JOAN POLASCHIK, AMBASSADRICE DES ÉTATS-UNIS EN ALGÉRIE « L’Algérie est un rempart contre le terrorisme »

ALGERIE VMON GRAIN DE SEL:

TABLEAU MORBIDE

ANNEE

NOMBRE D’ATTENTATS A LA BOMBE

1995

1096  ATTENTATS

 1996

922  ATTENTATS

1997

1385  ATTENTATS

1998

2865  ATTENTATS

1999

1346  ATTENTATS

2000

559  ATTENTATS

2001

245  ATTENTATS

TOTAL POUR LES   7 ANNÉES

8418 ATTENTATS A LA BOMBE

La décennie noire en Algérie, a débutée en 1991 et c’est étaler jusqu’aux années 2004/2006. Mais le tableau ci-dessus, ne mentionne que les années de braises où le nombre d’attentats était terrifiant.

Pour ces 7 années seulement, l’Algérie a été meurtrie dans sa chaire par 8.418 attentats aux bombes.

Un nombre incroyable de morts et de blessés.

Sans parler des attentats sur des personnes (faux barrage – embuscades – attaques des villages)  etc …

La décennie noire a couté au pays 200.000 morts selon un bilan officieux et près de 20 milliards de dollars de destruction.

Cela a été très tragique et dramatique. Tout le monde regardé de loin, de très loin. Surtout de l’autre rive de la méditerranée.

L’Algérie était devenue un pays pestiféré. Elle a été boycotté par tout les pays occidentaux. Aucune compagnie aérienne internationale n’atterrissait à l’aéroport d’Alger.

LES ALGÉRIENNES ET ALGÉRIENS ONT VÉCU ET AFFRONTER CETTE ÉPOUVANTABLE HYDRE A MILLE TÊTES QU’EST LE TERRORISME TOUS SEUL

Aucuns pays ne nous es venus en aide. Aucuns n’a tendu de main secourable. Des pays amis comme la France à héberger et aidée des terroristes en leur offrant l’asile politique. L’Angleterre au nom de la democratie offrait aux terroristes,  asiles et tribune.

Des pays frères comme l’Arabie TAYHOUDITE, Qatar, financer, armer et protéger les terroristes par des Fatwa bidons.

OH MON DIEU PROTÉGER MOI DE MES AMIS, MES ENNEMIS JE LES CONNAIS.

C’était là, la SEULE  et UNIQUE aide que l’Algérie a reçu durant cette terrible tragédie.

10 ANS de solitude, nous a permis de voir quels étaient les états  pourris des autres. Discerné le BON GRAIN DE L’IVRAIE.

On a même pas eu droit à notre « JE SUIS CHARLOT »

Et pourtant c’est les services Français qui ont fabriquer le bras armé du FIS. Qui ont commandité, financer et armer  les groupes terroristes qui égorgés en Algérie. Et qui recevé les messager du GIA dans son ambassade à Alger.

Mais en France, au moindre pétard jeté par les service Français, on fait un RAFFUT DU DIABLE, on demande de l’aide et on fait pitié.

Comme une vieille dame éplorée, qui a perdue son mari. Tout les hypocrites du monde étaient au chevet de la vieille dame hystérique en disant :

JE SUIS CHARLIE

Mais pour l’Algérie, c’est la célèbre citation d’un Maréchal de France, en l’occurrence  Thomas Robert Bugeaud qui a été dite durant la guerre de colonisation de mon PAYS qui était de mise:

UN BON ARABE EST UN ARABE MORT.

MAIS L’ALGÉRIE EST TOUJOURS DEBOUT ET ELLE LE RESTERA AU GRAND DAM DE SES DÉTRACTEURS DE TOUT BORD.

Publié par :   KAM.

=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=

JOAN POLASCHIK, AMBASSADRICE DES ÉTATS-UNIS

EN ALGÉRIE

« L’Algérie est un rempart contre le terrorisme »

Par

La représentante de la diplomatie américaine en AlgérieLa représentante de la diplomatie américaine en Algérie

Cette déclaration intervient six jours après l’attaque perpétrée contre le musée du Bardo en Tunisie, ayant coûté la vie à 22 personnes.

Considérée comme un leader de la lutte antiterroriste, l’Algérie est encore une fois élue comme le seul pays qui possède les compétences adéquates dans la région pour faire face aux menaces des groupes criminels. C’est ce qui vient d’être confirmé une nouvelle fois par l’ambassadrice des États-Unis en Algérie, Joan Polaschik, dans un entretien accordé au Washington Top News, mardi dernier.
La diplomate qui a certainement mesuré ses propos ne manquera pas de lancer un appel à ses compatriotes pour venir découvrir l’Algérie, qu’elle qualifie de référence en matière de sécurité. Cette déclaration intervient six jours après l’attaque perpétrée contre le musée du Bardo en Tunisie, ayant coûté la vie à 22 personnes essentiellement des touristes européens.

La représentante de la diplomatie américaine, a noté que l’Algérie a abouti à cet acquis suite à son expérience incontestable, son savoir-faire et sa stratégie réfléchie.
L’ambassadrice tout en indiquant que l’Algérie et les Etats-Unis coopèrent parfaitement dans la lutte antiterroriste par l’échange de renseignements, notamment en ce qui concerne les 20.000 terroristes, de 90 pays, ayant rejoint Daesh dont des Américains, souligne que «l’environnement est très agréable». Résolue à faire valoir ses impressions, elle indique dans son entretien se sentir en sécurité et très à l’aise dans cet environnement. Un sentiment partagé avec ses compatriotes en Algérie assure-t-elle. Pour elle tout ce qui a été dit sur l’Algérie s’avère faux, elle qui s’attendait à découvrir un pays disloqué, en pleine crise et une société en conflit, s’est finalement réjouie de constater le contraire. Certes, la vigilance est demandée vu l’escalade des groupes terroristes qui menacent toute la planète, mais forte d’un constat, la diplomate atteste que l’Etat algérien veille, comme les USA, à faire revenir la sécurité dans le pays. Elle témoigne également de l’ambiance conviviale qui règne dans la société qui, à son sens, est très animée par l’afflux de la population dans les restaurants menant une vie tout à fait normale. Elle intervient donc dans cet état d’esprit pour conseiller à ses compatriotes de ne pas trop s’immobiliser et s’atteler sur certaines informations qui traduisent l’image d’un pays extrémiste.

La diplomate considère l’Algérie comme une limite au terrorisme, faisant confiance au dévouement et la détermination des forces de sécurité. Forts d’une expérience acquise dans la douleur durant les années 1990, les services de sécurité ont su démontrer leurs compétences le long de ces dernières années. L’aboutissement de l’opération de Tiguentourine, qui s’est soldée par l’élimination d’un groupe terroriste composé d’une trentaine d’éléments dont trois ont été arrêtés, mais aussi la récupération de plus de 600 otages saints et saufs, après un assaut spectaculaire d’une unité spéciale et la décapitation de Daesh après l’assassinat d’un ressortissant français, constituent des points vigoureux qui s’ajoutent à l’accomplissement d’une lourde tâche des forces de sécurité. Une tâche qu’elles mènent avec conviction.

Read more at http://www.jacques-tourtaux.com/pages/algerie/l-ambassadrice-us-l-algerie-est-un-rempart-contre-le-terrorisme.html#gEVRESCuDF4cEIi3.99

SOURCE:    http://www.jacques-tourtaux.com/pages/algerie/l-ambassadrice-us-l-algerie-est-un-rempart-contre-le-terrorisme.html
Publicités