Terrorisme Pétrole Du Sang De Daech : La Connection Turquie Israël

TURQUIE IIMON GRAIN DE SEL:

Les pays qui achètent le pétrole de Daesh, sont comme les charognards qui se repaissent des cadavres. Ces pays s’abreuvent du sang des milliers de cadavres des peuples SYRIENS et IRAKIEN. Tout en contribuant au financement des infâmes terroristes de Daesh.

Puis les gouvernements de ces pays, jouent aux veuves éplorées. Et crient TAÏAUT aux terrorisme. Quelle belle bande D’HYPOCRITE ???

Publié par :   KAM

=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=

Terrorisme
Petrole Du Sang De Daech : La Connection Turquie Israël

Le ministère de la défense russe vient de dévoiler photos à l’appui comment le pétrole volé par le groupe terroriste Daech en Syrie passe en Turquie. Les informations aussi détaillées soient t-elles sont incomplètes. Où va ce pétrole transitant clandestinement en Turquie ? Pour partie en Israël qui le raffine l’utilise pour sa consommation mais aussi en revend une partie. Certains pays européens (dont la France) s’approvisionnent en Pétrole du Sang de Daech. La Turquie et Israël blanchissent le Petrole du Sang et financent le groupe terroriste Daech qui massacre nos enfants.
Petrole Du Sang De Daech : La Connection Turquie Israël

PETROLE II

Fabius a recemment nié que la France achète du pétrole de Daech. Fabius ment et protège aussi son « état juif » qui avec la Turquie et Malte font un juteux trafic de petrole volé par Daech en Syrie et en Irak. Ce trafic illicite mafieux est supervisé pour partie par le fils Bilal et le gendre d’Erdogan, Berat Albayrak, ce dernier nommé recemment ministre de l’energie du nouveau gouvernement turc. C’est donc au plus haut niveau de l’état turc que la coopération « petrolière » se fait avec Daech au profit des Erdogan & C°. En échange Daech reçoit armes munitions djihadistes conduits jusqu’en Syrie en convois « humanitaires » par l’armée turque et Israël est « dispensé» d’attaques terroristes de Daech. Pour arrêter ces trafics une seule solution boucler hermetiquement les frontières syro turque et irako turque.

« Nous nous tenons aux côtés de la Turquie dans ses efforts pour protéger sa sécurité nationale et combattre le terrorisme. La France est la Turquie sont du même côté dans le cadre d’une coalition internationale contre les terroristes du groupe DAECH ». Déclaration de Laurent Fabius ministre des affaires étrangères de la France Juillet 2015.

Habitué comme son maître Hollande des pirouettes « diplomatiques » Laurent Fabius a récemment concèdé que « des camions » transportant du pétrole de Daech « vont vers la Turquie » et a affirmé concernant les accusations de l’implication du fil d’Erdogan, Bilal, dans ce juteux trafic d’or noir de Daech qu’il n’a « pas d’éléments » le prouvant.

Marché noir du pétrole kurde irakien et du Petrole du Sang de Daech : l’implication du clan Barzani/Mossad

PETROLE III

Le groupe terroriste Daech qui sévit en Irak et Syrie n’a pas d’économie propre contrairement à ce que peuvent affirmer certains médias. L’une de ses principales ressources c’est le Pétrole du Sang volé aux syriens et aux irakiens. Il a un besoin vital de l’aide de certains états dont la Turquie et Israël pour écouler sur le marché noir ce pétrole.

Le Pétrole du Sang du groupe terroriste Daech emprunte deux voies principales pour être acheminé en Turquie. Pour le pétrole syrien l’une traverse le Nord Ouest du pays pour rejoindre la Turquie l’autre par l’Est va rejoindre le pétrole volé aux irakiens par le groupe terroriste Daech qui sévit aussi en Irak. Ce trafic se fait avec la complicité des Kurdes irakiens grâce à la bienveillance mafieuse du clan Barzani notoirement connu pour ses liens étroits avec le Mossad israélien. Le chef du clan Barzani, président du gouvernement autonome kurde, Massoud Barzani, est lui même un agent du Mossad.

