’Al Qaeda EI et C° soutenus par l’Arabie Saoudite.

Le 1er Octobre 2013, le premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou dit « Bibi » lors de son discours devant l’AG de l’ONU – consacré au programme nucléaire civil de l’Iran et la menace d’une frappe unilatérale militaire israélienne – a publiquement attesté du nouveau partenariat Arabie Saoudite « Israël »

« Les dangers d’un Iran possédant l’arme nucléaire de même que l’émergence d’autres menaces dans notre région ont conduit beaucoup de nos voisins arabes à reconnaître que finalement Israël n’est pas leur ennemi. »

Le lendemain la chaîne de TV 2 israélienne rapportait que des officiers de sécurité israéliens avaient rencontré leurs homologues des pays du Golfe à Jerusalem, dont le Prince saoudien Bandar bin Sultan, l’ancien ambassadeur saoudien à Washington qui était alors chef des services secrets saoudiens.

Le rapprochement Saoudien Sioniste – sous le patronnage de l’Empire Américain du Chaos- allait rapidement se développer.

En 2013, l’Arabie Saoudite et « Israël » ont soutenu en Egypte le coup d’état pour renverser le président Mohammed Morsi appartenant aux Frères Musulmans ennemis jurés des Saoudiens. Morsi au pouvoir en Egypte avait aidé les Palestiniens de Gaza contre l’embargo israélien instauré aprés la victoire du Hamas en 2007.

L’Arabie Saoudite et Israël ont porté au pouvoir le général Abdel Fattah el-Sisi. L’Arabie Saoudite a alors déversé des milliards de pétro dollars dans les caisses vides de l’Egypte tandis que le puissant lobby judéo sioniste à Washington faisait pression pour que l’administration américaine ne prenne pas de mesures de représailles contre Sisi et son putsch. Pour ne pas perdre la face Wahsington a suspendu l’aide militaire à l’Egypte ce qui a permis à Hollande qui soutient cette alliance Saoudienne Sioniste de bénéficier des largesses de Ryad pour l’achat de Rafale par l’Egypte. Finalement les US ont repris leur aide militaire au Caire.

En Juin 2014 , Michael Oren, ex ambassadeur israélien aux US mais toujours proche de Bibi lors d’une conférence donnée au Aspen Institute a affirmé qu’Israël préférerait une victoire de l’EI plutôt que le maintien d’Assad au pouvoir.

« Et cela nous permet de dépasser l’animosité historique et construire de nouvelles relations, nouvelles amitiés, nouveaux espoirs » a-t-il déclaré.

« Vu sous l’angle de la perspective israélienne, s’il le mal doit dominer que ce soit le mal sunnite »

Dans le time Magazine du 19 Janvier 2015, son correspondant à Bruxelles, Joe Klein relate une rencontre pour le moins surprenante ayant eu lieu quelques mois auparavant.

« Le 26 Mai 2014 s’est tenue une conversation sans précédent dans un lieu public à Bruxelles. Deux anciens chefs de l’espionnage israélien et saoudien – Amos Yadlin et le Prince Turki al Faisal – ont discuté ensemble pendant plus d’une heure des politiques régionales lors d’une conversation dont le modérateur était le journaliste du Washington Post, David Ignatius. »

A l’évidence ce n’est pas seulement la volonté de « contenir » voire pire de détruire l’Iran qui anime cette relation Saoudienne Sioniste.

La collaboration grandissante de l’Arabie Saoudite et d' »Israël » englobe désormais une alliance tacite avec l’EI Al Qaeda al Nusra & C° notamment en Syrie.

