LE MONDE SECRET ou LA PERFIDIE JUIVE

JUDAS IIMON GRAIN DE SEL :

Dans ce que dit Ibn al-Qayyim  qui était un arabe, juriste islamique (1292-1350 CE / 691 AH -751 AH) au sujet des juifs de son époque n’est nullement une invention. Loin de là c’est la stricte vérité. Et, apparemment rien n’a changé jusqu’à nos jours.

Si vous avez le moindre doute sur ce qu’a dit Ibn al-Qayyim, ou bien si vous n’y croyez pas.

Lisez quelque passage du Talmud et, vous serez amplement écœurés  de l’idée  que se font les juifs aux sujets des non juifs. Dans quelle categorie sont classés les non juifs(les goïm).

Pour ceux qui ne le savent pas,  le talmud est la Loi juive telle qu’exposée dans la Bible hébraïque

Voyons, ce qu’a dit Ibn al-Qayyim :

« Les Juifs constituent la communauté haïe. Les menteurs, les calomniateurs, les traîtres, les rusés, utilisateurs de stratagèmes, les tueurs de prophètes, les consommateurs de l’usure et du fruit de la corruption ; la communauté dont la conscience est la pire et le caractère le plus mauvais. Ils sont les plus éloignés de la pitié, les plus prompts à la vengeance ; ils ont l’habitude de perpétuer la haine et d’entretenir l’inimitié et l’hostilité. Ils constituent le bastion de la magie, du mensonge et de la ruse ; ils ne reconnaissent aucun droit au respect à celui qui se démarque de leur infidélité et du démenti qu’ils opposent aux prophètes. Ils n’observent aucun engagement les liant à un croyant. Celui qui conclut un accord avec eux ne bénéficie ni d’un droit ni de la compassion. Leur associé ne jouit ni de justice ni d’équité. Celui qui cohabite avec eux ne connaît ni quiétude ni sécurité. Ils ne font preuve d’aucune loyauté à l’égard de leur employeur. Pire le plus intelligent d’entre eux est le plus malin, le plus habile, le moins honnête. L’intègre chez eux – il ne peut pas y avoir d’intègre parmi eux – n’est pas un vrai juif. Les Juifs sont les plus intolérants, ceux dont les foyers sont les plus obscurs, les cours sont les plus nauséabondes et le caractère le plus grossier. Les saluer entraîne damnation. Les rencontrer augure du mal. Leur devise est : colère et leur tenue vestimentaire : le dépit ». (Voir Hidayat al-Houyara, p. 8.)

Publié par :   KAM

=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=

LE MONDE SECRET

Par Abou ‘Issa al-Kanadi

Louanges à Allah, Seigneur de l’univers.

Le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux, Maître du Jour de la rétribution. C’est Toi [Seul] que nous adorons, et c’est Toi [Seul] dont nous implorons secours. Guide-nous dans le droit chemin, le Chemin de ceux que Tu as comblés de faveurs, non pas ceux qui ont encouru Ta colère, ni des égarés.
Sourate al-Fatihah (L’Ouverture)

Table des matières :

L’histoire du bien et du mal : p 4
Le Peuple Elu : p 5
Le Roi de Sion : p 7
Première entrée en Europe : p 8
Le Métier : p 9
Progrès et Christianisme : p 11
L’usure
L’influence spirituelle
Décrédibiliser le Christianisme
Gutenberg
Liberté, égalité, fraternité
US inc.
La consolidation
Endoctrinement : p 14
La science naturelle et sociale
Formuler des interprétations
La divinisation de la science
La démocratie
La politique nationale
La vie, la liberté et la recherche du bonheur
Le vice ou la vertu
Le monde à l’étranger : p 19
La culture américaine
Le sous-développement
Les gouvernements valets
Les agents et les imposteurs
Novus Ordo Seclorum : p 21
L’Étatd’Israël
Le Messie : le gouverneur de l’humanité
Le conflit final : p 22
Armaggedon
  Éteindrela Lumière d’Allah
Le déclenchement des conflits
L’occident et l’Islam
les valeurs modernes
Des actes de guerre
Le jihad sur la voie d’Allah
Appendix I : p 29
Appendix II : p 30
Appendix III : p 32

L’histoire du bien et du mal

« Ne l’avons-Nous pas guidé aux deux voies (du bien et du mal) Or, il ne s’engage pas dans la voie difficile ! » (Sourate al-Balad : 10-11)
La confrontation entre les deux forces de ce monde se joue dans une histoire complexe, des évènements qui se déroulent à travers beaucoup de machinations que les hommes créent, par leurs efforts variés, composées de toutes sortes d’intentions. Pour le publique en général, les choses ne semblent pas avoir de dessein particulier, il ne semble pas non plus y avoir beaucoup de sens derrière la plupart des évènements. Pour la personne du commun, il n’y a pas beaucoup plus important en dehors de ses allées et venues quotidiennes.

Cependant, un examen attentif de l’interaction de ces forces en conflit, révèle un fonctionnement habilement schématisé, compliqué, lequel expose profondément l’actuel cour des réalités de manière significative. Cette vie est la conception d’une sagesse beaucoup plus sophistiquée que ce que nous avions précédemment envisagé. Ce qui suit est une humble tentative pour exposer un peu de cette réalité. Nous sommes à une époque particulière dans le temps, où les ténèbres sont prédominants.

Certaines choses de ce que vous allez lire apparaîtra comme fantastique, mais nous devons nous souvenir que notre incapacité d’appréhender ces questions est simplement la triste réalité de notre propre sous-estimation. Nous sous-estimons le potentiel de bien et de mal existant en l’Homme, parce que nous nous sous-estimons nous même. Allah nous a crée avec un intellect, mais nous négligeons de l’exercer à son vrai potentiel. Les capacités de notre intellect vont bien au-delà de ce que nous soupçonnons.

Ce texte est simplement un bref résumé du sujet, uniquement pour y introduire le lecteur. La plupart des faits sont présentés avec le minimum d’éléments de preuve, mais le lecteur peut explorer plus avant chaque questions de lui-même afin de les enrichir. Il trouvera leurs preuves pour chacune d’entre elle, s’il ne se satisfait pas avec les récits rapportés par d’autres, mais examine les questions pour lui-même. Ne pas oublier de profiter pleinement de son intuition comme un guide dans les sujets qui ont besoin d’une investigation.

LE PEUPLE ELU

Les Juifs ont été choisis par Allah sur le reste de l’humanité pour être un exemple de droiture. Cependant, ils se sont laissé envahir par l’orgueil, s’appropriant le titre de Peuple Élu, voulant dire qu’ils ont été digne des faveurs d’Allah à l’exclusion de quiconque, en accord avec leur désir, non avec Allah.

A la place de cela, ils sont devenus un exemple pour l’humanité de l’extrême ingratitude de l’homme envers son Créateur.
« O enfants d’Israël, rappelez-vous Mon bienfait dont je vous ai comblés et que Je vous ai favorisés par-dessus le reste du monde. » (Sourate al-Baqarah : 122)

LE ROI DE SION

En conséquence, les Juifs ont élaborés des moyens permettant de réaliser un tel destin et parvenir à leur domination et diriger le monde. Bien sûr, ce n’est pas le cas de tout les Juifs de participer consciencieusement à ce plan.
Ses partisans comprennent seulement une partie parmi eux. La plus insignifiante allusion à toute méchanceté juive entraîne des accusations d’antisémitisme de la part de ceux qui ne sont pas au courant, ce qui sert uniquement leur but. C’est juste un signe de leur corruption qui fait qu’ils ne s’attendent pas à ce qu’Allah leur remette le monde.
Peut-être que cela provient du concept biblique selon lequel Allah aide ceux qui s’aident eux même. Dans tout les cas, ils poursuivent activement la réalisation de leur prétendue destinée. En conséquence de la falsification délibérée de l’idée d’être Élu, ils ne prêtent pas attention aux droits du reste de l’humanité. Le Talmud, l’ancien livre de jurisprudence juive, expose une telle attitude.
<< Le Juif est meilleur qu’un non-Juif. Le Gentil, ou non-Juif, est vu comme étant une simple brute, présent sur cette terre pour servir les buts des Juifs, comme le bétail. Par exemple, les Juifs sont autorisés à exproprier la propriété des non-Juifs, aussi bien que les charger de dettes à intérêts, ce qui est normalement interdit entre eux. Bien que l’usure était interdit entre eux, ils sont a peu près les seuls responsables de l’établissement des institutions bancaires à travers les siècles, qu’ils dominent complètement aujourd’hui. Cela a aussi été l’épine dorsale de leur stratégie. Aussi loin que la Grèce Antique, nous voyons l’afflux des Phéniciens venus des cités côtières de la Palestine Antique, établissant une nouvelle classe de marchants prêteurs sur gages rivalisant avec l’aristocratie grecque. Leur stratégie est essentiellement machiavélique >>.
Toute forme de tricherie est acceptable, si et quand cela sert la grande « cause » – l’accomplissement de la destinée du peuple Juif. La fin justifie les moyens. Leur mauvaise intention pour l’humanité peut être tracée à travers les siècles.
Monopolisation des manufactures d’armes, pratique de l’usure, opposition de nations contre nations et pillage des réserves d’or de la terre. Il y a une controverse sur quand exactement ont commencés de tels efforts. Certains disent qu’ils ont commencés autour du règne de Soulayman, approximativement il y a 3000 ans. D’autres affirment que cela a commencé suite à la mission de ‘Issa il y 2000 ans. Essentiellement, le plan est de tromper l’humanité dans la construction d’un empire mondial dont ils s’empareront de la domination à la fin une fois que leur autorité sera sûre. Pour établir ainsi leur messie attendu comme l’ultime gouverneur de l’humanité.

