Le génocide européen planifié par les Juifs Illuminati

METISSEMON GRAIN DE SEL :

Comme c’est étrange, l’article 05 des PROTOCOLE DE TORONTO, pour rappel, reunion tenue en 1985.

Reflète exactement ce qui se passe actuellement.

Madame Soleil, n’aurait pas fait mieux.

Article 5 des Protocoles de TORONTO 1985

Pour nous assurer à tout prix de la réussite d’une telle entreprise, faisons en sorte que nos Agents déjà infiltrés dans les Ministères des Affaires
Intergouvernementales et de l’Immigration des États-nations fassent modifier en profondeur les Lois de ces Ministères.
Ces modifications viseront essentiellement à ouvrir les portes des pays occidentaux à une immigration
de plus en plus massive à l’intérieur de leurs frontières (immigrations que nous aurons d’ailleurs provoquées en ayant pris soin de faire éclater, ici et là, de nouveaux conflits locaux).
Par des campagnes de Presse bien orchestrées
dans l’opinion publique des États-nations ciblées, nous provoquerons chez celles-ci un afflux important de réfugiés qui aura pour effet, de déstabiliser leur économie intérieure, et de faire augmenter les tensions raciales à l’intérieur de leur territoire.
Nous verrons à faire en sorte que des groupes d’extrémistes étrangers fassent partie de ces afflux d’immigrants ; ce qui facilitera la déstabilisation politique, économique et sociale des Nations visées.

Publié par  :  KAM

=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=

Le génocide européen planifié par les Juifs Illuminati

cops-migrants

Traduction d’un article d’Identità pour henrymakow.com

Jamais dans l’histoire aucun peuple n’a embrassé sa propre disparition avec une telle complaisance que les habitants endormis de l’Europe, de l’Amérique du Nord et de l’Australie.

Nous ne devrions pas éprouver du ressentiment à l’égard des immigrants qui tentent juste de gagner une vie meilleure, mais nous devrions plutôt diriger notre colère vers les dirigeants politiques et culturels qui, en tant qu’agents des banquiers centraux, sont des colonisateurs et des traîtres.

Les causes de l’immigration de masse sont toujours habilement dissimulées par le système et décrites comme inévitables par la propagande multiculturelle… Ce qui est présenté comme un phénomène spontané et inévitable est en fait un plan de destruction à long terme et délibéré pour changer à jamais la face du continent.

migrants1

LA PANEUROPE

save(« Nous [les Juifs] avons l’intention de transformer l’Europe en une race métisse d’asiatiques et de nègres dominée par les Juifs. » Le « père fondateur » Juif de l’Union Européenne, Richard Coudenhove-Kalergi, dans ‘Praktischer Idealismus’, 1925.)

L’homme qui conçut le plan génocidaire des peuples de l’Europe fut un des principaux initiateurs du processus de l’intégration européenne. L’élite le considère comme le fondateur de l’Union Européenne. Il s’agit de Richard Coudenhove Kalergi. Son père était le diplomate autrichien Heinrich Von Coudenhove-Kalergi (ayant des liens avec la famille byzantine des Kallergi) et sa mère la japonaise Mitsu Aoyama…

En 1922, il fonda à Vienne le « mouvement paneuropéen » qui visait à créer un Nouvel Ordre Mondial basé sur une fédération de nations dirigées par les États-Unis. L’intégration européenne devait être la première étape dans la création d’un gouvernement mondial. Parmi ses premiers soutiens figuraient les politiciens tchèques Tomas Masaryk et Edvard Benes et le banquier Max Warburg, qui investirent les premiers 60,000 marks. Le chancelier autrichien Ignaz Seipel et le futur président de l’Autriche, Karl Renner, prirent la responsabilité de diriger le mouvement « paneuropéen ». Plus tard, les politiciens français, tels que Léon Blum, Aristide Briand, Alcide de Gasperi, etc., le rejoignirent.

Avec la montée du fascisme en Europe, le projet fut mis en sommeil, mais après la Deuxième Guerre mondiale, grâce au soutien de Winston Churchill, de la loge maçonnique juive du B’nai B’rith et de grands journaux comme le New York Times, le plan fut accepté par le gouvernement des États-Unis.

L’ESSENCE DU PLAN DE KALERGI

Dans son ouvrage « L’idéalisme pratique », Kalergi indique que les résidents des futurs « États-Unis d’Europe » ne seront pas les peuples du Vieux continent, mais le produit du métissage. Il déclare précisément que les peuple d’Europe doivent se mêler aux asiatiques et aux races de couleur, créant ainsi une race sans identité et facilement contrôlable par l’élite dirigeante.