Un accord tacite de non agression de ces organisations terroristes contre « Israël » a été conclu sous les auspices du principal financeur du terrorisme international l’Arabie Saoudite. Mais cet accord va bien au délà de la non agression. « Israël » aide depuis des mois les mercenaires wahhabites de l’EI Al Qaeda al Nusra en soignant leurs blessés dans des hôpitaux israéliens, en leur fournissant une aide militaire logistique pour mener leurs attaques contre l’armée nationale syrienne principalement au Sud de la Syrie. Au Nord et dans l’Est c’est l’Arabie Saoudite le Qatar et la Turquie qui aident l’EI Al Qaeda & C° en entraînant des mercenaires. L’attaque récente du camp où survivent encore 18 000 réfugiés palestiniens à Yarmouk prés de Damas par l’EI a bénéficié du soutien de ces 3 pays.

Autrement dit les Israéliens se chargent du nettoyage ethnique des Palestiniens en Palestine occupée, et l’EI & C° et ses sponsors saoudiens quataris turcs et autres s’occupent du nettoyage ethnique des Palestiniens dans les camps de réfugiés en Syrie.

L’Alliance Arabie Saoudite Israël contre le gouvernement syrien de Bashar al Assad pourrait déboucher sur l’encrage de terroristes de l’EI sur une partie de la Syrie avec comme conséquence le génocide* des minorités chrétiennes alaouites, druzes… dans ce pays mais aussi une menace accrue d’attaques terroristes en l’Europe et plus particulièrement en France. L’EI est capable de commanditer de Syrie des attaques en France comme on l’a vu tout récemment avec l’affaire de l’attentat déjoué contre une église de Villejuif.

*Chrétiens d’Alep : un génocide religieux

Hollande se félicite de la vente de Rafale que ce soit à l’Egypte (payés par l’Arabie Saoudite) ou au Qatar. Le sang des civils versé en Syrie en Irak au Yemen il n’en a que faire quand il déclare à propos de la dernière vente de Rafale au Qatar qu’elle constituait  :

« une fierté pour le pays» mais aussi une «bonne nouvelle qui confirme aussi la reprise de l’économie française».

Et Hollande d’insister :

«C’est un succès» pour Dassault et les entreprises sous traitantes « qui arrive a point » mais aussi «pour les pouvoirs publics et la diplomatie française (…) C’est une fierté pour le pays».

En quoi les Français doivent ils être fiers de la vente d’avions de combat qui vont semer la terreur et la mort dans le ciel d’Irak, Syrie Yemen ?

Faut il être dénué de tout sens éthique de toute humanité pour se dire « fier » comme le fait Hollande.

De plus « relancer » l’économie sur les milliers de morts civils syriens irakiens yemenites que ces avions de combat tout comme les mirages déjà vendus à ces pays du Golfe ont et vont provoqué y a t-il vraiment là aussi de quoi se féliciter ?

L’industrie française – mis à part l’armement- a été détruite ou cédée à vil prix par la clique Sarkozy Hollande. Ne valait-il pas mieux se battre pour qu’Arcelor Mittal, Alstom, et bien d’autres fleurons industriels restent français ?

Ne vaut-il pas mieux investir dans la Recherche qui représente l’avenir du pays plutôt que de se vanter de « relancer l’économie » en vendant ces engins de mort et en incitant des dictatures monarchiques barbares adeptes du Wahhabisme déviance cruelle de l’Islam à attaquer leurs voisins ?

Perrorer comme Hollande le fait que la vente de Rafale est un « succés diplomatique » en dit long sur ce que représente la diplomatie pour cette clique de représentants des intérêts économiques de Dassault une entreprise privée faut-il le rappeler.

Si la diplomatie c’est vendre des Rafale alors autant fermer toutes les ambassades et consulats et pourquoi pas le Quai d’Orsay, faire ainsi des économies substantielles et laisser au service commercial de Dassault le soin de faire son boulot : vendre ses Rafale.

Décidemment la France est gouvernée par des hommes sans foi ni loi qui ne méritent pas de rester au pouvoir parce qu’en menant une telle politique ce sont les fonctions étatiques qu’ils rabaissent au statut de VRP et la France elle-même qu’ils rabaissent au rang de prostituée achetée à coup de pétro dollars.

Jeudi 30 Avril 2015
Mireille Delamarre
Advertisements