PREMIÈRE ENTRÉE EN EUROPE

Après avoir été confrontés à la malice du peuple Juif, a peu près tout les pays d’Europe les ont expulsé, et ils ont été bannis jusqu’à il y a quelques centaines d’années. Leur première ré-introduction en Europe s’est produite par l’Angleterre.
En 1649, Manasseh Ben Israel a financé Oliver Cromwell, lui permettant de renverser la monarchie de Charles 1er.
Aujourd’hui connue comme étant la Glorieuse Révolution. Une fois que leur gouverneur choisi, Charles 2, a été installé, ils avancèrent rapidement pour abroger la loi les bannissant de l’entrée en Angleterre. Ils ont immédiatement procédé à la création d’un nouveau système de gouvernement aujourd’hui connu sous le nom de Parlement.

Le bénéfice d’un système parlementaire pour les Juifs est que cela affaiblis complètement le processus de gouvernement en le confondant dans un babillement futile. A travers la banque, la pratique du « prêt-sur-gage » pour lequel ils sont célèbres, ils ont infiltrés l’industrie du pays. De nouveaux fonds sont devenus disponibles pour l’industrie à travers l’emprunt et le schéma d’appui des intérêts. En conséquence, nous avons ce qui est connu comme la Révolution Industrielle. Par laquelle les Juifs ont transformés l’industrie moderne avec une mise en place de production massive et de manufacture. L’histoire qui peut à présent être racontée, sur l’ampleur de l’abus et de l’exploitation qui prend place durant cette période, est affligeante.

LE MÉTIER

Pour mettre à exécution un tel plan, les Juifs ont eu besoin de recruter une armée secrète parmi les Gentils, les citoyens non-Juifs de leur nation-hôte. Au milieu du 18ème siècle, une société secrète appelée les Illuminati fut formée. Son concept a été imaginé par Adam Wieshaupt, un Chrétien apostat qui a été mandaté par un groupe d’hommes Juifs pour élaborer un plan avec lequel s’approprier la domination du monde par des « moyens
pacifiques ».
Un certain Bauer d’Allemagne qui changea son nom plus tard en Baron Mayer von Rothschild a fondé cette société à l’origine (1). Cette société a été appelée les Illuminati parce qu’elle devait être dirigée par un groupe d’hommes qui devaient être « éclairés », des hommes professant la pratique d’une science ésotérique spéciale. Recrutant beaucoup de gens influents, cette société se débrouillait pour pénétrer les échelons supérieurs de la société européenne.

La société des Francs-maçons émergea pour remplacer les Illuminati durant les siècles suivant. La franc-maçonnerie était aussi capable d’attirer un grand nombre de personnalités. Incluant, non seulement des hommes d’affaire, les têtes de l’industrie, mais aussi des figures majeurs dans le gouvernement et l’aristocratie. Incluant la couronne dans beaucoup de cas. La famille royale britannique tout entière a une longue histoire d’adhésion dans la Franc-maçonnerie.
L’actuelle reine d’Angleterre, Elizabeth II, est la grande patronne de la Franc-maçonnerie.
On propose au membre de participer, à travers son patronage, à l’établissement d’un nouvel ordre basé sur les principes Chrétiens. Aussi, il est assuré que son avenir financier sera sécurisé par les nombreux contacts qu’il recevra, tout comme l’assistance « fraternel » qui lui sera disponible à travers de nombreuses voies.

Plus important est la science secrète du métier, dans lequel il est promis d’être introduit. En retour il lui est exigé de jurer allégeance absolue à la fraternité et, d’obéir aux ordres des treize aînés, dont l’identité lui restera inconnue. De plus, il subira une horrible punition et la mort si jamais il divulguait les secrets de l’organisation. Les autres organisations affiliées sont : Les Rosicrucian’s (Rose-Croix), Les Skull and Crossbones, le Rotary Club, les Lions Club et les Shriners.

Le motif de l’organisation est bien sûr la franc-maçonnerie. Mais c’est la maçonnerie parce que leur effort pour essayer de forger un nouvel ordre mondial est symboliquement représenté comme la reconstruction du Temple de Salomon, chaque membre aidant à poser les briques. En outre, la base du culte de la franc-maçonnerie est l’initiation à la science ésotérique, ayant été prétendument transmise par le Roi Soulayman. Le métier qu’ils apprennent est la magie. Cette science maléfique, les Juifs ont réussi à la préserver au fil des siècles.

Ils ont suivis ce que Shaytan (Satan) a raconté sur le Royaume de Soulayman. Soulayman n’a pas mécrut mais Shaytan a mécrut, enseignant aux hommes la magie et ces choses comme ce qui est descendu à Babylone aux anges Haarout et Maarout. Mais rien de cela n’a été enseigné à personne sans qu’il ne lui soit dit :
« Nous ne sommes rien qu’une tentation : ne sois pas mécréant » ; ils apprennent auprès d’eux ce qui sème la désunion entre l’homme et son épouse. Or ils ne sont capables de nuire à personne qu’avec la permission d’Allah. Et ils apprennent ce qui leur nuit et ne leur est pas profitable. Et ils savent, très certainement, que celui qui acquiert [ce pouvoir] n’aura aucune part dans l’au-delà. Certes, quelle détestable marchandise pour laquelle ils ont vendu leurs âmes ! Si seulement ils savaient ! » (Sourate al-Baqarah : 102)

Le culte est divisé en 33 degrés. Chaque degré est marqué par son propre rituel d’initiation et la science qui y est enseignée avec. Chaque niveau introduit l’initiation des niveaux supérieurs de la science secrète. Au premier niveau il est introduit à la compréhension la plus basique de ce qu’est la Franc-maçonnerie. Mais, avec chaque niveau supérieur, il lui est dit que ce à quoi il a été introduit au niveau précédent n’était pas réellement ce qu’est
vraiment le Métier, et qu’il sera à présent introduit à une vraie compréhension des buts de la Confrérie. Chaque fois qu’il atteint un niveau supérieur, il est ré-endoctriné de telle façon que son idée sur les objectifs du culte est transformée en même temps qu’il est promut dans les échelons supérieurs.

Les premiers initiés sont dupés en croyant que l’organisation est chrétienne et que ses buts sont Chrétiens. Selon le Franc-maçon du 33ème degré et politicien américain du 19ème siècle Albert Pike, le dieu de la franc-maçonnerie est le Shaytan (Satan). En fait le nom de leur dieu est Jah-Boul-On. C’est seulement aux plus hauts niveaux que la vraie nature du culte est révélée au membre, et qu’il devient un adorateur conscient du Diable. Plusieurs personnes sont des Francs-maçons du 33ème degré à notre époque, l’un d’eux étant Ronald Reagan, ancien président des États Unis. Il était responsable pour l’établissement de l’Église de Satan en Californie, une église diabolique, dont beaucoup de hautes personnalités et d’artistes sont membres. Ceux intéressés par la mise en place d’un système bancaire, pour récolter les bénéfices de l’usure, avaient besoin de prendre le pouvoir de l’Église.
(1) L’emblème de sa guilde : une bannière rouge incrustée avec l’image d’un aigle serrant une poignée de flèches. « Rothschild » en Allemand veut dire « bouclier rouge ». Le drapeau rouge utilisé lors des révolutions communistes n’est pas une coïncidence.

PROGRÈS ET CHRISTIANISME

L’usure
L’usure selon le Christianisme est interdite, donc ces personnes exerçant le pouvoir sur l’économie avaient un intérêt dans la détérioration de l’autorité de l’Église.

Influence Spirituelle

Il était nécessaire d’éliminer le Christianisme, non seulement à cause de son entrave en tant que corps politique puissant, mais aussi en raison de son influence sur la mentalité des Européens. Pour créer un citoyen orienté vers des niveaux de production optimal, les citoyens devaient être de durs travailleurs. Le meilleur esclave est celui qui travaille dur.
Deuxièmement il devait être motivé pour dépenser tout ce qu’il avait dans les produits que les industriels fabriquaient pour vendre. En conséquence, il était nécessaire d’inculquer l’avidité. Les autres mondanités du Christianisme facilitèrent la voie à de tels endoctrinement.

Décrédibiliser le Christianisme

La méthode utilisée était la propagande, pour placer le doute sur la légitimité de la religion Chrétienne. Non seulement la propre corruption et hypocrisie de l’Église une fois exposée joua grandement contre elle, mais la recherche scientifique a mis à jour les incorrections de la Bible, qui rendit finalement possible de discréditer le Christianisme en entier.

De plus, la Théorie de l’Évolution, si elle était mal interprétée suggérait une conception de la réalité entièrement différente. Les Européens ont alors cherché un système de croyance alternatif.
Les Juifs étaient là pour combler le vide avec un assortiment d’idées « progressives » et « nouvelles ».

