Preuve (voir docs) d’une justice gravement aux ordres du lobby judéonazisioniste pour couvrir la Police nazifiée ! / fév 2017 . par Beatrice EL BEZE

MON GRAIN DE SEL :

L’HISTOIRE DE CETTE PAUVRE DAME, ME RAPPELLE UN FILM QUE J’AI DANS LES ANNÉES 70.

L’ACTEUR PRINCIPAL EST JEAN LOUIS TRINTIGNAN. LE TITRE EST:

 » RAISON D’ÉTAT « .

POUR AVOIR SURPRIS UN SECRET, QUI NE LE CONCERNE NI DE PRÉS NI DE LOIN, IL EST RECHERCHÉ PAR TOUS LES POLICIERS DE FRANCE. SA PHOTO AU JT. DES BARRAGES ROUTIERS ET J’EN PASSE. PUIS A LA FIN IL EST ABATTU. SANS ARRESTATION ET SANS JUGEMENT. EXPÉDITIF COMME METHODE.

VOUS IMAGINEZ DONC LE CALVAIRE QUE VIT CETTE DAME ?

CETTE BONNE DAME SEMBLE VIVRE LA MÊME CHOSE. LE MÊME CAUCHEMAR.

CELA N’A RIEN D’ÉTONNANT LORSQUE L’ON A UN PRÉSIDENT AUX ORDRES DU CRIF.

Publié par  :   KAM.

=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=

Preuve (voir docs) d’une justice gravement aux ordres du lobby judéonazisioniste pour couvrir la Police nazifiée !

  fév 2017 .par Beatrice EL BEZE

26 Février 2017 , Rédigé par Béatrice EL BEZE

 

 Preuve d’une justice gravement aux ordres du lobby judéonazisioniste pour protéger la police nazifiée  !

*VOIR DOCUMENTS  !! :  .. =  conclusions de l’avocat général ( voir document de justice mis au dessous de ma réponse) … puis ma réponse (voir document  juste ci dessous;.) ,

Comme je me doute que la  mafia judiciaire  « aux ordre » va continue de casser ma plainte en rejetant  mon pourvoi  en cassation  ,.. et parce qu’on  qu’ ‘on est dans la construction  dune  intox criminelle à mon sujet !  y compris d’une indéniable justice aux ordres du lobby judéonazisioniste  (e= clique de Sarkozy et des siens ) digne des pires dictatures jusqu’ à présent dans toutes mes plaintes traitée sen immonde mascarade , je me donne le droit de faire savoir en légitime défense, en prouvant mes dires vu la gravité d toute mon affaire  et le dange de mort, y compris de  ré internement arbitraire par la Police, où je suis. dans ce qui relève aussi du harcèlement criminel en réseau institutionnel, clairement  prouvé ici, et prélude  à la torture électronique .que je subis en assassinat progressif depuis nov 2013)

( Voir aussi mon pourvoi en cassation en juillet 2016 ici;:   Grave FRAUDE ! par la Cour d’Appel pour bloquer ma plainte contre Police !/ voir mon pourvoi cassation /juill 2016 B.ELBEZE dont  l’avocat général  juge certains propos  « injurieux » ;; rassurez ils  ne  le sont pas , mais la soi disant  » justice »  à laquelle j’ai droit , oui elle est plus qu’ injurieuse et est jusqu’ à présent une   collaboration faite sciemment à des procédés criminels ;..

et VOIR  ICI NOMBRE DE DOCUMENTS cités dans ma réponse  ,

donc  oui je mets en cause la neutralité de l’Etat, n’en déplaise à Mr Hollande, qui dit ce jour qu’on ne doit jamais le faire et nous prend pour des imbéciles ce faisant ….

Beatrice EL BEZE (27 fév 2017)

Voir l’horreur de mon affaire en cours, résumé et documents preuves à l’appui ICI et tout ce que je subis (en raison de mes opinions politiques antisionistes (cliquer) publiés dans JAL à mon nom en 2002 :et ma situation actuelle pire que jamais, documents médicaux à l’appui, ICI .

