Trump et son équipe de francs-maçons

loup-xxxMON GRAIN DE SEL :

« En politique, rien n’arrive par hasard. Chaque fois qu’un évènement survient, on peut être certain qu’il avait été prévu pour se dérouler ainsi. »

Franklin D. Roosevelt (franc-maçon du 33ème degré), président des Etats Unis de 1932 à 1945.
Publié par  :  KAM.
=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=

Trump et son équipe de francs-maçons

campcommanders(À gauche, les commandants communistes juifs en URSS,à droite, les pionniers juifs sionistes au kibboutz Gan Shmuel en 1921.
Les deux groupes arborent le signe maçonnique classique).

Une atmosphère rappelant l’Allemagne d’avant-guerre est en train d’émerger aux États-Unis et en Europe. Une intensification du conflit entre la « Gauche » (mondialiste) et la « Droite », (nationaliste) ; chacune d’entre elle étant soutenue et pilotée par les habituelles factions juives maçonniques du communisme et du sionisme. Ces deux camps n’en forment en réalité qu’un seul.

Trump appartient à la faction sioniste. Cela nous mènera-t-il à une nouvelle guerre?

Qu’en est-il de Donald Trump d’un point de vue global ?

trump-hitler-handsign

Trump est un franc-maçon et probablement un crypto-Juif. Il est entouré de Juifs. L’objectif juif maçonnique (Illuminati) est la réduction de la race humaine (les goyim) au statut d’animaux domestiques au service de l’élite. Nous voyons ce modèle émerger au travers des immenses disparités de la richesse dans le monde d’aujourd’hui.

Les Illuminati font progresser ce plan grâce au contrôle mental de masse (à travers les médias et le système éducatif) et la guerre. Ils ne peuvent cependant pas parvenir à subjuguer l’humanité à eux tout seul ; ils ont besoin que les goyim se détruisent entre eux. « La guerre est d’essence révolutionnaire », a déclaré l’initié Chaïm Rakovski. (Voir la « Symphonie Rouge »)

Ainsi, ont-ils développé des équipes arborant différentes étiquettes pour promouvoir la guerre. Avec d’un côté, les Juifs communistes (« mondialistes ») attaquant les goyim en sapant leur identité nationale, religieuse (morale), raciale et familiale (théorie du genre). De l’autre, les fascistes, les nazis et les juifs sionistes (« nationalistes »), qui paraissent défendre les goyim contre cette attaque. Trump a gagné l’élection en séduisant cette dernière composante.

Si nous examinons les choses sous un angle différent, nous avons un conflit entre les juifs maçonniques philo-sémitiques (communistes) et les juifs maçonniques « antisémites » (fascistes, nazis, sionistes). Tout en prétendant défendre les Juifs, le sionisme utilise l’antisémitisme pour contraindre les juifs à servir leur agenda mégalomaniaque.

De même, ils utilisent les attentats terroristes sous faux drapeau pour rallier les goyim à leur cause. L’élite des goys a été décimée par des guerres provoquées et orchestrées par les Illuminati. Les vestiges de l’élite goy ont été cooptés par des promesses de partage du butin.

Dans son ouvrage Zionism in the Age of Dictators (1983), l’auteur Lenni Brenner affirme que les sionistes ont toujours trahi les masses juives, dont les intérêts étaient défendus par les bolcheviks et leurs héritiers, les trotskystes. Pendant les années 1930 et 1940, toutes les branches du sionisme ont collaboré avec les fascistes et les nazis. (p. 27-37)

L’ASSERVISSEMENT

Le sionisme ne repose pas seulement sur l’existence d’un état juif; mais aussi et surtout sur un ordre mondial dirigé par les Juifs. Il en est de même du communisme : ils utilisent les appels à la « justice sociale » comme une ruse. L’Ordre Mondial Juif se met en place en opposant les goyim les uns aux autres. La plupart des Juifs ne sont pas conscients de cette manœuvre. La plupart des Juifs seraient heureux de s’assimiler, mais comme la plupart des goyim, ils ont été poussés à soutenir le sionisme ou le communisme.

Arnold J. Toynbee était un propagandiste pour la faction communiste (mondialiste). Il déclara : « L’objectif est de convertir le monde païen (les Gentils) au culte de Yahvé sous l’égide d’un empire mondial centré sur Eretz Israël et gouverné par« l’Oint du Seigneur »: un futur roi humain de la lignée davidique. (Reconsiderations, 1961, page 486).