Gutenberg

On pense que Gutenberg, par l’invention de l’imprimerie, a libéré l’humanité de l’ignorance en rendant la littérature accessible à l’homme du commun. Cependant, par l’accaparement de la nouvelle industrie de publication, les Juifs se sont arrangés pour contrôler toute la sphère du matériel qui serait aujourd’hui disponible. Ils ont produis une gamme de matériel destiné à renverser le pouvoir de l’Église, par une nouvelle ligne d’écrivains et de philosophes (habituellement Francs-maçons), qu’ils auraient eux même aidé à acquérir de l’importance.
En conséquence, la seconde moitié du 18ème siècle est aujourd’hui connue comme l’Age des Lumières. Le mot « lumière » devrait être soigneusement relevé pour les « illuminés », ou « éclairés » membres des Illuminati.
La plupart des figures majeurs des Lumières étaient en fait des Francs-maçons comme le Français renommé Rousseau et l’écrivain Voltaire. L’essence du mouvement des Lumières était qu’il marquait le commencement de la « libre pensée ». En d’autres mots, qu’il était considéré comme le premier mouvement majeur de la pensée laïque, ou la pensée irréligieuse ou même anti-religieuse.

Liberté, Égalité, Fraternité

Un premier exemple d’où cela a été mis en place est la France. Une fois que le peuple a été libéré de l’emprise de l’Église, ils ont été submergés par une nouvelle vague d’idées révolutionnaires. Ils ont facilement intégré les idées franc-maçonnes de liberté, égalité et fraternité qui est devenu le slogan de la révolution française.
Maintenant que le concept de la monarchie comme étant un pouvoir investi par Dieu était complètement suspendu, motivés par leur nouveaux idéaux, aiguillonnés par les agents de la Franc-maçonnerie, les Français se révoltèrent contre leur aristocratie. Il était nécessaire de détruire l’aristocratie parce qu’elle contenait l’autorité de l’état dans les limites des obligations héréditaires. Une fois qu’une telle barrière fut supprimée, la nouvelle Bourgeoisie, ou les marchands de la classe moyenne, ont pris les rennes du pouvoir, maintenant que ce pouvoir était accessible à ceux qui était capable de gérer la mobilité au sein de l’industrie. La Russie en 1918 devrait être interprétée de façon similaire. Karl Marx, lui même un Juif, a été mandaté pour écrire Das Kapital par les Francs-maçons, qu’ils ont utilisé pour créer l’Empire Rouge, sur les ruines de l’aristocratie Russe. Depuis lors, l’Union Soviétique a été entièrement dominée par les Juifs, du KGB jusqu’au Politburo.

US Inc.

Aux EU, les Juifs dominent tout les aspects de l’industrie américaine depuis la banque, à la manufacture, au média, aussi bien que les institutions nationales comme le gouvernement et l’éducation. Ceux-ci sont manipulés pour transformer les EU en un centre de production d’armes massif, ou, comme cela a été nommé, un Complexe militaro-industriel. Créer la puissance de l’Occident, non pas pour ses faux conflits actuels, mais pour être utiliser éventuellement afin de sécuriser le pouvoir d’un empire mondial.

Consolidation

Au milieu du 19ème siècle, les banques ont encouragés le rachat de certaines compagnies par d’autres. Au lieu de plusieurs compagnies en compétition au sein du même marché, on trouva plus avantageux de les fusionner en un seul monopole, ou au moins un assemblement de quelque compagnies dans un certain domaine, afin de maximiser les profits.
Ainsi, commença un mouvement de concentration, où des secteurs entier de l’industrie en vint à être dominées par quelque très grande compagnies.
Ces rachats nécessitaient des emprunts massifs, qui étaient bien sûr financés par les banques. En imposant des conditions d’emprunt requérant le choix de gens spécifiques, ou même des représentants, sur le conseil des directeurs de ces compagnies, les banques trouvèrent un chemin pour exercer un contrôle sur les industries. Aux États-Unis beaucoup de banques sont tombées sous l’autorité de quelques grandes banques. D’énormes groupes financiers sont ainsi apparus, composées de grandes sociétés et de leurs institutions financières, chacune chapeautée par une grande banque ou des banques, réparties d’un bout à l’autre des grands domaines industriels. Toujours aux alentour du siècle, cinquante pourcent de l’industrie de l’Amérique était sous le contrôle direct ou indirect du pouvoir de quelques grande banques. Ce mouvement de fusion continua tout au long du siècle, et se
poursuit jusqu’à aujourd’hui.
Maintenant les compagnies sont si immense, appelées sociétés multinationales, qu’elles diversifient leurs activités dans de nombreux domaines simultanément et traversent les frontières nationales. Par exemple, une grande société peut posséder sa propre usine industrielle d’acier, une chaîne de distribution de vêtement, une production de nourriture, une société d’édition et un réseau de télévision le tout en même temps. S’il veulent, ils peuvent exercer leur influence dans un domaine pour atteindre leur bénéfice dans un autre.
Par exemple, ils peuvent créer un programme de télévision, en parallèle avec une série de livre complémentaire ou de magazine, pour faire de la publicité aux produits qu’ils fabriquent dans un autre domaine de l’industrie. Tout comme le « toy giant » anime ses productions le samedi matin à la télévision. Ou, la « Children Television Workshop », producteur des « award » entraînant le programme « éducationel » de télévision pour enfant « Sesame Street » qui est entièrement composé de businessman et de financiers représentant les grands groupes financiers.

Endoctrinement

Ce qui rend les Américains si patriotiques est un mystère pour beaucoup de gens. La raison est simple, ils sont les victimes d’un grand stratagème conçu pour élever l’adoration de leur nation (2). Le principal pour un système dont le but étant de contrôler les humains, est un mécanisme de propagande, pour inculquer des valeurs favorables à l’autorité en charge. Il y a de nombreux médias qui sont utilisés dans ce but : la télévision la radio, les films, les journaux et la littérature, mais le plus important est le système d’éducation.

Les grands groupes financiers des États-Unis se sont appropriés le contrôle des universités déjà dès le début du siècle. Les universités sont complètement dépendantes du financement des conseils d’administration qui sont composés de société de personnes provenant des groupes financiers. En profitant de la dépendance financière des universités, les groupes financiers font pression sur les universités pour se conformer à un agenda spécifique. Le circuit scolaire a été entièrement remanié. Avec une telle profusion de « charité » les universités ont été obligées d’abandonner beaucoup de leurs premières méthodes d’éducation, en faveur de ces champs d’étude qui bénéficiaient directement aux sociétés, tout en remplaçant les membres indésirables des facultés, et qui étaient nécessaire pour la construction d’installations pour permettre le type de recherche qui était privilégiés par les chefs de l’industrie.
(2) Ce stratagème fonctionne si bien que des millions de gens noirs croient que l’Amérique est la terre de la liberté. En 1999 au Texas, un fermier noir a été attaché à trois remorques et écartelé. Ses restes jonchaient l’autoroute. Beaucoup de gens noirs souffrent encore de racisme et ont été victimes de bastonnades, torture et meurtre par la police et les autorités des prisons.

La science naturelle et sociale

Les universités ont été divisées en deux domaines d’étude : les sciences naturelles et les sciences sociales. La base de l’étude des sciences naturelles était de servir les grandes corporations avec la recherche nécessaire. C’est par la recherche scientifique que l’innovation et l’invention sont simultanées. l’invention et l’innovation génèrent
premièrement une plus grande richesse en augmentant la production industrielle, et en introduisant de nouveaux produits sur le marché. Mais l’objectif premier est le développement de la technologie militaire. L’étude dans les sciences sociales est de servir un double objectif. Le champ d’étude inclut : l’économie, la sociologie, la psychologie, la science politique et l’histoire. Le premier de ces objectifs est d’endoctriner les valeurs appropriées pour l’efficacité et la perpétuation du système. Le second aspect de la science sociale est l’étude de l’être humain. Ceci afin d’analyser le comportement de l’être humain et ses réactions à différents stimulants.
Cette étude est conçue pour révéler des méthodes pour faire en sorte que la population soit plus productive, c’est à dire quelles sont les causes d’une possible apathie; les réactions à certains programmes mis en place par les corporations à travers ses différentes agences (gouvernementales ou autre); quelles sont les motivations viables pour augmenter la productivité; et comment détecter un sentiment révolutionnaire avant qu’il n’éclate.

Tout est coordonné pour créer un système se perpétuant par lui même, orienté vers les plus hauts niveaux de productivités, afin d’augmenter la puissance et la richesse. Bien que la plupart des professeurs ou des chercheurs ne sont pas conscients de l’actuel agenda à portée de main, il leur est demandé de soumettre une candidature si ils souhaitent poursuivre la recherche dans un certain domaine. Cette candidature est sujette à l’accord de l’administration, et ainsi aux corporations qui établissent les critères de l’accord.

Formuler des interprétations

Toutes les agences qui dictent ou font des recommandations au système d’éducation, comme le Conseil d’Education des EU, le Conseil de Recherche National, la Fondation Héritage et d’autres, qui sont presque entièrement composés de professionnels du business provenant des grands groupes financiers, formulent leur « propre » interprétations de l’histoire préparé pour le système d’éducation, et crée pour inculquer des attitudes appropriées.
« L’interprétation », que les Américains croient aujourd’hui comme étant la réalité, est la suivante :

« L’univers est entièrement matérialiste. Au commencement, il y a eu une grande explosion, le Big Bang qui a crée l’univers. A travers une série de mutations accidentelles, la vie a évolué par la « Sélection naturelle » (3), depuis le plus simple organisme, aux espèces variées, au singe et finalement à l’homme. Aux premiers stades de l’humanité, l’homme luttait avec le chaos de son environnement. Il était forcé de faire face aux violentes forces de la nature tout comme les menaces constantes à sa vie. L’homme des cavernes forma pour la première fois une sorte de couteau de pierre. Ensuite il découvrit le feu. Puis il inventa la roue. Et ainsi il progressa à travers le temps, en continuant à s’adapter de mieux en mieux à son environnement. Ils croient que toutes les innovations successives aident à alléger le fardeau de leur existence, et que c’est à travers l’évolution de la technologie et l’avancée de la science que leur vie sont améliorées. A travers elle, ils peuvent chercher à guérir toutes ces maladies, non seulement pour alléger leur existence physique, mais ils résoudront aussi éventuellement tout les problèmes sociaux et même spirituels. A travers elle, il trouvera le salut. C’est ainsi que le système entier est orienté vers la divinisation de la science. Dans l’éducation, un grand espoir est placé non seulement sur l’étude de la science elle-même, mais aussi sur l’étude des mérites de la science. Les biographies des grands qui ont contribué au progrès de la technologie sont étudiés en détail ».