Kalergi préconise d’éliminer l’autodétermination des nations en utilisant les mouvements du séparatisme ethnique et de l’immigration de masse. Afin que l’Europe soit contrôlée par une élite, il recommande que les peuples soient changés en une race métisse homogène faite de noirs, de blancs et d’asiatiques. Cependant, qui constitue donc en définitive l’élite en question ? Kalergi est particulièrement explicite sur ce point :

L’homme du futur sera de race métisse. Les races et les classes sociales d’aujourd’hui disparaitront graduellement par l’élimination de l’espace, du temps et des préjugés. La race eurasienne-négroïde du futur, similaire en apparence à celle des anciens Égyptiens, remplacera la diversité des peuples et des individus. Au lieu de détruire le Judaïsme européen, l’Europe contre son gré, a raffiné et éduqué son peuple, le conduisant à son statut futur de nation dominante à travers ce processus évolutif artificiel. Ce n’est pas surprenant que le peuple échappé de la prison des ghettos soit devenu la noblesse spirituelle de l’Europe. Ainsi le soin attentionné que l’Europe lui a prodigué a engendré en son sein une nouvelle race d’aristocrates. Cela s’est produit à mesure que l’aristocratie européenne féodale s’effondrait à cause de l’émancipation des Juifs (due aux initiatives prises par la Révolution Française).

metissage-Banque-postale

La propagande du métissage émanant directement des établissements bancaires…

Bien qu’aucun ouvrage ne fasse mention de Kalergi, ses idées sont les principes directeurs de l’Union Européenne. Le dogme exigeant que les peuples d’Europe se métissent avec les Africains et les Asiatiques pour mieux détruire leur identité et générer ainsi une race métisse unique, est la base de la politique de protection des minorités appliquée par la Commission Européenne. Non pas pour des raisons humanitaires, mais seulement en vue de mettre en pratique les directives émises par un régime sans pitié en train d’engendrer le plus grand génocide de l’histoire.

Le prix Européen Coudenhove-Kalergi est attribué tous les deux ans aux Européens qui ont excellés dans la promotion de ce plan criminel. Parmi ses récipiendaires nous trouvons Angela Merkel et Herman Van Rompuy.

L’incitation au génocide constitue également la base des constants appels des Nations Unies à ce que nous acceptions des millions d’immigrants pour palier au problème du faible taux de natalité européen. D’après un rapport publié en janvier 2000 à la rubrique population des Nations Unies à New York, sous le titre de « Immigration de remplacement : une solution au vieillissement de la population », l’Europe aurait besoin de 159 000 000 de migrants en 2015.

Credit-mutuel-de-Bretagne

On pourrait se demander comment peuvent-ils estimer avec une telle précision les besoins de l’immigration s’il ne s’agissait pas d’un plan prémédité. Il est certain que le faible taux de natalité pourrait être aisément inversé par des mesures appropriées pour soutenir les familles. Il est tout aussi clair que la contribution de gènes étrangers ne protège pas notre héritage génétique mais œuvre à sa disparition. Le seul but de ces mesures est d’oblitérer nos peuples, de les dépouiller de tout caractère national et historique et de toute cohésion culturelle.

spain_beach_quer_1_47542

En bref, les politiques du plan de Kalergi étaient et sont plus que jamais la base des politiques gouvernementales officielles visant au génocide des peuples d’Europe, à travers l’immigration de masse. G. Brock Chisholm, l’ancien directeur de l’OMS, a déclaré : « Ce que les peuples doivent faire est de limiter le taux des naissances et promouvoir les mariages mixtes (entre races différentes), cela permettra la création d’une race unique dans un monde dirigé par une autorité centrale. »

CONCLUSION

Si nous regardons autour de nous, le plan de Kalergi semble s’être accompli à merveille. Nous observons une fusion de l’Europe avec le tiers monde. La peste du mariage mixte produit chaque année des milliers de jeunes gens métis : « les enfants de Kalergi ». Sous la double pression combinée de la désinformation et du mensonge humanitaire promus par les mass médias, les Européens sont continuellement forcés de renoncer à leurs origines et à leur identité raciale et culturelle.

migrants

Les serviteurs de la mondialisation essaient de nous convaincre que le fait de nier notre identité, est un acte progressiste recouvrant une valeur humanitaire et que le racisme est un mal. Il est à présent plus que jamais nécessaire de contrer les mensonges du système et d’éveiller l’esprit révolutionnaire des Européens. Tout le monde doit voir cette vérité : l’intégration européenne s’apparente à un génocide. Nous n’avons pas le choix, la seule alternative est celle du suicide national.

SOURCE :  https://henrymakow.wordpress.com/2015/06/27/le-genocide-europeen-planifie-par-les-juifs-illuminati/

Publicités