France Algérie: Roland Dumas confirme que Israël contrôle les services de renseignements français

MOSSAD VIMON GRAIN DE SEL:

Dans un article précédent, il a était dit que, Les juifs dominaient la France.

Voici la confirmation faite par un Grand Homme Politique FRANÇAIS. En l’occurrence Mr Roland DUMAS.

Que l’on prennent bien note de ce qu’il dit.

Publié par :  KAM

=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=

France Algérie: Roland Dumas confirme que Israël contrôle les services de renseignements français

L’ancien ministre des Affaires étrangères français Roland  Dumas que Israël contrôle les services de renseignements français et constitue un danger pour l’Algérie

 

Dans son dernier livre intitulé « Coups et blessures – 50 ans de secrets partagés avec François Mitterrand », l’ancien ministre des Affaires étrangères Roland Dumas parle de ses souvenirs auprès de l’homme, mais aussi… (Et c’est là où l’auteur étonne et détonne), il dénonce l’ingérence israélienne dans les affaires françaises !

Pour ce faire, l’homme a dû enlever ses gants diplomatiques, et se livrer à cœur ouvert : sans un seul tabou, il parle de tout, relate tout, explique tout, sans fioriture ni faux-semblants.

Les Israéliens manipulent la DST

« Les Israéliens en font à leur guise en France, et manipulent les services de renseignements français (DST) comme bon leur semble », dénonce-t-il, non sans courage. Il évoque les circonstances qui ont entouré la visite du chef de l’organisation de libération de la Palestine Yasser Arafat en France à la fin des années 80, assurant être lui-même l’architecte des relations avec le leader palestinien.

Selon lui, Mitterrand n’était pas contre l’idée de le rencontrer mais craignait la réaction du lobby juif : « le lobby juif, comme l’appelait Mitterrand, œuvrait ardemment. Les pressions étaient très fortes lorsque j’ai annoncé que je comptais rencontrer Arafat durant sa visite au parlement européen en septembre 1988. J’ai obtenu du président Mitterrand après de pénibles tractations la permission de l’accueillir. Après m’avoir répété ses mises en garde, il m’a dit : bon d’accord, mais tu en assumeras la responsabilité…peut-être voulait il insinuer par-là ma démission si les choses tournaient mal ».

Et d’ajouter : « je ne suis pas d’accord avec la politique israélienne, j’ai toujours été fidèle au principe d’équilibre instauré par le général de Gaule au Moyen Orient. Les peuples arabes ont droit au respect. La politique israélienne actuelle inspirée des activités proches des sionistes ne suit pas le bon chemin ».

Les révolutions arabes auront un impact fort sur Israël

Dans son ouvrage paru le mois d’avril dernier, le diplomate français estime que les révolutions arabes sont l’événement le plus important après celui la fin du colonialisme et celui de la chute du mur de Berlin, et leur impact sur Israël sera formidable.

Mais d’après lui, l’Égypte est en train de payer le prix de l’humiliation qu’elle a fait pâtir au peuple Palestinien, et ce de par son laxisme avec les Américains et les Israéliens.

Bachar El Assad est un homme charmant

L’ancien ministre français des affaires étrangères s’est longuement attardé sur la Syrie.

Il a révélé avoir visité l’ancien président syrien Hafez Al Assad en 1992 sur une suggestion de Shimon Perez qui était alors chef de la diplomatie israélienne.

Rapportant leur longue discussion qui a porté sur le Liban, durant laquelle Assad s’est attelé à lui expliquer que le Liban est une terre syrienne et que les problèmes sont dus aux Britanniques et aux français qui ont opéré un partage injuste, Dumas affirme qu’il sentait qu’Assad voulait par là le taquiner sans aller pour autant jusqu’à mettre en question les frontières léguées par le colonialisme.

« Bien au contraire, c’est une chose qu’il a refusée, lorsque certains leaders maronites le lui ont suggérée, comme l’a rapporté Karim Bakradouni », un ancien responsable des Phalanges-les Kataëb. Indiquant avoir aussi connu le président syrien actuel Bachar ElAssad, il le qualifie « d’homme charmant qui détient un esprit plus ouvert que celui de son père, un esprit pétillant, qui ne récuse pas les questions embarrassantes », estimant que les israéliens se trompent de ne pas négocier avec lui.

Pas d’armes nucléaires en Iran

Roland Dumas a consacré un chapitre important à l’Iran, qu’il a visité plusieurs fois pour y rencontrer son ancien homologue Ali Wilayati et l’ancien président Ali Akbar Hachémi Rafsanjani. « La bombe nucléaire iranienne est à mon avis à l’instar des armes de destructions massives de Saddam Hussein. C’est-à-dire que je n’y crois pas. Tout ce qui se passe n’est que de l’intoxication.

Les tergiversations de la politique française sont dues à des immixtions aux origines connues », a-t-il signifié, signalant que la présence d’Israël aux portes rend toute analyse différente suspecte. Dumas défend le point de vue iranien qui explique la nécessite d’édifier des réacteurs nucléaires pour des besoins énergétiques vu que leur stock en pétrole devrait tarir dans 60 ans.

« Ce qui est vrai est que les Iraniens veulent poursuivre leur programme nucléaire civil et que tous les rapports indiquent qu’il n’y a pas d’armes nucléaires », conclut-il.

Les otages français et l’avenir de Chirac

Dumas a également évoqué l’affaire des otages français détenus au Liban au milieu des années 80 du siècle dernier, incombant le retard de leur libération à l’intrusion de Jacques Chirac et de son équipe dans les négociations menées entre Mitterrand et les Iraniens. Il y dévoile que le président de gaullien qui en était au summum de sa campagne électorale a accordé aux Iraniens un marché plus séduisant pour que leur libération soit effectuée grâce à lui, et ce en faveur de son avenir politique.