(3) La sélection naturelle est un concept inventé par Charles Darwin selon lequel il affirme que les organismes les plus fort et les plus adaptés survivraient et les plus faible et non-adaptés ne survivraient pas.

Divinisation de la science

De cette manière, ils ont fait de la science leur premier mode d’activité, dépensant une grande partie de leur effort vers la recherche scientifique, sans suspecter qu’ils sont purement réduit en esclavage. Les programmes nationaux, comme le programme spatial dirigé par la NASA, sont lancés en grande pompe, pour que la société puisse croire que leurs efforts sont dépensés pour une noble cause : l’avancée de la science. Alors qu’en réalité, cela a été lancé pour stimuler la recherche vers le développement de l’armement avancé. Le plus grand degré de l’innovation technologique pour l’armée est tiré des découvertes faites dans le programme spatial. Et tout le monde croient qu’ils essaient juste d’atterrir sur la lune ! (4)
(4) D’où le projet de défense Américain « Star Wars ».

La démocratie

Pour déguiser l’horreur de la réalité de ce qu’est aujourd’hui l’Amérique moderne il y a « l’interprétation » suivante : Une fois que l’homme a significativement progressé de l’obscurité mental de ses états pré-humains, il a fait sa naissance intellectuelle durant l’ancienne civilisation grecque en philosophie, quand il commença pour la première fois à questionner son existence. Socrate s’attaqua le premier au dilemme du système politique idéal et sortit avec un système théorique appelé Démocratie. Le concept politique de l’homme évolua à travers le temps, à travers la Renaissance, les Lumières, au système parlementaire Britannique, et finalement, au système démocratique multipartite « balançoire » des États-Unis. Cela conduit les Américains à croire qu’ils sont les citoyens d’une démocratie –le meilleur système avancé pour l’humanité.

La politique nationale

Les Américains ne sont pas les citoyens d’une démocratie; ils sont les citoyens d’une corporation. Ils sont trompés en croyant que l’autorité du pays réside dans le gouvernement, qui est soi-disant démocratique. En réalité, ceux qui tiennent le pouvoir, qui prennent les décisions au-dessus de la politique nationale et qui maintiennent leur emprise au-dessus du dit gouvernement, sont les corporations et leurs leader. Le gouvernement est simplement un écran de fumée pour cacher le fait qu’il n’y a pas de gouvernement aux EU, et les décisions concernant la politique nationale sont actuellement décidées en faveur des intérêts des corporations. Les Américains sont endoctrinés dans la croyance en la légitimité du système présent, mais plus particulièrement, l’idée qu’ils en déduisent, c’est que c’est le meilleur système disponible et, plus important, qu’ils ne devraient pas le changer.

La vie, la liberté et la recherche du bonheur

Ceux qui passent par le système d’éducation Américain transportent cette idée au reste de la population à travers ce qu’ils produisent quand ils entrent dans l’industrie des médias, dans les magazines, les journaux, la télévision, la radio et les films. Nonobstant le fait que les médias sont possédés et contrôlés par les grands groupes financiers enveloppés dans un réseau complexe de propriétés parmi les multinationales. Comme César a dit : « donnez-leur du pain et du cirque ». Une fois que les masses sont alimentées, il nécessite seulement la dose adéquate de fantaisie afin d’être garder passif. Épuisé par l’étendue des heures de travail, sans l’énergie pour poursuivre une issue plus favorable, le travailleur Américain retourne à la maison pour digérer une demie heure d’information équivalent à de la nourriture pour bébé : les informations de six heure. Rassasiant son désir de rester informé avec un bref rapport sur la « réalité ». Pour dissiper cet excès de stress, la télévision est préparée avec un grand menu de malbouffe intellectuelle, épicée avec la quantité appropriée de propagande.
Il y a les films, les évènements sportifs, et un assortiment de littérature qui traite de fiction aussi bien que de « non-fiction ». Pour ceux qui ne sont pas trompés par la flagrante médiocrité des médias populaires, il y a une sélection de matériel disponible qui présentent une façade d’intellectualisme, mais qui n’en est pas moins vide de substance, et qui est simplement un type d’endoctrinement plus sophistiqué, conçu pour les plus hauts niveaux de la société. Ce déploiement de sale distraction fourni un régime alimentaire stable de fantaisie, faisant de la publicité pour les marchandises du marché, et bien sûr hypnotise parfaitement. Ils éveillent la libido et l’avidité; « glamourisent » ce qui est le premier dénuement de vertu, mais inaccessible à la plupart, si il n’est pas inexistant. Les cirques : les Académie Awards, les concerts de rock, les « super bowl », la haute couture, le Times magazines, les pseudo-intellectuels « McNeil Lehrer News Hour », les exhibitions de l’art moderne, « Saturday Night Live », MTV et autre, nourrissent l’apathie politique, en légitimant la complaisance dans l’égoïsme et les desseins dérisoires plutôt que d’affronter les injustices actuelles. Car si l’homme n’est pas un être moral il est un animal ou même pire (5).
(5) Le terme « culture MTV » est maintenant utilisé pour décrire l’aspiration de la jeunesse dans la région du sous-continent Indien qui souhaite vivre le rêve Américain et goûter à la dernière musique, les modes et les fast-food aux frais des nécessités de base.

Vice ou vertu

Si quelqu’un était un craignant-Dieu, il ne pourrait pas être transformé en un sujet optimal d’un système orienté vers la productivité maximale. Il doit être complètement matérialiste.
Pour cette raison, il est nécessaire de remplacer son concept de Dieu et de vie dernière.
Premièrement en le coupant de sa connaissance sur Dieu et sur la vie dernière, le principe de responsabilité est supprimé. Aussi longtemps qu’il comprendra les conséquences des ses actions, il ne pourra jamais abandonné sa meilleur conscience pour une satisfaction personnelle.
Cependant, sans croyance en la responsabilité, il est facilement manipulé, simplement en éveillant ses désirs. Il compromet facilement sa conscience simplement parce qu’il est effrayé de ce que pense les gens, ou parce qu’il est effrayé de causer une baisse de sa richesse. Bien que le niveau d’hypocrisie et d’injustice augmente chaque jours autour de lui, il est dérouté par ses passions enflammées. Là où il aurait pu sentir une fois les vibrations de la responsabilité sociale, il est battu par les assauts de messages suggestifs, et il ignore sa meilleur conscience pour l’accomplissement des bas instincts du désir sexuel et de l’avidité enflammés en lui. Là où il aurait ressenti une fois le dégoût ou l’indignation, il trouve maintenant les rationalisations, les excuses et la poursuite de ses propres objectifs de validité de ses gains. Il dénie commodément le mal qui se fait évident jour après jour, afin de ne pas mettre en péril la réalisation de ses désirs. Le reste de l’humanité, les victimes de l’oppression, il y contribue indirectement, qui attend d’avancer de par son initiative, doit attendre. Celui-là a-t-il renoncé à Dieu ? Car vous ne pouvez pas servir deux maîtres. C’est ou le vice ou la vertu. Quoi qu’il en soit, il fait un pacte avec le Diable pour ignorer les inégalités en contrepartie des éphémères trésors de ce monde.
« Ceux qui veulent la vie présente avec sa parure, Nous les rétribuerons exactement selon leurs actions sur terre, sans que rien leur en soit diminué. » (Sourate Houd : 15)

LE MONDE A L’ÉTRANGER

La culture américaine

L’endoctrinement complet du peuple Américain suffit pour exercer un contrôle sur le reste de l’humanité. Depuis leur base en Amérique, ils peuvent exporter non seulement leur produits matériel, mais ils peuvent aussi exporter la « culture américaine ». Cela opère partout les changements nécessaires des mentalités des gens, les libérant des formes traditionnelles de croyance et les adaptant au monde « moderne ».

