Hépatite C. C commme Conflit d’intérêts : 666 € le comprimé, 56 000 € pour 3 mois

BOUCHEMON GRAIN DE SEL :

C’est du joli.

On s’engraisse au détriment de la santé et sur le dos des pauvres citoyens. Des patients désemparer ne sachant que faire devant une maladie grave, confient leur destiné à des vautours.

C’est comme l’agneau que l’on emmène à l’abattoir et qui vous suit gentiment, gaiement pour ses derniers instants.

C’EST DE L’ABUS DE CONFIANCE.

Mais qui est derrière tous cela ???

Tout le monde le sait.

Publié par  :   KAM

=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=

Hépatite C. C commme Conflit d’intérêts : 666 € le comprimé, 56 000 € pour 3 mois

Publié par Diatala sur 31 Mai 2014, 15:13pm

Catégories : #Arnaques Cancer- Sida-Hépatite- Tabac

vendre-son-ame.jpg

Hépatite C Conflit d’intérêts : 666 € le comprimé, 56 000 € pour 3 mois, 12 semaines, de traitement dans les poches du laboratoire GILEAD


Dr Moulinier Il semblerait que beaucoup n’aient pas eu accès à la deuxième partie de mon précédent article.

Par précaution, je préfère la diffuser de nouveau car en face l’offensive est activement en marche. Bigre pour gagner 56 000 € pour 3 mois de traitement, qui ne serait pas prêt à vendre son âme au diable ?

 

Comme vous le savez, il parait que depuis que l´on a supprimé les 2 ministres écologiques le gouvernement a changé et qu´il va falloir encore plus nous serrer la ceinture car les caisses sont vides et tout particulièrement dans le domaine de la santé. On nous prend vraiment pour des poires !

Comme d´habitude les médecines alternatives vont être encore plus concernées ainsi que tous les médicaments dis de confort qui ont le privilège de soulager les souffrances de nos patients depuis de nombreuses années sans avoir constaté d´effets secondaires majeurs et, comble de l´indécence, d´être affreusement bon marché et donc peu rentables, voire plus du tout rentables pour l´industrie pharmaceutique.

C´est peut-être vrai finalement que nous sommes des poires en continuant à faire aveuglément confiance à nos élites car les infos que je vais vous diffuser ne sont nullement cachées.

Et pourtant, l´air de rien , on est en train de nous la mettre bien profondément.

Cela a commencé par une info qui s´est diffusée très rapidement sur Internet :

L´hépatite C peut être guérie en 3 mois par un nouveau médicament le SOVALDI ( Sofosbuvir ) commercialisé maintenant par le groupe américain GILEAD.

Le coup de génie de ce labo est de vendre ce médicament au prix exorbitant de :

56 000 € en France pour 12 semaines de traitements, soit 666 € le comprimé!

C´est très fort ! Ensuite il suffit d´appliquer les recettes habituelles pour obtenir le jackpot. J´ai fait quelques recherches intéressantes sur internet, donc profitez-en tant que c´est accessible.

Je suis allé explorer le site du laboratoire Gilead et je vous conseille de visiter cette page.

CLIQUEZ : ICI

Vous allez ainsi très vite comprendre en voyant les subventions conséquentes qu´ils reçoivent de ce laboratoire, comment les associations AIDES, ACT- UP – PARIS, SOS hépatites entre autres se mobilisent aussi activement auprès des médias pour permettre la mise sur le marché de ce médicament. D´ailleurs cela a marché car il n´y a pas trois semaines nous avons eu une offensive sans précédent sur France Inter et les deux journaux télévisés grand public de France 2 et de TF1. Ces annonces ont été avalisées par les grands experts médicaux de la question qui participent au comité scientifique de l´ANSM qui permet la mise sur le marché de ce produit.

 

Pour voir ce rapport et surtout prendre connaissance des participants , CLIQUEZ : ICI

Pour les participants j´ai retenu les deux qui me paraissent les plus significatifs.

 

Le professeur Stanislas POL qui, dans le document que j´ai trouvé, ne cache pas, comme la loi l´oblige, ses conflits d´intérêts notamment avec le laboratoire GILEAD.

Pour visualiser ce document CLIQUEZ : ICI

 

Le professeur Jean Michel PAWLOTSKY, président de la commission ARNS, est celui qui me parait le plus digne d´intérêts. En septembre 2013, il signe sa déclaration qui confirme, sans donner de précision, ses liens d´intérêts avec des laboratoires.

Pour visualiser cette déclaration CLIQUEZ : ICI

 

Par contre, mon cher confrère donne plus de détails quand il publie aux États-Unis et là, nous apprenons que lui aussi touche des rémunérations de la part du laboratoire GILEAD.

Pour visualiser l´article en entier cliquez : ICI pour ne visualiser que la partie significative de cet article CLIQUEZ : ICI

 

Alors, vous commencez à comprendre!

 

Le plus intolérable, c´est quand on étudie le document officiel du laboratoire Gilead qui est publié pour prouver l´efficacité de leur médicament si merveilleux qui n´aurait pratiquement aucun effet secondaire…. On y apprend que pour eux, dans le cadre de l´hépatite C , la définition de la guérison c´est d´avoir deux analyses de sang à 3 mois d´intervalle qui attestent de la disparition du virus (voir page 43 du document).

Mais « quid » à 6 mois , à 9 mois , à 2 ans, à 5 ans d´arrêt du traitement ? et « quid » des conséquences éventuelles de ce traitement à 3 ans , à 5 ans et à 10 ans ? Car sauf erreur de ma part nous n´avons pas un an de recul vis à vis de ce médicament.

Pour visualiser ce document CLIQUEZ : ICI

Alors ne vous étonnez pas de la décision de l´ANSM du 14 février 2014 décidant d´élargir en France la prescription du Solvadi (ou Sofosbuvir).

On n´est pas à 56 000 € près quand même !

Pour revoir cette décision CLIQUEZ : ICI

Alors, chers amis, quand on va vous expliquer que vos retraites doivent diminuer, que les salaires ne peuvent plus augmenter, que les médicaments que vous aviez l´habitude d´utiliser ne peuvent plus être pris en charge par la sécurité sociale car les caisses de l´État sont vides, rappelez-vous au moment d´exprimer votre avis devant les urnes des propos de Stéphane Hessel.

Ne soyez donc pas surpris de voir la Bourse s´intéresser de près à la vente du médicament Solvadi et d´observer l´évolution du cours de la bourse du laboratoire américain GILEAD.

Ne soyez plus étonnés de voir nos spécialistes de l´ANSM et de l ´ARNS recommander le dépistage précoce à outrance de l´hépatite C pour les malades qui s´ignorent, à 56 000 €, il n´y a pas de petits profits.

 

Pour les septiques veuillez CLIQUER : ICI

A cause de tout cela je suis convaincu maintenant qu´il n´est plus l´heure de s´indigner mais que l´heure est venue de se révolter !

SOURCE :  http://www.diatala.org/article-hepatite-c-c-commme-conflit-d-interets-666-le-comprime-56-000-pour-12-semaines-123781874.html

Publicités