Roland Dumas n’hésite pas révéler son parcours personnel, sa vision politique et ses choix de vie, en tant que résistant, sympathisant puis socialiste dès 1942, ancien journaliste, avocat réputé, député, dandy, ministre puis président du Conseil constitutionnel.

Il évoque son militantisme pour la défense des militants algériens du Front de libération dans les années 60, ses secrets en particulier avec les présidents et les rois arabes…

Roland Dumas, qui a bénéficié d’une relaxe dans l’affaire ELF en 2003, avait démissionné comme président du Conseil constitutionnel en 2000, après avoir été accusé de favoritisme, lors de l’embauche de son ancienne maîtresse, Christine Deviers-Joncour. Il ne manquait plus que cet épisode croustillant des années Dumas.

A LIRE:

Le manuel d’assassinat de la CIA révélé pour la première fois

http://documentinterdit.com/downloads/revelation-de-135-documents-secrets/

SOURCE:http://saidabiida.canalblog.com/archives/2016/04/01/33599387.html

Publicités

4 réflexions sur “France Algérie: Roland Dumas confirme que Israël contrôle les services de renseignements français

  1. Intoxication,le mot est bien choisi.Les merdias intoxiquent les FR et tout le reste du monde.J’ai beau dire à mon mari censure les chaines:bfm,itélé,et les autres chaines, boycotter en meme temps cocacola.On ne sera pas « responsable » des massacres de nos frères au moyen orient et juste à coté ,nos frères Lybiens,on dirait qu’ils ont eu la malédiction de M.GADHAFI.Un guerre qui n’en finit pas.Qu’ALLAH apporte la paix Incha’ALLAH mais comme tout musulman, on sait que s’a s’empire, des guerres encore des guerres jusqu’à l’Arrivé du Mahdi et ISSA . Salam à vs BlidéoDZ.

    • NOORCORAN bonsoir.

      Vous avez tout à fait raison. Les choses vont en empirant. Jusqu’à ce que pratiquer sa religion pour le musulman, deviendra pour lui comme s’il tenait une braise dans sa main.
      A ce moment là, les vrais musulmans, feront appel à ALLAH (swt) pour les délivrer de cette enfer. C’est dans ces moments là, qu’apparaitrons le MAHDI et AÏSSA (as) et le règne d’ALLAH (swt) sera enfin rétabli INCHA ALLAH.

  2. Le , Christian SÉBENNE a dit:

    Sans avoir lu le livre de l’ancien ministre Roland Dumas, il est un secret de polichinelle que d’annoncer aujourd’hui en ces termes, que Israël contrôle les services de renseignements Français, pour mémoire certains faits étranges pouvaient déjà attirer l’attention depuis fort longtemps.

    Sans rentrer dans les détails, les personnes d’un certain âge se souviennent, qu’elles étaient les suspicions pour ne pas dire l’aversion qu’avait le Général de Gaulle à l’égard du sionisme, et pourtant certains dans son dos n’ont pas hésité à braver les interdits.

    Comment se faisait-il que Shimon Pérès ancien premier ministre de l’Etat d’Israël en Palestine, comment se faisait-il donc que ce jeune Israélien dépêché dès les années 1950 par le régime de Tel-Aviv, bénéficiait ainsi d’un bureau permanent dans les locaux du ministère de la
    Défense à Paris… ?

    Déjà, le loup est dans la bergerie !

    C’est dans cette ambiance “familiale“ dirons-nous, que la « Taupe » Shimon Pérès agissant comme si elle était maître chez soi au ministère de la Défense, avait accès à tous les dossiers et que, de façon tout à fait conviviale… il n’eut qu’à mettre dans son cartable les plans du nucléaire… pourquoi faire compliquer quand on peut faire si simple !!!

    Le loup dans la bergerie… en plus on lui donne les clés ???

    D’autre part souvenons nous de l’embargo qui fut décrété envers Israël, un épisode datant de l’année 1969 concernait la vente d’une douzaine de vedettes rapides qui devaient être livrées à Tel-Aviv, l’embargo se verra « violer » et le lot de bateaux pu rejoindre la Palestine…?

    Tout ceci n’a rien d’étrange, il faut bien se dire que tout cela s’est passé avec des connivences à tous les échelons et que la « franc-maçonnerie » est le lien qui permet ces genres de dérapages etc… La suite est une saga qui perdure jusqu’à aujourd’hui, avec le locataire de l’Elysée Sarkôzy, on est passé à un stade d’inva-sion, dans tous les services des taupes au service d’Israël, la “sionisa-sion“ officielle du pays qui de Bernard Kouchner aux affaires étrangères se verra amplifier avec le tandem François Hollande/Laurent Fabius, la France est dès lors une succursale de Tel-Aviv… pour combien de temps ?

    Si Roland Dumas dit qu’Israël est un danger pour l’Algérie c’est certain, mais Israël sera un danger pour la Paix dans le monde tant que l’on resservira les mensonges qui perdurent depuis 70 ans et font la fortune de certaines officines sionistes mafieuses que l’on tolère sans raison.

    Christian Sébenne
    Ancien propriétaire du magazine Africa International

    • Bravo Mr SEBENNE.
      Aucun pays au monde, se disant libre et indépendant. N’a une TAUPE de cette envergure au sein de son MINISTÈRE DE LA DÉFENSE. La personne qui a autoriser cela, aurait été passer par les ARMES POUR HAUTE TRAHISON.
      Mais comme la France est pays DÉMOCRATIQUE, tout est permis.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s