Sous-développement

Presque tout le système économique mondial est contrôlé par une gigantesque infrastructure de multinationales, leurs auxiliaires et leurs affiliés. Les grandes banques des pays d’Occident, qui ont un accès direct au contrôle de l’industrie du monde entier, elles même tombent sous l’autorité de leur banques centrales. Celles-ci à leur tour tombent sous l’autorité de la Banque Mondiale. Le concept de « développement » est simplement un double langage pour cacher un autre agenda insidieux. Fondé par la Banque Mondiale et le Fond Monétaire International (FMI), le « développement » d’un pays veut dire réduire en esclavage ce pays au système économique occidental, en introduisant des moyens de production occidental, qui sont habituellement possédés par ou au moins qui servent l’industrie occidentale. Cela réduit aussi en esclavage ce pays dans le remboursement des emprunts, en présentant encore la Banque Mondiale et le FMI comme un autre moyen de coercition (6).
Les deux tiers de l’humanité vivent au niveau de la subsistance. En imposant un système de tarifs à l’importation, les pays de l’occident « protège » leur marchés, créent une arène de compétition déloyale, et ainsi les multinationales gardent le Tiers-monde en arrière délibérément à des niveaux de pauvreté bouleversants pour garantir des ouvriers bon marché et des matières premières bon marché (7). Pour le Premier monde. Le monde « libre ».
(6) Le gouvernement du Niger en Afrique verse 87% de son PIB à la banque Mondiale juste pour les paiements à intérêts. Le gouvernement n’a que 13% de son revenu entier à utiliser pour son peuple. La banque Mondiale assure que le Niger ne sera jamais capable de payer sa dette originelle et plus important, que son peuple reste engagé.
(7) Les enfants des pays pauvres comme l’Inde, la Thaïlande, la Corée, les Philippines et le Pakistan fabriquent beaucoup de biens de luxe et de conception disponible en Occident. Nike, Adidas, Rockport, Timerland etc toutes ont des usines dans ces pays et abusent du marché du travail local en dépit de l’interdiction du monde entier qui existe depuis 1989 rendant illégal le travail des enfants.

Les gouvernements valets

L’occident exerce son autorité sur presque tout les gouvernements du monde. La période poste-coloniale est vraiment une période néo coloniale.
Les masses du tiers-monde ont été dupées en croyant qu’à travers leurs « lutte d’indépendance » ils se sont libérés des puissances coloniales. En fait les puissances coloniales ont reconnus qu’elles pourraient plus facilement maintenir le contrôle sur leur colonies si elles éloignaient leur présence, celle-ci causant beaucoup trop d’animosité, et était généralement coûteuse. A leur place elles ont encouragées l’établissement de gouvernement autochtones qui leur étaient favorable. Des gouvernement valets. Ainsi, les gouvernements des pays du tiers-monde sont simplement des extensions de l’hégémonie occidentale.
Comme indice, un signe certain de l’influence occidentale est la présence d’un gouvernement de style occidental dans un pays donné. Une mobilité croissante au sein de leurs institutions est conditionnée à l’appropriation des valeurs occidentales. L’instruction occidentale non seulement permet des remaniements appropriés dans le gouvernement, mais permet d’engager à une paye moins onéreuse afin d’exécuter leur propre opérations extérieurs. Pour supprimer les mouvements révolutionnaires potentiels, de la part des populations victimes souhaitant modifier leur situation, des régimes répressifs brutaux sont installés ou appuyés par les capitalistes occidentaux. Comme en Arabie Saoudite, qui est véritablement contrôlée par les Sionistes, où non seulement une brutalité vicieuse est utilisée, mais aussi en s’appropriant la somme adéquate de façade religieuse, ils trompent même les Musulmans les plus fervents.

Les agents et les imposteurs

Dans le monde non-occidental il y a beaucoup de membres dans la Franc-maçonnerie, qui ont imprégné presque tout les aspects des sociétés du tiers monde avec les agents de la Franc-maçonnerie. Dans certains cas, aussi éloigné que les chefs Africains ou, aussi significatif que le clergé religieux des pays Islamiques, sont reconnu comme étant des membres de la Franc-maçonnerie. Souvent les Juifs jouent le rôle d’imposteurs pour arriver à leur fin. Par exemple le Roi Fahd d’Arabie Saoudite est un Juif, le Roi Hassan II du Maroc était un Juif, tout comme Tito de Yougoslavie, Lénine et l’Ayatollah Khomeyni (8). Il y a des indices pour suggérer que le Pape est aussi un Juif. Si l’occident souhaite accomplir une politique dans un pays Arabe, qui contredit les principes de l’Islam, il use de son influence sur son chef (habituellement franc-maçon), qui utilise son influence sur son ecclésiastique, qui en retour sort le verdict religieux nécessaire, permettant la réalisation de leur blasphème. Comme ce qui est arrivé quand l’Amérique voulait installé ses troupes dans le Golfe, Le Moufti d’Arabie Saoudite, Sheikh Ibn Baaz, en se basant sur des preuves très minces, a sortit la fatwa appropriée ou le verdict religieux (9).
(8) Il est entendu que l’auteur désignant ces gens comme des Juifs veut dire que ces gens ont les caractéristiques et les traits des Juifs.
(9) Qu’Allah fasse miséricorde à l’âme du Sheikh Ibn Baz qui était l’un des plus grands savants de l’Islam qui a vécu dans cette ère, et qu’ils soit récompensé pour tout le bien qu’il a fait. Cependant, tristement, une des choses pour laquelle beaucoup se rappelleront est la fatwa qui a permis la présence des EU dirigeant les Forces des Nations Unies dans la péninsule arabique et causant un tel effet dévastateur dans toutes la région, avec l’apport de toutes les influences américaines. En plus, la présence des EU continue d’avoir des conséquence colossales sur les gens en Iraq et particulièrement ses enfants. Beaucoup d’éminents savants et d’étudiants se sont opposés à la fatwa, qui ont rapportés la parole du Prophète sallAllah ‘aleyhi wa sallam, « Expulsez les Juifs et les Chrétiens de la Péninsule Arabique » et « Deux religions ne peuvent pas coexister dans la Péninsule ».

Novus Ordo Seclorum

L’État d’Israël

Le plan central des sionistes était la création d’une patrie juive. Les buts de la Première et de la Seconde guerre mondiale étaient de rassembler les Juifs pour l’accueil du Messie, et leur ultime gouvernance du monde. La Palestine était dans le pays Ottoman, ainsi la Première guerre mondiale a désintégré l’obstacle majeur, le Califat Ottoman, qui a été finalement démantelé en 1924, mettant fin à 1300 ans de pouvoir Islamique affermi. Avec la seconde guerre mondiale, le rôle des Nations Unies a été sécurisé, et avec le soi-disant holocauste, la propagande sur la persécution des Juifs a été crée pour soutenir la création de l’Etat d’Israël.
Avec lui, ils ont convaincu leur propre peuple d’émigrer de leur différents pays autour du monde vers Israël, afin d’échapper à la persécution et à une possible annihilation. Ils ont convaincu le monde, sous le couvert des Nations Unies, pour approuver l’établissement de l’Etat d’Israël.

Le Messie : le gouverneur de l’humanité

Le but des Juifs est d’établir le Messie comme l’ultime gouverneur de l’humanité. Comme gouverneur il fera aussi d’eux les gouverneurs de l’humanité. Pour atteindre ce but ils doivent préparer le système qu’il doit dominer, le Nouvel Ordre Mondial. Le premier stade vers cet établissement a été les Nations Unies. Aujourd’hui sur leur agenda il y a l’unification de l’Europe, pour amener une puissance globale finale, l’unique gouvernement mondial.
Quand le moment sera jugé approprié, ils introduiront leur leader, l’ultime dictateur de l’humanité : le roi des Juifs. Le « Messie ». Pour faire en sorte que le monde accueil leur messie, leur plan est de créer une large crise économique mondiale. En créant un clash avec les civilisations de l’histoire, les Juifs exposeront au monde son « incapacité » à construire un monde viable. Désillusionnés par leur nombreuses tentatives infructueuses, le monde accueillera avec plaisir leur « Messie » comme celui qui résoudra leurs problèmes, le grand sauveur de l’humanité. Les protagonistes de ce plan affirment que son accomplissement n’est plus qu’une question de quelques années.
La discussion aujourd’hui porte sur le besoin d’un président Européen, mais aussi d’un président du monde. Des bannières ont été érigées dans la ville de Jérusalem avertissant les gens de s’attendre à la venue du Messie. Les préparations ont été faites et les plans ont été dessinés pour la reconstruction du Temple, dont la localisation est sur le site de la Mosquée d’al-Aqsa (10).

« Et ceux qui avaient mécru dirent : « Jamais nous ne croirons à ce Qour’an ni à ce qui l’a précédé. » Et si tu pouvais voir quand les injustes seront debout devant leur Seigneur, se renvoyant la parole les uns aux autres ! Ceux que l’on considérait comme faibles diront à ceux qui s’enorgueillissaient : « Sans vous, nous aurions certes été croyants. »
Ceux qui s’enorgueillissaient diront à ceux qu’ils considéraient comme faibles : « Est-ce nous qui vous avons repoussés de la bonne direction après qu’elle vous fut venue ? Mais vous étiez plutôt des criminels. »
Et ceux que l’ont considérait comme faibles diront à ceux qui s’enorgueillissaient : « C’était votre stratagème, plutôt, nuit et jour, de nous commander de ne pas croire en Allah et de Lui donner des égaux. » Et ils cacheront leur regret quand ils verront le châtiment. Nous placerons des carcans aux cous de ceux qui ont mécru : les rétribuerait-on autrement que selon ce qu’ils oeuvraient ? «  (Sourate as-Saba : 31-33)

(10) En septembre 2000 un officiel du gouvernement israelien visita la Mosquée d’al-Aqsa provoquant des émeutes. Au printemps, 238 Palestiniens ont été tués, incluant un enfant de 12ans (Mouhammad Dourrah) qui fut tué à la tête par les soldats israeliens. Ce meurtre brutal a été vus à la télévision par des millions de personnes. Le 10 novembre 2000 le gouvernement israelien a déclaré que le garçon a été tué par un Palestinien et non par un israelien.