« Dans le Talmud, la culpabilité – ou le mérite – d’avoir mis Jésus à mort est attribuée aux Juifs, et non aux Romains. (P.481) En d’autres termes, le judaïsme cabaliste (maçonnique) est d’essence satanique.

Des preuves innombrables démontrent que le nazisme a été financé par les Juifs sionistes. Ainsi, Churchill a déclaré que l’ex-chancelier allemand (1930-1932) Heinrich Brüning a révélé l’identité des partisans d’Hitler dans une lettre de 1937: « Je ne souhaite pas, et même encore aujourd’hui pour des raisons compréhensibles, révéler que les deux principaux contributeurs réguliers au parti nazi étaient les directeurs généraux de deux des plus grandes banques berlinoises, tous deux de confession juive et l’un d’eux étant le chef du sionisme en Allemagne. »

PARALLÈLES AVEC L’ALLEMAGNE DES ANNÉES 30

download-84

Barack Obama est un lèche-botte à la solde de George Soros et de la faction communiste juive. Les Juifs « communistes » sont à l’avant-garde de l’opposition hystérique à Donald Trump, menaçant de déclencher une campagne de désobéissance civile et peut-être pire encore. Ainsi, nous avons une situation semblable à l’Allemagne de Weimar où les communistes et les nazis se sont battus dans les rues, et plus tard les communistes et les homosexuels ont été arrêtés en masse.

Outre le soutien sans équivoque de Trump à Israël, de nombreuses indications laissent penser qu’il est dans le camp sioniste. Son « stratège en chef » Steve Bannon est issue de Breitbart.com, une probable institution façade du Mossad qui a défini la politique anti-migrant anti-Iran, anti-libre-échange et pro Russie de Trump.

Le super Zionist Sheldon Adelson aurait promis 100 millions de dollars à Trump pour sa campagne électorale.

most-corrupt

Viennent ensuite les aboiements des chiens. La communication de fin de campagne extrêmement efficace de Trump a présenté Janet Yellin et a impliqué que Trump « drainerait le marais » en attaquant la Fed et Goldman Sachs. Une annonce antérieure attaquant le niveau de corruption de Clinton montrait une étoile de David. La faction communiste juive a rapidement affirmé que Trump représentent les « suprématistes blancs ». (En fait, toute tentative de défendre l’Amérique traditionnelle est présentée par les médias comme de la « haine »).

Tous les partis « nationalistes » d’extrême-droite sont alignés derrière le sionisme, tandis que les factions mondialistes anti-Poutine sont dans le camp des Juifs communistes (Soros). Ces derniers ont inondé l’Europe de migrants musulmans. Maintenant, grâce aux actes terroristes sous faux drapeau des sionistes, les Européens s’identifient avec Israël.

Récemment, 70 nations soumises à l’ordre du Juif communiste ont tenu une réunion à Paris qui a mis en échec l’espoir d’une solution binationale au conflit israélo-palestinien.

Netanyahu a rejeté cela comme le dernier vestige d’une époque révolue. « Cette conférence appartient au monde d’hier. Le monde de demain sera différent – et il est très proche. »

À quoi ressemblera le « monde de demain » ? Poutine, comme Staline, est un nationaliste. Je vois Israël, la Russie, le Royaume-Uni et les États-Unis se rapprocher.

Quels seront les prochains ennemis désignés des communistes ? Ils sont encore extrêmement puissants aux États-Unis contrôlant la CIA, les médias, les entreprises et le système éducatif. Hollande, Merkel et l’UE sont dans leur camp.

Comme la plupart des gens sensés, je suis soulagé que Trump ait gagné et forme l’espoir qu’il sauve l’Amérique profonde. J’espère qu’il résistera à la pression sioniste pour envahir l’Iran.

CONCLUSION

Le communisme est un monopole du pouvoir, de l’argent et de la culture par les banquiers centraux cabalistes. Ce monopole exige la dissolution de « toutes les forces collectives, excepté la nôtre ». (Protocoles de Sion, 16.) Comme je l’ai démontré, ces forces collectives sont la race, la religion, la nation et la famille (théorie du genre.) Nous avons donc un conflit entre le communisme et le nationalisme, qui semble être soutenu par le sionisme. La question est : pouvons-nous faire confiance à nos défenseurs quand ils sont issus de la même faction maçonnique que les communistes ?

SOURCE :  https://henrymakow.wordpress.com/

Publicités