Le clan Barzani traite directement avec des hommes d’affaires turcs à la fois pour écouler directement – sans en référer au gouvernement central irakien de Bagdad qui a menacé les compagnies achetant ce pétrole illégalement vendu de poursuites judiciaires – la production de pétrole sous son contrôle et celle du groupe terroriste Daech venant de Syrie et de Mossoul dans le Nord de l’Irak tombée au mains des terroristes de Daech. Ce pétrole originaire de differents lieux est transporté en Turquie.

En 2014, Mehmet Ali Ediboglu, un deputé turc du principal parti d’opposition RPP (Republican People’s Party) a estimé le montant des ventes de pétrole du groupe terroriste Daech en Turquie à environ 800 millions de $. Ce montant pour 2015 a certainement dépassé le milliard de $. Recemment, Ediboglu a dit dans des médias russes que Daech était en affaire avec un certain groupe de personnes dont des proches de Barzani et des hommes d’affaires turcs.

Le ministre des ressources naturelles du gouvernement autonome kurde irakien sous contrôle du clan Barzani, Ashti Hawrami, a affirmé que pour eviter toute detection ce pétrole vendu au noir transitait souvent par Israël, transferré directement entre des bateaux ancrés au large de Malte. La vente illégale par le clan Barzani de ce pétrole a permis en 2014 au gouvernement kurde autonome en Irak d’emprunter 3 milliards de $ principalement à des fonds d’investissement mais aussi à la Turquie. En Novembre dernier, Hawrami, a dit que le nombre de pays achetant au noir des barils de petrole entrés clandestinement en Turquie était passé à 10 sans les citer. L’agence Reuters a cité Israël mais comme nous le montre le graphique ci dessous, on y trouve aussi la France, l’Italie, l’Espagne, Chypre…

Une partie du Pétrole du Sang de Daech est raffiné en Turquie et sert à la consommation interieure. Mais une autre partie du brut est convoyée vers le port turc de Ceyhan . Les quantités de brut exporté de ce terminal dépasse les 1 million de barils par jour. Daech peut tout au plus vendre 45 000 barils par jour. Impossible de faire la différence entre le pétrole irakien kurde et le Petrole du Sang de Daech qui est ainsi exporté de Ceyhan en Turquie de manière invisible, intraçable.

Marché noir du Petrole du Sang de Daech l’implication du clan Erdogan

Certaines sociétés intermédiaires achètent au noir ce pétrole illégal venant du Kurdistan irakien et celui du groupe terrroriste Daech et l’exportent des ports turcs de Ceyhan, Mersin et Dortyol.

La Turquie a conclu un accord avec le clan Barzani pour vendre illégalement le pétrole sous contrôle de ce clan. Pour se faire en 2011 le cabinet d’Erdogan a accordé une licence exclusive à la compagnie Powertrans, dirigée par le gendre d’Erdogan, Berat Albayrak. Ce dernier a été tout récemment nommé ministre de l’énergie dans le nouveau gouvernement turc.

L’acheminement illégal du pétrole kurde selon de hauts responsables du gouvernement autonome kurde irakien a été accordé en exclusivité à un proche d’Erdogan, l’homme d’affaires turc, Ahmet Calik.

En d’autres termes, la famille Erdogan s’enrichit en vendant illégalement le pétrole kurde irakien. Le Pétrole du Sang de Daech étant acheminé pour partie via les mêmes voies, le clan Erdogan fait clandestinement commerce du Petrole du Sang de Daech. Les deux fils du clan Erdogan, Bilal et Burak, sont propriétaires de compagnies de fret maritime possédant des navires petroliers.

Selon le ministre syrien de l’information, Omran al-Zoubi :

« Tout le pétrole de Daech a été délivré à une compagnie appartenant à un fils d’Erdogan. C’est pourquoi la Turquie s’est inquietée quand la Russie a commencé ses bombardements aériens contre les infrastrucures de l’EI et détruit plus de 500 camions citernes remplis de pétrole.Cela a vraiment enervé Erdogan et sa compagnie. Ils n’importent pas seulement du pétrole mais aussi du blé et des antiquités. »

PETROLE IV

La destruction du SU 24 l’avion de combat russe au dessus de la zone de transit de camions citernes transportant du brut de Daech par l’aviation turque prouve qu’Erdogan utilise sa fonction présidentielle pour protéger les activités mafieuses de son clan.

Le pétrole volé en Syrie et en Irak notamment celui de Daech est vendu par les Turks 20 $ le baril à peine la moitié de son prix sur le marché international.