!!! PETITION A SIGNER (créée le 01 sept 2016) : « Soutien à Beatrice EL BEZE persécutée et torturée par l’Etat français ! » …chaque signature compte alors .faites la signer autour de vous aussi si vous le pouvez, MERCI à tous ceux qui la signeront

——————————————————————————————————————-

 voir Copié collé  plus bas de  ce document,  pour une meilleure lisibilité…

 

 

 

 

 et Voici un aperçu des faux témoignages gratinés et bien délirants de la Police et  du commissaire collabo criminel matthieu CLOUZEAU !!! ,(contre lequel jai porté plainte ) ,.. blindé de mensonges de bout en bout !!

Voici ce document  délirant ci-dessous tiré du réquisitoire ICI de 2011 fait à mon encontre par le Parquet dans ma plainte contre la police et contre le commissaire Mr Clouzeau (pour « embarquement menottée à l’hôpital le 23 déc 2004 avec menaces d’internement avec soins forcés faites dès le lendemain par le commissaire sans justification ni le moindre dossier médical à l’appui ni alors ni ensuite« ) ;  M.Clouzeau a écrit cela en 2011 et donc en toute connaissance de ces documents et attestations – les voir ICI – dont ceux de soutien en 2006, qui prouvent tout sans conteste que le commissaire Clouzeau ment de façon insensée en déclarant « s’être aperçu (dès 2004! ) que Mlle EL BEZE ne jouissait pas de toutes ses facultés (mentales) ».. (!!!).. c’e sont là des faux témoingages et déclarations en collaboration à des procédés criminels, de la police (quand on sait qu’ils savent que le but était bien un internement arbitraire) faite sur consignes par des directions d’admnistrations et un commissaire, avec rien à l’appui sinon des mensonges sans preuves ; les voilà aussi les méthodes barbares de Sarkozy (et du lobby derrière) et de sa police « aux ordres »… – à la lueur de cette terrible intox, comprenez aussi celles que le lobby vous sert en boucle depuis quelques temps.. – car comment pourrais je dans ce cas avoir tous ces soutiens, avant, 2004 pendant et ensuite ??! si soi disant je ne jouissais pas de toutes mes facultés mentales ??!.. de plus je n’utilisais jamais le mot « complot »… et bien sûr le commissaire Clouzeau continue de mentir sciemment car je n’étais allée qu’une fois avant à son commissariat en 2004 pour faire une main courante et ne lui ai parlé qu’une seule fois et au tél, c’était le 24 déc 2004, soit le lendemain de mon embarquement à l’hôpital sur son ordre, et c’est lors de cet appel – où je lui demandais les raisons de mon embarquement menottée- qu’il m’a menacée d’internement avec soins forcés, « sur simple signature du maire et du Préfet », avait il précisé, et cela sans justification ni dossier médical ni alors ni ensuite – on comprend mieux pourquoi il était devenu impératif de m’interner arbitrairement et de force finalement en 2013, pour valider cette terrible intox afin de me faire taire sur toute mon affaire et protéger ces tristes collabos du pire!

commissaire clouzeau..

copié collé de ma  réponse  pour une meilleure lisibilité

———————————————————————————-

Beatrice EL BEZE                      à            Greffe criminel de la Cour de Cassation ,

35 allée de l’Arlequin                           Quai de l’horloge – Paris

Nanterre – 92000

Tél port : 0660839079                       le 23 février 2017

Affaire : N° Référence : UI 685273

  • Mes observations sur les conclusions de l’avocat général

Je constate sans surprise que dans ses conclusions l’avocat général fait preuve à la fois d’un cynisme absolu et de basse provocation plus qu’injurieuse en l’état du grave déni en justice et méthodes frauduleuses prouvées dans le traitement de cette plainte, et notamment quand il ose écrire que « les investigations menées dans cette plainte ont été particulièrement complètes» (!)