Le conflit final

L’Armageddon

Les Sionistes ont passé des milliers d’années dans l’appropriation du contrôle du monde. Cependant, ils ne peuvent pas achever leur appropriation de la direction du monde tant qu’il n’ont pas complètement détruit l’Islam. Cela mènera à un conflit global final entre les mécréants, dirigés par l’AntéChrist et les Juifs, contre les Musulmans. C’est une guerre connue à travers le temps sous le nom d’Armageddon.

Éteindre la lumière d’Allah

« Ils veulent éteindre de leurs bouches la lumière d’Allah, alors qu’Allah parachèvera Sa lumière en dépit de l’aversion des mécréants. » (Sourate as-Saff : 8)

Ils ont comploté contre la lumière d’Allah depuis leur tout début, tuant les Prophètes comme ils ont essayé de tuer ‘Issa le fils de Maryam. Ils s’évertuent à souiller la pureté de l’Islam depuis ses tout débuts, en l’attaquant par tout les moyens possible, créant la secte Shi’a, tout comme les Soufis hérétiques. Bien avant la chute du Calife, ils se sont employés à saper l’Empire Ottoman, en enracinant les graines de la corruption intérieurement, pour faire s’effondrer l’empire sur lui-même.

Ainsi, quand les Musulmans ont été assez faibles, l’alliance des mécréants ont vu l’opportunité pour dominer finalement les Musulmans, après des siècles de jalousie convoitant le règne de l’Islam. Ils ont attaqués et se sont partagés le monde Islamique entre eux. Après avoir enlevés le règne de l’Islam, ils ont continuer d’essayer d’atteindre sa dissolution finale, ou au moins sa distorsion, pour sécuriser leur pouvoir à jamais.

L’éducation a été reformulée pour ternir la véritable gloire de l’empire Islamique. En endoctrinant le monde colonisé comme avec les supposées vertus de l’occident, racontant un conte d’histoire où l’occident serait le seul protagoniste. Ils attirent dans les valeurs anti-Islamiques par les myriades de messages subliminaux injectés dans les publicités, les films, et les programmes télévisés, par exemple, « Dynasty », « Beverly Hills », « Nintendo », « Pretty Woman », musiques, vidéos, non seulement font de la publicité pour les produits de consommation occidentaux comme BMW, Marlboros, Nike, MacDonald’s et Whitney Houston, mais attirent ver les formes de comportement anti-Islamiques comme les relations pré-maritales, les relations extra conjugales, les attitudes féministes, des vêtements de formes extravagantes ou inappropriées, le libertinage, l‘avidité, le narcissisme, et les idéologies occidentales hostiles à l’Islam. Le coup final est asséné par le biais des savants corrompus dont les buts sont de diffuser une compréhension faussée de l’Islam à ceux qui tiennent à leur foi. L’objectif est de rendre les Musulmans politiquement impuissant.

L’éclatement des conflits

Le stade final est fixé pour l’unification de l’Europe, et les sionistes sentent qu’ils ont accumulés suffisamment de puissance et de contrôle, ainsi ils sont en train de dénoncer l’Islam comme l’ennemi potentiel, qui a été en fait le véritable ennemi depuis longtemps. Ils voient que la corruption qu’ils ont enraciné a suffisamment affaibli les Musulmans, qu’ils sont assez confiants pour commencer leur attaque, pour atteindre l’annihilation finale des
Musulmans. Partout dans le monde des conflits ont éclatés entre les « Fondamentalistes » et l’Occident. Les voyous serbes accomplissent les plans sionistes en Bosnie. Les francs-maçons en France sont en train d’exécuter leur guerre dans sa colonie d’Algérie. Les occidentaux diabolisent la lutte islamiste à chaque fois qu’un espion ou des agents de l’occident sont tués, affirmant qu’ils sont des « intellectuels ». En obéissance aux répliques soufflées par l’occident, les pays Arabes sont en train d’appliquer un programme de répression brutale contre le « fondamentalisme islamique ». Dans la plupart des pays le port d’une barbe est suffisant pour avoir un Musulman emprisonné. En Tunisie le port du voile pour la femme est illégal. En Égypte, des programmes télévisés sont produis pour ridiculiser les « fondamentalistes ». Les épouses des Musulmans militants sont emprisonnées, torturées et violées. En Arabie saoudite la moindre remarque contre le roi pourrait vous tuer.

L’occident et l’Islam

L’important pour sa force est de rallier le plus de monde pour le soutenir dans son attaque contre l’Islam, à travers cet objectif les occidentaux aussi bien que beaucoup de non occidentaux, comme les dupes locaux pro-occidentaux de beaucoup de pays habilement manipulés contre leur propre peuple, ont été endoctrinés dans les valeurs qui s’opposent à l’Islam. A cette fin, ils ont implantés l’interprétation historique suivante dans l’esprit des occidentaux :

Au début, l’homme, confondu dans le chaos de son environnement, a conçu la religion. Formulant le mythe d’un Dieu pour apaiser ses peurs. Mais la religion était rétrograde. A cause de sa mentalité primitive et de ses peurs, il a imposé des valeurs de l’être humain qui étaient incompatibles avec sa nature. Il avait honte de son corps, voyant le sexe comme une chose sale. Il a imposé la chasteté et caché sa nudité parce qu’il avait du mal à être en phase avec sa nature. Il se serait puni lui-même en se privant des plaisirs de la vie qu’il a irrationnellement appelé péchés. Alors, la science a exposé les mystères de l’univers, donc il n’avait plus besoin d’un mythe. L’homme a évolué pour venir à bout de sa nature, ainsi il quitta lui-même sa religion répressive. Il n’y avait pas de telle chose comme le péché ou la honte. Pas besoin de chasteté. Mais quitter lui-même la souillure du refoulement émotionnel de l’idée de religion était une lutte continuelle pour venir à bout de sa nature.

Oser défier des principes communément admis est salué comme du courage… Finalement Nietzsche a déclaré : dieu est mort. La théorie de la Relativité, formulée par Einstein, est manipulée pour persuader du concept de tolérance. La théorie affirme que dans le monde physique, à cause de l’élasticité du temps, tout est relatif. Un ensemble de règles sont applicables à une sphère, tandis que tout les différents ensembles de règles sont applicables à une autre sphère. Ce qui est juste pour toi ne l’est pas forcément pour moi ! De là dérive l’idée de tolérance, selon laquelle tout le monde doit tolérer l’opinion des autres, parce que tout le monde a raison. Ceci est en opposition direct aux Musulmans, qui sont certains de leur foi, et au fondamentalisme qui n’est pas prédisposé à compromettre les principes de l’Islam pour aucun autre système de valeurs.

Les valeurs modernes

En conséquence, toute la mentalité des occidentaux a été soigneusement conçue pour être hostile à l’Islam. Dans leur ignorance, les Occidentaux ont été trompés en croyant que ces valeurs modernes, les droits de la femme, les droits de l’homme, la laïcité, la séparation de l’Église et de l’État, la démocratie et la tolérance sont des idées qu’ils ont atteint en ayant combattu intellectuellement longtemps et durement pour se débarrasser des idées telles que les propose l’Islam. Le monde est en train d’être préparé pour croire que le Nouvel Ordre Mondial va être établi, le juste gouvernement final du monde, après une longue liste de tentatives infructueuses en se fondant sur ces éléments.

L’ancien diplomate américain pro-Israël Jeanne Kirkpatrick et l’ancien vice-président Dan Quayle ont désigné le fondamentalisme Islamique comme « le nouvel ennemi de l’occident en ce 20ème siècle, après le nazisme et le communisme, les ennemis jurés de la civilisation de l’ère passée ». Il a été endoctriné dans ces valeurs pour être un supporteur du Nouvel Ordre Mondial et pour comprendre qu’il doit combattre contre l’Islam s’il veut voir son établissement. L’ancien président israelien Chaim Herzog, essayant de créer une peur irrationnelle de l’Islam, a dit au premier ministre John Major et au secrétaire des affaires étrangères Douglas Hurd que le fondamentalisme Islamique est le « plus grand danger du monde libre aujourd’hui » (11).

(11) Plus récemment en Avril 2000 le président Russe Poutine visita la Grande Bretagne. Il admonesta les britanniques pour leur indulgence envers les Musulmans et dit que les Musulmans étaient une menace pour la stabilité globale. Les autorités britanniques ont introduit une loi en 2001 pour la prévention d’acte de terrorisme. Cette loi a été spécialement faites pour viser les Musulmans et fera même de la mention du mot Jihad en publique une interdiction, même si la collecte de fonds pour des médicaments pour les pays Musulmans déchirés par la guerre, sera légale.

Des actes de guerre

La Guerre Froide était une escroquerie pour instiller l’appréhension aux populations de l’occident pour justifier un développement massif d’armes. Pour créer une illusion de paix relative, pour rediriger l’attention du monde de ses véritables conflits vers le conflit artificiel entre l’Amérique et l’Union Soviétique. Les Musulmans ont été amenés à croire qu’ils n’étaient plus en état de guerre avec l’occident, alors qu’en fait cette guerre a commencé depuis longtemps.
Les terres Musulmanes ont été envahie et complètement colonisées par les mécréants. Trompés par leur fausse indépendance, ils ne se sont pas aperçus qu’ils restent sous le contrôle de l’occident, ni ne perçoivent l’insidieuse méthode de propagande et de sédition utilisée contre eux dans leur pays qui peuvent être qualifiés d’actes de guerre.