La plaque tournante de la vente du pétrole illégal kurde irakien et du Petrole du Sang de Daech est Zakho une ville kurde irakienne située à la frontière irako turque.

Selon des informations obtenues par Al-Araby al-Jadeed – un media propriété du groupe Qatari,Fadaat Media, basé à Londres – auprés de responsables des renseignements irakiens chargés de traquer cette vente illegale de pétrole ce dernier extrait et chargé dans des camions citernes quitte la province de Ninive pour aller à Zakho une ville située à 88 km au nord de Mossoul (entre les mains de Daech) prés de la frontière irako turque. Ses destinations principales sont le port turc de Ceyhan et le port israélien D’Ashdod. Les camions citernes de Daech – entre 70 et 100 en même temps – suivent les convois kurdes irakiens jusqu’à Zahko. Là le chargement de Petrole du Sang de Daech est vendu au plus offrant des groupes de contrebandiers irakiens kurdes, syriens, turcs. La personne en charge du chargement encaisse en cash 10 à 25 % le reste étant payé plus tard. Les chauffeurs de ces camions citerne sont remplacés par des chauffeurs disposant des papiers en règle délivrés par les autorités turques. Les chauffeurs de Daech repartent avec des camions vides et le trafic continue.

Une fois en Turquie le Pétrole du Sang de Daech et le pétrole illégal du Kurdistan irakien ne peuvent être differenciés et sont vendus illégalement.

En Turquie les camions avec le Petrole du Sang de Daech se rendent à la ville de Silopi où le pétrole est pris en charge par un certain Dr Farid, Hajji Farid, plus connu sous le sobriquet de « Oncle Farid ».Oncle Farid, la cinquantaine greco israélien se déplace dans une Jeep noire Cherokee accompagné de ses deux gardes du corps.

Petrole du Sang de Daech la Connection Turquie Israel

Si ce pétrole est généralement délivré directement dans le port israélien d’Ashdod il transite parfois par Malte (pays membre de l’UE) où il est déchargé chargé puis acheminé vers Ashdod pour être raffiné. Bilal Erdogan possède avec d’autres membres du clan Erdogan une compagnie de fret maritime maltése le groupe BMZ. Preuve que la vente au marché noir du Petrole du Sang de Daech rapporte gros BMZ a recemment investi dans l’achat de 2 navires petroliers pour un montant de 36 millions de $. Le quotidien turc Today’s Zaman a rappporté en Septembre que les pétroliers devaient être enregistrés en Octobre par la compagnie maritime de transport de pétrole, affilié au groupe BMZ établi à Malte.

Certains pétroliers avec leur cargaison de Petrole du Sang de Daech se rendent directement au port israélien d’Ashdod où il est stocké pour être ensuite revendu en Europe. Israël consomme environ 75 % du pétrole illégal importé via la Turquie un mix du pétrole kurde irakien et du Pétrole du Sang de Daech. Israël consomme environ 240 000 barils/jour.

Selon un responsable européen employé d’une compagnie internationale pétrolière qui a rencontré un journaliste d’Al – Araby dans une capitale d’un pays du Golfe, Israël raffine le brut une ou deux fois car les Israéliens n’ont pas de raffineries de pointe. Israël exporte ce petrole vendu au noir à des pays mediterranéens ( voir schema ci dessous) au prix de 30 35 $ le baril ; comme il vient d’Israël ce Petrole du Sang de Daech acquiert une semi légitimité.

« Le pétrole est vendu en un jour ou deux à des compagnies privées. La majorité de ce Pétrole «blanchi » est transporté vers une raffinerie italienne appartenant à l’un des plus importants actionnaires d’un club de football italien où il est raffiné et utilisé localement »

« Israël est d’une certaine façon devenu le principal vendeur du pétrole de l’EI. Sans eux le gros de la production de l’EI resterait en transit entre la Syrie l’Irak et la Turquie. »

La Turquie et Israël blanchissent le Pétrole du Sang de Daech.

La Turquie et Israël financent le groupe terroriste Daech. La France n’est pas en reste.

Tous ils financent Daech dont les terroristes viennent ici massacrer nos enfants.

 

SOURCE:   http://www.planetenonviolence.org/Petrole-Du-Sang-De-Daech%C2%A0-La-Connection-Turquie-Israel_a3938.html

Publicités