Car il suffit de lire l’historique de cette plainte et les documents (que j’ai) produits en justice dont mes mémoires d’appels, pour voir que le traitement de cette plainte déposée au pénal en 2004, et reconvertie en 2007 contre la police n’est jusqu’à présent – et donc depuis 13 ans ! – qu’une infâme mascarade de justice avec méthodes particulièrement mafieuses et frauduleuses récurrentes , dont entre autres celles-ci :

– faux témoignages graves et délibérés et pas même crédibles ! et faits sans rien à l’appui, à la fois par la police et par F MAGANI ( témoin instrumenté se contredisant totalement 10 ans après les faits.)./ occultation systématique de tous les documents et témoignages capitaux (dont tous les écrits et attestations produit en mon soutien sde 2003 à 2011 (date de leur retraite) par Mrs NEMO, directeur laboratoire Université Nanterre et par C. DEVES , secrétaire national syndicat SNPTES, qui ont même écrit à N. SARKOZY en janv 2006, relayés par la LCR et Nole MAMERE, qui tous ont écrit en 2006 en mon soutien à N.SARKOZY pour attester de ma bonne santé mentale et pour dénoncer les méthodes menées dès fin 2002 à mon encontre (harcèlement nocturne au logment et traque en psychiatrie en parallèle… / occultation des témoignages écrits par F. MAGANI en 2002, en 2003 sur le harcèlement nocturne au logement, rapport de la Lasa en 2003 confirmant mes dires , témoignage écrit par même C. DEVES fait la nuit en 2006 et qui a confirmé un « harcèlement nocturne délibéré »(je cite) à mon actuel logement HLM, attestation commune en 2009 des 3 professeurs d’université T. LABICA et C. LAZERRI et J. NEMO sur ma bonne santé mentale, témoignages d’oncles, tante . dès 2006 et ensuite . etc.etc . / invention par le juge D. KIRCHNER dans son non lieu de janv 2016 de soi disant auditions en 2012 de mes soutiens J.MEMO et C. DEV ES (cités ci avant) avec manipulation frauduleuse par propos à charge contre moi et non crédibles mis tout à coup mis dans leur bouche par ce juge pour faire croire qu’ils m’ont faite passer pour malade « perturbée psychologiquement »… / occultation de tous les rapports d’aptitude professionnels (2002 ,2003, 2004 , 2005 .)tous excellents (notée 20/20) soit, avant pendant et après les faits de 2004 portés dans ma plainte ) ../ occultation de mon internement arbitraire par la police en 2013 sans rien à l’appui, et en procès avec maitre I.COUTANT PEYRE (assignation fournie dès 2014 dans ma plainte)

.Mais tous ces faits et documents capitaux cités, bien que produits en justice, ont tous été soigneusement passé sous silence ,depuis le début par la justice dans tous ses écrits ! afin que n’apparaisse officiellement qu’une fiction nauséabonde et pas même crédible pour faire passer Beatrice EL BEZE pour une folle à interner, incohérente et dangereuse dès 2004 au moins, cette fiction reposant uniquement sur des faux témoignages non crédibles et faits avec rien à l’appui par le commissaire CLOUZEAU et le lieutenant OMNES, et un témoin instrumenté par la police Fatima MAGANI, se contredisant totalement en 2010 (s’il est vrai que ce témoignage existe) après ses témoignages écrits de 2002 et 2003 et j’ai déposé plainte dès 2011( produite dans ma plainte) contre le commissaire et le lieutenant, et contre F. MAGANI pour « faux témoignages en entente établie»

Je rappelle aussi que dans cette plainte pour «embarquement menottée le 23 déc 2004 suivi le lendemain de menaces d’ internement avec soins forcés par el commissaire CLOUZEAU toujours sans dossier médical ni rien à l’appui », j’ai gagné seule et sans avocat deux appels de non lieu , le 1er en fév 2009, puis un 2ème appel de non lieu en mars 2012 , et ai aussi gagné un autre appel en juillet 2016 ! dans un autre plainte liée à cette affaire , ceci suffit à contredire la fiction particulièrement nauséabonde de la police me faisant passer, avec rien à l’ appui, pour une folle incohérente et délirante et dangereuse depuis au moins 2004 !. Et j’aurais du gagner sans conteste t sans peine mon 3ème appel de non lieu de janv 2016 face aux procédés mafieux particulièrement aggravés du juge Dominique KIRCHNER,.