Le Jihad sur la voie d’Allah

Le degré colossal d’injustice qui a été décrit est presque entièrement attribuable aux désirs perverses de quelques hommes. Cela doit changer. C’est une épreuve d’Allah pour l’humanité. Qu’est ce qui doit être fait ?
Les gens doivent prendre sur eux même pour changer la situation. Cela veut dire qu’ils devront faire des sacrifices. Ils doivent sacrifier leur mode de vie, leur carrières, leur réputation et peut-être leur vies. S’ils ne répondent pas qui le fera ? Allah pourrait vaincre ces criminels en l’espace d’un instant. Cependant, Il veut voir qui combattra pour Sa cause, par sa langue, ses biens et sa personne, contre les auteurs du mal, l’armée des ténèbres. Allah a révélé l’Islam afin que l’humanité puissent être gouvernée selon elle.
La mécréance est ténèbres et désordre. Ainsi les mécréants, s’ils ne sont pas jugulés, créent le désordre. C’est pourquoi les Musulmans sont responsables de l’application de la Loi d’Allah sur la planète, dont l’humanité devrait être gouvernée par elle, en opposition aux lois des hommes corrompues. Les Musulmans doivent faire tout les efforts pour établir la religion d’Allah sur terre. Sinon, Allah a dit :

« Et ceux qui n’ont pas cru sont alliés les uns des autres. Si vous n’agissez pas ainsi [en rompant les liens avec les infidèles], il y aura discorde sur terre et grand désordre. » (Sourate al-Anfal : 73)
Les adeptes de ce plan obscur savent que leur seule menace est le Jihad des combattants Musulmans. Benjamin Netanyahu, le chef du parti Israelien likud, essayant de dénigrer ses ennemis : « Le but célèbre du Fondamentalisme Islamique est de sécuriser la victoire mondiale de l’Islam en mettant en défaite les non-Musulmans et les mécréants par le Jihad… » Merci beaucoup Mr. Netanyahu pour cette description très exact. Allah a commandé aux croyants de combattre les mécréants :

« Et combattez-les jusqu’à ce qu’il ne subsiste plus d’association, et que la religion soit entièrement à Allah… » (Sourate al-Anfal : 39)

Ils sont combattus jusqu’à ce qu’il n’y est plus de corruption, qu’ils ne reste seulement la Loi d’Allah sur la terre, et que les mécréants s’y soumettent, protégeant ainsi l’humanité de leur perfidie. Il y a très peu de Musulmans qui adhère à cet agenda, en fait la plupart des Musulmans sont occupé à essayer de prouver à l’occident qu’ils ne sont pas fondamentalistes et qu’ils veulent la paix. Mais le fait que Netanyahu mentionne ce petit groupe prouve la menace importante qu’ils considèrent qu’ils sont.

Les mécréants savent que quand les Musulmans réalisent ce qui leur est vraiment demandé dans leur religion sur le fait de combattre les mécréants, cela signifiera la fin de leur règne immoral. En conséquence, ils combattent contre le fondamentalisme dans tout les domaines et luttent pour déloger le Jihad de son véritable rôle en Islam. Ils utilisent leur armée de propagandistes, des féministes radicaux aux chefs religieux corrompus, pour distordre la vraie signification de cette religion.

Les Musulmans suivent les savants prépondérants, alors que ces savants prépondérants servent le plan sioniste pour endiguer la menace fondamentaliste en justifiant la corruption dans leurs pays, retenant les Musulmans empêtrés dans des petits débats comme parler de la Tarbiyyah, des détails mineurs de la prière et autre, et toutes sortes de raisons pour lesquelles les Musulmans ne devraient pas faire le Jihad. Ils ont omis de rendre les Musulmans conscients des plans de leurs ennemis, et de leur exposer le véritable degré de catastrophe dans lequel ils vivent. Ils ont omis d’informer les Musulmans de leur responsabilités. Les Musulmans vivent dans un monde idyllique de discussion Islamique, où beaucoup d’opinions de savants sont légitimées.
Tout ceci afin de préoccuper les Musulmans pour que les mécréants puissent procéder à l’élaboration de leur puissance.
Ils veulent garder les Musulmans occupés avec des activités futiles jusqu’à ce qu’ils sentent qu’ils ont accumulés assez de force et de contrôle pour qu’ils puissent annoncer leur pouvoir sans personne capable de les en empêcher.
Quand un État Islamique est installé, et qu’il n’y pas de menace à ses frontières, le Jihad est accompli offensivement contre les ennemis d’Allah et afin de propager la religion. Dans un tel cas le Jihad est optionnel et les armées sont rassemblées, composées de volontaires.

Quand les Musulmans ont établis l’Islam et un Etat Islamique, ils doivent le sécuriser pour protéger le gouvernement et le système de Loi d’Allah. Si le territoire Islamique est menacé alors c’est une situation d’urgence. Alors, le Jihad devient obligatoire sur chaque Musulman de cet endroit s’il est attaqué par les mécréants du fait de l’extrême importance de la protection de l’établissement de l’Islam, et chaque Musulman est requis pour s‘élancer au combat.
« Si vous ne vous ne vous lancez pas au combat, Il vous châtiera d’un châtiment douloureux et vous remplacera par un autre peuple. Vous ne Lui nuirez en rien. Et Allah est Omnipotent. » (Sourate at-Tawbah : 39)
Ibn Kathir a dit :
« Allah, le Très Haut, a ordonné que tout le monde sorte avec le Messager d’Allah, sallAllah ‘aleyhi wa sallam, à l’expedition de Tabuk pour combattre les ennemis d’Allah, les Romains mécréants. » (12) Boukhari a écrit un chapitre dans le Sahih Boukhari (intitulé Le chapitre sur l’obligation de s’élancer au combat et ce qui est requis du Jihad et de l’intention pour cela) et a noté ce verset. C’était un appel général parce qu’il était connu pour les Musulmans que les Romains se rassemblaient sur les bords de la Péninsule Arabique et se préparaient à envahir Madinah. Donc quelle est la situation si les mécréants entre dans un pays Musulman, est ce que le combat ne devient pas l’ultime priorité ? Abou Talha a dit à propos des paroles du Très Haut :
« …Légers ou lourds… » (Sourate at-Tawbah : 41)
« Vieux et jeune, Allah n’écoute les excuses de personne ». Et Hassan al-Basri a dit : « dans la difficulté et dans l’aisance ». Ibn ‘Abidin a dit : « Le Jihad devient obligatoire si l’armée attaque une des frontières des Musulmans, et cela devient obligatoire sur ceux qui en sont proches.
Pour ceux qui sont loin, c’est facultatif si leur assistance n’est pas requise. Cependant, si on a besoin d’eux soit parce que ceux à côté de l’attaque ne peuvent pas résister à l’ennemi, ou sont indolents et n’accomplissent pas le Jihad, alors il devient obligatoire sur ceux derrière eux comme l’obligation de prier et jeuner. Il n’y pas de place pour eux pour le délaisser. Si ils en sont aussi incapables, alors cela devient obligatoire pour ceux derrière eux, et ainsi de suite de la même façon jusqu’à ce que le Jihad devienne obligatoire pour toute la Oummah de l’Islam de l’Est à l’Ouest. » (13)
Dans Hashiyat ad-Doussouqi il est dit : le Jihad devient obligatoire sur l’attaque surprise de l’ennemi. Doussouqi a dit : « Partout ou cela arrive, le Jihad devient immédiatement obligatoire sur tout le monde, même les femmes, les esclaves et les enfants et ils s’élancent au combat même si leur maîtres, maris ou créditeurs leur interdit. » (14)
Ibn Tayyimiah a dit : « Si l’ennemi entre dans une terre Musulmane, il n’y pas de désaccord que c’est obligatoire pour le plus proche et ensuite le plus proche suivant pour le repousser, parce que les terres Musulmanes sont comme une seule terre. C’est obligatoire de s’élancer au combat vers le territoire même sans la permission des parents ou du créditeur… »
Combien d’années sont passées depuis que les ennemis d’Allah sont entrés dans les terres Musulmanes, que nous n’avons même pas d’Etat à notre époque ? Donc combien de fois l’obligation est-elle multipliées pour nous ?
Le grand savant de l’Islam Ibn Tayyimiah a dit : « Défendre ce qui est sacré et la religion contre les agresseurs est obligatoire, comme unanimement admis. Pour l’ennemi qui a fait des ravages dans la vie et dans la religion, il n’y a rien de plus obligatoire après la croyance fondamentale que de la défendre contre lui. »

« Qu’ils combattent donc dans le sentier d’Allah, ceux qui troquent la vie présente contre la vie future. Et quiconque combat dans le sentier d’Allah, tué ou vainqueur, Nous lui donnerons bientôt une énorme récompense. » (Sourate an-Nissah : 74)

La priorité pour le droit des Musulmans aujourd’hui, le minimum pour leur religion est l’établissement d’un État Islamique, où ils peuvent établir et assurer le gouvernement par les Lois d’Allah. Une fois que nous aurons mener à bien cela nous auront présenté un exemple de gouvernement par les Lois d’Allah au reste de l’humanité pour comparer avec le travestissement du gouvernement de l’oppression. Nous serons capable de diriger les affaires de la religion, pour protéger les Musulmans et propager la religion d’Allah correctement.

