RÉSOLUTION DU SÉMINAIRE DE LONDRES SUR L’AVENIR DES HARAMAIN

MON GRAIN DE SEL :

SI CE N’EST PAS UNE GRANDE HONTE ET SACRILÈGE que les DEUX LIEUX SAINTS ET SACRÉES DE L’ISLAM QUE SONT LA MECQUE ET MÉDINE. Soient sous la coupe des descendants du juif « MORDAKHAI BIN IBRAHIM BIN MOSHE« .

Que le monde MUSULMAN se réveille et chasse ces INDUS OCCUPANTS ET PROFANATEURS. QUE CES LIEUX REVIENNENT A LEURS PROPRIÉTAIRES LÉGITIMES. C’EST A DIRE LE MONDE MUSULMAN.

QUE LEUR GESTION SOIT ASSURÉE PAR UNE PRÉSIDENCE COLLÉGIALE ET TOURNANTE AVEC UN FINANCEMENT DE TOUT LES PAYS MUSULMANS.

LIBÉRER LE HEDJAZ .

Publié par  :  KAM.

=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=

RÉSOLUTION DU SÉMINAIRE DE LONDRES SUR L’AVENIR DES HARAMAIN

A l’initiative du Musiim Institut s’est tenu à Londres, du 6 au 9 janvier 1988 (Jumada al Ula 15-18/1408), un
séminaire mondial. Parmi les 400 participants figurait un très grand nombre d’Oulémas et intellectuels musulmans
ainsi que des militants, actifs à travers le monde entier du mouvement islamique, représentant ainsi une quarantaine de pays. Rappelons en outre que les participants appartenaient à toutes les écoles de pensée islamiques, et que la majorité était constituée de musulmans sunnites. Le séminaire avait pour objectif spécifique de poser le problème de l’avenir des haramain (la Mecque et Médine).

LES HARAMAIN DANS LA SIRA ET LA SUNNAH DU PROPHETE MOHAMMAD (P.S.L.)

Le séminaire réitéra le point de vue largement partagé au sein de la Oummah, à savoir que les Haramain sont un
héritage commun et un droit égal pour tous les musulmans car ils constituent lieu sacré pour l’observation des rites et l’acquisition des bénéfices du Hajj dans la paix et la sécurité. En tant que tel, les Haramain ne peuvent faire partie
intégrante d’un Etat monarchique, dictatorial ou démocratique. Le Prophète Mohammad (P.S.L.) créa le premier Etat Islamique de l’histoire dans les Haramain, suivant les principes de l’Islam. Ainsi, en respect à la Sunnah du Prophète, il est impératif que les Haramain soient rendus à qui de droit, et fassent partie intégrante d’un Etat Islamique.
Le séminaire rappella à la Oummah, afin que rien ne soit laissé sous silence, que dès le début, les créateurs du
trône dynastique saoudien étaient motivés par leur désir de domination territorial sur les ruines de l’Etat Ottoman.
Durant les premières années de ce siècle, Abdoul Aziz Ibn Saoud devint l’allié des Britanniques et oeuvra à la déstabilisation du Califat. La montée météorique des Al-Saoud au pouvoir résulta d’un plan finement préparé par les britanniques pour la région. La chute du Califat Ottoman lors de la première guerre mondiale, permit la création d’Etats arabes sur la base du nationalisme régional tandisque les Britanniques décidèrent du choix des dirigeants. Il est significatif d’ailleurs qu’Abdoul Aziz Ibn Saoud entreprit d’envahir la Mecque quatre jours seulement après la proclamation du Califat par Sharif Hussain de la Mecque; n’est-ce pas parce que les puissances coloniales avaient déjà arrêté un plan d’abolition du Califat par tous les moyens! le famille Saoudite doit son pouvoir et son trône aux colonialistes. Les puissances coloniales lui permirent d’étendre son emprise sur le Hijaz et sur les nobles Haramain, laissés toutefois sous le contrôle et la protection des grandes puissances européennes. Dans un passé récent, ce rôle de contrôle et de protection a été repris par les U.S.A. et depuis, en échange, le régime saoudien est devenu le poignard des U.S.A. pointé sur le coeur du monde musulman et de tous les peuples faibles du monde. La soumission de la famille Saoudite aux U.S.A. n’est plus à démontrer (tellement elle est évidente). Un tel régime, inféode aux U.S.A., et donc indirectement au sionisme, ne peut prétendre au droit de contrôle sur les Haramain. Les musulmans ne doivent-ils pas apprendre une leçon de la perte de Al-Qods (Jérusalem)?
Il fut possible à Israël, appuyé par les U.S.A., de s’approprier Jérusalem parce que, tout simplement, la défense de
la Sainte Cité avait été laissée aux mains des forces arabes réactionnaires créées par les britanniques.
Le séminaire condamna ensuite le crime horrible commis par le régime saoudien et dénonça la collaboration et
l’asservissement de ce régime aux U.S.A. pour servir leurs intérêts dans leur campagne d’agression menée contre la
République Islamique d’Iran. Tel a été manifestement le cas lors du massacre de centaines de pèlerins iraniens et non iraniens, par les force’s de sécurité saoudiennes le 6 Dhui Hija 1407 (31 Juillet 1987).
Ce drame, comme la campagne de propagande qui suivit, visaient manifestement à dresser l’opinion publique
musulmane contre l’Iran et à détourner son attention de la concentration navale de l’impérialisme dans le Golfe
Persique.

SOURCE :   http://www.alhassanain.com/french/book/book/beliefs_library/religious_and_sects/l_heresie_wahhabite/002.html#RESOLUTION%20DU%20SEMINAIRE%20DE%20LONDRES%20SUR%20L%27AVENIR%20DES%20HARAMAIN

Publicités