Mais la cour d’appel a relayé sciemment tous ces procédés de gaves entraves à la justice et a relayé aussi sciemment cette fraude majeure du juge KIRCHNER, et cela malgré mon mémoire d’appel les signifiant clairement et où j’ai cité Mr NEMO, directeur laboratoire Université, démentant à moi au tél le 31 janv 2016 avoir été auditionné en 2012 et contestant fermement les propos frauduleux et invraisemblables mis à charge contre moi dans sa bouche et dans celle de Mr DEVES, par le juge KIRCHNER pour faire comme si Mrs NEMO et DEVES doutaient de ma bonne santé mentale ; fraude délibérée particulièrement grave et organisée quand on sait que tous les documents de soutien écrit dès 2003 e t jusqu’en 2011 par Mrs NEMO, et Mr DEVES(a la retraite tous deux en 2011 ), ont été soigneusement passés sous silence par le juge et par la cour d’’Appel

La cour d’appel se devait donc de casser ce 3ème no non lieu du juge KIRCHNER et se devait aussi de faire auditionner Mrs NEMO et DEVES afin de vérifier mes accusations et l’invraisemblance de leurs dires attribués

Moyens de cassation :

La Cour d’appel a au contraire confirmé en grave déni de justice le non lieu du juge KIRCHNER et sa fiction nauséabonde et non crédible, et l’a fait pour casser ma plainte et couvrir ainsi les actes délictueux et graves de la police ; il y a donc faute lourde par la Cour d’appel, aussi mon pourvoi est fondé par cet article du code de l’organisation judiciaire

Article L141-1 : L’Etat est tenu de réparer le dommage causé par le fonctionnement défectueux du service de la justice Sauf dispositions particulières, cette responsabilité n’est engagée que par une faute lourde ou par un déni de justice.

 

..et mon pourvoi est fondé aussi sur ces articles du code pénal : 44-1 et 441-4 et 441-5, pour faux et usages de faux (y compris par personne dépositaire de l’autorité publique :commissaire CLOUZEAU) par la Cour d’Appel dont l’arrêt de juillet 2016 ne repose que sur ces éléments pourtant alors déjà objets de plainte en cours !,

Le pourvoi est donc plus que fondé au regard des graves entrave systématiques à la justice dans cette plainte où absolument tous les faits et documents capitaux sont occultés délibérément depuis ele début et par le juge KIRCHNER et par la Cour d’appel, y compris mon internement arbitraire par la police en 2013, actuellement en procès avec maitre I.COUTANT PEYRE (dont on se doute aussi qu’elle ne défendrait pas une folle ).

On a donc dépassé les limites de l’ignoble et de l’intox et de la fraude .. .et il n est nul besoin d’être avocat général, ni juge ou procureur pour comprendre qu’on est depuis le début dans une grave mascarade de justice aux ordres du politique pour couvrir la police dans le traitement particulièrement mafieux de cette plainte jusqu’à présent … et où seul un magistrat de totale mauvaise foi ! pourrait ne pas comprendre qu’il ne s’agit plus de justice rendue mais bien de l’organisation mafieuse et méthodique de l’injustice jusqu’à présent .

Couvrir jusqu’en justice et sciemment la police pour faciliter son impunité et ses faux témoignages et lui permettre ainsi de faire harceler gravement un citoyen jour et nuit durant des année tout en le faisant passer pour fou à jusqu’à l’interner arbitrairement 10 ans après sans rien à l’appui et malgré les preuves de ses dires produites depuis longtemps en justice, et détruire ainsi toute sa vie pour seules raisons d’opinion politique antisioniste, est monstrueux et un acte de collaboration à des procédés de nature criminelle digne des pires dictatures, je le rappelle aussi à la Cour avant son jugement de mon pourvoi en cassation.

Mes salutations les plus respectueuses à la Cour. Beatrice EL BEZE

 

SOURCE :   http://beatrice-el.beze.over-blog.net.over-blog.com/2017/02/preuve-d-une-justice-gravement-et-indeniablement-aux-ordres-pour-courvir-la-police-nazifiee/fev-2017.beatrice-al-beze.html

Publicités