Le prophète a dit : « Les gens se rassembleront bientôt les uns avec les autres pour vous attaquer comme des gens qui s’invitent pour partager un repas. » Quelqu’un demanda : « Est-ce que ce sera parce que nous serons en petit nombre à ce moment ? » Il répliqua : « Non, vous serez nombreux à ce moment comme l’écume et les décombres transporté par le torrent, mais Allah enlèvera la peur de vous de la poitrine de vos ennemis et mettra le wahn dans vos coeurs. Quelqu’un demanda : Qu’est ce que le wahn Ô Messager d’Allah ? Il répliqua : l’amour de ce monde et la haine de la mort. » (15)
Dans une autre narration il est noté :
« Et qu’est ce que le wahn Ô Messager d’Allah ? Il dit : « L’amour de ce monde et votre haine du combat. » (16)
(12) Moukhtassir Ibn Kathir : 2/144.
(13) Hashiyat Ibn ‘Abidin : 3/238.
(14) Hashiyat ad-Doussouqi : 2/174.
(15) Sounan Abou Daoud, classé sahih.
(16) Mousnad Ahmad, avec une chaîne de transmission fiable.

Appendice I

Sur le revers du billet de un dollar américain il y a deux symboles maçonniques. L’un est une pyramide, sa pointe a un seul oeuil gauche élevé sur elle et rayonne (vestige des Illuminati). L’autre est le symbole de l’aigle (évocateur du symbole des Rothschild). L’aigle serre une branche avec 13 feuilles dans sa griffe droite, 13 flèches dans sa griffe gauche. Le bouclier placé devant lui dans 13 rayures américaines. L’étoile à six branches, l’étoile de David, symbole du sionisme, composé de 13 petites étoiles à cinq pointes, est illuminé sur sa tête. Dans la pyramide il y a 13 niveaux de cubes. L’inscription dessus, Annuit Coeptis, ou « notre conspiration » en Latin, est maquillée de 13 lettres. Les symboles sont détaillés en unités de 13 pour représenter les 13 aînés secrets qui guident le plan sioniste. Dessous la pyramide est inscrit Novus Ordo Seclorum, le Latin pour Nouvel Ordre Social, le Nouvel Ordre Mondial que les Shayatin sont en train d’établir. La pyramide représente le système hiérarchique de contrôle centrant le pouvoir au sommet à travers plusieurs niveaux d’autorité, l’unique empire mondial. L’oeuil, un oeuil gauche, représente le Messie qui va venir et « surveiller » tout le système.

Appendice II

Un document strictement confidentiel publié dans le journal al-Madinah al-Mounawarah édition 4570, al-‘Arab 6/4/1979, ad-Dawah issue Safar 1399 et dans le livre Callers no Rebels page 179.
De : Richard B. Mitchel – the head of the American intelligence in the United States Embassy in Cairo.
A : The head of the secret service in the CIA.
Les informations collectées par nos agents de l’intelligence israélienne et des rapports secrets indiquent qu’il est nécessaire de diriger un coup vers les groupes Islamiques dont les activités ont commencés à apparaître dans tout les pays arabo-musulmans, en Europe et en Amérique du Nord. Nous avons observé que les méthodes de répression et de terrorisme poursuivie au temps du président Abdoul Nasser a mené à la sympathie des masses Musulmanes avec les Frères Musulmans, menant ainsi à des résultats inverses. En outre, les avis émis par le gouvernement de Mamdouh Salem disent qu’il suffit de diriger un coup contre le groupe « Takfir et Hijra » et par conséquent nous proposons les moyens suivant comme solutions alternatives :
Premièrement : Il est suffisant d’accomplir une répression partielle au lieu d’une totale répression et de la limiter aux principales personnalités d’une manière qui semble normale (naturelle).
Deuxièmement : En ce qui concerne les principales personnalités qui ne sont pas sélectionnées au sommet, nous vous conseillons ce qui suit :
1) Ceux qui peuvent être séduit par des postes luxueux, doivent être séduis là où ils sont occupés avec des projets Islamiques inutiles et autres activités qui décharge leurs efforts.
2) Tenter d’attirer ceux qui ont des penchants vers les échanges économiques pour contribuer au projet commun egyptien et israelien.
3) Créer des opportunités pour travailler dans les pays Arabes pétroliers avec des salaires très élevés qui les éloignent de l’activité islamique en Egypte.
4) En ce qui concerne les éléments effectifs en Europe et en Amérique nous proposons ce qui suit :
_Décharger leurs énergie en dépensant leur temps avec les non-Musulmans, et le ratage de ces efforts par nos institutions.
_Décharger leurs efforts en publiant et éditant des livres Islamiques et le ratage de leurs résultats.
_Répandre les graines du doute et de la dissension parmi leur direction afin qu’ils soient préoccupés avec cela plutôt que l’activité Islamique.
Troisièmement : En ce qui concerne la jeunesse Musulmane nous devons nous concentrer sur ce qui suit :
1) Encourager l’attaque sur la Sunnah (traditions) de Mohammed et mettre le doute sur cela et les autres sources Islamiques variées.
2) Désintégrer les rassemblements Islamiques pour répandre la dispute en leur sein et entre eux.
3) Faire face à la vague de la jeunesse Musulmane, homme et femme, tournant à l’observation des enseignements Islamiques particulièrement les commandements pour les filles de porter l’habit Islamique à travers l’information et l’activité culturelle qui dépendent complètement de nous.
4) L’enseignement et les institutions médiatiques, à leurs différents niveaux, doivent continuer à bloquer les groupes Islamiques, en les restreignant et dévalorisant leurs activités.
5) Changer le programme d’enseignement d’histoire Islamique et de religion dans les écoles égyptiennes, en le focalisant sur l’exposition des iniquités du Califat Islamique particulièrement au temps des Ottomans, en montrant ainsi comment les pays occidentaux ont progressés rapidement après la défaite de l’Eglise et sa séparation de la politique.
6) Essayer de dépenser l’énergie de la jeunesse Musulmane dans les rituels du culte lesquels sont supervisés par les savants gouvernementaux qui se soumettent à notre politique planifiée.
7) Grossir les madhahib et les différences partielles et les magnifier dans leurs esprits.
C’est ce que nous proposons comme solution au problème des groupements Islamiques dans cette période critique. Et si vous êtes convaincu de ceci, nous vous demandons de diriger le conseil aux autorités concernées pour s’embarquer sur sa mise en oeuvre, notant que nous sommes préparés ici pour accomplir le rôle demandé.
[Signature de Richard B. Mitchell]
Chef de l’intelligence Américaine -Le Caire.

Appendice III

Sparte et Athènes :
Dans la Grèce Antique deux cités dominaient la scène : Athènes et Sparte. Dès le début de son histoire, les marchands Phéniciens des cités côtières de l’ancienne Palestine, sont venus pour exploiter les marchés de la Grèce Antique. Sparte résista à ces étrangers, ainsi ils furent forcés de s’installer à Athènes. Grâce à la pratique du prêt monétaire ils ont élaborés leur base économique, s’établissant comme une classe importante de marchand rivalisant avec l’aristocratie terrienne grecque.
Pour conduire la société vers leurs objectifs désirés, ils manipulèrent le théâtre Grec, l’activité culturelle la plus importante de la Grèce Antique qui a été célébré en occident depuis. Comme est utilisée la télévision moderne, le théâtre était utilisé pour inculquer l’immoralité. Une pratique commune des Juifs à travers l’histoire a été de s’approprier le stock de monnaie du pays en changeant sa norme de l’or ou d’un métal précieux standard, en faux papiers ou bois standard.
Cette nouvelle norme est comme un chèque qui est soi-disant transformable en or qui est gardé dans leur trésorerie qu’il contrôle. Comme Napoléon trouva quand il entra dans les caves de la banque d’Amsterdam, le centre financier de cette ère, qui était complètement vide. Les Juifs ont trompés les gens en leur remettant toute leur richesse. Sparte conscient de l’influence corruptrice de ces étrangers, et pour protéger sa monnaie standard résista fortement à leur pénétration. Dire que quelque chose est spartiate veut dire que c’est conservateur ou austère comme les Spartiates qui étaient connus pour leur discipline essayant de se protéger de la décadence morale qui affligeait Athènes.
Ces marchands étrangers voulaient à présent faire sur Sparte ce qu’ils avaient fait sur Athènes, cette action provoqua une guerre entre les deux cités, aujourd’hui connu sous le nom de Guerres du Péloponnèse.
Socrate comme cité dans la République de Platon, a montré la parabole de la cave au peuple d’Athènes pour expliquer le processus d’endoctrinement qui prenait place dans la Grèce Antique. Il expliqua une parabole de gens qui étaient enchaînés dans une cave, forcés de regarder l’ombre lancée par un feu. Il leur dit que si quelqu’un les libérait de leur chaînes, ils pourraient voir le feu et reconnaître que ce qu’ils ont pensé tout ce temps comme réel, était simplement l’ombre d’un objet artificiel. Alors ils pourraient quitter la cave pour trouver la vraie lumière. Comme les Américains aujourd’hui qui croient que leur gouvernement est un gouvernement réel. Le gouvernement qu’ils ont dans l’esprit est l’ombre, et l’objet artificiel est le gouvernement impotent. S’ils étaient libérés ils pourraient voir que c’est un objet truqué crée par les Juifs. Parce que Socrate était en train de s’opposer à leur plan, il fut jugé pour diffusion d’idées révolutionnaires et condamné à mort. De la même manière les gens contemporains sont assassinés comme Malcolm X ou Martin
Luther King Jr.
Edité en anglais par Maktabah al Ansaar.

SOURCE:  le monde secret par Abou ‘Issa al-Kanadi

Publicités